Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Politics 2.0

Votizen.com: dis moi qui sont tes amis, je te dirai comment tu votes

le 8 Mars 2012 à 18:54

Les réseaux sociaux influencent-ils le comportement des électeurs ? Quel est l'impact de votre communauté en ligne sur vos choix politiques ? La question fait s'arracher les cheveux des spin doctors du web. David Binetti a peut-être la réponse. Il a créé Votizen.com, une nouvelle plateforme d'échange entre électeurs où les citoyens peuvent croiser leurs contacts à partir de leurs profils Facebook, Twitter ou LinkedIn, et engager le débat d'idées en fonctions de leurs valeurs politiques. Il répond à Robert Scoble, un des reporters stars de la Silicon Valley.



Votizen.com se présente comme un service web qui permet à ses utilisateurs de découvrir comment votent leurs amis et contacts sur les réseaux sociaux, et de faire campagne pour les candidats les plus proches de leurs valeurs. La plateforme s'est donné une mission : créer une nouvelle monnaie politique basée sur les échanges entre électeurs pour réduire l'influence et l'inflation de l'argent sur les campagnes et accroitre l'importance des relations dans l'engagement civique. "Nous voulons que le friendraising - la collecte d'amis - soit aussi important que le fundraising - la collecte de fonds -" résume son co-fondateur.

En pratique, il suffit de se connecter avec son profil Facebook, Twitter ou LinkedIn. Votizen.com va alors croiser la liste de vos e-amis avec sa base de donnée et indiquer qui de vos contacts s'engage en politique. La plateforme est même capable de vous dire si vous avez voté lors des précédents scrutins. N'y voyez pas un vol de données caractérisé. Votizen.com utilise les informations rendues publiques par les Etats et comtés, ou encore celles que vous avez eu l'amabilité de renseigner sur les réseaux sociaux. Ces informations, appliquées au social graph du site, offrent une myriade de renseignements sur le comportement électoral de ses membres. Ils sont presque 890 000 aujourd'hui.

Un outil plus que précieux qui pourrait séduire les équipes de campagne. David Binetti ne cache d'ailleurs pas que son business modèle est calqué sur celui du réseau pour professionnels LinkedIn: " les campagnes ont accès à la communauté des électeurs. Elles y trouvent des gens qui souhaitent soutenir leurs candidats. Et nous facilitons cette mise en contact".

En coulisses, on retrouve Sean Parker, le bad boy de la Tech et fondateur de Napster, parmi les business angels du site. David Binetti est aussi un vieux de la vieille; il a participé à la création de USA.gov, la portail du gouvernement américain. Le service se concentre pour l'instant sur les courses électorales américaines (élection présidentielle comme scrutins locaux), mais ne s'interdit pas de s'exporter vers d'autres territoires politiques.



Dans la même rubrique :
< >
Marjorie Paillon
Co-fondatrice et rédactrice en chef d'Ilovepolitics.info, Marjorie Paillon a couvert la course à la... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains