Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Vos réactions après le discours de Barack Obama sur la question raciale aux Etats-Unis

Julien Landfried le 19 Mars 2008 à 10:17

Incroyable buzz aux Etats-Unis après le discours d'Obama à Philadelphie. La vidéo a été visionnée près d'un million de fois sur Youtube en moins d'une demi-journée. Les observateur et commentateurs politiques saluent déjà ce discours comme historique et les critiques se font pour le moment très rares. Et vous qu'en pensez-vous ?



Pour rappel : l'analyse de Marjorie Paillon après le discours (lire le discours en texte intégral et le nombre de lectures de la vidéo sur Viralvideochart.
Pour le buzz autour du discours, allez sur Wikio.com.


VOIR AUSSI : barack obama, buzz, race, racisme

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par hadya le 19/03/2008 11:46
Dans l'autre blog où je vais, beaucoup se demandaient si cela en valait la peine car ils estimaient que non seulement c'éait risqué (ce qui est vrai) mais que cela allait relancer de plus belle la polémique.....

On voit bien aujourd'hui que le défi a été non seulement gagné mais salué.
Comme vous dites et d'après ce que je lis, les mots n'ont pas l'air de manquer, "historique", "brillant" etc......
J'ai même vu des stratèges Républicains saluer le discours

Il est trop tôt peut-être pour dire qu'il rentrera dans l'Histoire mais je pense que c'est bien parti.....
Les contemporains de MLK n'avaient peut-être pas conscience,à l'époque que son discours "I have a dream" serait aussi profond et grandiose et raverserait le temps.....

J'espère juste que les medias vont enfin se calmer avec ce pasteur car la mediatisation a été surdimensionnée et que les Américains seront assez intelligents pour comprendre que ce qu'il leur arrive avec cet Homme est non seulement historique mais que ce serait suicidaire et serait plus qu'un gâchis de passer à côté......

2.Posté par Julien Landfried le 19/03/2008 12:20
Bonjour Hadya,
tu peux nous donner le lien vers le papier de l'autre blog que tu consultes ?
merci :-)
Julien

3.Posté par natural le 19/03/2008 12:22
Je salue l'audace de cet homme en ce 21ème siècle dans l'histoire d'amérique
Très beau discours !

4.Posté par FELITSE Dodzi Kwami le 19/03/2008 12:23
Ce type ne represente pas que l'amérique plutôt le monde entier à une partie de son sang en lui.... il mérite ce qu'il cherche... il a la tête ... et il est très rare un type comme lui..... je crois en fait qu'il est seul à venir de sa planète.... bref c'est [un extra terrestre.]

5.Posté par alex le 19/03/2008 12:37
son attitude, sa gesture et son visage sans oublier ses deux livres publies prouvent simplement qu'il sait exactement là où il va.
Ce serait un gachis pour l'amerique si notre barack planetere ne devient pas president, il faudra encore attendre un 1/2 siecle por avoir quelqu'un de cette envergure

6.Posté par Nathayan le 19/03/2008 13:04
Mon clavier est un QWERTY. Pas donc d'accent !
Obama, cet enfant d'une dame blanche et d'un homme noir est un carrefour et un terminus des races, apte a representer White and Black aux USA et pourquoi pas au monde ? A ecouter ses multiples discours et celui sur la question raciale aux USA, j'en arrive a la conclusion selon laquelle Obama est un savant qui se cachait dans l'ombre. Il est un espoir non seulement pour les Americains mais aussi pour le peuple du monde entier. Son intelligence academique de juriste et d'homme de lois, et sa foi en Christ-Jesus font de Barack Obama un monument rare dans sa generation. Il a ete accuse de manque d'experience, mais je crois qu'aux "ames bien nees, la valeur n'attends pas le nombre des annees". Le Roi David etait jeune quand il avait tue et le lion et l'ours qui voulaient devorer les brebis de son pere, avant aussi de tuer le geant Goliath. Rater cette opportunite de Barack a la presidence americaine, serait rater le grand rendez-vous avec le realisme cartesien suceptible d'apporter le vrai changement en profondeur dans l'histoire de l'humanite. Les racines de racisme sont malheureusement enfuies dans la tete de beaucoup de gens. Mais si les blancs americains sont beaucoup a supporter Obama que les Noirs, c'est parce que Obama a une grande vision et une reelle vision pour l'Amerique. Pas racistes du tout, ces blancs americains sont realistes et cartesiens. Et cela est bon signe pour l'evolutin des mentalites. Cependant, que les blancs de l"Europe rodes des vieux ideaux de Victor Hugo sur le mepris de l'homme Noir, suivent l'exemple americain s'ils veulent le bien de l'Europe et de la generation future.

7.Posté par Eliot le 19/03/2008 14:37
Je salue le courage et la force de Barack Obama, s'il n'est pas investit comme candidat démocrate pour porter les démocrates à la maison blanche, alors les républicains gagneront en novembre.

8.Posté par Cecile le 19/03/2008 14:40
Ce discours m'a rapellé tout le potentiel qu'incarne Barack Obama : non seulement celui d'être "le premier président noir" bla bla bla, mais surtout, la possibilité de redonner à la politique ses lettres de nobblese perdues avec l'avènement du tout média. Pour moi les lignes les plus fortes sont celles où il met au défi les médias de "continuer à tourner en boucle les vidéos du pasteur et les commentaires de Ferrarro", et le public de s'y interesser, ou de "cette fois" , s'occuper des questions de fond.
Il a prit un risque, parce que pour les réseaux médiatiques (dont je fais partie), il y a très peu d'extraits de son discours qui peuvent être isolés aussi facilement que "God Damn America". Pour comprendre ce discours il faut l'entendre dans les longueurs C'est très inhabituel. Il met au défi les électeurs de réfléchir.
Cela m'a donne l'impression d'un homme qui disait : je serais élu en élevant le débat, ou je ne serais pas élu, car je ne m'abaisserai pas.

9.Posté par hadya le 19/03/2008 15:39
@Julien
Je te donne le lien, c'est celui d'un journaliste Québecquois installé à New-York
Certaines personnes inscrites ici y vont et j'en profite pour dire à Vintimille que je ne l'ai pas oublié et que je publierai des extraits de son commentaire dès que l'occasion se présentera
http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/?p=70418046

10.Posté par natural le 19/03/2008 16:23
Si il n'obtient pas l'investiture démocrate, les républicains gagneront en novembre c'est sûr. Quoiqu'en disent les sondages actuels. Ils ne feront qu'une bouchée d'Hillary avec son passé. Les médias ont déjà lavé Barack Obama devant et de travers dans tous les sens du terme, il faut qu'ils inventent une histoire pour le salir. Tandis que HRC .... ça va faire mal

11.Posté par Thomas le 19/03/2008 19:43
Voici le lien pour avoir la vidéo du discours :

http://my.barackobama.com/hisownwords

On retrouve le grand Obama de début de campagne !
Bravo !!!

12.Posté par vintimille le 19/03/2008 19:57
Merci Hadya de vous souvenir de mes modestes réflexions.C'es très gentil de votre part.
Concernant ce dernier discours, je dois dire, moi fidèle entre les fidèles de Mme Clinton, que je soutiendrai sans réserve Mr Obama s'il est désigné en août prochain. Avec le temps et bien des lectures je dois lui reconnaître une réelle stature de chef d'État. Aussi, plus rien ne s'oppose à ce que je mette un bulletin Obama dans l'urne d'ici 8 mois !

@natural :
Monsieur,votre point de vue est respectable mais, PLEASE ! renoncez au Clinton bashing ;ça ne conforte pas votre opinion; ça la discrédite. Si le sénateur Obama est désigné il devra ramener à lui les brebis hillaryennes et ce n'est certainement pas en les traitant de biques puantes que les partisans du sénateur faciliteront les ralliements futurs.Gardons notre bergerie commune propre de toute rancoeur...

13.Posté par Darthvaderiste le 19/03/2008 20:16
Je le soutiens depuis le depuis les caucus de l'Iowa, j'ai entendu plusieurs de ses discours, j'ai hâte de lire ses livres. Mais c'est la première fois qu'il me donne envie de prendre la nationalité américaine pour voter pour lui et être fier de l'avoir comme président. J'ai écouté des discours des frères Kennedy et de Martin Luther King, pas tous sur le racisme, mais tous des référence de l'éloquence et de la grandeur d'esprit. Je retrouve dans ce discours les paroles d'un grand président en devenir.
Ce discours montre que ce sujet fais encore débat aujourd'hui et Obama en offre une bien belle réponse.

14.Posté par Laurent le 19/03/2008 20:22
Je n'ai jamais été un fan d'Obama (et ne le suis toujours pas), mais j'avoue que mon impression après avoir écouté son discours était: "il est très fort". C'est un des trèws rares discours sur le racisme où l'auteur reconnait les deux côtés du problème.

Cette affaire était de loin la plus dangereuse pour Obama et risquait de dérailler sa campagne. Mais je pense qu'il a esquivé.

Bien sûr, les conservateurs ne vont pas aimer et il est à parier que Fox News va essayer de garder le débat ouvert. De même que les supporters d'Obama vont aimer de toute facon le discours.

Mais ce qui est important est l'avis des autres. Les supporters d'Hillary et les indépendants. Et en tant qu'indépendant je pense qu'Obama a réussi à désamorcer la situation.

15.Posté par hadya le 19/03/2008 21:26
@Laurent
Jueste avant de lire ton post et en lisant celui de Vintimille, c'est exactement ce que je me disais : ce qui me touche le plus dans les réactions de ce billet n'est pas l'enthousiasme des fans d'Obama déjà conquis ....

Mais celui des autres bords et j'avoue que je suis entrain de pousser un grand ouf de soulagement car je ne sais pas pourquoi mais aujourd'hui j'avais de sérieux doutes sur la suite de la candidature d'Obama en me demandant ce qu'en pensaient les super-délégués sans pour autant être pessimiste car il a malgré tout réalisé le plus dur :conquérir les medias

Merci à vous pour l'honnêteté et l'objectivité (qualité que je n'ai pas toujours je le reconnais volontiers) dont vous faites preuve en reconnaissant la qualité de ce discours et en rendant hommage de la sorte à Barack

16.Posté par rico le 19/03/2008 23:07
Natural:
Tu raisonnes à l'envers (mais tu dois t'en rendre un petit peu compte, non ?). Clinton, c'est du quasi déjà éprouvé. Ca fait une décennie qu'elle est annoncée et attendue au tournant, alors ça modère les risques de surprise, contrairement à Obama qui cache probablement d'autres cadavres dans les placards (consciemment ou pas). Tu te rends compte que s'il avait déjà été désigné par les démocrates (comme Mac Cain côté GOP), cette polémique aurait éclaté pendant la campagne présidentielle ?

Ma réaction:
L'expectative. Le bilan électoral de cette histoire ne sera pas perceptible avant un bon moment. Et les récents propos de Mac Cain me rassurent sur un fait: quelque soit le futur président US, il/elle sera bien mieux que son prédécesseur.

17.Posté par natural le 20/03/2008 10:34
@Vintimille
Je suis d'accord avec toi (je me permets de te tutoyer, sorry) unissons nos forces pour que le parti démocrate n'en souffre pas d'avantage, attaquer l'un est probablement atteindre l'autre camp face à l'adversaire redoutable républicain. Je retire donc mes propos, sur l'éventuelle "bouchée" dont Hillary aurait fait preuvre.
PS : je ne suis pas un homme mais une femme !! eh oui mon pseudo peut parfois tromper je te l'accorde lol

@RICO
Cher RICO, soyons honnêtes ! Obama n'a pratiquement rien dans son placard, tout a été décortiqué à la loupe. Les seules choses qui pouvaient encore choquer sont dans son livre, drogue etc .... Je ne raisonne pas à l'envers bien au contraire, mais je ne veux plus attaquer clinton, c'est ridicule de l'attaquer à ce stade du jeu mais son talon d'achille jusqu'ici s'est avéré être son passé de première dame froide etc... Les analystes et commentateurs l'ont souligné alors ne me dites pas le contraire. En revanche, je suis d'accord avec vous sur un point, l'affaire de l'ancien pasteur d'Obama est bien tombée en ce mois de mars pq si c'était durant la campagne présidentielle, il serait fini d'avance et on aurait tourné la page Obama c'est clair et net.
Merci de me publier

18.Posté par Stig le 20/03/2008 10:38
On lâche les chiens. Encore.
Dés 1993, Hillary Clinton se battait sur les bancs du congrès pour réformer la sécurité sociale américaine afin d’en faire une institution plus juste et, surtout, accessible à tous. Elle était alors la première dame des Etats-Unis et menait son combat avec son mari Bill Clinton. Ce n’est pas le seul combat qu’ils ont mené ensemble. Ils ont réformé le système éducatif, stimulé l’accession des minorités à tous les niveaux de responsabilité politique, à l’échelle fédérale autant qu’au niveau local, et conduit une politique économique qui, même si elle n’était pas radicalement novatrice, a su offrir à des millions de citoyens américains l’occasion de sortir de la pauvreté dans laquelle les avait laissé des années de politique farouchement libérale menées par l’administration Reagan, puis Bush senior. Enfin, ils ont aussi combattu ensemble pour préserver leur dignité et revendiquer le respect dû à leur famille après l’affaire Lewinsky. Une politique à deux, un homme, président, et sa femme, first lady. Jamais dans l’histoire de la présidence des Etats-Unis, ce travail à quatre mains n’a été aussi affirmé qu’avec l’administration Clinton, un partenariat quasi-officiel qui n’a pas empêché Bill d’être réélu pour un deuxième mandat.

Aujourd’hui, comme hier, on lâche les chiens sur les Clinton.

Mais aujourd’hui, contrairement à hier, ce n’est plus uniquement une minorité de républicains hystériques qui en tient les laisses. Aujourd’hui, le staff de campagne de Barack Obama s’est joint à eux. Ils désirent la publication (la plus rapide possible, agenda électoral oblige) des milliers de pages concernant l’emploi du temps d’Hillary Clinton comme première dame des Etats-Unis. Ces documents, émis par les Archives Nationales, ont déjà été partiellement publiés. Pour présenter leur requête les conseillers d’Obama utilisent le doux euphémisme « d’évaluation totale » d’Hillary Clinton dans son rôle de première dame des Etats-Unis (en anglais : « …their review is necessary to make a full evaluation of Clinton's experience as first lady. ») Une terminologie qui cache bien mal leur volonté de tenter de discréditer encore une fois la candidate. Fair game – c’est de bonne guerre - et, au moins, ça nous change des échanges stériles portés par la bêtise raciste des uns à laquelle a répondu l’insolence sexiste des autres. Mais il y a finalement une incohérence dans cette recherche. Comment peut-on reprocher à Hillary Clinton de n’avoir pas plus d’expérience que le candidat Obama, quand on scrute justement cette expérience en faisant allusion à son passé de première dame ?
Et puis, que vont-ils pouvoir reprocher à Hillary Clinton ? Il faudra lire ces milliers de pages pour le savoir. Une chose est sûre. Hillary Clinton va continuer à se battre, comme les millions d’électeurs qui ne considèrent pas l’histoire des Etats-Unis avant 2000 comme une page vierge inutile…


19.Posté par Bella Barbarita le 20/03/2008 11:42
C'est beaucoup plus sa grandeur d'esprit (OBAMA) qui me marque. Il est fort.

20.Posté par rico le 20/03/2008 13:34
Natural:
Clinton a été 1st Lady, elle est attendue comme candidate depuis une décennie
Obama est candidat aux primaires depuis à peine plus d'un an, et vu comme possible candidat en Novembre depuis à peine deux mois.
D'après vous, qui a été le plus scruté ? Celui qui est sous les projecteurs depuis 2 mois ou celle qui y était depuis 16 ans ?

Le dernier pétard date de moins d'une semaine, ça fume encore et vous estimez que ce sera le dernier. C'est ce que vous voulez croire, mais pour ma part, j'estime que la probabilité inverse est écrasante.
On a deux membres de son cercle intime qui ont prononcé des propos négatifs contre les USA (sa femme, et son pasteur longtemps revendiqué comme père spirituel), les journalistes savent maintenant où creuser et ce qu'il faut chercher, et la chasse au scoop est ouverte. On peut donc s'attendre à un nouveau rebondissement (les limiers de Fox News et cie doivent déjà être en train de passer au crible le passé de sa demi-soeur indonésienne).

Ne mélangez pas la personnalité de Clinton et les (mini-)scandales. Ce sont deux choses différentes.

21.Posté par natural le 20/03/2008 17:52
@RICO
Comme vous dites si bien, ils iront chercher et fouiller dans son entourage. Malheureusement, ce n'est pas chose gagnée d'avance.
Pour en revenir à Hillary, j'ai dit précédemment que je ne m'attardais plus sur elle. Je me concentre sur la suite.
PS : Nous sommes un tout petit peu à côté du sujet dc HS. C'est de ma faute désolée

22.Posté par gigi le 20/03/2008 18:17
Ma reaction apres le discours d'Obama est triple:
1) Ses propos sont nteressants a mettre en parallele avec son support pour Nicolas Sarkozy... Tres antagonistes a mon avis. S'il soutient Sarkozy parce que lui aussi a fait campagne sur le theme du changement (la "rupture"), est-il au courant que le changement propose par Sarkozy etait dans l'autre direction ? (faire la chasse aux "profiteurs du systemes", medecine a double vitesse, reconduites aux frontieres, etc.) Si ce n'est pas le cas, c'est inquietant car la comprehension des pays avec lesquels ils sont en guerre va s'averer bien plus compliquee...
2) La reference a sa foi religieuse est de mon point de vue deplacee, voire indecente. Il me semble que c'est un probleme majeur aux Etats-Unis : tant que la religion prendra une telle place en politique, les "changements" seront difficiles a mettre en place.
3) A part cela, il s'agit effectivement d'un chouette discours, bien prepare, serieux, bien declame, que j'aurais surement mieux apprecie en d'autres circonstances (si je ne connaissais pas son soutien a Sarkozy et si je n'etais pas athee...)

23.Posté par hadya le 20/03/2008 22:03
@Gigi
Il n'a jamais soutenu Sarko......Il a juste répondu à une question d'une journaliste FRANCAISE "Que pensez-vous de Sarkozy"?
Que voulais-qu'il réponde d'autres à part des banalités? Il n'allait quand même pas se facher avec un futur collaborateur.

Il a dit qu'il était "impressionné" par Sarko et je t'assure qu'il aurait répondu la meme chose sur Merkel, Zapatero ou autres.....
De plus, je doute fort qu'avec le rythme de sa campagne, il ait vraiment eu le temps de se pencher sur les désastres qu'est entrain de commettre Mr Sarkozy.....

Alors moi qui suis anti-Sarko à 300%, je ne suis pas du tout choquée
Et s''il n'y a que ça qui te gene chez Barack, j'espère t'avoir un peu rassurée lol

24.Posté par bowthan le 21/03/2008 00:02
J'ai l'impression que ce discours n'est pas si important que ça en fait. Qu'est ce qu'il va en rester ? Pas grand chose. Malheureusement pour les démocrates ça n'est pas ça qui va effacer les piques qui se sont échangés toute la semaine avec l'affaire d'une leveuse de fond de Clinton puis cette affaire du pasteur d'Obama. Bref le mal est fait et le seul mérite de ce discours est d'arreter ça pour passer à autre chose. Et puis c'était un peu un passage obligé. S'il a fait ça c'est bien parce que ses réactions n'avait pas été assez marquantes.

25.Posté par Moby le 21/03/2008 12:28
Apres 5 ans de guerre (75 milliards €/an et 800 soldats/an pour occuper un grand pays arabo-musulman!), 47% des americains souhaitent que les "boys" restent en Irak le temp de voir plus clair !! Je remarque simplement que cela correspond au pourcentage des intentions de vote pour McCain (qui est sur la meme position) selon le dernier sondage. Et meme 38% convaincus que c'etait "la bonne decision" (cela est proche de la popularite de Bush, entre 32-39%). Voila les republicains "durs", au moins un tiers de l'electorat americain! McCain doit s'attacher et stabiliser le vote des "centristes" (15- 20%), ceux qui peuvent voter meme Hillary ou Obama. Cela explique ses positions "moderees" sur l'avortement, immigration ou les mariages homosexuels. Hillary est plus proche des positions republicaines, elle peut prendre cet electorat "MoDem americain", mais je prefere une confrontation ideologique forte, entre McCain et Obama, les electeurs doivent pouvoir choisir entre projets de societe bien distinctes, c'est benefique a la democratie et au debat d'idees.

26.Posté par Jean Nzie Nzie, Cameroon le 21/03/2008 12:38
Le discrours du Sénateur OBAMA rappelle à la mémoire de l'histoire celui du Président KENNEDY sur le problème du catholicisme qui avait été instrumentalisé pour faire croire aux américains en pleine campagne que le président qu'ils devaient élir recevraient des ordres directement du Vatican. Que Non ! Car, être catholique pour le Président KENNEDY n'était une sorte d'apartheid moral encore moins une insulte aux autres amériacains non catholiques.

Il est donc normal que le Sénateur OBAMA, candidat préféré d'un grand nombre des démocrates et même de tout le peuple américain épris de changement, réponde aux propos de "son" pasteur. Ce discours finalement permet de comprendre que l'Homme - Candidat OBAMA est un apôtre de la paix et de l'unité du peuple américain.

Le vrai débat des éléctions de novembre prochain porte sur l'alternance : les Démocrates doivent et vont succéder aux Républicains après 8 ans du BUSHISME dont tout le monde entier connaît le bilan de la politique étrangère noircit par le bourbier irakien et l'inconnu Ben Laden ainsi que les dégâts de la politique intérieure.

Le changement dont parle le Sénateur OBAMA n'est pas une chimère, mais bien plus une réalité et une nécessité urgente. Ce discours donne le ton de ce que devrait être les USA de demain !

A bientôt !

27.Posté par Moby le 21/03/2008 12:49
Dear Hadya,
Voici une violente reaction "de gauche" aux propos "sarkozystes" tenues par Obama, c'est plus que je pourrais jamais dire:))
http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2008/02/01/7769334.html

Et j'attire votre attention sur le fait que la classe politique americaine n'est pas divisee ideologiquement selon les criteres a la mode en France (pas de "alter-mondialiste", sauf le miliardaire Ralph Nader:)), pas de "socialistes", pas de discussion sur la legitime "lutte sociale":). Et il faut savoir quand meme que monsieur Obama a vote une loi en faveur des compagnies petrolieres (et nombre de se collegues democrates ont vote contre cette loi, y compris Hillary), qu'il a ecrit lui meme etre "pour une economie de marche dynamique et une mobilite accrue des travailleurs", il est pour 80 milliards reductions d'impots, il est pour "relancer la consommation" par un deficit budgetaire de +300 milliards et il est clairement pour des quotas des travailleurs immigres. Donc, capitalisme revigore + reduction d'impots+ consommation accrue + control immigration, ce dont un Sarkozy a deja parle.

Eh oui, la politique c'est complexe et hypocrite, je viens de le decouvrir:). Pauvre Bayrou!

28.Posté par nabuchodonosaure le 21/03/2008 13:17
C'est quoi cette mentalité. Pourquoi on considère partout que les métis sont noirs. Pourquoi ne dit on pas qu'ils sont blancs. Comme pour dire que la race blanche est la race pure.
Et pourquoi dit on noir américain et non blanc américain. C'est assurde.......


29.Posté par natural le 21/03/2008 14:42
Eh oui c'est vraiment dommage ! Comme pour dire que la race doit rester intacte sans goutte de sang d'une autre race pour être considéré comme étant un vrai blanc. C'est le seul candidat qui représente les deux races confondues et qui pouvait se permettre de parler pour l'unité des deux. Je rejoins ceux qui disent que ce discours est historique et l'homme candidat OBAMA est désormais rentré dans l'histoire des Etats-Unis.

30.Posté par Moby le 22/03/2008 01:44
L'iconisation d'Obama est en marche et d'une maniere qui me rappelle Notre Dame de Poitou, la Sainte Segolene, "La Madonne" des socialistes :). Un tres honorable 47% ! Relisez les messages: "Senateur" en majuscule appuyee, l'Homme, le Candidat, l'Apotre, le Seul des deux Races (ah tiens, ca existe la race en France?!), un Grand President en devenir..C'est Lui, le Messie democrate! Quand meme, un peu, juste un peu de realisme et ponderation cartesienne. Sinon, on va finir comme le pasteur Wright qui a publiquement affirme que "Obama est le Jesus Christ des africains d'Amerique"!! L'adoration est sujet aux fantasmes, l'admiration est un peu plus saine et utile :)). Sinon, en cas d'echec, d'autant plus grande et dangereuse sera la deception.

31.Posté par natural le 23/03/2008 00:19
@Moby
Et en cas de victoire, comment cela sera perçu ? Vous oubliez de l'émettre

32.Posté par BRUTUS Jean Michelet le 01/04/2008 23:23
je trouve son discours très connexe vu l'ensemble de points touchés concernant son Pays et la problématique du racisme.En résumé sans vouloir lui un chèque en blanc,qu'il est un grand homme,et les Etats-Unis pourrait en être fiers.

33.Posté par edinla le 03/04/2008 08:46
Discours catastrophique, 'damage control'.
Obama voulait l'eteindre, mais helas bien reussi a 'reveiller' le racisme sous-jacent present aux USA depuis qq mois
Je regarde les elections ici depuis Los Angeles et quel desastre, tout les 'bons' patriotes sont partis (Ron paul, Romney, Tancredo), il ne reste plus que le vieux guerreux McAmnesty et Obama-Billary (the evil two) et les discussions tournent au racial
Obama le grand tchatcheur creux qui voulait reunir tout le monde et effacer le racial divide, a reussi par le recent scandale de son maitre a penser Wright (le 'god damn America', le 'typical white' etc) a faire tout le contraire, il appuie la
douleur des noirs du passee (au lieu de dire lets move on) , le pire est que il prefere rester copain avec Wright plutot que couper tout contact, ceci signifie que Obama est un menteur et un raciste, il va tout perdre. NO-BAMA!
Je pense voter McCain en Nov, le 'moins pire' et je pense que Obama doit se retracter, ou il va perdre en Nov

34.Posté par Akililmali Adrien le 22/04/2008 12:35
De mon coté, je suis touché par le message du discour que j'ai pu resumer en une seule pensée:" Il s'agit bien entendu de préconiser l'unité dans la diversité".
Barack vient de le souligner; nous pouvons ne pas avoir une même origine, une même histoire, une même race, une nationalité, une même tribu, une même religion, parce que c'est là même la richesse de l'humanité à laquelle nous appartenons tous. Notre unité ne sera possible que lorsque nous nous rendrons compte de la valeur de notre diversité. C'est de là que vient ce que nous avons toujours appelé LA COHESION SOCIALE. Heureusement que nous avons des hommes comme Barack pour le rappeler à toute l'humanité. Que Dieu le Benisse

35.Posté par chaifia le 14/08/2010 21:06
beau discour, les américains confonde l' islam et les terroristes, les térroristes passe leur méssages politiques par des crimes et font passé ca pour l'islam, je ne comprend pas comment un pays aussi grand, riche et développé kest lamérique, la population peut étre aussi peu cultivé et ignorai tant la réalité des choses...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains