Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Vos commentaires après la victoire de Clinton en Ohio et au Texas

Julien Landfried le 5 Mars 2008 à 08:34

Après la double victoire d'Hillary Clinton dans les deux grands Etats de l'Ohio et du Texas, et alors que la compétition avec Barack Obama est incroyablement serrée, comment voyez-vous la suite de cette primaire démocrate ?



Capture d'écran du site de campagne d'Hillary Clinton, mercredi 5 mars 2008
Capture d'écran du site de campagne d'Hillary Clinton, mercredi 5 mars 2008
Vous pouvez également voter pour le sondage en ligne en haut de la colonne de gauche :-)

NB : sur le précédent sondage d'Ilovepolitics, seuls 15% des 3500 votes enregistrés donnaient une victoire à Hillary Clinton en Ohio et au Texas, contre 56% une double victoire pour Obama et 27% un match nul.
Un conseil donc : oui à la passion, mais un peu de lucidité ne fait pas de mal :-)




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par hadya le 05/03/2008 08:52
C'est un cauchemar........Je vais me réveiller.......

Le vote est démocratique certes mais je me dis quand même : qu'ont les Américains dans la tête??

2.Posté par moumou le 05/03/2008 09:21
Ces victoires de Clinton sont en trompe l'oeil! Gagnante en pourcentage mais pas en nombre de délégués!

Cela rappelle le Super Tuesday, Clinton l'avait remporté assez largement en pourcentage mais le découpage électoral faisait qu'en nombre de délégués, elle n'en avait pas du tout bénéficié.

C'est exactement ce qui vient de se passer cette nuit où il semble qu'Obama remporte presque autant de délégués que Clinton et qu'il est presque assuré d'être le candidat investi par le Parti Démocrate.

Mais il sortira fragilisé de ce combat car Mc Cain lui peut se concentrer sur l'investiture suprême tandis que Clinton va pourrir Obama pendant encore un bon mois et demi et cela va fragiliser sa candidature.

3.Posté par Ones le 05/03/2008 09:25
Les américains démocrates des Etats de Texas et de l'Horion ne sont pas intelligents. Ils ont mal choisi et ils le regretteront. Ils auront choisi Obama s'ils étaient intelligents.

4.Posté par bowthan le 05/03/2008 09:32
C'est bien beau ces victoires d'Hilllary mais j'ai du mal à voir ce que ça change vraiment en terme de délégués. La "victoire" au Texas par exemple, elle a des faux airs de Nevada où elle avait gagné mais où Obama avait fait mieux que limiter la casse niveau délégués. Et en étant allé sur les sites de CBS, CNN et real clear politics je ne la vois pas tant reprendre de terrain que ça pour le moment. Obama est toujours à au moins 80 délégué d'avance pour le moment.

D'ailleurs il me semblait avoir entendu qu'elle devait non seulement gagner mais aussi bien gagner à la fois dans le Texas et dans l'Ohio pour refaire son retard. (par environ 60 contre 40 dans les deux). Ce ne fut qu'a moitié fait de ce point de vu.

De mon point de vue, les résultats d'hier sont les pires possibles pour le camp démocrate. D'un coté Hillary a gagné suffisament pour dire "je reste en course, j'ai la dynamique de la victoire avec moi maintenant". De l'autre elle ne revient pas suffisament sur Obama. Dire que le camp démocrate souhaite que ça se règle rapidement avec des règles comme ils ont ça n'est pas possible. Même si le camp démocrate veut clarifier la situation aucun des deux candidats n'est en position de se retirer. Même après le 22 avril et je ne sais plus quel état soit disant "important" je ne vois pas comment un candidat pourrait plier la primaire.

Les républicains sont plus pragmatiques avec leur règle simple du winner takes all. Ils sont partis d'une situation plus confusent que dans le camp démocrates et tout est déja plié dès hier officiellement, quelques semaines avant de façon plus officieuse.

Personnellement maintenant je ne vois pas d'issue avant la convention démocrate. Et Hillary Clinton qui s'est permis de citer le Michigan et la Floride comme "ses victoires" au même titre que les autres. Ça ne sent pas bon. Les démocrates sont en train de perdre la maison blanche à cause de leur système de fonctionnement trop "usine à gaz".

5.Posté par bouba le 05/03/2008 09:57
ha lala, que les français sont intelligents! ils ont tout compris à la politique américaine, et ils savent bien mieux que les americains pour qui il faut voter.....

Lol, que de pretention, que de jugements! que d'inculture surtout...la vision caricaturale qu'a la France des USA et de la politique americaine, véhiculé par des médias en mal de sensations fortes reduit ses elections en un duel hillary, obama, faisant de ce dernier un espece de martin luther king d'operette...Quid des republicains?
Aux oubliettes, inexistants au regard de nos médias alors qu'ils peuvent aussi bien l'emporter au final...

On imagine deja les commentaires ahuris apres la victoirede mac cain....

6.Posté par jm le 05/03/2008 10:03
Le systeme dem est une usine à gaz +1. Les texans aiment tant que ca Jack Nicholson, ils ont des gouts bizarres qd mm -humpour inside-. Non plus sérieusement the show must go on, c'est cool on va pt encore voir Hilary verser sa p'tite larme ... ben quoi ! moi voyeur ?! non non hahaha ! Vive l'émotion ca nous emporte tellement loin et haut que parfois ca en donnerait le vertige à Peter Parker.

7.Posté par djusp le 05/03/2008 10:11
Je pense que non seulement les américains démocrates du texas et de l'Ohio ne sont pas intelligents mais ils ne sont pas courageux non plus. Bararak OBAMA est très courageux, c'est un homme comme ça qu'il faut aux Etats Unis. Je ne peux pas comprendre que les démocrates réduisent leurs chances d'aller à la maison blanche en votant pour Hillary Cliton ( le fait est que seuls les PEUREUX ont voté pour elle...) car elle ne pourra jamais gagner contre Mc Cain aux élections finales. Mais Barak OBAMA lui peut gagner et il gagnera de toute façon.
Alors chers amis soyons plus COURAGEUX et portont donc OBAMA à l'investiture démocrate afin de ne pas tout perdre au final et ensuite le REGRETTER.

8.Posté par Kerri le 05/03/2008 10:27
un petit peu de respect ça ne fait pas de mal :)

Mme Clinton est une femme très intelligente et très capable, dire que ceux qui ont voté pour elle "ne sont pas intelligents" ou qu'elle "pourrit" la candidature de M.Obama, c'est méprisant.

Elle a le droit de se présenter, et les primaires servent justement à sélectionner le candidat à la maison blanche, et comme l'on l'a vu cette nuit, M.Obama est loin d'être assuré de gagner.


d'après une dépèche AFP, le nombre de délégués serait: pour Mme Clinton: 1365
pour M.Obama: 1451
sachant qu'il leur faut 2025 délégués pour obtenir l'investiture rien n'est joué, d'autant qu'entre le vote du Mississippi le 11/03 et le vote de la pensylvannie, s'écoulera plus d'un mois, où les candidats ne manqueront pas de mener, avec leurs militants, une campagne des plus intense.

Cette primaire est serrée mais c'est ce qui la rend passionnante.

9.Posté par Merz le 05/03/2008 11:06
J'aime bien le "elle a le droit de se présenter" :D

Clinton et Obama point de vue programme pour moi c'est kif-kif. Après la récession que vont se taper les Etats-Unis en 2008 ; beaucoup d'eau va couler sous les ponts d'ici l'investiture en 2009.

Ce qui me dérange beaucoup chez Clinton, c'est l'oligarchie achevée que représenterait son élection. Bush/Clinton/Bush/Clinton c'est un cauchemar pour qui réfléchit quelques secondes à l'idée de démocratie.

10.Posté par Kerri le 05/03/2008 11:21
ah bon?

Mme clinton est une personne à part entière, elle n'est pas son mari. (tout comme G.W.Bush par rapport à son père).

vous devez cauchemarder tous les soirs en pensant au nombre de Kennedy élus à un poste quelconque aux usa non?

11.Posté par AMIDOU le 05/03/2008 11:39
Les americains n'ont jamais été trés murs democratiquement, dumoins sur certains aspects de la democratie comme elle se doit d'etre(question egalité des races et egalité entre hommes et femmes)...Dans ces primaires le candidat des republicains est desormais connu c'est Mac Cain, pour les democrates c'est relancé encore depuis hier...Mais le choix pour les democrates entre un candidat de couleur et une candidate blanche portera sur la ...la femme blanche.
En finale entre un candidat homme et une candidate femme, le choix des Americains sera pour....l'homme, donc le futur president des Etats Unis sera encore un republicain...Wait and see!

12.Posté par Don Lexo le 05/03/2008 11:52
Effectivement, la lutte est de plus en plus serrée mais Barack Obama garde la tête. Et il faut croire que cette prolongation n'est salutaire pour aucun des deux candidats démocrates, car ils font usage de campagnes de pub particulièrement agressives pour marquer les esprits. Cependant, la surprise pourrait venir de John Mc Naim qui ne serait pas éligible car non "natural born" selon la constitution américaine. En effet, il est né au Panama, d'un père militaire américain, pendant que les Etats Unis avaient la gestion du canal de Panama. Je ne sais pas s'il s'agissait d'un protectorat, mais cela signifie que n'étant pas né sur le sol américain, son investiture pourrait être remise en cause !!!

13.Posté par ROMAN le 05/03/2008 12:06
Democrates "suicidaires", disat George Susan (l'aile gauchiste du parti)!

Après cette campagne très dure à l'intérieur du parti, comment imaginer que Hillary Clinton va soutenir Hussein Obama au cas il sera désigné au final?!

Elle a passé son temps a dire qu'Obama est un incapable, qu'il manque d'expérience et que le pays sera en danger s'il est élu! Des arguments fin prêts pour la machine de guerre républicaine.

Elle ne pourra pas changer de discours, cela devindra risible et nuisible pour l'image de democrats. Une partie des pro-Hillary, qu'on appelle "démocrats de droite", va voter sauns aucun doute pour McCain.

Et Ralph Nader ajoute lui aussi son piment à la cuisine démocrate, ça sent la défaite cuisante:))

14.Posté par devrasde le 05/03/2008 13:02
bravo hillary ! vousetes tres forte! vous faites un bon "sparing partner" pour obama en vue des elections finales
je suis d'accord avec vous sur sa capacité à prendre les coups;mais je ne m'en fais plus car avec ceux qu'il reçois de vous on sera pret contre MC cain
merci hillary tu nous es d'une grande utilité

15.Posté par bowthan le 05/03/2008 13:21
Au commentaire 13 Romain le républicain :

Vous avez peut être raison concernant le fait que les républicains sont en train de gagner la maison blanche. Mais vous connaissez certainement mieux les républicains que le camp démocrate.
C'est qui les candidats qui plaisent le plus aux indépendants ? Obama et McCain, non pas Hillary et McCain. C'est quoi l'un des piliers de l'electorat de Hillary ? Les blues collar. Comme "démocrates de droite" on fait mieux. D'ailleurs l'expression est fausse, les démocrates "de droite" ont depuis longtemps rejoins le camp républicain. Ce sont même eux les plus conservateurs.
De toute façon la vision française de droite et de gauche n'est pas pertinente aux US. Le parti démocrate et le parti républicains sont bien plus proches idéologiquement que la gauche et la droite française. Ils savent travailler ensemble.

Et finalement entre un McCain très "libéral" au sens américain du terme sur un certain nombre de points et les démocrates et bien il n'y a pas tant de différences que ça. Les points de désaccords existent mais ne sont pas si nombreux.

Et pour Nader ça a fait comme en 2002 en France avec un très bon score de l'extreme gauche mais depuis l'encéphalogramme est plat. Et The Green Parti c'était autre chose que The Reform Parti. Quand on a changé de parti politique c'est dur de refaire un coup.

16.Posté par hadya le 05/03/2008 13:49
Elle ne la mérite pas sa nomination.....
Tous les coups bas, toutes les crasses,toutes les pourritures qu'elle a balancées sur Obama alors que lui est toujours resté très classe.......Non elle ne la mérite pas......

On a vite oublié ses larmes de crocodile, son pétage de plomb de la semaine dernière, son sarcasme quand elle se foutait de Barack......Comment ont-ils pu voter pour cette femme????

Barack EST LA CHANCE DE L'AMERIQUE. Comment peuvent-ils lui préférer cette sorcière??

Je vous le redemande, réveillez-moi, je cauchemarde là.....

17.Posté par Grand Vizeur D'OZ le 05/03/2008 14:24
Carte postale de l'Australie,
Il me semble que , quelqu'en sera le resultat final, La politique americaine est un danger a tout le monde ...... Les francais , eux aussi, sont capables de decisions a l'envers des besoins ou du bon sens ..... comme beaucoup d'autres a suivre.
Qu'ils viennent de la droite ou de la gauche , ou d'azimuthes variantes de celles ci, nous les spectateurs, aussi largement par defaul, ne peuvent que d'anticiper un future charge et plein de decisions qui ne marqueront pas suffisament les changes necessaire d'assurer une stabilite propice pour existence saine.

18.Posté par Tchidi le 05/03/2008 14:41
Tout d'abord j'adresse mes felicitations a Hilary.
Je pense que pour gagner une election,on a pas besoin d'attaquer a tord et a travers son adversaire.Si elle veut se donner une chance,c'est d'essaye de convaincre son electorat et non porte des jugements non fondes sur Barack Obama.ce faisant,elle divise le parti democrate et permet a John McCain de mieux trouver des arguments etde se positioner pour les presidentielles.Cela va dans l'interet de tout le parti.

19.Posté par vintimille le 05/03/2008 15:48
Que de hargne,de rogne et de grogne!!! Ainsi c'est ça l'obamisme ?
De la haine, du ressentiment et du fanatisme.Eh bien, il faut croire que le peuple américain est moins "con" que certains commentaires ici !

Je dirais aux français qu'après avoir triomphalement porté à l'Élysée le triste hystrion bling-bling qui fait le bohneur de la presse satyrique dans le monde,les français devraient se regarder dans un miroir avant de jouer aux politologues US.

Quoi qu'il en soit, nous serons bientôt débarrassé du "chéri des médias" et la campagne pourra se développer sereinement sur un combat d'idées plutôt que sur le grand-guignol messianique qui brouillait tous les enjeux jusqu'à présent.L'Amérique vaut mieux que l'hystérie irrationnelle de frogs en mal de Messie cosmoplanétaire...

20.Posté par JL from Shanghai le 05/03/2008 16:47
Dommage qu'il n'y a pas de bookmaker en Chine...la cote devait etre assez bonne!
Yes he can ... but Yes she will. That - my friends - is a Momentum. Don't count her out...for sure not !!
Je reviens a la com. Comment quantifier l'impact des Will.I.am ou Jack Nicholson? Impossible en realite! Il n'empeche que ca peut faire tomber une election...
A voir le resultat du nouveau sondage propose. Je mets mes billes (virtuelles) sur the Hill.

21.Posté par rico le 05/03/2008 17:12
Julien:
Pour vous répondre, c'est bel et bien ce que je dénonçais: le biais pro-Obama dans nos médias est tellement marqué qu'il ne faut pas s'étonner d'avoir ce genre de pronostics.

Un exemple récent: le staff de Clinton tient une conférence pour dénoncer des manipulations lors des caucus du Texas, notamment un filtrage des votants à l'entrée (en faveur d'Obama bien sûr, mais je crois devoir le préciser) qui a nécessité une intervention des forces de l'ordre.
Cette conférence est perturbé par un membre du staff d'Obama !
Et bien, sur son blog, Maria rapporte simplement que c'est pénible la vie de journaliste et que les discussions sont longues.

Quand à l'hypocrisie d'Obama sur l'Alena, mise à jour récemment...on en a bien peu parlé dans la blogosphère francophone.

Allez vous étonner après celà que des gens comme Hadya soient autant orientés, et si manichéens (le gentil Obama et la méchante Hillary).



Pour ma part, mon pronostic était le bon pour ce mardi, mais surtout la tendance que j'expose depuis un mois (et le super Tuesday) se confirme:
Les swings states sont très majoritairement pro Clinton.
Les grands états aussi.

Une information nouvelle apparait: A l'ouest des grands lacs, les états du sud votent pour Clinton, ceux du nord pour Obama. Je ne voie que l'aspect racial pour expliquer celà. C'est un nouvel handicap majeur dans la capacité d'Obama à remporter des victoires nécessaires à son accession à la maison blanche.

22.Posté par rico le 05/03/2008 17:24
Un élément à prendre en considération:

Si l'on retire du compte des délégués ceux issus du vote des états qui ont voté républicain à chaque élection depuis Carter, l'avance d'Obama diminue d'entre 70 et 80 délégués (calcul perso, non compris les résultats actuels du Texas encore partiels, source Yahoo political dashboard
et les candidats se retrouvent à peu près à égalité (ça dépend des estimations, toutes différentes sur le nombre de délégués actuels de chacun).

En bref, l'avance d'Obama repose intégralement sur les bastions républicains.
De très mauvaise augure pour Novembre... (n'est ce pas djusp ?)

23.Posté par Yvon Thivierge le 05/03/2008 22:59
Force est de constater que la filière canadienne a complètement échappé à la presse française.
D'entrée de jeu, disons qu' il n'est pas exagéré de prétendre que c'est le Canada et non Hillary qui a battu Obama, du moins dans l'Ohio ! Et ce, à cause d'une ingérence malicieuse, voire machiavélique, du premier ministre CONservateur, Stephen Harper, au sujet du chaud dosier de l'ALÉNA, disputé et décrié par les chômeurs et autre cols bleus qui estiment que l'Accord de Libre-Échange nord-américain ne favorise que les puissants et ce, dans tous les pays signataires.
C'est ainsi que les deux présidentiables démocrates ont promis aux électeurs qu'ils enrayeraient des problèmes causés par cette entente commerciale signée par le Canada, les États-Unis et le Mexique notamment. Or, le Bureau du Premier Ministre a fait couler à la chaîne CTV, qui l'a diffusé tel quel, un faux document prétendant que le camp Obama avait assuré l'ambassade du Canada à Washington que les dénonciations de l'ALÉNA proférées par Obama n'étaient que pure stratégie électorale. Il s'avert que c'est le consulat canadien à Chicago, sur ordre de Harper, qui a convié les adjudants d'Obama à s'expliquer sur cet épineux dossier. Ils lui auraient assuré que leur candidat avait seulement l'intention de bonifier le traité pas de l'abroger.
Toujours est-il qu'Obama, outré, a promis de prendre des mesures de rétorsion contre le gouvernement conservateur du Canada s'il est élu à la Maison-Blanche. Le premier ministre canadien a dû s'excuser au Parlement sur l'instance de l'opposition qui lui reproche, par ailleurs, d'avoir soudoyé un député indépendant pour qu'il vote avec lui et ses pions sur une motion visant à faire tomber le gouvernement libéral de Paul Martin.

24.Posté par MrFReD le 05/03/2008 23:10
Ce « second Super Tuesday » plonge le parti démocrate dans une lutte sans merci pour l’investiture. Barack Obama conserve son avance en nombre de délégués tandis qu’Hillary Clinton maintient en sursis sa candidature. En effet, mathématiquement parlant, le choix du candidat démocrate devrait désormais reposer dans les mains des super délégués qui se prononceront lors de la Convention (25-28 août).

Pourquoi Barack Obama perd son momentum (sa dynamique) lors des quatre primaires du Texas, de l’Ohio, du Vermont et du Rhode Island ?

Une campagne négative a succédé à la campagne enthousiaste et courtoise de janvier février. Si le ton de la campagne a changé, il convient de distinguer trois éléments :

1) Un nouveau contexte médiatique jouant en la défaveur de Barack Obama

Le tournant s’opère suite à un sketch comique de l’émission Saturday Night Live hyper critiquée, dans lequel les acteurs parodient l’idolâtrie d’Obama par les médias. Dès lors, un nouveau regard, plus impartial, sur le sénateur de l’Illinois est porté par les journalistes.

A ce retournement se superpose une offensive du lobbying féministe qui voit les espoirs de l’élection d’une femme à la magistrature suprême des Etats-Unis diminués. Lors de la même émission citée ci-dessus, Tina Fey, comédienne féministe, prend à partie les femmes qui refusent de voter Hillary Clinton sous prétexte qu’elle est sévère et une sal*pe (bitch).

2) Les conséquences de la politique menée par l’équipe de campagne de la sénatrice de New York pour relancer l’ex first lady dans la course à l’investiture


Bill Clinton s’est effacé de la campagne. Sa (sur)présence desservait son épouse incarnant l’antichangement. De plus, Hillary Clinton a multiplié les attaques sur la capacité d’Obama à diriger le pays. Elle a ouvert la porte à la campagne négative par la violence de son discours. Ce ton agressif rompt avec le ton consensuel d’Obama rassembleur.

3) Une semaine de revers personnels précédent le scrutin pour le sénateur de l’Illinois

L’affaire Tony Rezko, un lobbyiste qui aurait contribué à sa campagne, actuellement poursuivi pour détournement de fonds. Obama a aussi été contraint de reconnaître publiquement que son conseiller économique Austan Goolsbee ait discrètement prévenu les autorités canadiennes de ne pas s'inquiéter des propos de campagne du candidat dénonçant le traité de libre échange de l'Amérique du nord (Alena). Obama a également souffert de la diffusion en dernière minute d’un clip baptisé children qui le décrédibilise implicitement comme incapable de réagir à une crise de sécurité.

Si Barack Obama a perdu en termes de voix le Texas, il risque de l’emporter en nombre de sièges. Ses résultats témoignent qu’il n’est pas encore parvenu à convaincre chez les Latinos (de plus de 35 ans), les femmes et les ménages les plus pauvres. Chez les démocrates, l’affrontement fratricide risque d’offrir la maison blanche à John McCain.

25.Posté par eliade le 05/03/2008 23:26
Pressée d'annoncer la victoire de HRC au texas?
Obama affirme à l'heure actuelle qu'il gagne les "primacaucus" du texas.
Un peu de lucidité? n'est ce pas au Missouri que Clinton a été annoncée gagnante puis perdante? je n'en suis plus sûr...
wait and see...

26.Posté par Yvon Thivierge le 06/03/2008 01:50
Le Premier ministre Stephen Harper affirme que les fuites provenant de son gouvernement, qui ont secoué la campagne de Barack Obama en vue des élections présidentielles aux États-Unis, étaient injustes pour le candidat démocrate américain et pourraient avoir été illégales. Il a annoncé mercredi qu'une enquête interne serait menée au ministère des Affaires étrangères sur l'une de ces fuites.

Mais il n'a pas accédé à deux requêtes de l'opposition, qui réclame une enquête de la Gendarmerie royale du Canada et demande qu'on fasse la lumière sur la source de la fuite initiale, la semaine dernière.

Selon un bulletin de nouvelles aux États-Unis, la première fuite, auprès du réseau canadien CTV, provenait du cabinet du premier ministre.

M. Harper n'a pas fait mention de la première fuite, mais il a dit que son gouvernement utiliserait "tous les moyens légaux et techniques d'enquête nécessaires" pour identifier l'origine d'une deuxième fuite, celle d'une note diplomatique canadienne à un média américain.

Selon cette note, un conseiller de M. Obama a affirmé qu'il ne fallait pas tenir compte de la déclaration de son patron lorsque celui-ci a parlé de renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), parce que ces propos avaient été tenus dans le contexte politique d'une campagne électorale. Le conseiller soutient que ses propos privés ont été mal interprétés, mais le dommage était fait.

La campagne de M. Obama, considéré un temps comme le favori dans la course démocrate, a commencé à connaître des ratés et il a été la cible d'attaques sur son intégrité de la part de sa rivale démocrate Hillary Clinton et de son adversaire républicain John McCain. Il a perdu la primaire cruciale de mardi en Ohio.

Ce genre de fuite est "complètement inacceptable. En fait, cela pourrait bien être illégal", a déclaré M. Harper à la Chambre des communes. "Ce n'est pas utile, ce n'est pas dans l'intérêt du gouvernement du Canada _ et la façon dont cela a été exécuté est carrément injuste pour le sénateur Obama et sa campagne." "À partir de ce que les enquêteurs découvriront, et en nous fondant sur un avis juridique, nous prendrons toute mesure nécessaire pour aller au fond de cette affaire", a-t-il ajouté.

Des représentants du gouvernement ont indiqué qu'ils ne chercheraient pas à découvrir la source de la fuite initiale.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton, demande à M. Harper de faire intervenir la GRC pour découvrir comment les fuites se sont produites, et déterminer s'il y a eu infraction à la Loi sur la protection de l'information ou à toute autre loi relative à la protection de la vie privée. Il n'y a pas de doute, selon M. Layton, que la fuite d'information du gouvernement canadien a eu un impact sur le déroulement de la campagne aux États-Unis.

L'incident a permis aux opposants de Barack Obama au sein des partis démocrate et républicain de le dépeindre comme un hypocrite.

Selon M. Layton, "les Canadiens n'accepteraient jamais que les Américains s'immiscent dans nos élections" et les Canadiens "ne devraient pas se mêler des leurs".

27.Posté par say le 06/03/2008 18:10
hello

honnetement il y'a des milliard de raison pour dire que clinton ne dois pas gagner : pour eviter d'entre dans la dynastie : bush , clinton , pour la logique ,elle attaque obama avec une tel hargne (shame on you ) qu'elle ne pourra pas le soutenir et se sera trés prjudiciable pour les démocrate , elle perdrait contre mcain contrairement a obama de plus il est bien plus rassembleur que clinton !jamais clionton n'a reussi a provoquer l'elan que obama a provoquer en amérique !

28.Posté par Pepou le 10/03/2008 02:10
Hillary C. a gagné l'Ohio en misant sur la peur de l'électorat et en mentant ouvertement au sujet de la rencontre entre un conseiller d'Obama et le consulat du Canada. Cette femme est prête à tout pour gagner. Ceci dit, elle est en retard pour les délégués et sa hargne risque de lui retomber sur le dos. On l'espère ici !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains