Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Sondages : et si Hillary était battue?

Marjorie Paillon le 27 Novembre 2007 à 23:24



A six semaines du caucus d'Iowa, tous les sondages prennent un relief particulier. Le dernier qui fait jaser sur les blogs est celui de l'institut Zogby International.
Et pour cause : selon ce sondage interactif du 26 novembre, Hillary Clinton serait battue par n'importe quel des cinq meilleurs candidats républicains. Rudy Giuliani dominerait le duel final avec 43% des voix contre 40% pour la sénatrice de l'Etat de New York.
Barack Obama et John Edwards seraient même en meilleure position qu'elle pour l'emporter face à aux républicains. Obama prendrait un avantage de 6 points sur Giuliani avec 46% d'intentions de vote. Edwards laisserait un score plus serré mais pourrait tout de même s'imposer avec 44% de voix contre 43% pour l'ancien maire de New York.

Alors, ces chiffres sont à prendre avec beaucoup de recul. Ils sont tirés d'un sondage interactif, c'est-à-dire effectué en ligne. L'humeur des internautes varie au gré des clics. Les précédents sondages en ligne des 17 mai et 14 juillet dernier donnaient une très grande avance à Hillary Clinton. Mais il faut aussi remarquer qu'à ces mêmes dates, Barack Obama était donné lui aussi vainqueur sur les candidats républicains.
Pour l'instant le staff de campagne d'Hillary n'a pas encore réagi. Ceux des candidats républicains non plus.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par DESCLOUX Laurent le 28/11/2007 08:19
Bonjour,
Il est sûr, que ces sondages sur le net, ne reflètent pas souvent la réalité.
Je l'avais remarqué sur le site "votez2007.com", pendant la campagne présidentielle.
Certaines semaines, Le Pen ou Bové étaient élus Président de la République !!!

2.Posté par Nicolas le 28/11/2007 20:02
Pour votez2007.com, la triche etait facile : il suffisait a un candidat de dire a tous ses militants d'aller sur le site, et il pouvait l'emporter. Chaque adresse IP avait droit à un vote par semaine, donc suffisait de mobilier du monde. D'ou les victoires de Bayrou les trois derniers mois : une grande partie des internautes a vote pour lui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains