Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Sarkozy ne parierait plus sur une victoire de Barack Obama

Julien Landfried le 18 Septembre 2008 à 12:17

C'est du moins ce qu'explique Le Parisien du jour...



Sarkozy ne parierait plus sur une victoire de Barack Obama
Dans une brève intitulée "L'Elysée doute d'Obama" et parue aujourd'hui jeudi 18 septembre, le Parisien fait part du retournement de Sarkozy et de ses proches conseillers sur l'élection présidentielle américaine. Après avoir fait les yeux doux à Obama lors de sa venue en Europe à la mi-juillet, l'Elysée semble ne plus croire en les chances du sénateur de l'Illinois. Un conseiller glisse même : "c'est McCain qui va passer".



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par marc le 18/09/2008 13:00
merci tout d'abord à ce site vraiment spectaculaire en terme de richesses d'informations, c'est un vrai plaisir que de vous lire, vraiment vous etes à la hauteur et je crois qu'un paquet de journalistes pourraient en prendre de la graine. j'ai une question à poser : sur quoi reposent les intuitions de mr sarkozy ? je n'ai pas lu le Parisien mais comme cette déclaration va dans le sens que je pense que les élections vont tourner, je suis curieux dé vérifier leurs positions par rapport aux miennes et à ceux de mon entourage. merci

2.Posté par Seymour le 18/09/2008 13:13
L'Elysée doute...Rien de plus normal, la partie s'annonce serrée, pour le reste ce n'est pas une réaction étonnante; vu que ce qui nous gouvernent ont tendance à agir en fonction des sondages.
Mais patratras aujourd'hui Obama a regagné son retard et repasse même en tête chez certains sondeurs!

3.Posté par bernard29 le 18/09/2008 14:13
ah enfin, ça c'est une trés bonne nouvelle.!! Sarkosi et ses sbires retrouvent leur camp naturel et logique; "PALIN-Mac cain" .

C'est de tres bonne augure pour OBAMA.

4.Posté par annegc1 le 18/09/2008 17:19
Dommage pour l'Elysée, cela juste au moment où sont publiés un certain nombre de sondages qui montrent qu'Obama serait en tête sur un plan national et surtout qu'il est en train de gagner du terrain dans des Etats que l'on croyait tomber facilement dans l'escarcelle des Républicains (Floride, Caroline du Nord...)

Je pense que c'est surtout une volonté d'essayer de faire croire qu'ils n'ont aucun parti pris concernant l'un ou l'autre des candidats à l'élection américaine. Il fallait bien redresser la barre après les propos tenus par Sarkozy lors de la venue à Paris d'Obama. Il veut juste ménager la chèvre et le chou... rien de plus.

5.Posté par Alpho T le 18/09/2008 18:16
@annegc1, c'est tout a fait cela.
Sarkozy, pour ne pas laisser aller trop loin ses emotions pour "son ami", avait fini dans ses declarations en guise de rattrappage que "la France sera l'ami des USA quel que soit le prochain president" (...)

A. Merkel et G. Brown en revanche, avaient dès le debut voulu marquer une totale neutralite. Il peuvent donc se permettre de ne faire aucune declaration car ils etaient et restent neutres (...)

6.Posté par Thomas le 18/09/2008 19:23
Certains pensaient même que c'était une bonne chose qu'Obama plonge un peu avant de remonter. Car faire la course en tête peut finir par lasser et irriter l'électeur lambda qui n'aim pas trop avoir l'impression qu'on lui impose quelque chose...

7.Posté par Gepeto le 18/09/2008 20:53
@Thomas : Hein ?
Certains pensaient peut-être que c'était bien qu'Obama baisse dans les sondages, mais c'était surtout dans le camp de McCain, ou alors c'était des illuminés. Aucun candidat ne souhaitera jamais descendre dans les sondages, et s'il peut être loin devant aussi tôt que possible, tant mieux pour lui.

Ca démotivera peut-être son électorat, mais celui de l'adversaire encore plus, ça oblige à dépenser plus d'argent, à prendre plus de risques, etc. Enfin, quand on commence à ne plus gagner, on risque de vraiment perdre ! C'est plus grave que froisser la susceptibilité de certains...

Sinon, si l'Elysée commence à dire qu'Obama ne va pas gagner, ça confirme ce que je dis depuis un moment : sa chute dans les sondages n'était que passagère et due aux conventions. Bref, on ne sait pas ce qui se passera après les débats, mais il reste le favori.


8.Posté par gehem le 19/09/2008 00:15
Ils ne savent pas voir plus loin que leur nez ceux-là.

9.Posté par dori le 19/09/2008 10:00
Cette déclaration de Sarko est à prendre au serieux. Quand on connaît le lien entre Sarko et la Maison Blanche, cela peut signer que cette élection sera truquée pour faire passer McCain, sinon je ne vois pas comment.

10.Posté par Sylvain le 19/09/2008 11:49
"Dommage pour l'Elysée, cela juste au moment où sont publiés un certain nombre de sondages qui montrent qu'Obama serait en tête sur un plan national"

@annegc1: ces mêmes sondages nationaux jugés non-crédibles par vous-mêmes il y a 2 semaines quand Mc Cain était devant. C'est incroyable de mauvaise foi.

Zéro pointé!

11.Posté par * le 19/09/2008 13:34
Alors là je suis dubitatif : le seul moyen d'être si affirmatif quant à l'issue des élections américaines serait d'être informé des éventuels "incidents" à venir tels ceux qui ont eu lieu lors des élections de George Bush (décompte des votes en Floride (1ère élection), amplification du sentiment de peur de l'étranger (2è élection) ! D'autre part, la cohérence de notre gouvernement quant à son fonctionnement, ses communiqués et le passé-actualité juridico-financier ne me rassure pas.

12.Posté par sigognac le 19/09/2008 14:16
Il semble que le choix du vice-président ait eu un impact majeur. Avoir choisi un spécialiste des relations internationales n'était pas un bon choix : les américains interessés par le reste du monde sont dans les villes cotières, déja aquises à Obama ; il aurait fallu rassurer du point de vue économique, encore et toujours surtout en période de crise. Quant à McCain, il oppose désormais minorité (femme) à minorité (noir-métis), jeune à jeune, et propose deux visions du rêve américain : la réussite issue d'une minorité vs la réussite par la culture américaine (concours de miss pour payer ses études...).

Alors, il me semble que l'Elysée a raison de douter.

Je note également que les médias devant l'incertitude prennent leur distance avec la campagne.

13.Posté par Eppix le 19/09/2008 14:26
L'elysée aurait il un marabout ?

14.Posté par Avembe le 20/09/2008 10:15
MAIS ON S'EN FOOOUUUUUUUUTT de l'ELYSEE
Franchement qu'est c'qu'on en a à carrer ce que pense Sarkozy!!!!!!!Tout' c'qu'il veut c être avec celui qui gagnera !voilà...Rien à cirer!!!Qu'il honore déjà ses promesses sur le pouvoir d"achat EN FRANCE!!!!!!!

15.Posté par Y le 21/09/2008 20:12
Il ya ausi beaucoup de journalistes français qui font les girouettes aussi...et moi je trouve que c'est cela qui est le plus grave...faire croire au citoyen moyen que Sarah Palin est quelqu'un de biens,ou qu'elle risque de récupérer l'electorat de Hillary est autant ridicule qu'irresponsable...

16.Posté par solange j le 21/09/2008 22:16
Je pense que Barack obama va gagner . Il sera le 4 novembre 2008 le président des usa. Je suis certaine, je n'ai aucun doute là-dessus. Grâce à DIEU Le peuple américain, les blue colors et les working-class seront assez mûrs maintenant pour élire un noir à la maison blanche. Vive Obama !Vive les blue colors et les working-class.! Merci le DIEU d'amour d'avoir changé la mentalité de nos frères et soeurs américains. Ma dévise "l'homme est bon c'est la nature qui le corrompt." Jean-Jacques Rousseau écrivain français du 18ème siècle. Qui veut parier avec moi?

17.Posté par ES NYC le 22/09/2008 00:53
Un nouveau sondage de l'Associated Press essaye de quantifier "l'effet racial" et l'evalue a 6% au detriment de Barack Obama.
En se concentrant sur les electeurs Democrates en qualifiant les sondes par telephone ,les redirigeant ensuite vers un questionnaire en ligne pour repondre aux questions pour plus d'exactitude.Ceci afin de contrer ce qui est communement appele "l'effet Bradley" en reference a la defaite du candidat noir du meme nom qui lors de sa campagne a la Mairie de Los Angeles dans les annees 90 etait largement favori dans tous les sondages.La conclusion etant que beaucoup de sondes n'osent pas avouer aux sondeurs leurs tendances racistes ou xenophobe.
Il est neanmoins difficle de predire aujourd'hui, meme pour l'Elysee, qui sortira vainqueur.
Cette election se gagnera a la participation (turnout). Depuis le debut des elections, l'organisation de l'enregistrement systematique de milliers de nouveaux votants, jeunes et minorites en particulier par la campagne de Barack Obama est un element strategique majeur et lui a deja permis de triompher dans certains Etats lors des primaires.
Le choix de Palin par Mc Cain prouve qu'il l'a bien compris.La base Republicaine etant la droite religieuse, dont la participation de vote moyenne est tres elevee et qui constitue la base des activistes de campagne, essentiels a la victoire de Bush en 2000 et 2004, ils etaient la cible dictant ce choix. Avant le choix de Palin par Mc Cain la droite religieuse avait montre tres peu d'engouement pour Mc Cain et sa campagne. Seul 34% des sondes votant pour Mc Cain se disaient enjoue de le faire avant la selection de Sarah Palin, alors que 62% disaient la meme chose apres la selection.

Meme si Barack Obama a repris un leger avantage dans les sondages nationaux pour le moment, le denouement reste tres incertain.

18.Posté par DOUGATH le 23/09/2008 11:25
L'Elysée! L'Elysée, heureusement qu'ils ont changé donc bon pour Obama parce que l'Elysée b'a jamais vu juste quelque part. Par ailleurs, le paramètre race, ou plus exactement le racisme est présent. C'est lui seul qui préoccupe. Un analyste disait que si OB était white, il aurait au moins 10 point d'avance sur son rival. Mais toute proportion gardée, Kerry était white, il a perdu, cette fois c'est un homme différent, et seul les voies du Seigneur trancheront, ce n'est pas du sentimentalisme, car Mc cain a un pbl avec tout, l'économie, la situation géographiques des pays, le jugement, et cerise sur le gateau,mensonges pour se valoriser, je n'ai jamais fait ceci, on le retrouve au moins 2 fois la main dans le sa. Autre curiosité, il essaye de chipper le slogan d' Obama, si on s'en tient à l'analyse des journalistes, et au faitqu'on préférerait barrer la route à OBAMA à cause de sa couleur, alors, bonjour Mc Same Bonjour la Sarah, qui va en stage pour rencontrer les dirigeants, pakistan Gergie et j'en passe, et viendra se bomber le torse qu'elle a une expérience en politique étrangère, voilà la trompereie, le tout sauf Obama TSO, risque se de retrouver face aux forces divines. Vous êtes tous unanymes pour dire que l'issue est incertaine. Pauvre amérique, il est vrai que selon un sondage, on peut sortir de nulle part et diriger la première puissance mondiale. Obama marquera l'histoire, et l'on retiendra que le racisme l'a déboulonner s'il n'est pas élu; quant à l'Elysée, il vaut mieux cracher sur Obama. C'est dans leur tempéremment. Dougath, 'apporuve ce message

19.Posté par DOUGATH le 23/09/2008 11:40

"IN GOD WE TRUST" cette devise de notre chère Amérique frapper au fronton du billet vert, se réalisera le 4 novembre, ceux des Républicains qui ont déclenché des guerres sans fin plongeant ce pays que nous aimons tous, qui nous fait rêver, ne peuvent pas s'en tirer à bon compte. Alors, quand tout aura été planifié par les humains , Dieu agira pour qu'enfin l'Amérique retrouve son aura dantan. Ce Dieu tourné sans ménagement dans toutes les sauces MacCainiennes et Paliniennes, aura le dernier mot., le 4 novembre 2008, j'en suis certaine, je prie pour cela . IN GOD I TRUST .WAIT AND SEE;

20.Posté par DOUGATH le 23/09/2008 12:49
Que ne fera-t-il pas MC Same pour s'en sortir, Il approuve le parachute doré de Fiona ex PDG DE HP, pourtant il vilipende les parachutes dorés, sous prétexte qu'elle a "did a good job" pourtant des pauvres américains sont dans la rue sans un dollars.
Même si l'on truque encore les élections comme en 2000, comme le prédit un internaute plus haut, seule l'Amérique en pâtira, le monde se détournera de cette amérique va-t-en guerre. Elle sera de plus en plus humilmiée, la violence de Palin et de Mac Same, oui puisqu'elle se met en avant engendrera une autre violence. Pourtant le bas peuple américain, et en clair le peuple américain en a asez, tout en tirant le diable par la queue. L'Amérique, une Grande nation de pionnier comme nous l'admirons pourrait encore tomber sous le lobby des armes, des marchés pétroliers bizarres, des "néocons", des racistes. Les Républicains seraient-ils irresponsables jusqu'à créditer une apprentie guerrière comme Sarah d'une capacité à diriger. notre chère Amérique, ou bien en fait ils ne peuvent plus faire autrement face à la gaffe du Marverick. ? Si ce n'est pas du Tout Sauf Obama c'est quoi alors? Prions pour l'Amérique.

21.Posté par jeremie le 25/09/2008 20:09
L'Elysee ferait bien de revoir la qualite de ses conseillers au risque d'avoir a dealer avec des unecessaries embarassements, lies a la naivete de certain avis nocifs.
Ce qui est certain:
Il a bien un, qui fouttra le camp dans moins de 150 jours.
Les USA etant les USA ,je ne serai pas surpris que les affaires des tres curieux manquements presidentenciels rebondissent et que certains soint contraint a donner des explications sur certains comportements et decisions irrationels pendant qu'ils etaient en poste a la decouverte des etats reels des lieux...
C'est un peu cela l"Amerique, tout est possible et les conseiller de l'Elysee gagneraient a elever le mental a defaut d'en tenir compte...
Ils s'etaient deja plantes pendant les primaire des Democrates.
Mc Le minable prends la tagente et il se cache. A jour J: -40 il n'est toujours pas prepare et Sarah encore moins.
Les conseillers et tous les observateurs ne s'y attendaient pas...
Depuis le 24 Sept. 2008, Mr Obama est devenu le prochain lacataire de la Maison Blanche. Il faut juste attendre le 4 Nov. esperant qu'un probleme de sante ne fera pas surface d'ici la chez un des candidats...
Snaaps Misters Consiellers!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains