Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Ralph Nader est à nouveau candidat à la présidence américaine

Julien Landfried le 24 Février 2008 à 18:15

Dans un entretien à l'émission politique phare de NBC, Meet the press, Ralph Nader a annoncé être candidat à la présidence américaine pour la cinquième fois. Une candidature placée sous le signe d'un triple combat : contre les grandes entreprises peu soucieuses des consommateurs, pour des politiques publiques de santé et d'environnement, et enfin pour une réorientation de la politique étrangère américaine, en particulier au Proche-Orient.



Nader avait remporté 2,7% des voix en 2000 et seulement 0,3% des voix en 2004. En 2000, il avait été accusé par les démocrates d'avoir permis la victoire de George W. Bush.

Le site de campagne de Nader : www.votenader.org



VOIR AUSSI : ralph nader

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par mesgains le 24/02/2008 21:29
C'est un non évènement, je pense car je ne vois pas comment R. NAder pourrait faire le poids face à H. Clinton et B. Obama au vu des sommes importantes a débourser pour suivre une campagne électorale.

Ce n'est pas un "inconnu" certes, mais bien que tout soit possible aux Etats unis, le nombre de délégués à se partager commençe sérieusement à se réduire.

Pour info, Barack Obama est a près de 965500 dons via internet et que son équipe et lui attendent de voir le millionnième pour sabrer cette autre petite victoire qui ferait de lui encore plus un candidat "jeune", frais et moderne.


2.Posté par bowthan le 24/02/2008 23:04
Je ne suis pas d'accord avec mesgains, déja je pense que vous confondez la primaire démocrate avec la présidentielle. Nader n'est pas démocrate et n'a nullement l'intention de devenir le nominé démocrate. Je ne vois donc pas pourquoi vous l'opposer à Obama et Clinton.
Nader sera candidat avec son parti à lui qui n'est ni démocrate ni républicain mais "le parti réformateur". (jusqu'en 2000 il était candidat du Green Parti). Et même s'il ne sera pas président (sauf si Huckabee se plante dans sa prière du miracle) il suffit que les élections soient suffisamment serrées pour qu'il pèse sur la campagne et sur la présidentielle US comme en 2000. Et cette élection risque d'être serrée pas comme en 2000 mais serrée malgré tout.
Il sera interressant de voir le candidat démocrate répondre aux critiques et aux attaques de Nader. Je vois déja Hillary dire "Shame on you Nader!" ou Obama dire " Durant la primaire démocrate je ne savais pas si j'avais Hillary ou Bill Clinton comme adversaire, maintenant je ne sais pas si mon plus dangereux adversaire est McCain ou Nader." McCain se défendre "Non, je n'a jamais cédé aux pressions du lobby des consommateurs représentés par Nader, j'ai su resté intègre et conservateur !". L'entrée en jeu de Nader peut avoir son intérêt et apporte son sel.

3.Posté par Laurent le 25/02/2008 03:18
Tout à fait d'accord avec Bowthan. Le but de Nader est de jouer les trouble-fêtes.

En 2000, là où Bush avait devancé Gore de quelques 500 votes décisifs en Floride, Nader avait récolleté 97000 votes dans cet état. Et la plupart de ces gens auraient voté démocrate (aucun républicain ne voterait pour Nader). Donc Nader a dans les faits contribué à la victoire de Bush (Gore a commis des erreurs aussi, mais c'est une autre histoire).

Imaginez Besancenaux au second tour des présidentielles françaises. Même s'il ne ferait pas un grand score il handicaperait quand même le candidat de gauche.

Mais Nader a toujours réfuté avoir eu quelconque responsabilité dans la victoire de Bush. Cette année il dit qu'après 8 ans de Bush, si les démocrates n'arrivent pas à gagner haut la main et s'ils ont besoin des votes Nader pour gagner ils n'ont plus qu'à aller se rhabiller et à refonder un nouveau parti.

4.Posté par Funnymine le 25/02/2008 06:58
Et revoilà l'emmerdeur. Ce con ne se rend pas compte du mal qu'il fait à son pays ! Sans lui peut-être n'aurions-nous pas eu un W. Bush président en 2000. S'il veut sensibiliser les ricain aux problème écologique, qu'il fasse comme Al Gore et arrête de briser les noix du monde entier.

5.Posté par Kal Ho le 25/02/2008 09:33
C'est dingue un type pareil ! Dans une présidentielle qui risquent d'être très serrée, il repart comme en 2000, histoire d'assurer une troisième défaite aux Démocrates, au cas où ils n'auraient pas assez de mal comme ça.

6.Posté par hadya le 25/02/2008 10:44
C'est un emmerdeur de première certes.
Mais c'est aux électeurs d'être plus intelligents et le mettre de côté....

D'ailleurs c'est ce qui s'est passé en 2004......

7.Posté par rico le 25/02/2008 19:31
Le parti réformateur...le parti pour sa gueule oui !

Les thèses qu'il développe sont infiniment plus proches des démocrates que des républicains. D'ailleurs, il avait commenté les primaires démocrates pour préparer l'annonce de sa candidature il y a quelques semaines, estimant Clinton et Obama trop similaires.
Il a pas eu le cran de s'engager dans les primaires démocrates pour défendre ses chères thèses.
Quant à son refus d'assumer l'évidence en 2000...

8.Posté par armel le 27/02/2008 15:47
L'élection présidentielle sera serrée, toutes les voies compteront. Ralph Nader risque de faire pencher la balance du côté républicain. Agit-il sur commande? Qui est-il vraiment?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains