Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Rahm Emanuel : « Rahmbo » à l'assaut de la mairie de Chicago

Marjorie Paillon le 6 Octobre 2010 à 12:26

Le chef de cabinet de Barack Obama et ancien conseiller de Bill Clinton vient de démissionner de son poste à la Maison Blanche pour courir le mandat de maire de Chicago. Une campagne qui commence mal. Du Saturday Night Live aux éditorialistes les plus sérieux, les médias américains mettent en boite "Rahmbo". Débriefing.



Compte Flickr de la Maison Blanche, licence CC, Pete Souza, Avril 2009
Compte Flickr de la Maison Blanche, licence CC, Pete Souza, Avril 2009
24 heures après son départ officiel de Pennsylvania Avenue, Rahm Emanuel postait son premier message de campagne. "Je suis heureux de rentrer à la maison" assure le candidat à la mairie de Chicago. Oui, mais quelle "maison" ? Selon le très bien informé Ben Smith de Politico, la vidéo n'aurait pas été tournée à Chicago, mais à Washington, dans les locaux de AKPD Message and Media. Une agence de communication fondée par un autre intime de la Maison Blanche, David Axelrod.

Grincement de dents des citoyens de la Windy City. D'autant que Rahm Emanuel ne serait pas un "résident légal" de Chicago. C'est la thèse relayée par le Chicago Sun-Times : le code municipal de l'Illinois stipule que les candidats aux mandats de maires doivent y être enregistrés comme électeurs, et y avoir résidé au moins un an avant la date du scrutin. Rahm Emanuel possède une maison à Chicago. Seul problème, le Démocrate à déménagé avec femme et enfants ces 18 derniers mois à Washington, D.C. et a loué sa demeure de l'Illinois à une famille qui refuse de quitter les lieux.

Outre ces soucis immobiliers, Rahm Emanuel pourrait bien être victime de la loi des séries. Les précédents secrétaires généraux de la Maison Blanche se sont cassés les dents en politique.

C'est sans compter sa réputation de pittbull. Un homme dur en affaire, qui n'hésite pas à employer la force quand il le faut. Dans la jungle politique de Washington, Rahm Emanuel s'est très vite forgé un surnom : "Rahmbo". Ce samedi, le Saturday Night Live, parodiait le discours de départ du chef de cabinet de la Maison Blanche.

Suivre la campagne de Rahm Emanuel pour la mairie de Chicago sur sa chaîne YouTube, sur son site officiel, sur sa page Facebook.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains