Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Pourquoi John McCain ne suscite-t-il pas davantage d'intérêt en France ? (à propos de la lucidité française)

Julien Landfried le 24 Mars 2008 à 14:20

C'était en novembre 2004. A la suprise générale en France, Bush fils était réélu président des Etats-Unis, avec plus de 3 millions de voix d'avance sur son challenger démocrate, John Kerry. Aujourd'hui à lire les médias français ou vos commentaires sur ce blog, tout se passe comme si l'élection était jouée d'avance et les Démocrates les locataires "naturels" de la Maison Blanche.



throwthedamnthing, flickr, licence CC
throwthedamnthing, flickr, licence CC
Sur Ilovepolitics, les papiers concernant McCain intéressent moins, sont moins lus et suscitent moins de commentaires. Quand des "partisans" du candidat républicain diffusent une vidéo humoristique, tous les commentaires sont sarcastiques ! Sur le web français, on parle beaucoup moins du sénateur d'Arizona que de ses rivaux démocrates (voir le buzz avec Wikio.

La visite du candidat républicain à Paris vendredi 21 mars a certes bénéficié d'une couverture médiatique raisonnable, mais ridicule comparée à celle qu'aurait entraîné une visite de Barack Obama ou d'Hillary Clinton. D'ailleurs, le lendemain de cette visite, le quotidien Libération faisait sa couverture sur... Obama !

Comme en 2004, il semble que l'élite française soit comme dans l'incapacité de penser une nouvelle victoire des Républicains. A lire de nombreux éditorialistes, il semble que la politique américaine (en particulier étrangère) ne soit en définitive que l'action d'un fou isolé... un certain George W. Bush. Les Américains devraient réélire un Démocrate et nous pourrions à nouveau vivre dans le meilleur des mondes possibles. Dans cette vision irénique, il n'y a pas de place pour John McCain, candidat impérialiste sur le plan de la politique extérieur (voir le très bon papier de Serge Halimi sur le site du Monde diplomatique mais beaucoup plus crédible que l'actuel locataire de la Maison Blanche, et opposé aux aspects les plus critiqués de son action (en particulier sur la torture). Il ne subsiste plus que le rêve d'une réorientation complète de la politique extérieure américaine (qu'on serait pourtant bien en peine de déceler chez Obama et Clinton sur le Proche-Orient par exemple) et l'incompréhension toujours vivace contre les Américains moyens qui ont déjà réélu Bush en 2004. Qui peut dire à coup sûr qu'ils ne voteront pas McCain en novembre 2008 ?

Qu'en pensez-vous fidèles lecteurs d'Ilovepolitics ? :-)



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par hadya le 24/03/2008 15:07
Lol, bin c'est ce que j'avais écrit la dernière fois sur le billet relatant Mc Cain en Irak......
Que voulez-vous, il n'a aucune charisme, aucun intérêt ce Monsieur....
Je sais que je suis pas gentille en disant ça mais c'est ce que je pense.....

Aimés ou détestés, Hillary et Barack ne laissent personne indifférents, voilà pourquoi l'élection Démocrate a été la plus suivie......

Et voilà une des raisons principales qui ne me fait pas trop douter de la victoire de Barack en Novembre car tout les sépare : la génération, le charisme, le charme, l'élloquence, la vision de l'Amérique et surtout le changement.
Rien à voir avec le triste Kerry en 20004.....

Sur ce dernier point, Barack a réussi à imposer "son changement" face à Hillary qui est pourtant une femme alors imaginez deux minutes face à Mc Cain.....

2.Posté par Matt from New york soon le 24/03/2008 15:17
bravo Hayda, tu resumes trés bien ce que je voulais dire aussi !!
71 ans contre 46, une economie desastreuse qui avantagera de toute facon les democrates, une guerre qui n'en fini pas (4000 morts américains depuis hier en Irak)
non la vraiment, les américains vont voter pour un president qui ne peut meme pas se coiffer?? en plus la campagne va etre horriblement ereintante pour tous qui tiendra mieux? Obama ou Mccain? ... l'homme de 46 ou celui de 72? celui qui ecris des speechs historiques ou celui qui lit mal les prompteurs?

3.Posté par Moby le 24/03/2008 17:18
Les posts 1-2 sont la caricature meme de ce dont voulez si pertinement parler Marjorie P. Aucun recul, aucun esprit critique, tous membres de l'eglise du pasteur extremiste Wright, "Obama est le nouveau Jesus" :))), vous votez pas Obama vous etes forcement un mechant, un raciste, un reac, un monstre ;). Et encore, attendez voir la demonisation de McCain, Hillary peut etre contente de ne pas etre "qu'une femme":))

Iconisation en marche (accentuation hysterique des titres en majuscule: l'Homme, le Senateur, le Futur President, Celui des deux Races, vus sur ce blog), admiration quasi-obscene sur "le charme, le charisme, la jeunesse" (depuis quand synonyme de sagesse?!).

On donait Bush battu a coup sur devant Kerry, je me rappelle parfaitement les tribunes elogieuses sur l'intelligence et la culture de Kerry, les sondages encourageantes, etc. On donait Sarkozy battu a coup sur par Royal ("c'est la seule qui peut le vaincre":)). Mais nom de Marx, qui voudrait encore de ce Berlusconi, mais ces italiens sont fous (par rapport a nous, bien sur, les "lucides" francais";))!

Apparement, la naivete, la mauvaise foi ou le deni de realite continuent a faire opinion parmi les partisans du "changement", coute que coute! Naivete, car seuls ce qui n'ont pas vecu et travailler sur d'autre horizons ne peuvent pas imaginer a quel point la France reste un pays jacobin, quasi-socialiste et conservateur. Mauvaise foi car il est evident qu'Obama a des defauts et il lui manque de maniere evidente une vision pragmatique, claire, determinee, de ce qu'il veut faire. Un utopiste a la tete de la premiere puissance du monde comporte un risque de conflit indeniable, croyez vous mes amis que Bush etait autre chose qu'un utopiste? Pas celui de votre utopie, mais utopie quand meme.. Deni de realite, car en realite, depuis des annees deja, l'electorat du monde euro-americain est a droite tres majoritairement. Seul des mecontentements passageres de ces electeurs de droite et centre-droit font chuter des gouvernements et profitent parfois a une gauche mal en point, mais "par defaut".

La bataille aux USA sera celle du "centre-droit", ces electeurs qui peuvent voter Clinton ou McCain, mais en aucun cas l'actuel Obama ou un republicain dur. Je crois que Hillary est mieux placee sur ce segment et si le senateur Obama est designe, il faudra un miracle ou des fautes graves et a repetition de la part du senateur Mccain, pour que les democrates gagne White House..

4.Posté par MuMu33 le 24/03/2008 17:44
En Europe il est extrêmement difficile d'adhérer aux idéaux du parti républicain (immigration, NRA, Guerre en Irak, avortement, limites des droits concernant les homosexuels, sécurité,...).
Les parties en Europe qui ont les mêmes idéaux sont tous des partis extrémistes donc il est difficile pour nous d'être en accord avec eux surtout avec l'histoire de notre continent. Cependant cela ne m'empêche pas de m'intéresser à l'actualité de tous les bords. Après tout, personne ne sait qui va devenir le/a prochain(e) président(e) et mieux vaut connaitre le/a prochain(e) président(e).

Cependant je penche plus vers un résultat en faveur de Mc Cain car le parti démocrate passe son temps à s'entredéchirer avec les primaires. Et comme j'ai pu voir dans un reportage, certain(e)s américain(e)s préfèrent voter pour un candidat qui soit un fervent croyant de la religion chrétienne (si possible protestant) même si ils savent que celui-ci est moins compétent. La religion et la vie privée du candidat sont plus important que tout aux USA.

De plus, beaucoup de français pensent que tous les américains veulent arrêter la guerre, or seulement un peu plus de 50% en réalité veulent que cette guerre se termine. A cela s'ajoute le fait que Mc Cain commence déjà sa campagne pour les élections de novembre et s'investit d'ores et déjà dans les relations internationales. Tandis que dans le camp démocrate ça parle, ça parle, mais rien de concret a été réalisé concernant la politique extérieure chez ce parti.


5.Posté par Baptiste le 24/03/2008 17:50
Non, mademoiselle Pallion vous n'avez pas que des lecteurs pro-démocrates...
Sinon je ne serais pas là à laisser ce commentaire...
Il n'empêche que vos écris reste pro-démocrate voir même pro-Obama, voila pourquoi votre site attire autant de démocrates!

Il n'y a qu'à voir le "nuage de mots-clés" : la rubrique à gauche de votre blog... barack obama et billary sont beaucoup plus présent que John McCain... Et le sondage concerne qui ? Les deux démocrates... bref ...

Quand je viens ici j'ai l'impression de me promener sur le blog des amis du parti démocrate... ^^

Bonne fin de journée à vous quand même !

Et Bonne continuation.

6.Posté par Samuel Solvit le 24/03/2008 19:03
Bonjour,
je suis président du Comité français de soutien à Barack Obama. Je ne pense pas que "l'élite française" pense cela. J'ai effectué plusieurs interviews de personnalités notamment politiques qui m'ont plutôt fait part de leurs espérances si un démocrate était élu. Bien sur que les démocrates sont beaucoup mieux accueillis en France, mais c'est culturel. Je ne pense pas que cela soit positif ou négatif, c'est à cause de la proximité plus forte avec les idées démocrates. Cependant, il est vrai que certains caricaturent les Républicains sans fondements !
Mais pour me répéter, je ne pense pas que "les français" pensent qu'un démocrate sera élu, mais je pense qu'ils le souhaitent et qu'ils sont particulièrement intéressé par ces élections notamment avec l'arrivée du candidat Barack Obama !

Bien à vous

Samuel Solvit
www.pour-obama.fr

7.Posté par Ehrhart Joseph le 24/03/2008 19:25
Les Français ne comprennent rien à la mentalité américaine et pour y avoir sélourné quelque temps, je dois dire que cela fait un choc! Le parti républicain, la droite américaine sont d'extrême droite pour les Français. Ils ne peuvent donc pas s'y intéresser et seraient plutôt tentés de défiler dans les rues devant le risque d'arrivée au pouvoir de ce genre de parti. Il faut dire que les notions de responsabilité individuelle, de libéralisme économique, de répression de toutes les délinquances, sont peu partagées par nos compatriotes. Le puritanisme, la religiosité américains leur échappent totalement.

8.Posté par JL from Shanghai le 24/03/2008 19:30
Ne faudrait il pas replacer la primaire ou elle se trouve?
Est ce qu'il est anormal de s'interesser plus a la primaire qui se passe aujourd'hui plutot qu'a l'election elle meme qui se deroulera dans 8 mois?
Mc Cain c'est fait ! Je me rappelle au debut de la primaire republicaine que les "Mac is Back" etc. avait une certaine resonnance. Et puis tout les opposant se sont effondres, en particulier Giuliani...et Mc Cain est passe...
En terme de buzz - quid des US? Est ce que Mc Cain interesse aujourd'hui autant qu'Obama et Clinton? Probablement que non (enfin je suis un peu loin pour le savoir mais il me semble...).
Et puis si tu arrives au spectacle avant l'heure et que la premiere partie est bien, tu achetes du pop corn et tu regardes. Alors enjoy! Le film avec les VRAIS acteurs, c'est...apres...(enfin on espere que Mr. Mc Cain aura appris son texte parce que les repetitions ont l'air un peu laborieuses)!
;o)

9.Posté par thyrfing le 24/03/2008 20:53
Bon niveau caricature ca va un peu aussi dans les deux sens que ce soit démocrate ou républicain =)

Par contre il est vrai que par rapport à la presse française les informations se font rare concernant McCain et que cela soit plus axé sur le parti démocrate. Cependant en cherchant soi même il est facile de trouver quantité d'information sur le personnage.

Pour reprendre les différents commentaires..

Sur l'iconisation on est d'accord, cependant cette conquête marketing basé sur l'esthétique ou des qualités personnels.. que cela soit démocrate ou républicain cela reste un enjeu identique, le but étant de rassembler un maximum de personne pour montrer que l'on est le personnage idéal.. Ca serait stupide de penser que un coté est meilleur que l'autre, seulement chacun fait on fonction des taches qui lui sont donnés.

Par contre l'avantage (ou désavantage d'un point de vue démocratique..) du système de vote républicain permet de sélectionner plus rapidement le candidat et donc de préparer une stratégie plus performante. Surtout que Romney n'a vraiment pas réussi à convaincre l'électorat, et ce qui laisser donc penser qu'après juste une dizaine de primaires ca allait être McCain qui serait choisi (raison pour lequel on parle moins des républicains en ce moment ?)

Pour avoir suivi les élections de 2000, 2004, et celle-ci.. j'ai plusieurs points de vue différent.. Pour Kerry il est vrai que l'on mettait en avant sa culture, mais c'était aussi un communiquant très moyen, pour souvenir sur un bon nombre de question ca reste « I said yes/no, I will.. » un argument et prochaine question. Sans oublier le nombre de coups bas qui se sont joués pendant cet élection. A vrai dire de ceux qui s'étonnent de voir autant de violence entre les prétendants n'ont pas du vraiment voir les anciennes, la on est parti sur les mêmes bases de ce qui se faisait auparavant (avec comme souvenir Kerry sur une planche de surf, allant d'un coté à un autre pour démontrer qu'il penchait sans arrêt d'un coté ou d'un autre en fonction de la situation..) Les USA sont pas mal requin dès qu'ils veulent obtenir quelque chose, et cela même entre eux. Et en souvenir si Bush a été réélu c'était que les américains estimaient que c'était lui qui avait commencé la guerre donc c'était à lui de la terminer (malheureusement c'est raté)

D'ailleurs sur la bourde de McCain j'ai quand même l'impression que le plupart du monde s'en fout, du genre, c'était une erreur je me suis rattraper.. ouai.. mais SURTOUT merci à son collaborateur d'être intervenu car seul il n'y aurai pas pensé (ou voir même à la base c'était histoire d'en rajouter une couche sur l'Iran) et c'est vrai que Obama c'est trompé à propos du Canada, deux erreurs très proches en soit pour l'avenir du monde.. =)

Concernant les sondages pareilles, on a vu au début des primaires au niveau démocrates le nombre d'erreurs qu'il y a eu, et je suis certain qu'il y aura encore quantités de surprises à ce niveau..

Sans compter que c'est faux de penser que les USA sont dominés par les républicains. car c'est oublier le nombre d'indépendant dans les états qui peuvent très facilement faire pencher la balance d'un coté comme de l'autre.

Alors petite question, pourquoi la conquête marketing sur les idéaux marche mieux que l'intelligence ou la sagesse ? La réponse est assez simple, l'américain (ou comme la majorité des autres peuples) votes en fonction de leur affinité et surtout de ce qui va leur permettre d'un point de vue personnel d'améliorer leur propre vie, et cela RAREMENT d'un point de vue communautaire ou mondial (exemple, j'ai des problèmes au niveau des assurances maladies, je vote pour celui qui a le meilleur programme. La religion est ma priorité etc...) cependant quel que soit le candidat élu le résultat dépasse rarement les 30-50% sur tous les objectifs promis.

L'autre problème, c'est que c'est bien beau de regarder les problèmes du passé, mais ce qui compte aussi c'est comment une fois élu, les décisions vont se prendre sur les événnements futur, et cela reste complètement aléatoire en fonction de la manière du gouvernement et de l'économie à travers les différents pays du monde. Pour ma part, Obama est certes moins précis, mais je trouve dans ses réponses des choix bien plus judicieux que celui de vouloir combattre le feu par le feu, avec comme résulat que des cendres, en soit (sauf privilégiés) aucun gagnant mais que des perdants.. parfois il est plus intelligent d'être moins précis pour être plus en accord sur des énigmes qui évoluent constamment. Mais encore faut il en avoir la capacité.. dans l'ensemble ce n'est pas parce qu'on dit avoir de meilleurs solutions ou que l'on soit plus précis que ca va être forcément les meilleurs décisions pour le futur.. sinon ca se saurait =)

Reste le dernier point qui m'est le plus important, est celui du vote truqué.. le nombre de magouille utilisé par les USA sont quand même hallucinante.. les armes de destruction massives, l'enrichissement d'uranium, des bases secrètes, le raccourci Ben Laden, Saddam Hussein. Sans compter le nombre incroyable d'ingérences de la CIA, que ce soit en amerique du sud, ou au moyen-orient.. il y'en aurait pour des dizaines, voir des centaines de pages pour toutes les prendre en compte..

Des exemples qui ont été retrouvé sur le net sur l'élection de Bush (d'ailleurs si il y a de contre argument à ce niveau je suis tout à fait preneur) :

1. 80% des votes aux USA sont comptés par les machines de deux sociétés: Diebold et ES&S.
2. Il n’y a pas d’agence fédérale avec une autorité de régulation ou de supervision de l’industrie des machines à voter aux USA.
3. Le Vice président de Diebold et le président d’ES&S sont frères.
4. Le président et CEO de Diebold est un important organisateur et donateur de la campagne de Bush qui écrivit en 2003 qu’il était « engagé à aider l’Ohio a donner ses voix au président l’année prochaine » (élections de 2004).
5. 35% de ES&S appartiennent au sénateur républicain Chuck Hagel, qui devint sénateur sur un décompte effectué par les machines ES&S.
6. Chuck Hagel, ami de longue date de la famille Bush, a été convaincu de mensonge, à propos de sa participation dans ES&S, par la commission d’éthique du Sénat.
7. Le sénateur Chuck Hagel était sur la short list des colistiers de Bush, pour la vice-présidence. 8. ES&S est le plus important fabricant de machines à voter aux USA et compte 60% de tous les votes.
9. Les nouvelles machines de Diebold à écrans tactiles n’ont pas de trace papier des votes. Il n’y a aucun moyen de vérifier que les données sortant des machines correspondent à celles entrées par les votants.
10. Diebold fabrique aussi des distributeurs automatiques de billets, des scanners de caisses, des distributeurs de tickets, qui enregistrent chaque transaction et peuvent générer une liste sur papier.
11. Diebold est basé en Ohio.
12. Diebold emploie 5 développeurs déclaré coupable de fraudes. Ce sont les personnes qui ont écrit le code des machines à voter.
13. Un ex-Senior Vice-President de Diebold, Jeff Dean, a été déclaré coupable de 23 chefs d’accusation de vol au 1er degré.
14. Jeff Dean a été déclaré coupable d’avoir caché des « back doors » dans son software et d’avoir utilisé un « haut degré de sophistication » pour échapper aux détections pendant 2 ans. 15. Aucun observateur international n’a été admis aux élections en Ohio.
16. La Californie a banni les machines de Diebold pour sécurité insuffisante.
17. 30% de tous les votes aux US sont exécutés sur des machines à écran tactile, invérifiables sans support papier.
18. « Le Help America Vote Act » de Bush en 2002 a pour but de remplacer toutes les machines par le nouveau système à écran tactile sans trace papier.
19. Toutes les erreurs de machines à voter détectées ont été en faveur de Bush ou de candidats républicains.

10.Posté par Brice le 24/03/2008 22:31
Bonsoir,


Je crois que jusqu'à présent la campagne républicaine n'attire pas les médias ni en Europe, ni aux Etats-Unis. Les médias se focalisent actuellement sur la campagne démocrates qui est à rebondissement et à suspens.

Cependant il est vrai que les médias aimeraient voir un démocrate à la maison blanche et si possible Barack Obama. Il semble plus proche de nous sur l'échiquier politique (même de l'UMP qui pourtant est le parti de droite et de centre droit).

Par contre je m'inscris en faux lorsque vous déclarez qu'aucun intervenant sur ce blog n'a parlé de Mc Cain. J'ai à plusieurs reprises fait part d'un ras-le-bol de l'histoire démocrate et que les Américains sont tentés par Mc Cain qui n'a clairement rien à voir avec Bush, il est beaucoup plus 'open-minded'.

De mon point de vue et sur de simples ressentis en provenance de plusieurs Etats Américains et de personnes très différentes j'ai toujours la même réponse : Mc Cain !

Nous verrons bien dans quelques mois.

Affaire à suivre,

Brice

11.Posté par bowthan le 25/03/2008 00:14
Il me semble que se billet "oublie" un aspect important. Obama ou Hillary Clinton sont bien plus symboliques que McCain. McCain c'est le candidat républicain (pas tout jeune en plus). Obama ça serait le premier président de couleur, Hillary Clinton la premiere femme. Bref ils ne sont pas seulement les candidats démocrates. C'est ce qui a fait que la primaire démocrate est plus vive et intense que la primaire républicaine. Edwards avait le même désavantage que McCain l'age en moins.
Cependant je ne suis pas d'accord avec l'affirmation "en France on ne voit qu'Obama ou que les démocrates". Depuis les primaires du Texas chaque jour me conforte un peu plus dans l'idée que les démocrates n'ont plus aucune chance de gagner et que McCain sera le prochain président. Pas mal d'ingrédients sont réunis pour que la nomination démocrate tourne au désastre. Et au final quelle que soit l'issue, il aura beaucoup de déçus pour ne pas dire de dégoutés dans les rangs démocrates. Et je ne parle pas du gaspillage en ressources (dollars dépensés) pour se détruire comme il faut. Ça fera autant de ressources en moins lors de la campagne finale. Je serais curieux de savoir combien de français croiront encore à une victoire démocrates après leur convention qui sera agitée et difficile.

12.Posté par Phil le 25/03/2008 08:52
Mc Cain a le profil pour rassembler le plus largement sur l'échiquier politique américain. Barack a quelques tuiles accrochées au costume et nous allons bientôt en savoir plus.
Vivement le duel final. J'aime voir certaines statues se lézarder!

13.Posté par Adam A le 25/03/2008 09:45
Je ne sais pas si, après les deux dernières élections présidentielles en France, on doit encore croire qu'il y a une "opinion" réelle, saisissable, et, surtout, sur la base de laquelle on peut envisager un travail sérieux.

Certes, c'est la nature de l'opinion d'être fluctuante. Mais de là à produire des contradictions si tranchées (Le Pen au 2ème tour!!!; élection au 2ème tour de celui qui a été convaincu de "mensonge" lors du débat télévisé entre les deux candidats)...

Je crois pour ma part qu'il faut se résoudre à admettre qu'on ne doive pas chaque fois vouloir contraindre les Français à une jurisprudence qu'on n'exige d'aucun autre peuple.

Sous cet angle, on pourra, peut-être,bien comprendre pourquoi le candidat républicain ne bénéficie pas de la ferveur des Français : pourquoi veut-on que les Français aient des amis, et non des intérêts?

14.Posté par Nicolas Chelay le 25/03/2008 10:25
MacCain a ses chances de gagner... il a clairement le charisme d'une tortue, mais les USA sont un pays finalement très conservateur, et le passé "glorieux" de ce candidat joue en sa faveur. Aucun des deux démocrates en lice n'a une telle envergure militaire. A lire ce post, il est clair que son auteur balance pour les républicains, et je trouve ça un peu pitoyable de l'être sans en évoquer le programme clairement régressif au niveau social, et surtout franchement inégalitaire en matière économique. Ca l'est tout autant que de diviniser les démocrates... bref, n'en déplaise au blogueur ironique, les jeux ne sont pas encore faits et nous, pauvres petits français que nous sommes, n'y avons pas notre voix. N'oublions pas que la France, qui soutient "majoritairement" les démocrates depuis longtemps, a fait passer trois fois de suite la droite à sa présidence...

15.Posté par Laurent le 25/03/2008 16:34
Mon dieu, que de certitudes sur les élections de Novembre! "pas trop douter de la victoire de Barack", "il faudra un miracle pour que les démocrates gagnent [la] White House".

On est à plus de 7 mois des présidentielles, et beaucoup de choses peuvent changer entre temps. Quelques inconnues:

- Les américains semblent faire la différence entre Bush et McCain. Mais cela peut changer avec la guerre de plus en plus impopulaire. Petite annecdote: je reviens tout juste d'un séjour en Arizona (l'état de McCain) où mes hôtes (tendance démocrate, supporters de Clinton) m'ont dit bien aimer McCain et que pour une situation différente ils voteraient pour lui, mais qu'ils ne peuvent plus supporter de voir des républicains au pouvoir.

- Obama étant relativement nouveau en politique, il est à parier qu'on va déterrer d'autres cadavres dans le style du Rev. Wright (un article dans la presse américaine ce week-end: pourquoi Barry Obama est devenu Barrack Obama). Moins de surprises avec Clinton et McCain car ils se sont déjà pris toute la m... (réelle ou inventée) qu'on a trouvé à leur lancer.

- Comment va se jouer l'unification démocrate (quel que soit le vainqueur)? Si Obama l'emporte est-ce que les fans de Clinton vont voter pour lui? Même question pour les fans d'Obama si Clinton emporte l'investiture?

16.Posté par Yvon Thivierge le 26/03/2008 20:27
Les Français et Françaises qui favorisent la candidature de John McCain voudront peut-être être mis au parfum des propos élogieux et tendres que l'aspirant président américain a tenus à leur endroit lorsque la France s'est carrément opposée à la folle guerre d'Irak qu'il appelait de tous ses voeux :

http://thinkprogress.org/2008/03/26/mccain-france-bashing/

17.Posté par Ced le 16/08/2008 08:53
En 2004 la ré-élection de Bush ne fut pas une surprise générale en France. Le fait que les français attendent un démocrate à la maison blanche, c'est peut-être avant tout un désir de voir un pays aux mains de ceux qui sont loin d'être des conservateurs comme les Républicains (à l'instar de notre cher pays gouverné par Sarko le conservateur puisant dans les idées malsaines de Le Pen)...
Les Français souhaitent voir à l'extérieur de leur pays ce qu'ils ne veulent pas pour leur pays: un changement, des idées nouvelles, une place aux minorités et aux pays émergeants...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains