Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Pour le conseiller de John McCain, l'Amérique est «une nation de pleurnicheurs»

Marjorie Paillon le 11 Juillet 2008 à 07:29

La palme de la petite phrase de ce jeudi revient à Phil Gramm, le conseiller en économie de John McCain. L'ancien sénateur du Texas a jugé bon de comparer la crise économique que l'Amérique traverse à une "récession mentale", le pays étant lui-même une "nation de pleurnicheurs". Des commentaires embarrassants, alors que John McCain ne brille déjà pas par ses compétences en économie.



Pour le conseiller de John McCain, l'Amérique est «une nation de pleurnicheurs»
Phil Gramm, actuel vice-président de la banque suisse UBS, a livré son diagnostic dans une interview au Washington Times. Une analyse quasi-médicale qui a permis à Barack Obama de s'amuser de la situation : "l'Amérique a déja un docteur Phil." Le dit docteur Phil en question est un psychologue-animateur d'un talk show très regardé à la télévision américaine.

John McCain, lui, n'a pas eu d'autre choix que de rejetter les commentaires de son conseiller. "Je ne suis pas d'accord avec le sénateur Gramm. Je pense que quelqu'un du Michigan qui vient de perde son emploi ne souffre pas de récession mentale. Je crois qu'une mère de famille au Michigan ou partout en Amérique qui se bat pour gagner assez d'argent pour pouvoir payer l'école de ses enfants n'est pas une pleurnicheuse. (...) Phil Gramm n'est pas mon porte-parole. Je suis mon propre porte-parole."

Le message semble clair. Pourtant, les récents nouveaux aménagements opérés au sein de la campagne de John McCain tardent à porter leurs fruits. Son directeur de campagne, Rick Davis, qui opérait déjà en 2000, vient d'être mis sous tutelle, pour ne pas dire mis sur la touche. Les interviews des conseillers devraient être mises entre parenthèses pour quelques jours...



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par mike le 11/07/2008 09:00
mccain et tout son staff sont des bétisiers hors pairs c'est déjà connu...

2.Posté par WalterS. le 11/07/2008 12:28
McCain s'est entouré d'une équipe de réactionnaires pires que les collaborateurs de G. Bush

Le McCain de 2008 n'a rien à voir avec le McCain de 2000. C'est une insulte pour G. W. Bush de dire que McCain poursuivra la même politique que Bush. McCain et ses amis sont des gens avec plein de préjugés sur tout et plein de détermination y compris dans la bêtise.

3.Posté par Ben le 12/07/2008 12:56
Ceici dit Mc Cain a assez bien réagi.

Le dernier sondage newsweek donne +3 à Obama là où l'avant dernier donnait +15. J'attend avec un certain plaisir nos amis les médias titrer, avec force, sur la dégringolade d'Obama, le retour en force de Mc Cain,... (alors que tout cela est fictif. Depuis le retrait de Clinton, Obama possède une avance molle de 4 points environ et ce n'est pas en été que les choses vont changer à mon avis).

Comparez la "party id" de l'échantillon des 2 sondages et nous aurons une bonne explication sur ce resserrement.

Le mieux est de prendre Rasmussen comme étalon de référence et de plus ou moins ignorer les autres (en particulier zogby et ses sondages internet, cbs, newsweek,ARG)

4.Posté par jon le 12/07/2008 16:15
mccain n'est pas presidensiable, la place de mccain, etre chef dans l'armé point, ce type qui a fait peu d'etude, tros vieux, mentalité de le vieux monde, loin passé represente un dangé pour le monde actuele, le monde a changé mais mccain n'a pas changé, il voulait faire la guerre meme avant buch, il me fait pensé a hitler

5.Posté par Thomas le 12/07/2008 22:01
Aux USA, le candidat qui gagne l'élection est généralement celui qui recolte le plus de fonds. Pour l'instant Obama arrive largement en tête. Alors, je ne vois pas comment Mc Cain pour remporter cette élection, surtout son camp sort en plus des âneries pareilles et que lui-même projette d'aller BOMB BOMB BOM IRAN ! to be continued !!!

6.Posté par The Miz le 14/07/2008 16:31
D'accord avec vous Ben, McCain a fait ce qu'il fallait faire.

Je suis effaré que l'on ait (notamment dans les médias français) annoncé sur tous les toits le sondage donnant BO 51 - JMC 36 alors que ce n'est que UN sondage (bidon qui plus est).
La très large majorité des sondages donne à BO entre 4 et 6 points d'avance, ce qui, dans une année :
- de manque de finances de la campagne McCain par rapport à celle de BO,
- d'extrême impopularité du président Bush,
- d'extrême impopularité du GOP (les démocrates ont remporté cette année 4 élections législatives anticipées dans des circonscriptions conservatrices, tenues par des républicains depuis longtemps),
me paraît une avance très courte. L'élection sera plus serrée que ce qu'imaginent certains. Obama gagnera très probablement, mais pas par 49 Etats !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains