Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Obama s'est-il aligné sur les néoconservateurs devant le lobby pro-israélien de l'Aipac ?

Julien Landfried le 8 Juin 2008 à 22:54

Barack Obama était il y a peu encore stigmatisé par certains Républicains comme "le candidat du Hamas" pour ses prises de position progressistes sur le Proche-Orient et son refus de rentrer dans une logique de guerre avec l'Iran. Le moins qu'on puisse dire est que la ligne générale définie jusqu'alors a été sérieusement infléchie lors de son passage le 4 juin dernier devant le plus puissant lobby pro-israélien américain, l'Aipac (American Israel Public Affairs Committee), une organisation dont les positions sont systématiquement à la droite du Likoud.



La responsabilité d'Israël dans l'impasse complète des discussions avec les Palestiniens ? Esquivée. L'aventurisme du premier ministre israélien Ehud Olmert et de son ministre de la défense Amir Peretz, au Sud Liban en 2006 ? Justifié ! Obama a même déclaré que Jérusalem devait être la capitale d'Israël, une position plus favorable aux intérêts israéliens que celle défendue par l'administration... Bush fils.

Les propos d'Obama ont provoqué une levée de bouclier dans le monde arabe et la réprobation du Président palestinien Abbas. Le candidat républicain John McCain a même critiqué le caractère changeant des positions d'Obama sur le statut de Jérusalem.

Alors ? Si Obama était élu président des Etats-Unis d'Amérique, la politique américaine sur le conflit israélo-palestinien évoluerait-elle vers une position plus équilibrée, moins favorable aux intérêts à court terme d'Israël ? En s'alignant sur les positions de l'Aipac, dont le public l'a applaudi treize fois pendant son discours, le candidat démocrate envoie un signal qui devrait être interprété par les esprits lucides comme négatif.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Patricia le 09/06/2008 00:03
Oui, mais vous avez oublé le plus drôle, la réaction de Jon Stewart à la conférence de l'AIPAC

http://www.thedailyshow.com/video/index.jhtml?videoId=171492&title=indecision-5768

2.Posté par Peterb le 09/06/2008 00:19
Franchement Julien,(auteur de ce post d'ilovepolitics)

Dire qu'il s'est aligné sur la positions des néoconservateurs, je trouve ça de mauvaise foi.

Obama a pris psition nette en faveur d'Israel, Seule démocratie(avec ses défauts...) dans la régions.

Vous vous attendiez à quoi?????????

Qu'il soutienne le Hamas, Ahmedi Nejad, les gens qui tuent au nom de je ne sais quel Dieu!!!

Le combat que peuvent mener les palestiniens est comprehensible mais depuis qu'ils y ont melé la religion, l'islamisme, les martyrs, ils se sont décrédibilisé. Bill Clinton a tout essayé mais ils ont refusé la paix pour des motifs symboliques....depuis des milliers de gens sont encore morts,...

Et vous voulez qu'Obama avant même d'être élu , se positionne, ça c'est trop demander

Cette guerre je l'ai dit , elle pourri la vie de tout le monde,.... et je trouve que toute personne sensé prendre la position que vient de prendre Obama devant l'aipac.

Cela étant je désapprouve les réaction épidermiques et disporportionnées de l'armée israel.... mais il ne faut pas oublier l'histoire

3.Posté par RenUS le 09/06/2008 00:26
Sympa de voir que les commentateurs sont écoutés :)

En ce qui concerne la fin de votre article, bof quoi:Les esprits lucides ils sont pas forcément là où vous le croyez, très subjectif.

Enfin bref, je soutiens encore plus Obama depuis ce discours (et je suis blanc athée, pas juif), il m'a rassuré sur le fait qu'il sera ferme face aux terroristes et aux islamistes radicaux, et qu'il soutiendra la démocratie israelienne face à certaines dictatures arabes hostiles et arriérées.

4.Posté par huggydog le 09/06/2008 00:45
Soit Obama croit vraiment ce qu'il dit, soit dès le lendemain de sa nomination il se met à brosser dans le sens du poil de manière tout à fait politicienne. Dans le premier cas, celà signifie que la situation du conflit israelo-palestinien n'est pas vraiment prête à s'améliorer s'il devient président car si sa table de négociation est déclarée ouverte à tout le monde, il semblerait qu'il n'y ait qu'un invité qui ait quelque chose dans son assiette ce qui, pour ce conflit, est un peu simpliste.
Dans le deuxième cas, sa posture d'insoumission aux lobbys en prend un coup. S'il cherche à se montrer fort sur certains principes pour se tailler un solide costume de commander in chief, il renie alors son opposition aux postures politiciennes.
Le bilan est alors loin d'être positif à moins que l'on considère qu'Israël a raison sur toute la ligne depuis plus de 50 ans ou que l'on savait depuis le début que sa lutte contre la politique purement électoraliste était elle-même une posture pour les idéalistes.

5.Posté par Funnymine le 09/06/2008 02:22
Les propos de l'AIPAC ne sont évidemment pas représentatif des projets de Barack dans la région. S'agissait-il de promesses électoralistes ? Quoi qu'il en soit le but de ces affirmations visaient plus à une réhabilitation de son image calomnié (notamment par des radicaux pro-Israël) qu'une conquète de quelques voix juives (1% de la population). Le sénateur de l'Illinois a d'ailleurs récemment tempéré (en catimini) ses propos pour équilibrer la balance (même si il n'y était pas obligé).
En clair, il a combattu le feu par le feu.

Une chose est sûr, se plier aux exigences de ce lobby est tout bonnement suicidaire si l'on veut résoudre le conflit du proche-orient. Je pense que le gouvernement Israëlien n'a en réalité aucun intérêt à instaurer la paix dans la région (pas plus que le Hamas). Les gouvernements successifs font depuis 60 ans ce que Bush fait depuis 8 ans aux USA : manipuler l'opinion en jouant sur la peur et les pousser insidueusement à accepter l'inacceptable, en l'occurrence la colonisation.

6.Posté par bushmcsame le 09/06/2008 04:15
tempete dansun vers d'eau, et de plus votre inadéquation à expliquer ce qui est en jeu en politique interne quand Obama va devant l'AIPAC vous disqualifie dans la couverture. C'est d'une crace bétise de ne pas signaler quelle partie en terme de politique interne celui est soupçonné de ne pas etre assez américain, un peu trop conciliant avec le monde musulman, etc... cela ne rend pas les propos d'obama excusable ou défendable, cependant il est tres peu honette de la part de ce blog de faire semblant d'ignorer le contexdt, je ne suis point surpris cependant par ce blog qui d'habitude dans une grosse hypocrisie ne prend pas position, de casser cette attitude et de prendre précisement position sur ce sujet là dans bonne vieille tradition de cette classe de bobo qui a pris fait et cause pour la palestine

7.Posté par Katja S. le 09/06/2008 06:50
Il me semble au contraire que le discours de Barack Obama s'incrit dans une politque globale améicaine, qui transcende les administrations, et qui consiste a soutenir l'Etat d'Israel, allié des USA dans la région. Vous dites qu'Obama aurait esquiver je cite :"La responsabilité d'Israël dans l'impasse complète des discussions avec les Palestiniens" Etonnant de vouloir toujours imputer aux seuls Israeliens la source les maux du proche-Orient ! Qui tire quotidiennement de s missiles Grad ou Kassam sur les villes du sud d'Israel, apres le retrait par ces derniers d e la bande de Gaza ? ces "pacifiques" palestiniens du Hamas, dont l a charte appelle ni plus ni moins a la destruction de l'etat d'Israel, comme le fait quotidioennement, dans ces discours, depuis une semaine un autre "grand esprit", le président Iranien Ahmadinejad, qui lui se pique en plus de contester la véracité d e l'Holocauste tout en cherchant par tous les moyens a se procurrer l'arme atomique ! Et vous trouvez que dans ce contexte Barack Obama aurait du se montrer plus critique envers Israel ? Je crois qu'il existe un certain non dit hypocrite dans le fait de certains supporters européens de Barack Obama. Ces derniers arguant des origines paternelles dudit candidat esperaient en fait un revirement d e la politique US par rapport a Israel et dans une maniere plus large, vis a vis du Moyen-orient. Ils en sont marris aujourd'hui ! grand bien leur en face. l'esprit munichois a d enouveau frappé !

8.Posté par RenUS le 09/06/2008 10:01
Tout-à-fait d'accord Katja.Certains espéraient un changement de stratégie au proche-orient uniquement parce que Barack HUSSEIN Obama.Aux USA l'origine ne conditionne pas la manière de penser, c'est avant-tout un américain et il va rester lucide à ce sujet, sa politique sera peu différente des administrations précédentes.

9.Posté par hadya le 09/06/2008 10:44
Il n'y a que la vérité qui blesse mes chers amis et quand on dit que "les esprits lucides" dénonceront cette attitude de manière négative, on voit le résultat avec certains ici.....

Il ne s'agit pas de prendre une position pro-Palestinienne de "bobo" ( ridicule quand vous employez ce mot ou quand vous dites"go-gôôôche", ça fait vraiment attitude de gamin capricieux qui n'est pas content de ce qu'il lit lol), il s'agit simplement d'avoir une attitude diplomate DONC objective.


10.Posté par natural le 09/06/2008 11:04
@Katja S

Je suis 100 % d'accord avec vous !

11.Posté par Lucide le 09/06/2008 11:34


parole de campagne pour désamorcer les rumeurs de candidat du "hamas". Obama sera le Président du dialogue et de l'équilibre.

n'oublions pas que pour un américain moyen de base de droite donc pour nous de droite extrême (cols bleus redneck, neoconservateurs, évangeliste et j'en passe) entamer un dialogue avec deux partis c'est faire le jeu des ennemis de leur camp... c'est dire leur objectivité et leur vision d'une position "centrale".

Israel ferait bien de "donner du mou" sur les territoires ( en respectant les accords initiaux datant de la fondation de leur état) afin de désamorcer les attaques des extrêmistes palestiniens et de les décrédibiliser au yeux de leur propore population. Si une fois ce geste fait les appels a la haine et aux affrontements continus alors la il sera temps d'exercer une pression intolérable et de couper toute tentative de dialogue.

Quand on négocie il est nécessaire de respecter le contrat de départ pour être en position de réclamer justice à la partie adverse. Ce n'est pas exactement la position prise par Israel et les USA qui les soutiennent.

L'important est de désamorcer l'influence grandissante des islamistes (je précise que je n'ai rien contre l'Islam, ni contre le monde arabe, ni contrer aucun autre peuple mais je ne tolère pas plus l'extrémisme islamique que les évangelistes ou autres fous de dieu d'ici et d'ailleurs) et pour ce faire il ne faut donner prise a aucun argument.

Vive Israel, vive un état palestinien et vive la raison et le dialogue.




12.Posté par Peterb le 09/06/2008 12:02
@ RenUs,

""Et puis je préfère les israeliens aux palestiniens donc bon me voilà rassuré. ""
Cette phrase je la trouve répugnante. Je soutiens Israel mais je ne peux pas admettre une telle arrogance, une telle condescendance,

Nous soutenons Israel, parce que c'est une démocratie, et que c'est le seul point de chutte que nous avons dans la région, sans oublier que les européens avaient abandonné ce peuple.

Quand tu dis que c'est pour des villes propres, des centres de recherches , des univ ,.... je te rappelle que le mepris envers les peuples du tiers monde ne fait pas parti de notre culture et de nos valeurs, surtout qu'avec le rechauffement de la terre , tout ceci est remis en question....
il y a peu c'est ce qu'on disait de la Chine, aujourd'hui beaucoup sont de nos Gouvernements, de nos grandes entreprises qui vont se prosterner devant les fonds, chinois , indiens, ou moyen oriental...

Je crois qu'il faut être mésuré et juste.

Je te cite encore RenUs ....""".(et je suis blanc athée, pas juif), """

Moi aussi et beaucoup d'autres personnes...
mais je ne vois pas la valeur ajoutée de ces propos sur le débat qui nous concerne, surtout que à ma connaissance, ceux qui ont voulu exterminer les juifs l' étaient aussi.

Il est vrai que le problème du proche orient est très compliqué, Il n'est pas utile pour nous y attarder sur ce blog,....donc sans rancune passons à autre chose.

13.Posté par RenUS le 09/06/2008 12:23
En effet il vaut mieux fermer le sujet.
Cependant je tiens à préciser que je ne méprise pas le tiers-monde, je suis un grand partisan de l'immigration et admire les USA pour le grand nombre d'immigrés qu'ils accueillent en provenance des pays pauvres du monde entier.

14.Posté par dresdes le 09/06/2008 13:26
cela fait 60ans que l'on laisse le champ libre à israel pour regler ce probleme, 60 ans qu'il pietine, il est temps que les USA aient une politique ferme ,plus de parti pris pour lui;l'histoire est biaisée en faveur d'israel ;

il est vrai que BO ne pouvait faire autrement devant les lobbies juifs
juste une suggestion,et si on supprimait les fetes d'indépendance, étant donné qu'il existe plus des pays libres

15.Posté par mental le 09/06/2008 15:58
Devenir president des usa sans le soutient du lobby juif est tout simplement impossible.
Je ne doute pas pour autant que BO soit pour un etat palestinien et pour la paix dans cette region du monde.

16.Posté par Laurent le 09/06/2008 20:40
En politique comme partout il existe des prises de positions extrement risquées. Aux Etats-Unis, ne pas soutenir pleinement Israël est presque aussi dangereux que de passer pour anti-patriotique.

L'AIPAC, qui considère qu'Israël ne peut jamais être en tort, ne représente pas l'opinion de tous les juifs américains, loin de là. Mais il fait partie de ses lobbys tels que le lobby agricole ou l'AARP qui peuvent couler l'image d'un candidat même si ce dernier a 100% raison.

Obama se livre donc à un exercice de style. Ce qui ne veut rien dire sur ses actions s'il devient président.

17.Posté par IloveUS le 10/06/2008 00:39
je viens de lire dans un commentaire '' Bill Clinton a tout essayé mais ils ont refusé la paix pour des motifs symboliques.... '' et entre autre '' mais il ne faut pas oublier l'histoire ...'' Le statut de Gerusaleme, le retour des expatries qui vivent encore en camps de réfugiés ou leur indemnisation entre autre ne seraient donc que des motifs symboliques ???? Quand à l'histoire il faudrait commencer par la reviser un peu quand meme mais bon....

18.Posté par KOUSSAGUE le 10/06/2008 14:35
Pourquoi polimiquer?
Le début du blog dit tout. "Sur instruction de ses conseiller". Donc Obama ne l'a pas fait au fond du coeur, juste une strtégie plitique. Vous savez vous même qu'il est présenté comme le candidat du Hamas et des extrémistes islamistes, ce qui ternit considérablement son image. Moi je suis musulman, mais je ne crois nullement aux propos de Barack car je sais qu'il est celui-là que Dieu a choisi pour apaiser le proche orient tout comme les autres conflits dans le monde. N'oublier pas les déclarations de son pasteur qu'il a rejetés mais au fond qu'il partage. N'oublier non plus les déclarations de sa femme qui ont mis en doute son patriotisme par les républicains. Les milieux politiques arabes le comprennent, mais doivent evidemment protester.

19.Posté par makomajerome le 14/06/2008 12:44
Je suis africain et j'observe un peu ce qui se passe dans le proche orient plus precisement en Israel.Si j 'etair membre du lobby juif ,je me mefierai d'Obama et de son parti.il est entrain de vous flater et menerais plus tard une politique de pression contre Israel comme l'avait fait Clinton ,ce qui avait pousse Israel a redonner les terres conqiises aux palestiniens , ce qui est une erreure tres grave car ces deux peuples ne peuven pas vivre ensemmble.et aucun politicien ne sortira les mains propres dans dans ce conflit Israelo palestinien, et Obama le sait tres bien.Il a des idees a proposer mais pas des solitions a donner car toutes ces soitent disantes grande puissances le savent bien que ce proche orient est une poudriere

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains