Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

Obama répond à Clinton : «il a ce qu'il faut»

Julien Landfried le 22 Avril 2008 à 00:38

Hillary Clinton met à nouveau en doute les capacités d'Obama en tant que président ? L'équipe du sénateur d'Illinois répond avec une vidéo sans ambiguité : "He Has What It Takes".



Ce clip est une réponse directe à celui-ci.



Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par Thomas le 22/04/2008 07:39
Clinton ne sait plus quoi inventer pour salir Obama. Viement que la Pennsylvanie la débarque aujourd'hui.

2.Posté par J Philip le 22/04/2008 08:12
La victoire en Pennsylvanie est une surprise pour Hillary qui va obtenir seulement 49 % dans ce vote. C'est après cette défaite dans sa ville natale qu'elle va se sentir incapable de continuer à duper les Américains. La présence de son mari à ces côtés pendant la campagne montre que c'est lui qui s'apprête à devenir son conseiller principal. Les Américains vont dire non à Hillary car la maison blanche n'est pas un endroit où un mari et son épouse se passe le pouvoir

Bravo Obama qui aspire un changement véritable.

3.Posté par xino le 22/04/2008 08:45
je pense à mon humble avis que les Démocrates vont perdre le 04 novembre, pour la simple raison qu'ils ont fournis suffisament de plombs à McCain que ce derniers n'aura pas à faire beaucoup d'éffort pour convincre les américains.

4.Posté par mike le 22/04/2008 09:23
c'est la fin du règne clinton et le début d'une nouvelle ère, obama est surpuissant rien à dire les indicateurs sont de plus en plus au vert l'histoire est en marche....

5.Posté par smoby le 22/04/2008 09:45
Reuters, 22 avril:

"Obama, lui, a remisé les attaques qu'il multipliait ces derniers jours contre Clinton pour concentrer ses interventions sur les préoccupations quotidiennes des électeurs: le pouvoir d'achat entamé par les prix des carburants, la fiscalité et l'emploi.

Dans la soirée, à McKeesport, il est aussi revenu sur le débat organisé la semaine dernière par ABC, au cours duquel les journalistes de la chaîne de télévision lui ont demandé s'il croyait à la bannière étoilée et pourquoi il ne portait pas toujours un drapeau en pin's au revers de sa veste.

"Cela me frustre qu'on me pose une question comme celle-là, parce qu'on ne la pose aux autres candidats, on ne la pose qu'à moi", a-t-il dit.

(Barack Hussein Obama Jr. a ete converti au christianisme a Chicago, par le pasteur noir James Wright -Obama le considere comme son guide spirituel-, pasteur extremiste dont les declarations ouvertement racistes et antiamericaines ont choque nombre d'americains. La femme d'Obama, Michele, a declare en public que "c'est la premiere fois de ma vie que je me sens fiere de mon pays"!!. Obama lui meme a parle de sa grand-mere comme d'un personne "typique blanche" et a fait une declaration pour le moins controversee sur les blancs pauvres et croyants).

Selon un décompte MSNBC, Obama dispose pour l'instant du soutien de 1.653 délégués, Clinton de 1.513.

Si ni l'un ni l'autre n'atteint la barre minimale des 2.025 soutiens - ce qui est probable -, il reviendra aux quelque 800 "super-délégués" démocrates (élus, cadres du parti) de faire basculer dans un camp ou dans l'autre la convention du parti, du 25 au 28 août à Denver.

Clinton espère qu'une large victoire en Pennsylvanie et une solide performance dans les neuf dernières primaires qui suivront convaincront les "super-délégués" qu'elle est mieux placée qu'Obama pour s'imposer dans les Etats qui feront la différence le 4 novembre."


6.Posté par allen le 22/04/2008 11:05
Il est temps que les Etats unis d'amerique franchise le cap d'un changement profond, réel et durable.
A mes yeux, Barack OBAMA respire ce changement, respire la loyauté et la sincérité qui manque tant à nos femmes et hommes politique.
Ce changement fera renaitre une certaine crédibilité des EU vis à vis du reste du monde, une crédibilité décriée ces dernières années suite aux erreurs de politique internationale (arrogance à l'encontre du reste du monde, soutien indélebile vis à vis de certaines dictatures : EGYPTE, ARABIE SAOUDITE, Pakistan) et économique (on nous laisse croire que la non régulation de nos économies de marché est le meilleur remêde aux crises économiques : la main invisible d'adam smith).
Le monde sera portera mieux, si les americains choisissent d'élire un OBAMA, plutôt qu'hilary ou un john mc cain (le double de GWB).
De plus, élire OBAMA donnerait de la consistance et donc de la réalité au fameux "rêve américain" et ainsi faire réagir nos sociétés occidentales peu enclin à laisser de la place à leurs enfants ayant des origines dites "non occidentales".

7.Posté par BAKOYE le 22/04/2008 13:22
Je suis vraiment impressionné par OBAMA. Voilà un candidat inattendu qui s'impose devant H R Clinton dont personne ne doutait de la nomination en début de campagne. Tout ce qu'on reproche à OBAMA est indirect: les propos d'un tiers, son pasteur Wright, sortis de leur contexte (il suffirait de se référer aux phrases avant et après celles du "godam america" pour revenir au contexte) ou des propos délibérément manipulés comme ceux sur l'amertume des cols bleus où l'idée réellement défendue par OBAMA était de ne pas se laisser distraire comme d'habitude par les politiques, des vrais problèmes qui sont les questions économiques et non celles liées à la religion, aux armes ou à l'immigration. L'Amérique dispose d'une chance unique de se réconcilier avec le monde en élisant OBAMA. Puisse-t-elle la saisir.

8.Posté par The World le 22/04/2008 19:02
Sur l'expérience, OBAMA doit répondre à Mme Clinton que la valeur d'un homme n'attend point le nombre d'années passées à la Maison Blanche. Sinon ce serait un droit réservé exclusivement aux héritiers et ayants - droits des BUSH et CLINTON et contraire à la morale universelle et à la Constitution des USA.

9.Posté par Elie T. le 22/04/2008 19:55
Qui de McCain ou d'Hillary peut changer l'image négative des USA? moi je crois pas à ces deux là! L'Amérique se portera mieux sans ces deux là à la Maison Blanche. Les Américaines et Americains vieux et jeunes doivent pousser comme ils l'ont jusqu'ici OBAMA à gagner d'abord les primaires et après la présidencielle en Novembre. Tout le monde s'accorde à dire que l'Amérique à besion d'un changement profond. Mais qui des trois prétendants incarne le mieux ce changement, Si ce n'est OBAMA? Que les Américains oublient leur cynisme, leur ypocrisie, leur racisme et leur jalousie afin délire un président intelligent,digne et honnête qu'il soit, J'ai nomé Mr Barack Hussein OBAMA.
On nous parle des valeurs qui crée des polymiques en défaveur d'OBAMA. Ces veleurs sont certes imoprtants pour les Américains,mais sont ils encore d'actualité?

10.Posté par Johan le 23/04/2008 15:05
Toutes ces élucubrations, ça me rappelle quelqu'un qui a été élu sur le thème du changement, du rassemblement, que rien ne serait plus jamais comme avant, qu'on ferait de la politique autrement........
Barack Hussein Obama ? Non. Je parlais d'un certain Nicolas S., président de la République française........ see my point ?

11.Posté par kuate le 28/04/2008 14:00
que les démocrates ne continuent plus à donner de l'eau dans le moulin des republicains qui ont déjà terni l'image de l'Amerique ; si ça continue à trainer alors les republicains sortirons vainqueurs en novembre et sans véritables peines.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains