Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Obama oppose son «middle-class first» au «country first» de John McCain

Julien Landfried le 14 Août 2008 à 02:09

Dans cette publicité négative, Obama dépeint McCain comme le successeur en économie de George W. Bush, qui a laissé dépenser 10 milliards de dollars par mois pour faire la guerre en Irak, sans que cela ne change rien au prix de l'essence, au contraire ! Obama présente quant à lui les priorités de son programme : fin de la guerre en Irak, de meilleures écoles, arrêt des baisses d'impôts aux compagnies pétrolières.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par mike le 14/08/2008 09:51
cette façon de présenter les choses est mieux que de faire des critiques acerbes et stériles sans proposer quoi que ce soit de concret comme le fait mc cain, ce lamentable petit vieux....

2.Posté par Pierre Le Loup le 14/08/2008 14:25

Comme les vedettes de la Star Academy, les démagogues populistes de nos jours naissent à la télé pour ne durer qu'une saison.

Et même orchestrée par les média omni-présents et omni-potents, la télé-hystérie collective prend fin un jour. Plus le piédestal est élevé, plus dure sera la chute. Par la sienne, la nôtre. C'est que le piédestal d'Obama est virtuel, alors que notre chaise, sur laquelle on est assis bêtement devant la télé, est une vraie chaise et quand on tombe de cette chaise on se casse le nez pour de vrai.

La vraie question est donc de savoir l'étendue de la déception qui suivra la chute d'Obama. Plutôt la foule idolâtre verra que le roi est nu, plutôt elle reviendra à la réalité. Qu'est-ce qui l'en empêche ?

Pourtant dès qu'on passe de l'adulation à l'analyse, du désir à la réalité, du culte de personnalité au programme, de l'émotion à la Raison, la créature diabolique se dégofle. Des larges zones d'ombre émanent de la légende d'Obama fabriquée à la John Le Carré. Le Curriculum Vitae écrit par le cynique David Axelrod (éminence grise de Barack Obama) commence à se fissurer. Le vrai Obama apparaît, plutôt inquiétant. Qu'est-ce qui manque donc aux journalistes pour stopper la désinformation de masse et réveiller l'opinion publique de l'hypnose médiatique ?

La créature médiatique d'Obama est floue, inconsistante, souvent superficielle et, par moments, franchement controversée. Alors, pourquoi cette propagande? Quel est le but ?


3.Posté par NERFERTITI 77 le 14/08/2008 20:42
le loup
Toujours la même rangaine votre disque est rayé vous n'avez rien à dire, vous n'arriverez jamais à la cheville de Mr OBAMA . Peux tu afficher ton CV, je voudrais voire ta Photo.

4.Posté par Mc Cain : en route vers la 3ème guerre mondiale ! le 14/08/2008 21:10
Mc Cain est un excité va t'en guerre encore pire que Bush, nostalgie de sa jeunesse à l'armée aidant...

Voilà pourquoi quoi qu'il arrive je préfère Obama, qui semble plus réfléchi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains