Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Obama et Clinton : de la lutte fratricide au tandem ?

Barthélémy Courmont le 3 Juin 2008 à 12:54

par Barthélémy Courmont, chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).



Obama et Clinton : de la lutte fratricide au tandem ?
Les Primaires se terminent enfin dans le camp démocrate, avec les derniers scrutins organisés dans le Montana et le Dakota du Sud. Officiellement du moins, car mathématiquement, les résultats de ces deux Etats (qui offrent un nombre modeste de délégués) ne permettront pas de désigner un vainqueur. Mais Barack Obama sera, à l’issue des résultats, si proche de la victoire que celle-ci ne fera plus le moindre doute. Et dans les jours qui viennent, de nombreux superdélégués du parti ont prévu de se prononcer, selon les souhaits de la direction du parti qui souhaite refermer la parenthèse des Primaires, et la plupart d’entre-eux devrait confirmer la victoire du sénateur de l’Illinois. En toute logique, Barack Obama devrait dans les prochains jours, quoi qu’il arrive, dépasser la barre des 2.118 délégués nécessaires à son investiture officielle.

A l’issue de ces deux derniers scrutins, la sénatrice de New York va s’exprimer depuis son fief de campagne (et non dans l’un des deux Etats, comme c’est souvent le cas), pour un discours qui pourrait marquer son abandon dans la course à l’investiture. Avec un article signé par ses soins dans lequel elle rappelle qu’elle fera tout son possible pour faire gagner les Démocrates en novembre, cela suffit à conforter les observateurs dans l’idée qu’elle annoncera son retrait de la course. Et cela suffit également pour raviver les rumeurs d’un possible ticket Obama-Clinton, souvent évoqué, mais que les longues Primaires semblaient avoir hypothéqué.

A quelques heures du dernier acte des Primaires, Barack Obama a invité sa concurrente à travailler ensemble, « une fois que les choses seront calmées », en vue de battre John McCain en novembre. Reste à savoir quelles seront les modalités de ce nécessaire rapprochement entre les deux candidats, et dans quelle mesure l’ancienne First Lady accepterait un second rôle. Mais dans le camp démocrate, on se prépare en tout cas à tourner une page, et préparer une élection pour laquelle le parti de l’âne part avec un avantage sur les Républicains, comme l’a remarqué lui-même le très conservateur magna des médias Ruppert Murdoch, qui a annoncé récemment une large victoire de Barack Obama contre John McCain. Comme pour mieux inviter les Républicains à unir leurs forces (eux aussi) pour éviter une débâcle qui serait la deuxième consécutive, après les élections mi-mandat de novembre 2006.

Novembre est encore loin, et tout pronostic est hasardeux. Mais reste que si Hillary Clinton acceptait de se ranger derrière un ticket Obama-Clinton, elle offrirait au parti de l’âne l’unité après laquelle courent ses dirigeants, qui craignent que ces longues primaires n’aient altéré les chances de l’emporter en novembre contre John McCain. Et dans le cas où les deux candidats ne parvenaient pas à s’entendre, on peut imaginer que la sénatrice de New York fera campagne activement derrière celui qui fut, le temps de Primaires historiques, son principal rival. C’est Hillary Clinton qui, à ce stade, détient la clef de l’unité du parti démocrate, et c’est de sa capacité à se retirer de la meilleure manière que dépendront en grande partie les chances démocrates.

Retrouvez l'IRIS sur son site Internet : www.iris-france.org
Article reproduit dans le cadre du partenariat entre l'IRIS et Ilovepolitics.info - Tous droits réservés



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par RenUS le 03/06/2008 13:12
J'espère vraiment qu'Hillary se rangera derrière Obama, notamment en vice-présidente.Car je pense qu'Obama ne peut pas gagner sans elle, et c'est le seul moyen d'éviter que des électeurs d'Hillary donnent leur voix à McCain.
Avoir Obama et Clinton en maîtres de la Maison Blanche ce serait énorme, les possibilités seraient magistrales.Hillary Clinton détient la clé de la victoire en Novembre.

2.Posté par RJR le 03/06/2008 14:23
"et c'est le seul moyen d'éviter que des électeurs d'Hillary donnent leur voix à McCain"

Si c'est ça l'argument, pour avoir le "vote" de certaines personnes telles la raciste qui hurle sa haine d'Obama, il vaut mieux laisser ce genre de personnes à McCain. Pour un électeur gagné grâce à Hillary, combien en perdra-t-il grâce à Hillary. Le plus grand parti reste malgré tout celui des traditionnels abstentionnistes dont beaucoup sont motivé par le phénomène Obama. Si ces gens voient Hillary dans le coin, ils ne bougeront pas et il n'y a aucune raison qu'Obama accompagné de la controversée Hillary fasse mieux que Gore ou Kerry.

3.Posté par jeanne le 03/06/2008 14:46
Je pense qu'Hillary Clinton n'est pas quelqu'un de suffisamment sérieux pour être vice-président. Elle est sématrice c'est une fonction largemente suffisante pour elle.
Alors qu'elle avait le parti démocrate dans la poche il n'y a pas six mois, elle vient de se ramasser lamentablement.
C'est une looser.

4.Posté par RenUS le 03/06/2008 14:56
Genre tous ceux qui ont voté Clinton sont racistes....La plupart de ceux qui ont voté Hillary sont des femmes, des latinos et des ouvriers, pour la plupart pas plus racistes que d'autres.
S'il veut conquérir les latinos, récupérer les féministes et obtenir la voix des "Reagan Democrates" il a besoin d'Hillary car sans ça ces parties de l'électorat se vengeront.
Croire qu'il peut vaincre sans elle et une partie de ses supporters les plus acharnés c'est de l'utopie pur sucre.

5.Posté par Laurent le 03/06/2008 15:35
Je ne suis pas persuadé qu'un tandem Obama / Hillary serait une bonne idée. Il y a très peu de confiance entre les deux.

Et je doute que proposer un poste de VP à Hillary sera suffisant pour la motiver réellement. Si Obama gagne elle devient VP qui est un poste en-deça de ce qu'elle espérait. Si par contre ils perdent elle peut se représenter en 2012... sans Obama pour lui faire barrage. Donc la motivation n'est pas vraiment là.

Une chose que le DNC peut faire par contre est de proposer à Hillary des postes-clé au sénat. Etant sénateur depuis peu de temps, elle n'est pas prioritaire dans l'attribution des commités du sénat. Mais le DNC peut lui offrir des places aux commités importants (certains ont beaucoup de pouvoir) - voire majority/minority leader - mais uniquement si Obama devient président. S'il perd, elle n'obtient rien.

6.Posté par RJR le 03/06/2008 17:12
Avant même d'espérer des postes influents au Sénat, il faudrait que Hillary se face élire comme Sénatrice. Donc son avenir politique dépend de l'avenir politique d'Obama.

Si les farouches partisans d'Hillary se retrouvent en Pennsylvanie et dans le Kentucky ou ailleurs dans l'Amérique profonde, il ne faut pas oublier que le poste politique de sénateur de l'Etat de NY la rendent dépendante d'un électorat pro-Obama qui domine le secteur. Certes au début des primaires, elle avait remporté la primaire de NY, mais c'était avant qu'Obama n'ait une réelle notoriété y compris dans la population noire (dans l'Iowa qu'Obama a remporté à la surprise général, la population était blanche à 95%). C'était également avant que l'homme de confiance d'Hillary dans le secteur, le gouverneur Eliott Sptizer ne soit balayé par un scandal sexuel. Et, il se trouve remplacé par un gouverneur NOIR (aïe !!! l'électrice hystérique d'Hillary qui vit à NY n'a pas dû apprécier). C'était également avant qu'Hillary n'évoque la mort d'Obama comme Bobby Kennedy qui fut un des prédécesseurs d'Hillary à la tête du Sénat. Et c'était également avant qu'Hillary se mette à dos Ted Kennedy qui a choisi de faire d'Obama l'héritier spirituel du clan Kennedy.

L'électorat démocrate de NY est sous influence de la communauté noire et sous influence de la communauté irlando-catholique. Il y a également la communauté juive mais peu nombreuse. Les latinos de NY sont pour la majorité encarté au parti républicain.

Si d'aventure Obama échouait en novembre pour des tas de raison, la seule qui sera retenue est le défaut du soutien (ou même les attaques) d'Hillary et de ses partisans. Ce sera également interprêté comme le résultat de l'absence de loyauté du clan Clinton vis-à-vis du clan Kennedy-Obama. Eh oui le parti démocrate comme la majorité des partis de gauche dans le monde est une addition de clans ou de courants politiques. Dans ce cas Hillary ne pourra pas espérer d'un soutien effectif des partisans du courant Kennedy-Obama à NY.

On peut déjà affirmer que si Obama ne gagne pas en Novembre 2008 (peu importe la raison), Hillary qui est la coupable (auto-proclamée, en parlant de la mort d'Obama), perdra son siège de Sénateur et ne pourra en aucun cas espérer jouer un rôle influent au Sénat et toute défaite au sénat mettra également un terme à toute ambition présidentielle en 2012.

Or si Obama gagne en 2008, il se représentera en 2012. Et son VP qui prendra la suite

La seule option pour Hillary d'espérer devenir un jour président est d'être le VP d'Obama en 2008. A mon avis c'est son calcul et c'est pourquoi elle veut mettre dans la balance ses nombreux électeurs alors que les autres postulants ne peuvent pas en faire de même. Hillary faisait campagne pour le poste de VP. L'espoir de ses puissants soutiens financiers est que si elle est VP elle pourrait contrôler le pouvoir effectif comme le fait Dick Cheney. En effet dans le système politique américain, le vice-président de la république est automatiquement le président du sénat. Donc quand le VP est un politicien expérimnté, il peut utiliser le contrôle qu'il exerce sur le Sénat pour maîtriser toutes les décisions et l'agenda du Congrès. C'est ce qu'à fait Dick Cheney.




7.Posté par Laurent Weppe le 03/06/2008 18:21
Hillary a tellement été accusée d'être prête à vouloir saccager la candidature d'Obama pour pouvoir se représenter en 2012 qu'en cas de défaite d'Obama elle sera la première à en payer le prix. (Dommage que le sketch où on voyait une imitatrice dire "les superdélégués plus rationels que le peuple me donneront la candidature parceque je suis mauvaise perdante, soutennue par les racistes et dénuée de scrupules" ai disparu de Youtube, si l'image de Clinton raciste et prête à magouiller contre Obama est imméritée, elle est désormais suffisement répandue pour être regardé avec suspicion)

Sur l'aspect racial du vote, on oublie le phénomène du "racisme de voisinage", c'est à dire que si la quasi totalité des citoyens US (démocrates, indépendants et républicains) se disent absolument prêts à voter pour un noir du moment que son programme leur plait, ils sont encore nombreux à penser que ce n'est pas le cas de leur voisin. (Clinton a beaucoup joué sur la carte de "l'électabilité", qui raisonne bien avec cette opinion)

8.Posté par HOPE 2008 le 03/06/2008 19:08
Je ne vois pas se dessiner un ticket OBAMA/CLINTON et contrairement à RenUS je ne pense pas que l'équation soit aussi simple. les choses sont un peu tendues mais dès lors que le Parti Démocrate aura son candidat, j'imagine mal les électeurs d' Hillary CLINTON aller vers MC CAIN du fait de ces seules primaires.
Pour la suite l'objectif est d'assurer l'Iowa, le Michigan, le NM, la Pennsylvanie, le Wisconsin et de passer le barre avec l'Ohio ou Colorado/ Nevada). La Virginie et le Missouri sont aussi des challenges à la portée d'Obama.

9.Posté par drzz le 03/06/2008 19:43
le sénateur démocrate Bob Deckel, du camp Clinton, a déclaré que la Michelle Tape, une "vrai bombe à retardement", devrait éclater dans les prochains jours contre le camp Obama

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-20114221.html


10.Posté par Peterb le 03/06/2008 22:10
@ drzz

Ta bombe va bientôt faire Pschiiiiiit, c'est une bombe à eau....

Une dernière fois pour toutes :
Il n’y a RIEN sur cette cassette de nuisible, elle questionne un moment bush en employant “Why’d they” et certains du Gop ont compris (ou plutôt ont voulu comprendre) “Withey”

Désolé drzzz, encore raté

11.Posté par Funnymine le 04/06/2008 00:16
Bientôt sur le blog de Drzz :

La sex-tape d'Hillary et Obama !!!!

http://leblogdrzz.over-blog.com/

12.Posté par Laurent Weppe le 04/06/2008 14:16
RJR: Le Vice Président US a peu de pouvoir: son titre de président du Sénat en fait un sénateur numéro 101, qui peut trancher en cas d'égalité 50-50, mais le reste du temps, c'est le leader du groupe majoritaire au sénat qui a le plus d'influence (actuellemet: Harry Reid)

Quant à Drzzz, il incarne la version française de la "coulterisation" de la politique américaine (qui commence à pointer son nez en France): voici un article qui décrit assez bien le phénomène:
http://www.salon.com/opinion/kamiya/2007/03/13/coulter/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains