Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Obama copie conforme

Marjorie Paillon le 19 Février 2008 à 22:55

Le candidat démocrate a été accusé ce week-end d'avoir plagié un discours du gouverneur du Massachusetts Deval Patrick. La preuve en images.



C'est Hillary Clinton qui s'en est aperçue la première. La candidate a joué au jeu des 10 erreurs et a trouvé des similitudes troublantes entre le discours de campagne de Deval Patrick, premier gouverneur noir du Massachusetts, et celui de son compétiteur Barack Obama. A vous de juger.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par charlys le 19/02/2008 23:11
Vous n'avez pas besoin d'en dire autant pour que nous sachions que vous êtes pro hillary
un peu d'objectivité dans vos article. Merci

2.Posté par Funnymine le 19/02/2008 23:28
Voilà tout ce qu'à trouvé Hillary... affligeant.

3.Posté par Marjorie Paillon le 19/02/2008 23:29
Cher Charlys, comme vous le savez peut-être je suis journaliste. Mon rôle n'est donc pas de prendre partie pour un candidat ou une candidate. Je m'efforce tout simplement de mettre en perspective les informations relatives à cette campagne présidentielle. Celles qui surprennent, qui donnent à réfléchir, ou qui donnent un nouvel éclairage sur la façon dont un candidat mène campagne. Mes articles lancent juste un débat. Vos commentaires sont là pour le faire vivre.
Merci ;-)

4.Posté par Strongfellow Gromo le 19/02/2008 23:37
Ah la belle et jolie Marjorie! Toujours en train de se choquer après Obama ? Reprend tes esprits et reste lucide. Si tu es pro Hillary, c'est ton droit mais sache que même dans l'exercice de ton ou tes droit(s), il y'a des limites. Hillary Clinton que tu supportes, a beaucoup de défauts et c'est à cause de ses défauts qu'elle fait du surplace en ce moment.
Hillary et Obama sont tous les deux au Sénat, en tant que journaliste, tu peux très bien mener tes enquêtes pour ce qui est de la compétence et de la qualité des deux

5.Posté par mekki b le 19/02/2008 23:55
Peut-etre que si vous aviez rajouté dans votre article le fait Deval Patrick a immédiatement pris la défense d'obama en expliquant au NYtimes q'ils avaient tous deux l'habitude d'échanger certaines de leurs idées et de leurs expressions...alors p-e vous auriez été effectivement objective!! De plus le clamp obama a répliqué, a juste titre, qu' hillary clinton reprennait leurs slogans..en les modifiant pour sortir qqch de trés original come "Yes we will"!!! N'est pas une forme de plagiat???...
Merci d'avance pour votre prochain article qui sera, je n'en doute pas, bcp plus complet et donc plus objectif...

6.Posté par hadya le 20/02/2008 00:20
Lol Pauvre Marjorie, c'est bien la première fois que j'entends quelqu'un dire que vous êtes pro-Hillary, jusqu'ici vous vous faisiez traiter "d'Obamaiste" lol.

J'en pense qu'Hillary a dû y passer du temps à essayer de trouver une faille à Obama, elle en est de plus en plus ridicule. Ces attaques sont tout simplement infantiles.

Précision: ces faits ont déjà été signalés voici un an par un journal US donc c'est un "faux scoop".
De plus ce Patrick est un excellent ami de Barack Obama et aujourd'hui il l'a défendu en disant qu'ils s'échangeaient leurs idées souvent.....

Le scandale serait donc apparu SI ET SEULEMENT SI ce Patrick n'avait pas été d'accord et aurait condamné ce "plagiat", or il n'en est rien, il l'approuve même....

Dommage Hillary, tu feras peut-être mieux la prochaine fois mais vu que tu es tellement en bas, ne creuse pas trop......

7.Posté par natural le 20/02/2008 00:33
En effet c'est affligeant de voir ce qu'Hillary a pu trouver pour contrer Obama. On se croirait à la maternelle, un vrai jeu de gamins .....
Que le meilleur gagne, à vous d'en juger chers électeurs

8.Posté par @Laurent le 20/02/2008 00:59
Chere Marjorie,

n nous faites pas rire, ne nous prenez pas pour plus bêtes que nous sommes, en effet nous vivons en France, et on a eu largement l'occasion de voir à quel point votre profession s'était décrédibiliser... le parti pris de certains de vos célèbres collègues a depuis longtemps fait voler en éclat les arguments de neutralité que vous avancez.

Et en dehors de billet sur le plagiat d'Obama, votre blog a fait la part belle à ce candidat... on peut faire les comptes et s'apercevoir que c'est la première fois que vous faites un billet négatif sur Obama.

De plus ceci est un blog, pas un journal, je ne vous reproche pas d'avoir une opinion, mais de ne pas l'assumer...

En tout de grâce ne nous sortez plus l'argument devenu fallacieux de la neutralité objective du journaliste... c'est au mieux une larlésienne au pire une véritable chimère!

9.Posté par vintimille le 20/02/2008 01:00
@charlys :
typiquement obamesque,vous intimidez ce qui ne pensent pas comme vous.Je vais vous dire une chose ,moi j'ai l'impression du contraire.
Mlle Paillon parle beaucoup d'Obama y compris sur des sujets triviaux ou ludiques du genre affiche électorale,clip vidéo avec un bébé....
A contrario,Hillary a droit aux moqueries de Poutine,aux piques de Carl Bernstein....
Et cela m'autorise-t-il à suspecter Mlle Paillon de partialité ?Je ne dis pas qu'elle n'a pas un petit faible pour Obama,mais je la crois assez professionnelle pour rester neutre.
En tous cas elle donne la parole à tous sans censurer comme certains blogs du Québec pro-Obama(Richard Hetu).
Alors pardonnez-moi,mais si vous n'avez pas encore remarqué que je suis l'un des très rares ici à défendre Hillary quand 99% des autres commentateurs passent leur temps à la dénigrer gratuitement,c'est que vraiment vous ne savez pas lire !
Marre de ces fanatiques qui veulent à tout prix nous imposer leur idole.Dans une démocratie tout le monde peut l'ouvrir,y compris au parti des ânes.........

10.Posté par bouchet emmanuel le 20/02/2008 01:24
Bonjour,

Je crois que Obama, vu son ton incisif et martelant ce mot word , tiens en fait a rememorer ce qu'a dis son predecesseur, comme pour nous rappeler que des mots doivent ne pas rester de simples promesses electorales... Les paroles du pasteur M L Luther king , son reve , restent un combat et nous ne sommes pas trop d'acteurs politiques noirs à le repeter!
Je crois qu'il l'a fait sciemment
Cordialement
EB

11.Posté par yves DURTESTE le 20/02/2008 02:06
Bonsoir,

Bien sur qu'il y a plagia mais pas de l'un plutôt que de l'autre, des deux ! puisqu'au fond tous les deux copient le "I've a dream" de Luther King non ?
De toute façon si c'est comme pour nos politiciens Français ce sont bien souvent leurs collaborateurs qui préparent les discours ... et qui parfois se laissent aller à quelques facilités comme pomper sur un recueil de discour...
Cela ne me choque pas même si la spontanéité en prend un coup !
Des candidates chez nous ;-) ont parfois eu à payer très cher leur spontanéité !
Mais Hillary devrait se méfier car je suis certain qu'en cherchant bien on doit trouver un ou deux passages plagiés dans ses propres discours!
La seule chose qui m'importe c'est que ces deux là finissent par enterrer leurs ambitions personelles pour sortir l'un ou l'autre (ou les deux ensembles) les américains et le monde entier de ce bourbier nauséabond dans lequel les néo-conservateurs l'on plongé.

Cordialement à tous

12.Posté par azea le 20/02/2008 02:26
je suis d,accord avec charlys,,,ca se sent que le journaliste qui a mis cet article est un pro hillary,,,,,,,,,,on s,en fou....du copie coller comme tu le dit,,,,la victoire est flagrante,,mais vous ne voulez pas l,accepter,,,,,,,,de ce fait vous trouver n,importe quel moyens pour destabiliser barak,,,,,dite moi combien on vous paye pour que vous faite ce sale boulot............................

13.Posté par ben le 20/02/2008 04:08
je ne vois pas un drame a cela. Hilary devrait plutot se concentrer sur sa campagne au lieu de chercher a troubler la fete, faire passer sous silence les defaites que lui infligent BARACK.
ACTIONS SPEAK LOUD THAN WORDS, les gens ne votent pas BARACK rien que par ses paroles, mais par ce qu'il a deja fait dans son passe , il est le seul candidat qui incarne le changement.
Hilary ne fait pas le poids , elle enregistre defaite sur defaite. Be fair play and say this:" Barack, u got the best of me , let's shake hands and make peace".

14.Posté par HIDA le 20/02/2008 04:26
Que cherche Madame Hillary(té)Clinton ? Elle a besoin de refaire sa facçade
"neuronique" dans une école pour apprendre la rhétorique?
Shame on ! Elle n'a rien trouvé d'autre, que de parler d'un discours de Monsieur
Deval Patrick, heureusement que, c'est un noir de peau .
Vous aussi Madame, Hillary Clinton, vous ête un'e' plagiat'e' ! seulement voila
Monsieur Barack Obama ne cherche pas des futilités. Pour lui , "la caravane
passe les chiens aboient", j'ai plagié!
Plagiat: (lat: plagium, vente d'esclaves à un autre)("esclave").




15.Posté par annegc1 le 20/02/2008 04:47
L'objectivité aurait été totale si vous aviez mentionné que Barack Obama et Patrick Deval étaient amis et que le second soutenait le premier... mais aussi que Hillary Clinton reprend depuis un moment les slogans de son adversaire en ne les transformant qu'à peine...
en même temps les électeurs du Wisconsin n'ont pas été dupes...

16.Posté par moussa le 20/02/2008 05:05
Cette sortie de Hillary est nulle et non avenue. Deval Patrick est un supporter zélé d'Obama et vient d'annoncer qu'il a autorisé Obama à utiliser ses mots pour répondre aux attaques de Billary (l'aigle à deux têtes) qui n'avai(en)t plus pour tout argument que cette pitoyable ritournelle sur la réthorique soi-disant béate de son rival. Deval Patrick a juste confié à Obama qu'il avait lui-même essuyé le même type d'attaques et que les mots en question étaient l'arme de sa victorieuse contre-attaque. Billary, rends-toi, the game is over.

17.Posté par Myra le 20/02/2008 05:12
Comme vous vous revendiquez journaliste précisez que OBAMAet deval sont amis et que ce dernier est son vice pst de campagne et qu'ils ont le responsable de campagne Mr Axelrod . L'éclairage est tout a fait différent n'est ce pas ?

18.Posté par moussa le 20/02/2008 05:13
"L'ordre juste, c'est juste de l'ordre": voilà une phrase de Fabius (parlant de Royal pendant la camapgne interne du PS) que Sarko a repris plusieurs fois, y compris lors du débat entre les deux tours. Je défie quiconque de me trouver un article qui ait révélé cela. Ce ne sont que des mots dans un discours oral. Si c'était dans un bouquin, on pourrait parler de plagiat, et encore, car il faut que ces mots aient été publiés. Un discours oral n'a jamais fait l'objet de propriété intellectuelle. Même pas les discours de Foucault au Collège de France avant leur publication. So Hillary, u gonna try to find something else before it gonna be too late. Texas, Ohio, here we are coming.

19.Posté par Olkainflex le 20/02/2008 05:57
Obama vient de triompher dans le wisconsin, hors dans le wisconsin il ya tres peu de noir pour aider Obama et beaucoup de ce qu'on appel les "blue collar" démocrate... comme disent les observateurs de la campagne americaine Wisconsin was "a no excuse state" contrairement au maryland, virginie, south-carolina (ou l'excuse etait la présence des noirs) ou le maine (ou l'excuse etait que la machin obama est bien préparée pour gagner les caucus) ici c'était une vraie primaire ouverte ... ma question c'était: quelle etait l'excuse cette fois ci?

20.Posté par hadya le 20/02/2008 09:23
Marjorie, je déplore toutes ces attaques indignes à votre égard.....
Juste une autre chose à préciser : ce n'est pas tout le discours qui a été "plagié" mais juste 4 phrases comportant des citations.......

Et comme ça a été dit, Hillary et même Mc Cain ont déjà piqué des phrases obamesques.........

21.Posté par Brice le 20/02/2008 09:58
Bonjour à tous,


Je m'en viens au secours d'une journaliste qui tente de nous faire vivre à nous Européens (Francophone) la campagne outre-Atlantique. Elle tente d'être le plus neutre possible. Il ne faut pas oublier que cette attaque vient du camp Clinton qui est submergé par l'Obamamania des médias nord-américains. Cela pourrait commencer à le déservir d'ailleurs. Beaucoup d'Américains sont saoulés par le combat démocrates.

S'il vous plait essayons d'apporter de l'eau au moulin pas de démonter une journaliste qui fait du bon boulot. L'un des blogs les plus complets du web francophone à l'heure actuelle.

Bonne journée et Enjoy.

Right now c'est 10 - 0 Obama.

22.Posté par David le 20/02/2008 10:22
Cette situation pose de manière intéressante la question du plagiat en politique.
Plagier : "Piller les oeuvres d'autrui en donnant pour siennes les parties copiées" (Larousse). Est-ce que la nature même du discours politique public, par définition rhétorique, supporte la notion d'oeuvre sur laquelle repose le principe du plagiat ? Utiliser, assembler, mélanger les idées pour en faire des arguments, c'est la nature du discours politique. Cela n'a rien à voir avec l'oeuvre au sens artistique ou littéraire par exemple.
On pourrait aussi se demander à partir de combien de mots commence le plagiat. Est-ce qu'une expression de deux ou trois mots utilisée dans un discours peut être comprise comme une oeuvre dont il faut protéger la paternité ?
Qui se soucie de nos jours de rappeler la paternité de "I have a dream", "Je vous ai compris", "responsable mais pas coupable", "principe de précaution", etc. ?
Enfin la nature des idées et arguments est d'être repris et réutilisés. C'est une évidence quotidienne en politique et nous en avons des exemples innombrables sous les yeux.
Personnellement je pense qu'en dehors d'un discours dans son ensemble ou d'un argument longuement développé, une simple expression ne peut appartenir à personne, est de facto dans le domaine public. D'ailleurs en politique une simple expression n'a plus aucune valeur en dehors de l'usage que peut en faire quelqu'un qui sait et peut l'incarner. La légitimité vient de là, non de la paternité réelle.
Finalement, l'attaque de Mme Clinton, bien puérile en effet mais courante en politique, semble n'avoir eu que peu d'effet. C'est cela qui est intéressant : Obama n'est pas sanctionné pour cet écart, la légitimité de son discours n'est pas remise en cause. Nous français qui excellons dans la langue de bois, avons là un exemple politique particulièrement intéressant.

Certains des commentaires qui précèdent me laissent songeurs quand à la perception de la neutralité par les lecteurs. Le rôle du journaliste n'est pas de penser à la place des gens, mais d'informer. Et vous le faites objectivement. Vous n'écrivez pas "a plagié" mais "a été accusé ce week-end d'avoir plagié". La preuve en vidéo est objective, les faits avérés. Vous invitez au débat sur une information factuelle : "A vous de juger". Et qu'en sort-il ? Une grande partie d'infantilisme. C'est bien attristant.

23.Posté par obamalafin le 20/02/2008 10:48
@Brice, la question est Mme Paillon echape t elle à l'obamolatrie des medias americains et des francais en générale? La réponse est clairement no, quand vous voyez que Mme Paillon nous demandé de nous exprimer sur la qualité d'une affiche d'Obama... en quoi ce billat là par exemple nous a permis de mieux comprendre la campagne?

@Moussa, "ce n'est plus l'ordre juste, c'est jsute l'ordre!" est une phrase de Cambadelis et non de Fabius. Fabius c'est " je ne dis pas mon programme c'est voici, mais voici mon programme"

24.Posté par moussa le 20/02/2008 12:04
Hey les gars si vous lisez mes commentaires un peu plus haut, vous verrez que je suis atteint d'Obamania comme beaucoup ici, mais de là à attaquer Marjorie c'est pas classe. Je trouve qu'elle est la seule à couvrir franchement cette campagne. Elle est parfois resté tard pour nous livrer en temps réel les résultats des primaires. Il n'y a aucun média petit ou grand qui fasse autant. Donc, tirez pas please sur elle. C'est une jeune femme courageuse qui mérite d'être félicitée. Personnellement, j'ai déjà dit ici que je "caucuserai" pour qu'elle reprenne la place de Christine Ockrent, appelée à d'autres fonctions au MEDEF. Bravo Marjorie. Je prendrai bien un café avec vous.

25.Posté par Julien Landfried le 20/02/2008 12:47
Obamalafin : vous lisez les papiers trop vite :-)
Ce blog est multicontributeur, même s'il demeure sous la responsabilité de Marjorie Paillon.
C'est moi qui ai demandé aux lecteurs de s'exprimer sur l'affiche d'un street artist sur Obama. Et d'ailleurs les résultats sont intéressants puisque les commentaires (plus de 50) sont très riches et révèlent les multiples projections mentales que peuvent réaliser des Français sur Obama (dont certaines sont effectivement problématiques, et ressortent d'une adhésion sans réserves, ni recul).

Hier, je postais un billet avec la vidéo "I'm an Obama baby" qui s'interrogeait justement sur l'Obamamania, en suggérant que par ses excès, cela deviendrait sans doute un problème pour la poursuite de la campagne d'Obama (rien de tel ne semblant menacer McCain).

Avec un peu de bonne foi, vous reconnaîtrez sans trop de peine qu'il n'y a pas ici d'Obamamania, mais au contraire quelques réflexions sur l'ampleur de l'adhésion au personnage.

Merci en tout cas à vous, et aux nombreux lecteurs d'Ilovepolitics de nous faire partager leurs points de vue, toujours constructifs, et contradictoires. C'est ça qui est bien :-)

Julien Landfried

26.Posté par ZAMA Mathieu le 20/02/2008 13:36
J e ne suis pas un FAN de OBAMA,mais j'ai eu à faire la part des choses entre les Républicains et les Démocrates.Pour changer les CHOSES et le MONDE dont ns sommes victimes des injustices, il faudra DES Hommes d'ACTIONS OBAMA aus USA et SARCKOZY en France.
J'ai cru comprendre que le prochain Président des USA sera cet auguste et digne fils,dont ces discours ns édifis; c'est un RASSEMBLEUR,qui a un grd Projet de DEVELOPPEMENT, surtout en mettant l'accent sur la FIN de la GUERRE en IRAK.
Il incarne l'esprit de J kennedy sur l'aspect de respect de la vie humaine, il est la personne toute indiquée pour mieux gouverner les usa et le MONDE. Avec lui l'univers sera calme et l'AFRIQUE en particulier pourra obter pour son FUTUR DEVELOPPEMENT, que Dieu l'assiste pour cette grande oeuvre.

27.Posté par rico le 20/02/2008 14:13
Très bon article. Non pas sur l'attaque d'Hillary mais par les commentaires qu'il suscite (je viens même d'apprendre que ce site est multicontributeur !!).
A quoi voir la délirante Obamisation des français et (au moins) des lecteurs de ce site: un article qui reprend une attaque contre leur idole et c'est le déferlement de commentaires outragés.
Alors que depuis des mois les billets font monter la sauce sur le sénateur de l'Illinois.

Julien (et Marjorie):
Vous clamez prendre du recul sur les post "Obamaistes". Soit. Mais ce déferlement vous l'avez en partie provoqué: ça fait des mois que je suis votre blog (au début je rongeais mon frein au niveau commentaires) et Ilovepolitics croulait depuis le début sous les post qui faisaient la part belle à Obama. Ne vous étonnez donc pas.
Le fait que vous soyez pointé par Yahoo me faisait attendre plus d'équité de traitement des candidats de votre part.
A force de voir les autres blogs relatant la campagne, j'ai toutefois fini par comprendre que ce focus pro-Obama était général, et visiblement les origines sont à chercher du côté des médias américains. Mais j'aurais aimé voir plus de recul sur ce phénomène sur votre blog.

On est en train d'assister à une nouvelle ère: la médiacratie du spectacle. Et c'est un phénomène mondial. Sous couvert de neutralité, il faudrait présenter comme égaux des candidats qui ne le sont absolument pas tandis que la presse spectacle crée le buzz sur celui qui est nouveau, celle qui est belle, celui qui à la couleur de peau la plus originale.
Ca n'a rien de démocratique: c'est une sorte de désinformation qui détourne de l'essentiel. Contrairement à quelques paranoiaques, j'estime toutefois qu'il n'y a pas de commandant à cette machine de guerre. Juste des leaders d'opinions qui vendent du papier et du rêve à bon marché. Les blogs d'information et d'opinion pourraient être la parade contre un tel emballement.

En France, les médias ont réussi à faire d'une incompétente notoire la championne du PS. La même chose se reproduit aux USA avec un hyper ambitieux qui vise la présidence seulement 3 ans après son élection sénatoriale. (3 ans...ça ne suffit même pas à faire d'un ingénieur un chef de projet !)

Aux Obamaistes:
Il va falloir vous y faire aux attaques. Obama est en train de remplacer Hillary comme cible prioritaire des républicains, et là les coups seront incomparablement plus violents que les histoires de plagiat.
Vu la substance d'Obama et la jeunesse de ses partisans, qui pour la plupart n'ont pas plus de vision que le rêve de voir un noir à la maison blanche, ça va rentrer comme dans du beurre lorsque:
- On étalera réellement son inexpérience hallucinante
- On en fera un capitulard à la française (préparez d'ores et déjà les drapeaux tricolores, le refrain est rodé) à cause de sa position sur l'Irak
- On rappelera qu'il a admis s'être drogué
- Les intégristes chrétiens rappelleront son passage dans une école coranique indonésienne
- Et tout ce qu'il pourront dénicher de nouveau

28.Posté par vintimille le 20/02/2008 15:24
Rico a tout dit . Courage Mlle Paillon, ne vous laissez pas intimider !
De toute façon c'est bientôt fini, leur idole va gagner...

29.Posté par Respect le Maximum le 20/02/2008 15:42
Je ne comprends rien de tout ce boucan pour ou contre Obama. Jer trouve aussi que c'est manquer du respect à ce jeune futur président des usa quand je lis certains commentaires sur l'obamamnia, la fièvre, baraka, hystérie, fanatisme, et patati...
C'est aussi manquer de respect au peuple américain qui est en train de choisir son "messie". A tous ces intellos de quartiers qui savent que critiquer par des projections fallacieuses :
- vous croyez vous plus intelligents que tous ces américains qui sont pro Obama?
- croyez vous qu'Obama soit incapable d'écrire son discours quand il a écrit un livre très bien vendu?
- pensez vous que c'est seulement du vent quand les sondages indiquent que c'est dans les milieux éduqués, chez les étudiants qui l'a plus de faveur, alors que c'est prouver que ce sont les ouvriers qui votent plus pour Hillarité?
- le monde universitaire qui est le creuset de la science, devient il fanatique du jour au lendemein parce qu'il soutien Obama?
- ne vous posez vous pas de questions sur le fait 35 ans de notoriété sont battus en brêche par 3 ans d'"inexpérience"?
- des discours! qui ne fait qu'afficher son programme sans parler?
- pourquoi ne reconnaissez vous pas la force d'une personne qui lutte contre trois Bill Clitoris, Hillarité et Chelsea?
VOUS ËTES TOUS come cette Hillarité qui n'ose même pas féliciter son advesrsaire pour ses victoires, et on pense que c'est comme qu'on est une bonne candidate, c'est honteux. En attendant le K.O(bama) dans le Texas, je pense qu'il est bon de conseiller la vieille sur la manière dont elle peut recupérer ses 5 millions de dollars. De toutes facons, c'est de l'argent volé dans les guerres que sont mari a créé dans les grands-lacs africains.

30.Posté par Jean Nzie Nzie, Cameroon le 20/02/2008 16:31
M. Obama est un vrai messie pour le peuple américain qui a une soif de changement; changement de style et de manière de gouverner imposés par la famille BUSH pour le compte des républicains depuis 8 ans.

avec Mme Clinton, le message des victoires succesives aux primaires est clair : les démocrates n'aiment pas les dynasties comme les républicains et la personnalité du candidat Obama est si forte et si appréciée qu'elle traverse les frontières. Le temps du changement avec les démocrates est arrivé ! Le monde entier n'a plus besoin de la démonstration de force qui est faite en Irak où l'argent de la guerre aurait déjà reconstruit toute l'Afrique et une bonne partie du tiers monde où sévit la pauvreté et la faim scelui-ci y avait été viré.

Bonne chance Mr OBAMA, continue de donner les K.O(bama) aux figures du passé car le monde et l'Amérique ont un grand besoin d'avenir, d'espoir et d'honnêteté en politique.

Merci et à bientôt

31.Posté par L'Urgent le 20/02/2008 18:26
Marjorie Paillon pro Hillary? Nous la pensions pro Obama!
c'est tout.

32.Posté par Pierre ONANA le 21/02/2008 11:00
C'est regrettable si celle qui se propose comme la première présidente des puissants Etats-Unis que j'admire peut se permettre de se distraire en jouant aux cartes au lieu de revoir sa stratégie pour battre Obama. M. Clinton n'était pas ainsi. C'était un gentleman. De grâce, que Mme Hilary Clinton ne cède pas à ses futilités. Obama est un homme charismatique. Et à travers lui, l'Amérique est entrain de se positionner à la face du monde comme un pays modèle en matière de la mise en oeuvre des droits de l'homme. Qu Hilary Clinton ne vienne pas troubler cela, les américains et ceux qui les admirent ne le lui pardonneront jamais. Qu'elle accepte ses défaites et les digère tranquillement. Il faut qu'elle apprenne l'humilité. Elle passe trop de temps à s'auto glorifier, cela ne suffit pas. Le monde est entrain de changer, les valeurs anciennes sont entrain d'être remplacées par de nouvelles, celles que Obama incarne. Qu'elle ne tombe pas sous le coup du racisme qui la talonne de près. Néanmoins, elle m'est sympathique puisqu'elle représente la lutte des femmes contre la discrimination phallocratique.

33.Posté par ZAMA Mathieu le 21/02/2008 11:38
Je ne fais pas le culte de la personnalité de Mr ( Obama FUTUR Président des USA).Ce qui me rassure pour l'éventuelle de la prochaine victoire de Obama,c'est son staff qui est composé des gens qui ont eu à faire leur preuve tel que Patrick DEVAL , David AXELROD, Ted KENNEDY,ils ont l'EXPERIENCE et sont HONNETES, je m'excuse, dans la mesure où je n'interviens pas sur le cas de Mme Clinton; en principe vu son âge par rapport à Obama, qui doit être son fils, elle ne devait pas se présenter face à ce dynamisme et bulldozer Obama, car elle devait faire partie du staff en tant que Mère et DEMOCRATE afin de gagner les élection ensemble.

34.Posté par BERTRAND , MASSACHUSSETTS, UNITED STATES le 21/02/2008 14:07
Elle n'a qu'a bien se tenir alors, si ce discours a fait de DEVAL PATRICK le premier gouverneur noir de Massachussetts , il fera de meme pour BARACK OBAMA le premier president noir des ETATS-UNIS

35.Posté par Excalibur le 21/02/2008 14:45
Watz up everybody, je veux saluer tout le monde, même les pro républicains , mais également les plus en plus frustrés partisans d'Hillary.
En parlant d'hystérie je crois que le terme lui sied plus qu'à n'importe qui d'autres, ses critiques haineuses et mesquines envers Obama ne font que desservir l'image moyenne qu'on pouvait déja avoir sur elle, mais surtout profitera à Mac cain en automne prochain
je peux comprendre son ambition et sa soif de revanche d'avoir été cocufié aux yeux du monde, mais le responsable n'est d'autre que son bill le coyote de mari, et non pas Obama qui lui s'intéresse aux vrais enjeux du 21eme siècle, elle devrait step down après avoir essuyé 10 défaites d'affilée, son combat à mort avec obama n'a aucun sens car il faut avant tout jouer la carte du changement et du parti, cad démocrate, alors espérons qu'elle est l'intelligence et la galanterie d'arrêter de se comporter comme une bécassine qui répète on ad on da same bullschit à propos de l'inexpérience de Obama..
J ene savais pas qu'avoir des cheveux blancs étaient la amrque suffisant epour pouvoir diriger un pays, elel et son mari ont jhoué la race card alors que justement obama n'est pas le candidat des minoirités mais du peuple américain, certians le comparent au nouveau JFK, i wasnt born at that time..
Son élan est très porteur, et il est loin d'être creux, c'est une chanc epour les usa , mais aussi pour le monde de voir un si grand pays élire somebody qui n'est pas tant du sérail....espérons juste que son service desécurité sera en mesure de déjouer les probables futures tentatives d'assassinat de rednecks sur sa personne.
Je crois en sa volonté de faire évoluer les choses, sans verser dans l'angélisme.
Hillary devrait faire campagne pour lui où si elle est trop orgueilleuse se retirer et rester au sénat qu'elle occupe depuis 30 ans déja sans grande efficacité.
contrairement à la campagne francaise, ces élections us sont passionantes, je crois malgré tout, Obama gagnera les élections si la machine calomnieuse des clintons arrête leur entreprise de destruction, ils sont prêts à tout désormais, méfions nous d'ici le texas et l'ohio, un emachination risque de se mettre en place..
très bon blog by da way, l'un des seuls dignes de ce nom visible en France, car la couverture médiatique des chaines french est lamentable, indigne du journalisme....
Si malraux était vivant....

36.Posté par FrenchObamaGirl le 21/02/2008 16:06
Franchement hillary est à plaindre, elle ne sait plus quoi faire pour stopper l'avance d'Obama. En tout cas, moi j'attends avec impatience les élections dans le TEXAS.

37.Posté par Jean Nzie Nzie, Cameroon le 21/02/2008 17:06
Bonjour,

La course à la Maison Blanche aux USA donne déjà des signaux d'une finale OBAMA - Mc Cain. Pendant que le camp démocrate de Mme Clinton peaufine sa stratégie pour reconquérir l'Ohio et les autres étapes des primaires qui restent à franchir, afin de faire oublier les dix dernières défaites face à l'envol de l'Obamamania, le discours républicain face à Mr OBAMA surpend par son plagiat de Mme Clinton au sujet des critiques relatives à l'expérience du Sénateur OBAMA.

Le candidat républicain - futur challenger - en reconnaissant lui - même que le candidat Obama est très éloquent n'a - t - il pas trouver meilleur thématique que de reparler de l'expérience du Sénateur Obama ? J'espère qu'il va très vite assimiler la leçon du camp de Mme Clinton au sein de la famille démocrate, qui faute de mieux comme programme alternatif, s'est investi à démonter que son expérience de 8 années de première dame suffira pour attiter les faveurs de l'électrorat démocrate. Que non ! Au contraire !

Merci pour cette entame du duel OBAMA - Mc Cain qui annonce déjà les signes de fébrilité voire de peur du camp républicain face à la bourrasque de l'Obamamania qui bénéficie de la très forte personnalité d'un leader politique des temps moderne, adulé, apprécié et aimé par l'ensemble du peuple américain qui a une soif perceptible du changement à la Maison Blanche. Espérons seulement que Mr Mc Cain félicitera son adversaire après que Mr OBAMA ait remporté haut la main une victoire historique en novembre prochain : ça s'appelera alors "rupture" dans les reflexes de "plagiat". Comme vous le savez Mme Clinton s'est réfusé jusqu'ici à féliciter Mr OBAMA malgré le lourd score de 10 - 0 des derniers résultats des primaires. Elle devrait pourtant accepter d'être Mme le Vice Président des Etats Unis d'Amérique dans une Administration OBAMA ! Car, dans le bateau OBAMA, il ya de la place pour tout le monde. Son staff actuel aux primaires démontre à suffisance que l'expérience est là, le programme politique aussi !

Merci et à bientôt

38.Posté par ZAMA Mathieu le 22/02/2008 08:31
J'apprécie à sa juste valeur votre intervion,car nous sommes au 21è siècle et les choses doivent changer en bonne et dû forme.Il ya une multitude de races aux USA, alors je trouve normal qu'un métis soit élu à la présidence afin de faire la différence. Je partage votre conviction sur la proposition afin que Mme Clinton ait le courage ET LA SAGESSE d'abandonner CETTE CAMPAGNE et s'alignée avec Obama,pour changer ensemble le monde.Effectivement, elle a sa place en tant que vice Pdte,elle n'a pas la carrure de Feue GANDI voir Margerette;je suis persuadé qu'on le veuille ou NON Obama sera Pdt des USA CAR C'EST la VOLONTE DE DIEU.Obama a l'estime de ts les Amércains et ils veulent un changement.

39.Posté par HIDA le 24/02/2008 04:37

Chère Marjorie,
Vous faites de très bon travail et merci de réveiller nos neurones. Nous savons, que les deux Sénateurs (noirs), sont des "amis" et s'apprécient mutuellement;
tous deux, ont retenu la leçon de M.L King :" I AM DREAM..... "
(Nous rêvons tous (over the riambow) au-dessus d'un arc en ciel "petit nuage",
hélace! Il y a toujours certaines puissances obscures qui le détruisent).

Le rêve des américains s'est autodétruit depuis et aprè la guerre du Viêt-nam;
depuis ce temps aucun président des USA: de, L B JOHNSON,1964 à BUSH,2007
n'ont exprimés (au cours de la caimpagn ou après leur investiture) au peuple ce que Mr Barack Obama, a exprimé: "Yes we can change, I HOPE! " ces phrases
suffisent, le message est passé.

Les américains, découvrent enfin un homme de surcroît "noir" qui leur dit, ce que
eux pensent en sourdine et sans savoir comment exprimer le ras le bol de vivre
dans le mythe et dans la verticalité.
Aujour'hui, Barack Obama leur a apporté et montré une autre façon de voir leur
propre Etat intérieur (dans les deux sens) avant de voir le Monde extérieur.

La jeunesse américaine et leurs aînés, ont enfin compris, qu'ils ont vécu plus de 40 ans sous la pression et la peur(depuis LB Johnson, R Nixon, G Ford, J Carter,
R Regan, G Bush, B Clinton, et GW Bush.
On peut faire sortir du rang : (J Carter; B Clinton, pour leur politique étrangère et encore ) Quant aux BUSH's: le taciturne et le violent, c'est la CATA!!
Les américains d'il y a et à ce jour, ils n'ont connu que guerre après guerre, la pression , la dépression et la peur : la peur des Rouges, des Noirs, des Jaunes,
et même des Martiens; aujourd'hui c'est Al-qaîda et c'est aussi la paranoîa!

De toute façon, la DYNAMIQUE pour le changement est en route, grâce à ce
Thérapeute Barack Obama, a donné une thérapie par Catharis à tout le peuple
américain, celle-ci est passé au dela des frontières usa !

Maintenant, que Barack passe ou ne passe pas,"la"pensée, "le" voir,"le"entendre
ne serons pas comme avant pour les américains.
Si, Madame H CLINTON, passe, elle ne rapporteura rien de neuf, elle est trop
ankylosé dans le système comme les 8 Présidents passés.
Quant à Mr Mc Cain, il est déjà en guerre. (C'est au peuple américain de décider)
Au cas ou Barack Obama passe, il faut espérer qu'il n'y est pas un Kennedy-Rond .


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains