Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Bonus

Obama contre McCain : le risque de la continuité

Julien Landfried le 7 Octobre 2008 à 16:05

Nous vous proposons aujourd'hui de lire le court et tonique essai publié par la Fondation Jean-Jaurès, la fondation politique liée au Parti socialiste en France. Et si la politique étrangère de Barack Obama ressemblait furieusement à celle de John McCain, et inversement, demande l'auteur, un brin iconoclaste ? Quel que soit le résultat de l'élection du 4 novembre prochain, il est utile que nos lecteurs, Français en particulier, acceptent cet exercice d'analyse... et de lucidité.



Obama contre McCain : le risque de la continuité
L'Obamania parcourt la planète. L'élection présidentielle américaine est pour beaucoup, la promesse d'un changement, notamment pour la politique étrangère. François Vautrot, pseudonyme d'un conseiller politique dans une organisation internationale, défend la thèse que c'est le risque de continuité qui domine, si l'on analyse tous les grands défis à relever - Chine, Russie, Afghanistan, Proche-Orient, climat, pays émergents et même Irak.

Le sommaire de l'essai :
1/ Les attentes des opinions mondiales
L’impatience du changement

2/ Les grands défis de l’Amérique
L’Irak et l’Afghanistan : les centres de gravité de la politique étrangère américaine
La prolifération nucléaire
Le défi du changement climatique

3/ Quelle Grand Strategy pour l’hyper-puissance ?
Renouveler le néoconservatisme pour en faire un « wilsonisme réaliste »
Refonder le bloc occidental et se préparer au choc des régimes
Créer un ordre libéral international pour mieux assurer la sécurité américaine
Tous pour la ligue des démocraties !

4/ Les options des candidats : peu de différences au fond
Le challenge des (ré)émergents
S’adapter à la mondialisation
Continuité au Proche-Orient
Exemplaires sur le climat
Gagner la guerre contre le terrorisme en Afghanistan
Agir vite contre la prolifération nucléaire
Sortir d’Irak

5/ L’Iran et la ligue des démocraties au coeur du changement ?
La ligue des démocraties et les risques de fracture mondiale
Ouvrir une nouvelle ère avec l’Iran ?

Conclusion

Vous pouvez télécharger l'essai ci-dessous au format PDF

http://www.jean-jaures.org/essai17/vautrot.pdf http://www.jean-jaures.org/essai17/vautrot.pdf





1.Posté par jakouty le 07/10/2008 18:14
Je vous informe imediatement que les 2 candidats n'ont pas la meme politique etrangere:
En effet, Mc Cain reste conservateur de la politique etrangere Americaine dans laquelle le dialogue n'est pas permis Ce sont les instructions et les discours ronflants depuis la pelouse de la maison blanche pour faire des declarations de guerre.
Par contre, Obama est plus ouvert et est pret a appliquer la nouvelle polique etrangere D.A.A(Dialogue, avertissement, au cas de refus,Attaque avec les allies).Obama a une autre approche la politique de l'ouverture
Ainsi nous voyons aisement la difference entre les 2 poliques etrangeres.

2.Posté par ZapPow le 07/10/2008 23:20
L'un est un va-t-en-guerre qui refuse le dialogue, alors que l'autre le prône, mais en dehors de la forme, qui a son importance, sont-ils vraiment différents sur le fond ?

3.Posté par AMEURAF le 07/10/2008 23:27
C'est quand même curieux de devoir demander à une Super-puissance de changer tout et tout de suite de sa politique étrangère. Il est bien entendu que ceux qui attendraient , en cas de l'élection d'OBAMA, d'un changement radical et rapide de la,politique étrangère des Eats-ERtats, ils devraient se préparer à être décus. L'on n'arrête pas brusquement une grosse machine en marche sans dégâts irréparables.

Et puis c'est un peu curieux de voir que quelqu'un censé être proche de la gauche voire du parti socialiste (ce dernier n'a même pas daigné envoyer des "éléphants" à la Convention des démocrates à Denver) et qui sait parfaitement qu'en France, que ce soit avec un gouvernement de droite ou avec un gouvernement de gauche socialiste, la politique africaine de la France, par exemple, elle reste la même.

Alors pourquoi exiger des Etats-Unis de changer tout de suite sa politique étrangère parce qu'éventiuellement un Démocrate serait le prochain Président des Etats-Unis ?

4.Posté par rico le 08/10/2008 02:01
Ca c'est une question que je me pose depuis un moment.
Quand on rapproche les positions d'Obama avant la campagne, il y a plus d'un an et celles qu'il a affichées plus récemment, l'écart est vertigineux.
De quoi rassurer bien du monde : Obama est un ambitieux comme les autres, tout aussi prompt à retourner sa veste que n'importe quel autre politique.

Et à partir de là, un type somme toute facilement contrôlable mais doté d'une popularité hallucinante dans les populations civiles européennes, que rêver de mieux comme président pour les USA (Oui, je sais le même type mais qui a déjà accompli quelque chose dans sa carrière, m'enfin on fait avec ce qu'on trouve) ?

Pour me faire plus précis: si vous êtes américain et voulez attaquer l'Iran. Allez vous préferer le modèle Hindenbourg, compétent dans cet exercice mais qui courra un fort risque de devoir la faire tout seul cette guerre
ou le modèle Obama qui devrait bénéficier d'un très large soutien dans les opinions publiques de vos alliés, les forçant à suivre ?

Il y a un ou deux mois, j'avais lu dans "Courier international" l'interview de je ne sais quel membre du staff d'Obama. A la question du style "les USA seront ils plus ouverts ? ", ça avait donné une réponse du style:
[Expédié au lance pierre] Ouais, ouais on fera ça. Mais soyons clairs, on attendra aussi de votre part que vous y mettiez du votre...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains