Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

MoveOn veut encourager les «Républicains pour Obama»

Julien Landfried le 12 Mai 2008 à 14:03

Le gagnant du concours Obama in 30 seconds, lancé par le groupe anti-guerre en Irak MoveOn : un vétéran, John Weiler, électeur républicain de toujours, qui soutient Obama au nom du patriotisme. Un choix qui indique la volonté des partisans d'Obama de le faire progresser auprès des cols bleus et des électeurs sensibles aux thèmes de l'unité nationale et de la sécurité intérieure.



"Obamacan", Grand Prize Winner, MoveOn.org's Obama in 30 Seconds Contest
by David Gaw and Lance Mungia, Monrovia, CA
Featuring John Weiler

Les vidéos finalistes du concours sont visionnables ici ou sur le site Obamain30seconds.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par smoby le 12/05/2008 14:40
Excellent, un republicain meilleur que les activistes democrates :))), c'est pas si etonant que ca ;).
Et cela confirme encore une fois que les republicains preferent avoir devant eux le senateur metis Barack Hussein Obama Jr. qui "manque de jugement et d'experience politique de haut niveau" (dit McCain, oh, comme il est mechant:).

D'ailleurs, pour enfoncer le clou et amplifier la division et la confusion chez les democrates, le staff McCain propose a Obama de debattre en direct dans des meetings conjoints a travers l'Amerique. Voici la news de la journee:

AFP, 11 mai

"Dans ses discours,Obama ne s'étend plus guère sur ses différends avec Mme Clinton, pour concentrer plus d'énergie à dénoncer M. McCain - qui le lui rend bien, le traitant notamment depuis plusieurs jours de "candidat du Hamas".

Selon le New York Times, les deux camps sont en train d'affûter leurs armes, et de préparer une batterie de spots télévisés négatifs. Outre sa proximité avec M. Bush sur l'Irak et l'économie, M. McCain serait dénoncé par les démocrates comme un conservateur traditionnel, farouchement hostile à l'avortement et éloigné de l'image de franc-tireur indépendant qu'il se donne.

M. Obama serait présenté comme un candidat beaucoup plus à gauche qu'il ne le laisse croire en campagne, et en décalage avec l'Amérique profonde.

Dimanche le stratège de M. Obama a dit qu'il serait prêt à affronter M. McCain lors de débats publics sans modérateurs.

"Nous avons trouvé ça encourageant quand (l'équipe de M. McCain) a suggéré qu'il y aurait une série de réunions publiques en commun à travers le pays pour discuter en détail des dossiers", a dit David Axelrod sur la chaîne de télévision Fox News.

"On devrait commencer bientôt, et avoir une conversation à bâtons rompus sur la direction où nous voulons emmener ce pays", a ajouté M. Axelrod.

S'ils se confirment, ces débats pourraient s'ajouter aux trois débats présidentiels officiels, déjà prévus le 26 septembre et les 7 et 15 octobre. (fin de citation)

Mais il y a un hic, la senatrice de NY continue la course et Obama risque de se faire umilier par Hillary dans les prochaines primaires, ce qui peut creer un trouble chez les SD indecis :). Alors voici Obama qui essayent desesperement d'offrir a Hillary Clinton ce qu'elle veut (y compris la vice-presidence!!):

AFP, 11 mai :

"Encore faudrait-il d'ici là que Mme Clinton ait elle-même quitté la course à la Maison Blanche, et dimanche rien ne permettait d'anticiper sur les contours d'un accord qu'elle pourrait passer avec M. Obama pour se retirer sans nuire aux chances du parti.

"Il n'y a eu aucune conversation" avec l'équipe Obama, a dit le directeur de communication de Mme Clinton, et "je ne m'attends pas à ce qu'il y ait des conversations", ni sur une proposition d'être co-listière, ni sur l'éventuel remboursement des dettes de campagne de l'ex-Première dame (plus de 21 millions de dollars).

"Mme Clinton est en lice parce qu'elle croit qu'elle sera la candidate (du parti démocrate), elle croit qu'elle sera la meilleure candidate contre John McCain, et elle croit qu'elle fera le meilleur président", a expliqué Howard Wolfson, interrogé par la télévision Fox.

Vendredi, interrogé sur la question des dettes de Mme Clinton, M. Obama avait évoqué la nécessité d'ouvrir "une large discussion" avec l'équipe Clinton permettant à l'ex-Première dame de se retirer la tête haute.

Sur la question des dettes, "elle n'a pas demandé, et nous n'avons pas proposé, et je crois que cette discussion est très prématurée", a déclaré dimanche le stratège d'Obama, David Axelrod." (fin de citation).
On voit bien deja les pressions discrets des republicains (proposition de debat avec Obama, Fox qui suggere a Hillary de laisser tomber, etc.) et les pressions moins discretes des leaders democrates fortement inquietes.

Mais il semble qu'on ne connait pas bien Hillary, je crois que sa strategie est la bonne, au pire elle obtiendra 21 millions de dollars cadeau + un des postes de leaders democrates au Congres (exit Reid?) et au mieux elle arrivera a convaincre autres 150 SD et 150 delegues a voter pour elle et la Convention va etre mouvementee :)). Et si vous l'enervez grave elle va demissioner du parti et deviendra vice-presidente de McCain, un ticket gagnant a 70% :)))).

2.Posté par Le Magadés le 14/05/2008 15:43
*smoby- Je préFert tes commentaires du 12mai08, on voit où tu veus en venir.
A+

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains