Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Midterms 2010

Midterms : les sièges à risque

Laurent Poulain et Marjorie Paillon le 30 Septembre 2010 à 16:19

"Un ouragan électoral pour les Démocrates". C'est ce que Pollster.com et la plupart des instituts de sondages prédisent pour ces élections de mi-mandat. Reste à connaître l’étendue des pertes. Enjeux de ce triple scrutin: 435 sièges soit l'intégralité de la Chambre des représentants, 37 sièges sur 100 au Sénat, tandis que 37 gouverneurs sur 50 doivent également être renouvelés. Radiographie des états prêts à changer de camp, chambre par chambre.



Flickr, Licence CC, Brian W. Tobin
Flickr, Licence CC, Brian W. Tobin
Le Sénat
Les Démocrates occupent actuellement 57 sièges au Sénat auxquels s’ajoutent 2 indépendants alliés. Sur les 37 sièges qui sont en jeu cette année, 13 ont très peu de chance de changer de bord. Les Donkeys risquent par contre de perdre l’Arkansas, l’Indiana et le Dakota du Nord.

L'issue est incertaine pour les 21 autres sièges. Les bastions démocrates pourraient bien en faire les frais, comme dans l'Illinois ou en Californie. Dans le Golden State, la Démocrate Barbara Boxer est au coude à coude avec la Républicaine Carla Fiorina, l’ancienne PDG de Hewlett-Packard.
Même les “swing state” qui ont voté pour Obama en 2008, pourraient à nouveau basculer. Dans l'Ohio, les sondages indiquent que les républicains ont l’avantage.

Les scrutins sénatoriaux revêtent également un aspect symbolique pour les leaders de la majorité.
Dans le Nevada, Harry Reid, le chef de file de la majorité au Sénat, joue la course contre la montre avec son challenger Républicain. Le Delaware, acquis depuis 36 ans à la cause de Joe Biden, est déstabilisé par l'entrée en jeu de Christine O'Donnel. Malgré quelques casseroles, la candidate républicaine soutenue par le Tea Party et par Sarah Palin, pourrait bien soutirer l'état au Vice-Président.

Les sièges au Sénat font même l'objet d'une lutte inter-parti. Bien qu'il puisse reprendre la main dans cette chambre, le GOP va devoir composer avec son nouvel meilleur-ennemi : le Tea Party. La Floride est le théâtre d'une triangulaire entre Marc Rubio, le candidat Républicain labellisé Tea Party, Charlie Crist, le gouverneur Républicain sortant devenu candidat indépendant, et le candidat Démocrate.

La Chambre des Représentants
Les Démocrates jouissent actuellement d’une large majorité à la Chambre des Représentants avec 255 des 435 sièges. Les estimations des pertes démocrates varient, mais le consensus actuel est que les Démocrates ont toutes les chances de perdre le contrôle de cette chambre.

L’élection des Gouverneurs
Très peu d’états semblent être décidés. Les Républicains ont toutes les chances de garder le Nebraska et de ravir le Wyoming. Pour les 35 autres états l’issue est incertaine, en particulier dans des bastions démocrates tels que le Massachusetts ou la Californie. Dans le Massachusetts, le gouverneur Démocrate actuel Deval Patrick essaie de garder sa place face au challenger Charlie Baker. En Californie, Arnold Schwarzenegger a atteint la limite du nombre de mandats et laisse la candidate Républicaine Meg Whitman, ancienne PDG d’eBay, se mesurer au candidat Démocrate Jerry Brown.

+++
Lire l'édito de Pollster.com : "Un ouragan électoral pour les Démocrates".
Consulter la page spéciale de CNN.com sur les midterms 2010 : cartes électorales et chiffres clés à retenir.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Novembre 2010 - 09:49 Le "Thank You" de Barack Obama à ses supporters


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains