Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

McCain traité de menteur par Obama

Julien Landfried le 9 Septembre 2008 à 08:34

A mesure que les écarts se resserrent avec le candidat républicain, l'équipe d'Obama se fait plus mordante et offensive. Dans la dernière publicité du candidat démocrate ci-dessous, c'est la prétention de McCain et Palin à se présenter comme des "mavericks" (des rebelles) qui est critiquée.



Le script de la pub :
"They call themselves Mavericks. Whoa. Truth is, they’re anything but. John McCain is hardly a Maverick when seven of his top campaign advisers are Washington Lobbyists. He’s no maverick when he votes with Bush 90% of the time. And Sarah Palin’s no maverick either. She was for the bridge to nowhere before she was against it. Politicians lying about their records? You don’t call that maverick. You call it more of the same."

Cette publicité répond à celle-ci.



Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par a.m. le 09/09/2008 15:32
GAME OVER pour Barrack Hussein Obama. Il n'y a franchement que les socialos et les journalistes qui pouvaient croire en un tel scenario: un Noir a la Maison Blanche! Ca se fait pas. Si les democrates auraient choisi un WASP classique, son election aurait ete une simple formalite. Mais ils ont voulu leur "messie noir"; eh bien, ils l'ont... bon voyage en opposition avec;)

(ps: traitez-moi de vilain et affreux raciste, j'adooooooore!)


2.Posté par Pierre Le Loup le 09/09/2008 16:20
La chute récente mais prévisible de Barak Obama n'a que peu à voir avec la couleur de sa peau (et si cela avait eu quelque effet, c'est que le candidat en avait bien usé et même abusé).

Le vrai problème d'Obama c'est le timing. Le temps ne joue pas en sa faveur. La légende d'Obama a été fabriquée trop tôt et le héro Obama était monté beaucoup trop haut, sans d'ailleurs qu'on sache trop bien pourquoi ni comment ni selon quels mérites.

Le CV aussi époustoufflant que virtuel que lui avait imaginé David Axelrod commence à se fissurer, y apparaît soit un grand vide ("social organizer") soit des passages obscures, notamment avec William Ayers ou Jeremiah Wright. L'accès aux archives de la fondation Annenberg qui avait employé Obama est interdit, tout ce l'on sait est que son budget avoisinait 100 millions par an et sans aucun résultat... Pire, parmi ses collègues on retrouve le même Ayers.. dont Obama pourtant parlait comme d'une simple relation de voisinage..

The last but not the least, il y a un scandal à venir et de taille : faites donc une recherche sur Yahoo ou Google avec "SimmonsCooper" & "Joe Biden" et vous allez comprendre ça assez vite. A titre personnel, je n'arrive pas à croire que Joe Biden puisse se relever d'une telle bombe, il suffit pour McCain-Palin d'être patients et ne pas la déclencher trop tôt. Voilà, les jeux sont faits et H.Clinton avait raison en disant qu'Obama NE PEUT GAGNER.




3.Posté par Le Passant le 09/09/2008 17:44
Voilà ce qui s'appelle un commentaire extrêmement constructif. J'ai juste une question... comment un message de ce type (troll dans toute la définition du terme) peut réussir à passer la barre de la modération ? Pourrait-on m'éclairer du coté de la rédaction ?

4.Posté par Gepeto le 09/09/2008 20:30
A sa demande, je ne vais pas appeler a.m. "vilain" ou "raciste, mais seulement rappeler que
- au niveau de la prévision, il vaut bien Paco Rabanne
- au niveau de la grammaire, il ne passerait pas en 6ème
- au niveau de la politesse, il vaut bien Sarkozy
- au niveau de la politique américaine, c'est pas mieux.

C'était qui le WASP qu'ils auraient dû choisir ? Un nom, pour voir ? Ce démocrate mythique qui aurait fait de l'élection une formalité ? Hillary, détestée par la moitié du pays, Edwards l'adultère, Richardson le latino ?
Aucun homme WASP n'avait la moindre chance de gagner pour les démocrates... Et Obama est toujours le favori de l'élection : c'est celui que la majorité des USA voit gagner, pas que "les socialos et les journalistes".

Même si Obama vient à perdre, les démocrates vont garder la majorité au Sénat et à la Chambre des Représentants, tu parles d'une opposition...

Juste pour savoir, tu as quel âge exactement ?

@Pierre Le Loup : 0 % d'accord, mais au moins c'est pas débile comme l'autre, ça a un intérêt, donc je vais répondre.

- Barack a utilisé sa couleur... peut-être, mais sachant que pour Chuck Todd par exemple, "chaque jour où on parle de race est un mauvais jour pour Obama", c'est pas vraiment son intérêt. C'est pas au niveau de McCain et de son utilisation de son statut de prisonnier de guerre.

- Timing ? S'il était monté plus tard... on verrait Hillary contre McCain maintenant. Il a fait ce qu'il avait à faire, est en train de travailler pour gagner, ça marchera ou pas, mais "faire peu parler de soi" et "ne pas enthousiasmer les gens trop tôt" ne sont pas des stratégies très prometteuses.

- Je passe des jours à suivre cette campagne, et j'avais jamais entendu parler de l'histoire de l'Annenberg Fundation. C'est intéressant, mais à peu près tout le monde s'en fout, comme d'Ayers, à part les conservateurs qui de toute façon n'auraient pas voté pour lui. Wright, je suis d'accord, c'est un problème, mais comme Keating pour McCain.

- Le scandale de SImmonsCooper est "de taille" ? Une "bombe" ? C'est très compliqué (donc difficilement utilisable), il n'y a rien d'illégal, et si j'ai bien compris, ça concerne sa politique liée à la défense de victimes de l'amiante, ou du moins ça peut être présenté comme ça. Bonne chance pour en faire un criminel. Par contre, Palin, qui facture au gouvernement de l'Alaska les nuits qu'elle passe chez elle, c'est simple et rapide à expliquer et à comprendre.

- Les jeux sont faits ? Avant les débats ? Si c'est le cas, c'est Obama qui gagne l'élection, mais à mon avis, tout peut encore changer.

5.Posté par Thomas le 10/09/2008 00:39
Incroyable ! certains parlent déjà comme si l'élection avait déjà eu lieu... Rira bien qui rira le dernier...

6.Posté par Rene FL le 10/09/2008 01:41
Aumoins cet éffet Palin a incontestablement bien reveillé Obama quit à le rendre "mechant". Comparativement aux republicains, ils sont trop polis nos deux candidats democrates, mais j'ai comme l'impression que cette bataille va etre encore plus acharnée et plus basse qu'elle n'a été.
Les sondages? Franchement ces sondages qui changent toutes les semaines ne sont pas un indicatif suffusant. Sinon quoi? Il suffirait juste de se debrouiller pour avoir les bons sondages la semaine d'avant les elections!
Moi j'accorde plus de credit à ceux qui font une campagne sur le long terme et c'est pour cela que je suis toujours confiant pour les democrates.
- Obama a aujourd'hui considerablement mieux fasciné son image presidentiable. Quit à etre moins "beau".
- McCain n'a sans cesse chercher un second souffle, il a toujours été temeraire et penser au moment. mais c'est aussi vrai qu'il ne sait pas faire autrement. Je reste convaincu qu'il n y a aucune profondeur dans la vision de cette homme. Le choix Palin semble lui sourire aujourd'hui, mais qui pense ici que cette idylle va durer 2 mois? Surtout que cette femme est vraiment extraordinaire, si jeune et deja plein de stories dans son dos.

De toute facon, cette élection n'est encore gagné par personne, On va encore parler des vrais termes de la campagne : de l'economie, de l'education et de la guerre en Irak. Et sur ces principaux themes, Barack Obama is right and John McCain is wrong.
Les électeurs auront le choix entre un candidat qui presente, et developpe son programme et un autre qui vent une image sans developper réellement son programme.

Les americains ne sont pas le peuple stupid que John McCain pense. Et Comme on dit ici, on attend le 4 novembre et l'on va voir ce qui va se passer.

7.Posté par Funnymine le 10/09/2008 04:31
Enorme !!! Enooorme !!

Bill O'Reilly à deux doigts d'endorser Obama ! Vous ne rêvez pas !

C'est ici

8.Posté par alceste le 10/09/2008 10:41
"you can put lipstick on a pig; it's still a pig" : Sa Suffisance Obamesque est tombée bien bas dans ses attaques.

Mais heureusement sa cohorte de partisans sera à sa rescousse pour le défendre, à commencer par ceux d'Ilovepolitics !

On murmurait même dans les couloirs de la convention démocrate de Denver que le sénateur Obama, très impressionné, songerait à donner à certains de ses plus fidèles défenseurs français d'Ilovepolitics des postes dans le gouvernement fédéral !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains