Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Les médias américains réduisent-ils les primaires démocrates à un affrontement Obama-Clinton ?

Julien Landfried le 19 Janvier 2008 à 11:50

Obama contre Clinton. Clinton contre Obama. Il est bien difficile de se faire une place quand les médias ne parlent que de ces deux-là. C'est le récent angle d'attaque du candidat démocrate John Edwards, qui dans la vidéo ci-dessous, montre bien comment sa candidature est contournée ou ignorée par les grands médias. Une situation que subissent aussi Dennis Kucinich et Mike Gravel, les deux "petits" candidats démocrates.



Les mécanismes de censure et d'évitement vont bien évidemment au-delà du cas de John Edwards, cas le plus frappant en raison de l'importance des votes en sa faveur. Les 2 candidats démocrates Dennis Kucinich et Mike Gravel se plaignent d'être boycottés par les grands médias américains, et dans des proportions plus grandes encore que pour Edwards. Le présentateur de la chaîne de télévision américaine MSNBC, Keith Olberman, déclarait même, à l'issue des résultats du caucus de l'Iowa, que Gravel se retirait de la course, ce qui était absolument faux, et lui valait une réplique immédiate de son équipe de campagne dans la vidéo ci-dessous.

Quant à Kucinich, il a tout simplement été écarté du débat entre démocrates qui s'est tenu à Las Vegas le 15 janvier (tout comme Gravel). Un débat qui a donc été réduit à 3 candidats... sur les 5 en lice ! La cour suprême du Nevada a rendu une décision confortant la chaîne NBC dans sa politique, estimant qu'une chaîne privée pouvait inviter qui elle voulait. CQFD.
Autrement dit les "petits candidats" doivent investir massivement sur Internet et dans les réseaux citoyens classiques : associations, syndicats, églises, etc. Cette situation est d'autant plus discriminante qu'il n'existe pas de service public audiovisuel digne de ce nom aux Etats-Unis ni de règles s'imposant aux médias comme c'est théoriquement le cas en France (vous avez bien lu, "théoriquement").
Pour une vision critique des logiques médiatiques à l'oeuvre dans la campagne présidentielle américaine, les analyses de FAIR (Fairness and Accuracy In Reporting) sont tout à fait passionnantes, et rappelleront, aux afficionados de l'American dream, que le mur médiatique s'ajoute aux barrières économiques et raciales aux Etats-Unis...
Sur le même sujet



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Laurent le 19/01/2008 19:14
Ce comportement des médias n'est pas étonnant. Contrairement au premier tour présidentiel en France, ce qui intéresse le public est de savoir qui a une chance de gagner les primaires. Voir les primaires américaines avec le modèle français en tête est une erreur.

Edwards a depuis le début lutté pour se faire une place à côté des deux poid-lourds que sont Clinton et Obama. Depuis le début de la campagne on a d'ailleurs plus entendu sa femme que lui. Sa non-défaite dans l'Iowa (2e devant Clinton d'un poil) lui a permit de réhausser son image, mais le NH a agi dans le sens contraire. Etant un natif du sud, aujourd'hui il a tout intérêt à gagner la Caroline du Sud. Dans le cas contraire il aura le plus grand mal à passer pour un candidat crédible.

Pour ce qui est de Kucinich, j'avoue n'avoir aucune sympathie pour lui. Les démocrates le connaissent, ce n'est pas sa première primaire. Il a eu toute la campagne avant les primaires pour se faire entendre. S'il avait fait un bon score dans l'Iowa ou le NH les médias auraient parlé de lui. C'est ce qui s'est passé avec John Kerry en 2004, Jimmy Carter en 1976 ou même Huckabee cette année - tous 3 peu connu du grand public avant les primaires. Mais il n'a jamais été haut dans les sondages et a eu (une fois de plus) un piètre score dans toutes les primaires et caucus. Tout le monde estime qu'il n'a *aucune* chance de gagner les primaires, débat télévisé ou pas. Il a eu sa chance et n'a pas réussi à la saisir. Tant pis pour lui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains