Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Le scandale du gouverneur Blagojevich peut-il éclabousser Obama ?

Marjorie Paillon le 10 Décembre 2008 à 10:27

Un gouverneur corrompu. Un siège laissé vacant au sénat américain. Un président "interloqué". Le scandale de corruption qui s'est abattu hier sur l'Etat de l'Illinois peut-il entacher les premiers pas de Barack Obama à la Maison Blanche ?



Une du Huffington Post de ce mercredi
Une du Huffington Post de ce mercredi
Selon le système politique américain, le gouverneur a le pouvoir de nommer un nouveau sénateur des Etats-Unis si le sénateur élu est appelé à d'autres fonctions ou doit abandonner sa charge. Un pouvoir qui n'a pas échappé au gouverneur de l'Illinois Rod Blagojevich. Elu depuis 2003 dans l'Etat qui a vu naître Abraham Lincoln, Blagojevich a visiblement été inspiré par les méthodes de la mafia de Chicago.

Le gouverneur a en effet voulu monnayer le siège laissé vacant le 4 novembre dernier par Barack Obama. En contre-partie du précieux sésame pour Washington, monsieur le gouverneur se serait bien vu ambassadeur, aurait fait profiter d'une place dans des conseils d'administration à 150 000 dollars par an à son épouse, ou se serait nommé lui-même à l'ancien poste de Barack Obama.

Rod Blagojevich ayant un sens très personnel de la critique, il aurait menacé le Chicago Tribune d'une "vague de purges" au sein de la rédaction.

Le gouverneur corrompu a été confondu par des écoutes téléphoniques répertoriées dans un dossier de 76 pages. Arrêté, il a été remis en liberté dans la journée après le paiement d'une caution de 4 500 dollars. Rod Blagojevich risque jusqu'à 30 ans de prison.

Reste les zones d'ombres du dossier. Bien que le président élu a coupé tous liens avec Tony Rezko, le sulfureux homme d'affaire de Chicago a été l'un des contributeurs financiers des premières campagnes d'Obama et Blagojevich.
Fait plus troublant, David Axelrod, conseiller spécial d'Obama à la Maison Blanche et ancien directeur de campagne du président, a dû faire un démenti officiel mardi soir. Le 23 novembre dernier, lors d'un échange avec Fox News, il avait déclaré qu'Obama avait "parlé au gouverneur" et qu'une "vaste liste de noms avait été évoquée" pour le remplacer à son poste de gouverneur des Etats-Unis. Comme un petit garçon pris en en train de casser un vase, Axelrod s'est officiellement excusé pour cette interview. "Je me suis trompé quand j'ai déclaré dans un entretien le mois dernier que le président élu avait parlé directement au gouverneur Blagojevich à propos du siège de sénateur vacant. Ils n'ont pas discuté de ce sujet, ni à ce moment-là ni à d'autres."

Barack Obama a profité d'une apparition aux côtés d'Al Gore et Joe Biden pour faire une rapide déclaration sur l'arrestation du gouverneur Blagojevich. Un président élu "attristé et interloqué" par l'affaire de l'Illinois, qui s'est refusé à tout autre commentaire. (Visionnez sa déclaration ci-dessous.)

Le Parti républicain réclame de plus amples explications. Le GOP diffusait hier sur son site Internet un communiqué demandant à Barack Obama de s'exprimer en détails sur ses relations avec le gouverneur Blagojevich. "Un homme pour la réélection duquel Barack Obama a largement fait campagne" ajoute-t-on dans les milieux républicains.

Résumé de l'affaire Blagojevich en images avec Associated Press.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Natan le 10/12/2008 11:52
Pfff, Obama tente de noyer le poisson mais ce tas de fumier, c'est le terreau qui a fait sa carrière. Rezko et Blego, ces deux pourris, l'ont largement soutenu et fait.

Pendant la campagne, les media ont massivement soutenu Obama. Peut-être parce qu'ils craignaient des vagues de purges ? Non. Parce qu'ils étaient à fond gauchistes. Ils ont préféré faire des reproches indignes à Sarah Palin.

A présent, les US ont un président-élu totalement corrompu et pourri. Bravo à tous ces crétins.

2.Posté par naturel le 10/12/2008 12:30
Gardez-vous d'avoir plus amples d'informations et de renseignements sur cette affaire avant de juger le président élu ! C'est trop facile de tomber sur la première affaire de corruption pour le traiter d'homme corrompu et pourri ! Lorsque Sarah Palin a voulu l'enfoncer en l'accusant de copiner avec des terroristes, j'aurai bien voulu la voir lorsque le N°2 Al Quaeda a insulté Obama et a appelé à détruire l'amérique. Nous partons au quart de tour lorsqu'une sale affaire fait surface et les choses plus graves auquelles on devrait faire attention reste en suspend. Si Obama est impliqué dans cette affaire on le saura tôt ou tard mais à vue d'oeil, il ne l'est pas puisque des démocrates et des républicains sur CNN ont dit que cette affaire ne devraient pas atteindre Obama. Attendons les preuves exactes avant de lancer des critiques.

3.Posté par Guindja Pierre le 10/12/2008 13:58
Pourquoi citer le NOM du Président 2lu Américain dans un dossier dont il n'a aucun contact avec?

Soyons sérieux un peu, une fois dans la vie car la VERITE doit triompher et le gouverneur est responsable seul et conformément aux dispositions légales américaines, ne politisons pas ce qui ne doit pas être politisé pour la grandeur de l'hônneteté intellectuelle et le respect d'autrui.

Merci de diffuser mon commentaire

Président de P.C.A. (Mouvement PanAfricain, section Europe)

4.Posté par AMEURAF le 10/12/2008 18:01
Voilà un grain de sable capable de dérégler une machine bien huilée. Et si Blagovich ne se serait-il pas arrangé de gêner le Président nouvellement élu ?

Car comment voulez-vous que dès le 5 Novembre 2008, au lendemain de l'élection d'OBAMA, Blagovich parlait déjà de monnayer le siège de Sénateur qu'OBAMA venait de rendre vacant ?

Les Etats-Unis ont voulu nous montrer un autre visage avec l'élection d'OBAMA, mais le fond de leur cynisme à coup des dollars rois reste le même.

Vivrait-on un ratrappage de "l'Effet Bradley" mis à mal et qui avait foiré ?

5.Posté par Avembe le 10/12/2008 18:33
natan super pressé qu'on enterre Obama, qu'il soit destitué et même pendu et lynché(souvenir souvenir Natan?)
Tu vas encore être bien déçu!!!!cess-donc d'être aussi haineux , ce n'est pas bon pour ...la santé!!!!

6.Posté par Phil le 11/12/2008 14:28
Superbe!

Un article de ce blog se demandait récemment comment on pouvait rire de Barack Obama et bien avec cette affaire les idées vont pouvoir commencer à éclore. Entre un Axelrod qui gaffe comme un collégien et un Obama/Virenque qui découvre ces pratiques à l'insu de son plein gré (Blago/Rezko), il est bien fini le temps de la campagne bien huilée, fermée à l'investigation journalistique et où les déclarations et discours n'étaient que des communiqués de presse.

Tous ces prétentieux qui moquaient le QI de GWB ne me paraissent pas mieux armé. N'est-ce pas Mr Axelrod, pris en flagrant délit de mensonge?
Votre chance est que vous n'êtes pas officiellement nommé, vous n'avez donc pas à démissionner!

7.Posté par french puma le 13/12/2008 00:16
Oui, c'est vrai, l’étau se resserre autour de Obama :

- Non seulement il se confirme aujourd’hui que Rahm Emanuel a négocié avec Blagojevich et qu'il va sans doute devoir démissionner avant même d’avoir mis les pieds à la Maison Blanche. Il était d’ailleurs absent à la conférence de presse tout à l’heure, très bizarrement. Comment dans ce cas croire que Obama n’était au courant de rien ?

-Mais en plus de ça, Rezko est en train de passer à table de sa cellule de prison, et ce qu’il dit ne va sans doute pas être joli / joli pour Obama.

- Dans le même temps, La Cour Suprême est saisie de multiples requêtes visant à prouver que Obama était inéligible. Il faudra bien qu’elle accepte de s’intéresser plus sérieusement au problème un jour car les citoyens américains sont maintenant des milliers à se saisir de cette affaire (les plaintes se multiplient au niveau des Etats)…

Bref, Obama n’est pas encore investi qu’il est éclaboussé par de multiples scandales… et encore, je n’ai pas le temps de parler de tout ici…

Merci de continuer de nous informer…
http://europumas.over-blog.com/

8.Posté par Alpho T le 13/12/2008 21:04
Ah ah ah... french puma de retour et qui va nous faire l'annonce d'un scoop de la même nature que celui qu'il nous avait promis pour la convention de Denver et qu'on attend toujours. Frcench puma, vous allez à nouveau et encore être déçu pour disparaître de la circulation (...)

Ici, le problème et le sujet est "MONNAYER pour un enrichissement personnel" et pas autre chose. Proposer une liste de personnes de même courant susceptibles d'être sénateur au siège vacant me semble une question de bon sens.
En revanche, monnayer pour partager serait effectivement un problème pour tous les éventuels bénéficaires : ils seraient alors tous condamnables.
Obama avec ses ouvrages s'enrichit seul en encore plus, son compteur tourne ainsi que ceux des auteurs et éditeurs d'ouvrages sur lui (...)

A vous lire... ;-)
A vous lire et à rire
Quand à Rezco, Obama dans les primaires avaient bien annoncé avoir été financé par ce dernier de l'orde, je crois de 250 000 $. C'est fini c'est clos.

9.Posté par Avembe le 13/12/2008 22:45
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH
AHAHAHAH!!!!!!!!!! FRENCH PUMA !!!!!!!!!!! IS BACK ON ZE BLOCK!!!!!!!!!!
Yes PAPA!!!!!!!!!!!!!!!!!et ça c'est cadeau!!!!Oh bon sang que tu m'as manqué!!!!!tu le sais ça que tu m'as manqué hein..........French Puma!!!!!!!!!!!mmmmmmmmmm..ouAHHHHH!!!!!
Comment fais-tu pour être TOUJOURS autant à côté de la plaque!!!!oh boy, you just made my day once again
Bon sache pour ta gouverne(et àu fait presqu'une semaine) que la cour suprême a rejeté la fazntastiquement stupide, bête et méchante plainte au sujet de l'acte de naissance!!!
et pour tout le reste ....attends au moins que certains résultats avant de....
Enfin bref excuse-moi de te demander d'être ...pertinent....t'es French Puma, tu ne PEUX pas être pertinent....
BWAHAHAHAHAHAHAHA!!!!!!!!
Allez essaie avec nous OBAMA-----PRESIDENT....bon alors essaie en chantant, genre gospel!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains