Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Le deuxième débat présidentiel Obama-McCain en direct sur Ilovepolitics.info

Marjorie Paillon le 8 Octobre 2008 à 04:55

Un débat plus vivant que le premier. Un face à face avec les électeurs américains. Le deuxième rendez-vous présidentiel à Nashville dans le Tennessee a enfin révélé les différences majeures entre Barack Obama et John McCain. Le candidat républicain était visiblement très à l'aise dans cet exercice de style et d'échange direct avec les électeurs. Barack Obama n'a pas démérité et su capter l'attention du public. Quelles ont été les grandes questions de la soirée ? Quand les candidats se sont-ils livré à des passes d'armes par électeur interposé ? Résumé de la soirée minute par minute avec Ilovepolitics.info



04:26 - Et si l'Iran attaquait Israël ?
Le futur président des Etats-Unis enverrait-il des troupes américaines en renfort pour aider Israël ?
John McCain est clairement sur son terrain. Le candidat républicain assurerait Israël de son soutien. Pour John McCain, le monde doit tout faire pour "ne pas permettre un second Holocauste."
Barack Obama a musclé son discours de la diplomatie par le dialogue. Pour lui, pour calmer l'Iran comme pour abaisser les ambitions expansionnistes de la Russie, il faut avant tout négocier sur le terrain de l'énergie. Accorder d'autres moyens à l'Iran pour lui permettre d'accéder à l'indépendance énergétique. Dialoguer, peser le pour et le contre, sans pour autant négliger l'option militaire.

04:25 - La poignée de main de John McCain

04:20 - Après la Géorgie, l'Ukraine ?
John McCain a été le premier a dénoncer l'attitude de défiance de la Russie. Il plaide pour une aide aussi rapide que possible à apporter à l'Ukraine. McCain craint que cette république ne soit sur la prochaine sur la liste de Vladimir Putin.

04:17 - Obama l'Afghan, McCain l'Irakien
Obama l'a dit et répété, il veut réorganiser la répartition des troupes américaines entre l'Irak et l'Afghanistan. Plus de troupes pour intensifier la lutte contre les Talibans dans le Nord. Retrait des autres bataillons en Irak pour sortir du conflit au plus vite.
John McCain, lui, n'est bien sûr pas de cet avis...

04:10 - Mais où est Oussama Ben Laden ?
La question avait déjà été soulevée lors du dernier débat présidentiel. Elle revient tout naturellement ce soir. Kate, une des jeunes femmes de l'assistance interroge Obama et McCain : "Les Etats-Unis doivent-ils respecter la souveraineté du Pakistan ou l'ignorer et continuer à traquer Al Quaeda?"
John McCain saute sur l'occasion pour rebondir sur ce qui avait été la seule surprise du premier débat présidentiel : "Sénateur Obama a dit qu'il voulait attaquer le Pakistan !"
Barack Obama ne veut pas se laisser faire et veut répondre à son rival sur le champ : "Je n'ai jamais laissé entendre que je voulais attaquer le Pakistan ! John McCain s'est laissé aller à dire "Bomb bomb bomb Iran" C'est bien un exemple de paroles lourdes de sens !"
John McCain ne veut pas non plus en rester là et demande à Tom Brokaw le droit de répondre à nouveau.

04:05 - Obama doctrine vs McCain doctrine
"Plus jamais d'Holocauste ! Plus jamais de Rwanda !" Les deux candidats sont d'accord sur ce point, mais les méthodes diffèrent.

04:00 - Peacemakers ou Peacekeepers ?
Les soucis économiques de l'Amérique peuvent-ils influer sur leur rôle de gardien de la Paix dans le monde ? Une question qui semble avoir été soufflée par Joseph Stiglitz, le prix Nobel de la Pais, auteur du best seller "La Guerre à 3 000 milliards de dollars" ;-)
Barack Obama : "Lors de notre dernier débat, le sénateur McCain a répété que ne comprenais rien. Il a raison. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment nous sommes partis en guerre contre un pays qui n'a rien à voir avec le 11 septembre !" Une réponse qui semble tout aussi inspirée de l'enquête de Joseph Stiglitz...

03:55 - Le système de santé est-il un droit ou une responsabilité ?
Une responsabilité pour John McCain.
Un droit pour Barack Obama. Le sénateur de l'Illinois illustre son propos par un exemple très concret : celui de sa mère, morte d'un cancer à 53 ans, qui a passé les derniers mois de sa vie dans une chambre d'hôpital à se battre contre des compagnies d'assurance. Le panel compatit.

03:50 - Et l'assurance maladie dans tout ça ?
Barack Obama se mue en agent commercial d'un nouveau système de santé américain : "vous êtes content de votre couverture santé ? Très bien, vous n'avez pas à en changer." Mais si ce n'est pas le cas, Barack Obama vous propose de prendre en charge une partie de vos frais.

03:47 - Le nucléaire ? Les Français l'ont fait ! Pourquoi pas nous ?
C'est l'une des petites phrases favorite de John McCain lorsqu'il défend sa politique d'extension du nucléaire américain. Il ne s'en prive pas ce soir face au panel d'électeurs.
Barack Obama sort les chiffres : "Le sénateur McCain a vote près de 23 fois au Sénat contre les forages pétroliers. 23 fois !"

03:41 - La sécurité sociale ? Un jeu d'enfant pour John McCain !
"Réformer la sécurité sociale n'est pas si compliqué Tom " s'exclame McCain. "Je n'ai pas été particulièrement populaire sur ce thème au sein de mon propre parti ces dernières années lorsque j'ai voulu réformer le système de santé." John McCain sait qu'il doit le plus possible se démarquer du Parti républicain lors de ce débat et rappeler ses heures de gloire au Congrès pour surfer sur son passé de "maverick" avant que le bilan républicain ne le rattrape dans les urnes...

03:33 - Wall Street, le gouvernement et les contribuables ont la gueule de bois
Trop de dettes et une trop grande propension à accorder des crédits. Le système bancaire américain doit être revu et corrigé. Mais comment chaque candidat s'y prendra-t-il ?
McCain renvoie dos à dos Obama et Hoover. "Mes amis, le dernier président à avoir augmenté les impôts dans un contexte économique difficile était le président Hoover." Le républicain tente aussi de corriger une idée reçue : "Je ne suis pas pour éliminer les impôts pour les riches ! Je suis pour que les impôts de toutes les familles américaines restent bas pour leur permettre de respirer !"
Barcak Obama monte lui aussi au créneau : "Je veux proposer une baisse des impôts pour 95% des Américains."

03:30 - Quels sacrifices demanderiez-vous à chaque américain pour alléger la crise économique ?
On y revient... John McCain veut faire participer tout le pays à l'effort de guerre économique : " Nous sommes Américains, nous pouvons travailler ensemble pour venir à bout de cette crise !"
Barack Obama se veut lui aussi participatif mais plus responsabilisant : "Chacun d'entre nous peut déjà se poser la question de comment faire un effort pour économiser l'énergie du pays."

03:25 - Les priorités du prochain président
Système de santé, politique énergétique ou droits des citoyens?
Obama donne son tiercé gagnant : énergie, système de santé et éducation.

03:15 - It's the Economy, stupid !
Bien évidemment, c'est l'économie qui revient dans les trois premières questions posées par le public.
"Comment croire l'un de vous alors que ce sont vos partis politiques respectifs qui ont créé cette crise ?" demande Teresa... La réponse de John McCain se concentre sur la réforme du système de Washington. Le sénateur de l'Arizona en profite pour rappeler ses années de gloire bipartisanne avec les sénateurs Liebreman ou Feingold. "J'ai lutté contre les dépenses inconsidérées de Washington ! (...) Regardez mon bilan et regardez le sien." McCain défend ses propositions pour casser le cercle vicieux de la dépendance pétrolière américaine vis-à-vis de l'étranger : des forages pétroliers sur les côtes du pays, plus de nucléaire, développement du charbon propre...

03:10 - McCain à Obama : "Je suis heureux de vous voir participer à un débat direct avec les électeurs, sénateur Obama"
John McCain avait proposé cet été à Barack Obama ce type de "townhall meetings" pour aller à la rencontre des électeurs et sillonner les routes américaine. Le démocrate a décliné l'invitation. Le républicain en profite pour le rappeler à son bon souvenir.

03:00 - Tom Brokaw rappelle les règles du jeu
Les questions seront posées directement par le public ou par des internautes. Chaque candidat répond au panel, puis a 2 minutes supplémentaires pour préciser sa réponse en fonction d'une nouvelle question formulée par Tom Brokaw himself. Les lions sont lâchés dans l'arène...



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Stephanie Lachance le 08/10/2008 05:08
Le compositeur d’opéra Panayoti Karousos a demander tout les Américains d’origine grecques de voter pour Barack Obama puisque c’est le seul candidat présidentiel qui appuis le conflit de la Grèce avec le Skopje pour le nom Macédoine. Macédoine est un province de la Grèce qui est né Alexandre le Grand. M. Karousos a eu de rencontres hors de la présentation de son opéra Alexandre le Grand a Chicago avec des autorités gouvernementales américaines au sujet de ce problème et a reçue du cote des Démocrates l’assurance envers de son pays natale la Grèce. De l’autre cote M. McCain il appuis le nouveau pays de l’ex Yougoslavie a son faveur. Si les Grecques des État Unies vont voter en majeur pour Obama, c’est sure que le candidat démocrate va entrer a la Maison Blanche le 8 Novembre. M. Panagiotis Karoussos a une grand voie patriotique et surtout après ses succès des ses opéra a l’Amérique du Nord.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains