Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Le débat entre John McCain et Barack Obama aura-t-il lieu ?

Marjorie Paillon le 25 Septembre 2008 à 15:11

La décision de John McCain de suspendre sa campagne a fait l'effet d'une bombe hier à Washington. Le candidat veut aussi repousser le premier débat présidentiel qui doit l'opposer demain à Barack Obama sur les questions de politique étrangère et de sécurité intérieure. Mais John McCain peut-il à lui seul empêcher ce face-à-face d'avoir lieu ?




Débat ou pas débat, telle est la question. John McCain endosse à nouveau son costume de chevalier blanc et tente de se poser au-dessus des partis pour le bien du pays. Officiellement, c'est pour cette raison que le candidat républicain a décidé de suspendre sa campagne et de repousser le premier débat présidentiel. Une offre rejetée par Barack Obama. Le sénateur de l'Illinois ne veut pas apparaître comme le jeune candidat aux ordres du vieux loup de la politique.

Mais la très sérieuse commission des débats présidentiels qui supervise les rencontres à venir n'a pas été convaicue par les arguments du camp McCain. Elle se range derrière l'avis de Barack Obama, estimant qu'un débat est plus que jamais nécessaire pour clarifier les points de vues des candidats. L'hôte de cette première rencontre présidentielle, l'Université d'Oxford dans le Mississippi, continue les préparatifs, comme si de rien n'était.

Le dénouement devrait venir aujourd'hui, après la rencontre prévue à la Maison Blanche entre le Président Bush, John McCain et Barack Obama. Les trois hommes évoqueront la situation économique pour tenter de trouver un terrain d'entente. George W. Bush peine à avoir gain de cause au Congrès à propos du plan Paulson, le fameux plan de sauvetage de l'économie américaine à 700 milliards de dollars.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Royaltee le 25/09/2008 17:06
Reporter le débat pour cause nationale?
A mon avis, notre cher John M. n'est pas au courant qu'il y a déjà un chef d'état dans son pays?
A y regarder de près, ne serait-ce pas Mme Sarah P. qui ne serait pas prête? Bien sûr! Elle a passé la semaine à préparer et à faire "son stage en relations internationales"!!!
Ainsi, elle aurait bien aimé qu'on lui accorde un peu de temps pour se préparer à renconter Biden (l'encyclopédie).
Quant à John il ferait d'une pierre deux coups. Il voudrait faire croire qu'il est un leader qui prend les bonnes décisions aux bons moments (ce qui pourrait l'aider à remonter dans les sondages) et aussi permettre à Mme Sara P. d'avoir du répit. oh, le malin!!!!!
Son visage grave hier à la tv comme s'il venait d'apprendre les problèmes de l'économie de son pays était tout à fait ridicule. Lui qui disait encore la semaine dernière que "les fondements de l'économie américaine étaient solides".

A propos du report, on voit très bien qu'il est de la vielle école. En effet, aujourd'hui, les actions ne s'étalent pas dans le temps mais plutôt se chevauchent pour gagner du temps. Time is money. Thanks

2.Posté par Fabra le 25/09/2008 18:45
avis de recherche! un fuyard vogue. Nous voulons le débat. UN point c'est tout.

3.Posté par Rene FL le 25/09/2008 19:19
C'est la gaffe de la semaine de McCain, il garde bien sa moyenne une gaffe et demi-par semaine.
Moi je serai pas surpris qu'il essaie dans quelle jours de retourner ça à son avantage, genre "J'ai mis le country first" Alors que le country a besoin de vous entendre pour departager.
Tentative ratée en tout cas, il se met la pression tout seul, surtout que debattre avec un si smart personnage que Barack, ne doit pas etre evident pour lui, il risque donner raison au gens qui disent qu'il a eu unpeu peur et melanger à cela des calculs politiques etc...

4.Posté par jeremie le 25/09/2008 19:35
Ce type se prend pour qui?!?
Il n'est pas le President ;
Il declarait ses limites en ce qui concerne l'economie et la Finance;
Il ne connait pas ses biens;
Il a largue sa premiere femme et ses enfants qui l'avait patienment attendu pendant qu'il etait prisonier de guerre sous le pretexte que son accident l'avait enlaidie;
Il n'a pas hesiter a manquer du respect a la fille (Paris Hilton)d'un de ses genereux contribureurs financier;
Il a peter 4 avions de guerre pendant qu'il etait en activite;
Il est parmis les derniers de son ecole pendant qu'il etait en formation;
Il prend la tangente alors que les electeurs attendent de savoir "lequel des bourreaux" ferait moins de mal...
La realite est entrain de prendre le pas sur la betise.
Le jeune intelligent et candide Senateur de l'Illinois et son tres remarquable colistier seront les prochains Boss de la Maison Blanche, devant des adversaires illetres et et incompetants qui crees de la diversion pour masquer les tas d'histoires qui revelent l'idendite de chacun d'eux.
Il n'y a des que des aigris qui refusent de voir et accepter la realite.
Meme la nature a beaucoup de mal a s'accomoder avec les methodes depassees.
Le Changement est entrain de s'imposer il n'ya que des racistes qui refusent de l'accepter...

5.Posté par NIYONGABO Philippe le 25/09/2008 20:13
Bonjour à tous. Tout d'abord moi je ne suis pas un politicien mais un homme qui aime la culture. La culture non plus n'a pas de progrès en cas de criseéconomique dans un pays.

La réaction de McCain n'est pas honnête. Même en cas de crise grave, l'économie qui ne marche pas n'empêche pas les candidats à la présidence de débattre un sujet très important que celui-ci.

Cela montre qu'il est dans la ligne de Bush à 100%100. La crise économique tombe aux USA quand les républicains sont au pouvoir. cela montre qu'l y avait un problème à changer ou rectifier d'où la le changement est prioritaire dans ce pays. Si Les républicains ont peur de cette crise et qu'ils ne trouvent pas comment s'en sortir eh bien ils sont perdant demain surtout leur candidat McCain

6.Posté par AMEURAF le 25/09/2008 23:53
Tout de même, la stratégie du ticket MAC CAIN-PALIN ou PALIN -MC CAIN donne l'impression comme toute stratégie consisterait désormais :

1/ attendre ce que pense et dit OBAMA et pui sauter dessus pour détourner sa pensée et/ou son message (le thème de "dechangement", "le rouge à lévres"...etc).

2/ prendre de décisions susceptibles de déstabiliser OBAMA, comme cette histoire de suspensin de campagne électorale. Mais enfin, ce ne peut pas être possible, qu'on se taise ou qu'on parle, on est dans la camapgne.

Le message réel en fait , c'est astucieux, c'est le report du débat qu'implique dans la foulée, la suspension que s'impose MC CAIN et qu'il veut imposer à OBAMA.

Nous avons été élevés dans l'admiration des citoyesn Américaisn férus de "FAIR PLAY", mais ce à quoi on assiste, c'est limite, limite, limite !

7.Posté par Avembe le 26/09/2008 10:40
il délire le vieux, il délire complètement et quand on pense qu'il va se faire élire avec des "délirements" pareils....Ah l'Amérique!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains