Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Le camp républicain commence à se rassembler autour de McCain

Julien Landfried le 15 Février 2008 à 23:30

Hier, l'ancien candidat Mitt Romney a officiellement annoncé son soutien à John McCain, sans minimiser leurs différences. Mais en plaçant au-dessus de leurs désaccords la nécessité d'assurer la victoire aux Républicains en novembre prochain. Le prochain enjeu pour McCain : le rapprochement avec les conservateurs ultra-religieux, qui soutiennent pour le moment le pasteur baptiste Mike Huckabee.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Franck le 16/02/2008 00:24
Les Republicains commencent a se ranger en ordre de bataille.... Le combat sera tres dur contre les Democrates..et l'enjeu final important:

Quid du systeme de secu americain? de l'engagement des troupes en Irak? de la politique energetique du pays? du droit d'avortement?

2.Posté par vintimille le 16/02/2008 00:35
Il faut reconnaître aux héritiers de Lincoln le sens de l'unité.C'est une qualité qui a toujours fait défaut de l'autre côté.Sans remonter aux fractures de la guerre de Sécession,voire au temps des présidents virginiens, le parti de l'âne a toujours tenu à se rendre digne de son animal étendard.
La faute en incombe,me semble-t-il,à l'hétérogénéité fondatrice de sa base électorale.Il y a longtemps qu'il ne capte plus le vote des minorités visibles ou des ouvriers.Sa boboïsation prématurée l'a coupé des campagnes sans pour autant lui assurer le vote urbain(mais comment encore parler de vote urbain dans un pays péri-urbanisé aux mégapoles démesurément étalées?).
Les femmes,contrairement aux espoirs des féministes des 70's,manifestent un attachement plus fort qu'on ne se l'imagine aux valeurs d'ordre.Les pauvres et les travailleurs précarisés sont depuis longtemps hors jeu.Autant dire que la base électorale des Démocrates est malheureusement limitée.Or rien n'est plus divisé et groupusculaire voire sectaire qu'un mouvement réduit aux noyaux mégalopolitains et aux minorités , visibles ou non(LGBT).Conquérir Washington nécessite donc une triangulation vécue comme une trahison par les militants.Hillary le paye aujourd'hui,Obama l'extrême-centriste se le verra sans doute reproché demain.Mais c'est une nécessité.
Quant au GOP,loin de ces tergiversations,il a pour lui le ciment culturel d'un électorat WASP réactionnaire,familialiste et libéral(au sens français du terme).C'est un avantage certain avant que la démographie du pays ne bascule dans 50 ans...

3.Posté par hadya le 16/02/2008 10:15
Il y aurait un avantage et un inconvénient à ça.
C'est clair que là c'est un pied-de-nez aux Démocrates qui sont encore entrain de se chamailler (et on peut faire confiance à Pit-Bill et Cryllary pour que ça continue).

Mais l'avantage est qu'avec cette stratégie, Mc Cain va perdre de plus en plus d'Indépendants et ça ce sera bon pour Barack, à condition que ce soit lui qui soit investi bien sûr. Hillary elle, n'amène personne vers elle et même son propre camp la lâche petit à petit

4.Posté par David le 16/02/2008 13:15
ça fait bientôt 2 ans que je soutiens McCain et que je souhaite qu'il deviene le futur président des Etats-Unis.

Avec George Bush père et l'actuel soutiens du président, une partie de l'éléctorat religieux Républicain n'hésitera plus à voter pour McCain.

Les Républicains sont des machines incroyable pour les campagnes présidentielle et si McCain arriver à incarner Reagan comme il essaye de le faire, rien ne pourra l'arrêter.

5.Posté par vintimille le 16/02/2008 13:46
Mlle Hadya, j'adore votre sens de la nuance et combien vous dépersonnalisez les débats en mettant en lumière les vrais enjeux d'idées.C'est exaltant.
Seulement une crainte me taraude l'esprit : ...et si Obama n'était pas le Messie cosmocrator du Mandarom ? Et s'il n'était qu'un mortel ?Et s'il n'était qu'un politicien aussi agressif que pitt-Bill , aussi retors que Crillary ?
Je n'ose imaginer votre désillusion.
Je n'ai que 29 ans,mais pour avoir vécu les illusions du militantisme confessionnaliste et ce parfum de guerre civile qu'offre l'esprit partisan,je sais que le réveil sera dur.Je vous plains d'avance.

6.Posté par vintimille le 16/02/2008 22:00
@David :
En démocratie toutes les opinions sont respectables, mais pas toutes les stratégies,ni toutes les combines.
J'apprécie l'indépendance d'esprit de McCain : prions , au cas où Clinton serait face à lui, que la garbage campagne de 1996 ne reviendra pas.
Si certains se demandent de quand date le tournant fondamentaliste et extrêmiste du GOP, rappelons-nous de l'année 1996 et du putsch-impeachment qui déshonora les Républicains.
J'espère que McCain marquera un retour du GOP à l'héritage de Lincoln et d'Eisenhower.C'est le GOP qu'on respecte.
Pour ceux qui voudraient voir les dérives monstrueuses de certaines franges du parti,voir le site de l'infâme DRZZ.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains