Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

La tension monte de plusieurs crans entre Obama et Clinton

Marjorie Paillon le 3 Décembre 2007 à 20:42

A l'approche du premier caucus de l'Iowa, les deux candidats démocrates n'hésitent plus à s'affronter.



C'était le 28 novembre. Hillary Clinton, dans un discours à Ankeny en Iowa critiquait avec férocité le programme de son concurrent Barck Obama concernant l'un des enjeux majeurs du camp démocrate pour cette élection : la couverture maladie. Clinton y prétendait que le plan d'Obama laissait sur le bord de la route 15 millions d'Américains, sans réelle couverture santé.


La réplique de l'équipe d'Obama ne s'est pas faite attendre ! Exhibant des propos dHillary tenus le 10 novembre ("I'm not interested in attacking my opponents, I'm interested in attacking the problems of America...") (voir vidéo ci-dessous), elle a même poussé le bouchon jusqu'à créer un site dédié aux attaques de Clinton, nommé Hillary Attacks !
Il faut dire qu'Hillary Clinton a déclaré aujourd'hui "I have been for months on the receiving end of rather consistent attacks -- but now the fun part starts", laissant entendre qu'elle attaquerait frontalement ses concurrents démocrates. Une phrase maladroite qui a entraîné une réaction immédiate du Campaign Manager David Plouffe sur le blog de campagne d'Obama : “The American people find these kinds of attacks tiring and unproductive, but today Senator Clinton promised that this was just the beginning, saying that attacking other Democrats is ‘the fun part; of campaigning for the presidency. We disagree.”


Une stratégie qui n'est pas sans arrières-pensées de la part du staff d'Obama. Il est en enfin tentant de profiter du récent sondage donnant le sénateur de l'Illinois gagnant dans le premier caucus de l'Iowa pour faire apparaître Clinton comme une candidate sectaire et manquant de fair play. Après la prise d'otage d'un staff local d'Hillary Clinton ce week-end, les nerfs de l'équipe de campagne de la candidate sont soumis à rude épreuve. A tel point que ses proches partisans, à la recherche d'un contre-feu, attaquent Obama sur les étonnants conseils de l'ancien spin doctor de George Bush - honni par les opposants à la guerre contre l'Irak - Karl Rove. Celui-ci explique en effet dans une tribune au Financial Times ("win Iowa or lose the race") comment Obama doit conduire sa campagne pour l'emporter ! Qui a dit que cette campagne était jouée d'avance ?



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains