Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

La soirée difficile de Barack Obama

Julien Landfried le 5 Mars 2008 à 10:59

Le sénateur d'llinois a dû concéder que sa concurrente Hillary Clinton avait remporté les primaires dans les deux grands Etats du Texas et de l'Ohio. Mais, ainsi qu'il l'a lui même rappelé, il demeure en tête dans le décompte des délégués. La primaire démocrate risque donc de durer encore un moment, alors que John McCain est désormais officiellement le candidat des Républicains. Un candidat que Clinton et Obama ont tous les deux félicité hier pour sa nomination.



Lire les remarques d'Obama lors de son discours d'hier soir à San Antonio.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par lucide le 05/03/2008 14:06

Les jeux sont faits je ne le crains. Clinton sera la candidate démocrate et elle perdra face a Mc Cain. Comme il était écrit que Royal perdrait face a Sarkozy, ce qui n'a pas empeché des millions de français de voter pour elle ne saisissant pas la partie incroyable qui est en train de se jouer sur le plan géopolitique et économique.

un certain occident ne pouvait laisser passer un rassembleur des citoyens comme Bayrou, comme il ne laissera pas passer un autre rassembleur des citoyens comme Obama passer.

Les enjeux idéologiques deviennent trops lourds et les interets économiques des groupes d'influences (industriels, lobbyes) prennent le pas sur les intêrets des citoyens (en France. Les électeurs sont tombés dans le piège....le face a face stupide et meurtrier entre des "civilisation" (comme le dit sarkozy) peut se mettre en place. Quel gachis, quel bétise, plutot que de chercher a unir pour apaiser, les démocrates font le jeux des droites dures en se divisants. Triste époque. Relisez la séquence des années 30 et vous comprendrez mieux ce qui est en train de se passer.

En fait l'élection US vient de passer le même cap que lorsque Bayrou avait rattrapé Royal (24% a 24%), a ce moment la, une part de l'électorat démocrate (classes moyennes, théoriquement le corps électoral qui doit protéger un pays des dérives et des excès) se crispe et se sépare vers ses repères respectifs (gauche/droite - républicain/démocrates)... exactement justement ce qu'il ne fallait pas faire pour barrer la route aux lobbyes.

Dés ce cap atteint Bayrou est redescendu inexorablement, comme Obama va le faire. La petite histoire retiendra que la "bascule" salutaire a échoué de 150 000 voix un soir au Texas. (une seule victoire d'Obama dans un grand état faisait tout basculer).

Attacher vos ceintures, les prochaines années vont être très difficiles.

La chine ne ralentira pas sa cadence (pourquoi le ferait elle, tout lui réussie), les USA n'accepterons pas sa domination économique, l'Europe suivra le mouvement US (Sarkozy colle a la politique des conservateurs). Ainsi se joue le destin des peuples, lorsque ceux ci ne voient pas la grande histoire et votent le nez collé au guidon d'une réalité fabriqué et factice.

Les médias jouent un rôle terrible, ils ne disent plus rien, n'analysent plus rien, ils débitent des tonnes de "news" en prenant bien soin de ne pas prendre de la hauteur et d'en expliquer les interactions. Tout ce que nous vivons est le résultat d'un choc tellurique d'envergure entre les deux hémisphères. (Nord, sud). La Chine est en train d'apporter au sud une aide et une revanche inésperée sur son sort. Le nord flippe...surtout les conservateurs. Comme si nous ne pouvions pas nous entendre, discuter pour battir un avenir commun. C'est sur que les religions n'aident pas....la Laicité (qui est une forme de foi) pourra unir le monde, surement pas la religion.

Bref en résumé.

Clinton = Royal
Obama = Bayrou

Dommage que nos amis américains n'aient pas été en mesure de réussir la ou nous avons échoués, a ralentir la machine du pire. Maudit texas.

Alea jactae es.

2.Posté par hadya le 05/03/2008 14:19
@Lucide,
Je n'ai absolument rien contre Bayrou mais j'ai du mal à trouver une quelconque comparaison entre lui et Barack......Bayrou n'a ni son charisme, ni sa stature, ni son éloquence.......

Mais rien n'est perdu pour Barack; n'oublie pas qu'il possède un énorme avantage : les délégués et le nombre d'Etats gagnés (le vote populaire).

Je pense que ça se jouera avec les Super Délégués, à lui de les convaincre.....

3.Posté par annegc1 le 05/03/2008 15:03
J'aimerais savoir à quel moment de son discours Barack Obama a concédé avoir perdu les élections du Texas??? Il ne l'a pas dit et pour cause c'est que si Hillary Clinton a gagné les primaires de cet Etat les décomptes montrent qu'il a remporté les Caucus... et au final, il n'y aura pas de réels avantages ni pour l'un ni pour l'autre en terme de délégués pour cet Etat.

Après au nombre de délégués, Clinton n'a refait son retard sur Obama que de queqlues-uns et comme Obama le rappelait lui même il devance quasiment autant sa concurrente aujourd'hui qu'hier...
Il fallait à Hillary Clinton pour refaire son retard de manière significative en terme de délégués battre son rival d'au moins points. Or, en Ohio, elle a mené de points et d'à peine pour les primaires du Texas... pour les Caucus, au dernier décompte elle était devancée de points...
Même si elle venait à gagner largement toutes les primaires qui restent (ce qui n'est guère possible vu l'électorat de chaque Etat restant), elle serait toujours menée de délégués... voilà la réalité au terme de ce mini-super tuesday... et certainement pas que Barack Obama a dû concéder sa défaîte (qui n'en est pas une au décompte des délégués) pour le Texas...

4.Posté par vintimille le 05/03/2008 15:20
@ lucide & hadya :

Que l'amertume est mauvaise conseillère ! Allons resaisissez-vous nom d'une pipe ! Il y a 15 jours , en plein momentum Obama j'étais prêt à me rallier à sa candidature.L'essentiel pour moi est que l'homophobe réac et militariste GOP prenne des vacances...Or je lis sous la plume d'Hadya (chez Hetu )qu'elle ne voterait pas pour Hillary en cas de duel avec Mcfrite !!! Heureusement que les américains ont plus de bon sens que ça !Allez ne pleurez pas,personne n'est irremplaçable en ce bas monde.

@lucide :
Epargnez-vous le ridicule d'une transposition aventureuse des réalités électorales françaises sur la géographie US.
Lisez,voyagez,apprenez l'anglais,ça vous occupera.

5.Posté par lucide le 05/03/2008 15:49

Ne confondez pas le fond et la forme de grace, bien sur qu'Obama à bien plus de charisme que bayrou, plus de "touch of class" aussi mais je ne parle pas du tout de cela.

je sais bien que cette époque "marketée" jusqu'a l'os tend a privilégier la forme au fond mais je maintiens que le positionnement des deux candidats est le même dans leur paysage politique respectif...au centre.

- Hillary defend une position plus a gauche (une gauche tiraillée entre tradition et modernité mais toujours prompt a renier ses valeurs pour s'adjoindre le concours des lobbyes)

- Mac Cain est plus a droite (une droite sous perfusion idéologique de l'extrême droite religieuse qui plus est)

- Obama est au centre, un centre plus axé vers les citoyens, loin des idéologies primaires et des débats de religions même si aux USA il faut faire avec et raconter de belles histoires (fumeuses) de Jésus, Bible et compagnie (la foi est commune a tout les hommes elle nous rassemble, la religion nous divise, n'oublions jamais cela elle n'est qu'une récupération de la foi dans des buts culturalo-nationaliste)

Bref ce paysage ne vous rappel rien ? Enlever les différences culturels entre nos deux pays et ne garder que le fond politique...vous verrez c'est la même.



6.Posté par Respect le Maximum le 05/03/2008 16:07
Je vais blesser peut-être nos charmantes dames qui nous proposent de bonnes analyses. Mais mon expérience d'africain, je veux dire la sagesse africaine nous indique qu'il ne faut jamais jamais avoir de problème avec qu'une femme, car quand elle le veut, même quand elle a tort, elle est plus têtue qu'un sorcier. Simple proverbe mais qui souvent s'explique quand on le confronte à la réalité. Je suis convaincu que si Hillary était John Edwards, elle aurait déjà jeté l'éponge car mathématiquement elle ne peut rattraper son rival. Mais pour cette dame, être présidente n'est pas une façon de rendre service à la société, mais un couronnement personnel et une étape de sa vie qu'elle ne veut pour rien au monde ne pas franchir, comme d'ailleurs ce fut le cas pour Sarko. Rassurez vous, je ne suis pas français mais congolais, de kinshasa en plus. Je connais tellement des méfaits que les démocrates version clinton ont fait en afrique et particulièrement dans mon pays que l'idée même que cette sorcière redevienne dans la course me donnent des migraines. Mais je garde encore espoir mais j'avoue que j'ai peur, je n'ai pas dormi de la nuit avec l'espoir la chose serait plier cette nuit mais bon...we can!!!! yes we can!!!!!!!!!!

7.Posté par Darthvaderiste le 05/03/2008 16:27
Belle victoire d'Hillary et beau come back pas mal favorisé par les maladresses de Obama lors des derniers jours. Ce que j'ai surtout entendu hier, et qui, je dois l'avouer, m'a fait peur, c'est qu'Hillary avait donné RDV à ses supporter à la Convention en disant que si les délégués ne feraient pas la différence, son expérience le ferait et elle l'emporterait donc grâce aux super délégués. On a donc deux candidats qui ont l'intention d'en découdre jusqu'à la fin et comme personne ne prendre sans doute pas le dessus d'ici la convention, on se dirige vers une campagne où les républicains vont remporter la Maison Blanche contre tout pronostics.

Je pense qu'il est temps pour le Parti Democrate de reprendre la situation en main, parce que soit on se dirige vers une crise ouverte dans le parti lors de la convention, soit la campagne prend un nouveau tournant, un candidat faisant tout pour que l'autre s'effondre. Le moment est venu que les démocrates se réunissent, que les deux candidats discutent et qu'il conviennent d'une date butoir (genre le 22 avril) où celui qui sera en seconde position se retirera au profit du premier.

Les républicains ont un candidat, ils vont commencé leur campagne et contrairement à ce que l'on dit, quand il faut se réunir, les républicains sont là. Chaque jour de lutte supplémentaire est une journée de gagnée pour les Républicains, même si on va beaucoup plus parler des démocrates, mais pas nécessairement positivement.

Pour finir, le discours d'Obama a été assez étonnant parce qu'il s'est posé presque comme un indépendant, désignant Hillary et McCain comme étant dans le même panier.

8.Posté par JL from Shanghai le 05/03/2008 17:00
Ce qui est sur c'est que pour les 2 ca va se compliquer avec un candidat designe cote republicain qui va s'empresser d'utiliser leurs differences de point de vue.
@ Lucide:
Les sondages te donne raison. Seul Obama semblerait pouvoir battre Mc Cain. Cela dit les sondages sont assez catastrophiques depuis le debut des primaires donc il n'y a pas de raison qu'ils soient meilleurs cette fois ci.
Pas d'accord non plus avec le rapport a Bayrou. Dans ton exemple, tu dis "Bayrou aurait battu Sarko" mais Bayrou c'est le centre droit (enfin ca l'etait) et Sarko de droite plus dur donc rapporte au(x) sujet(s) avec inversion de l'echiquier c'est plutot :
Obama = Bayrou
Clinton = Sarkozy
Et le vainqueur est ?

9.Posté par Armel le 05/03/2008 17:11
En termes de délégués le rapport de force ne va plus changer. La difference, et Hilary Clinton l'a bien compris, se fera en terme de super-délégués. Super-délégués, qui, dans leur grande majorité attendront le dernier moment pour se déterminer. La convention démocrate risque de nous réserver des surprises!

10.Posté par rico le 05/03/2008 17:58
A la volée:

1/ Huckabee a continué sa campagne bien que plus largement distancé qu'Hillary. Jusqu'à preuve du contraire, c'est un homme.

2/ Les sondages son plus que fréquemment pris en défaut pour des échéances de 1 ou 2 jours seulement lors de cette campagne. Et vous voudriez vous baser sur eux pour savoir quel est le meilleur candidat pour battre Mac Cain dans 8 mois ?

3/ Le président n'est pas forcément le plus populaire: en 2000 Gore avait devancé Bush en nombre de voix. Ces sondages n'ont donc réellement aucun intérêt.

4/ Obama est généralement vu plus à gauche qu'Hillary. Il a sacrifié la couverture médicale pour se recentrer.

5/ Tout "candidat du rassemblement" que vous pensez voir en Obama, les résultats des primaires sont les suivants: A l'Ouest des grands lacs: Les états du nord ont choisi Obama, ceux du Sud Clinton: Le clivage ségrégationniste est réactivé. Et il ne s'agit que des primaires démocrates. Ce sera pire aux présidentielles.


6/ Je vais rentrer moi aussi dans le jeu des comparaisons franco-USA
Royal incarnait le changement par sa personne (une femme) avant sa personnalité.
Ici, cet effet est plus marqué pour Obama (noir) qu'Hillary (femme), et c'est bien de là que vient l'intérêt de la plupart de ses supporteurs français, notamment ici (membres de minorités et africains)
Royal était inexpérimenté, maitrisant mal ses dossiers et les débats
Royal prétendait se faire en marge de son parti
Royal a surfé sur l'intérêt médiatique pour emporter largement les primaires PS, notamment grace aux jeunes.
Tout ça évoque Obama (qui certes, lui ne joue pas les victimes. Ce serai un comportement suicidaire au USA, alors qu'en France...et après on LES prend pour des cons...).


11.Posté par JJ le 05/03/2008 18:30
Pas de grand comentaire à faire. Le fait est simple : si Obama ne gagne pas cette primaire, alors je respecterais le racisme américain car entre " si c'est lray ou hillary ou quoi" il ya pas photo. Cette femme ne ferait que continuer la politque de ses frères ( Busch et consorts) alors qu'avec Obama, je suis convaicu à 100% qu'il prendra en coeur les pbs de tous les Américains. Elle nous chante à gauche et à droite qu'elle a de l'expérience elle était déjà présidente une fois? en plus quand elle était première Dame; qu'a-t-elle fait?

Signé JJ pas de langue de bois

12.Posté par Matt from New york soon le 05/03/2008 21:09
oula oula, OULA...Obama est fini haaaaa, Hillary a gagné hooooo, elle va perdre contre Mccain hiiihihiii, Bayrou? Segolene??? Bon bon bon...

Je suis entierement convaicu que cette primaire va ce finir plus tot que prevu, que l'avance d'Obama est bel est bien inssurmontable, qu'il est maintenant (5 march) totalement impossible pour Clinton de reprendre la main!
Je tiens a rappeler à tous "my friends" (comme dit Mccain) qu'elle devais non seulement gagner le Texas et l'Ohio mais aussi avec une bonne marge d'au moins 20 points, pour pouvoir au moins égaliser avec Obama.
Malheureusement(?) ce n'est pas le cas. Je pense reelement qu'on a un peu sous-estimé Clinton, ses attaques, ses chouinements... mais il ne faudrais pas tomber dans le panneau trop vite.
Elle viens de gagner 2 batailles, qui etais pour elle une question de survie. Obama lui grace a ses 11 victoires (batailles?) a pris une bonne avance, pratiquement inssurmontable mathematiquement ou si mais dans ce cas il faudrait que madame Clinton gagne chaque état avec 30 points d'avance sur Obama, c'est à dire 60-40 (pour égaliser!).

Petite analyse aprés les primaires du 4 mars:


Popular Vote (avec le Michigan et la Floride, pour plaisir à Clinton)


HRC (% of total) 13,422,321 (40%)
Obama (% of total) 13,455,140 (40%)
HRC Margin -32,818 (-0%)
Remaining (total %) 5,758,698 (est) (17%)

Total Delegates
HRC (% of total) 1,486.5 (37%)
Obama (% of total) 1,584 (39%)
HRC Margin -97.5 (-2%)
Remaining (total %) 950.5 (23%)


aussi petit rapel des prochains etats:

Wyoming le 03/08 12 délégués (plutot pro Obama*)

Mississippi 03/11 33 délégués (plutot pro Obama*)

Pennsylvania 04/22 158 délégués (dernier sondage Clinton 46 OBama 42, il y a 2 semaines c'etait 45-31 pour Clinton) (on va dire pro clinton*)

Guam 05/03 4 délégués je sais pas pour qui la! en meme temp 4 délégués !!!

North Carolina 05/06 115 délégués (plutot pro Obama*) (derniers sondages Obama 47 Clinton 43)

Indiana 05/06 72 délégués (plutot pro Obama*)





ps:
*quand je dit "pro-Obama" ou "pro-clinton" c'est par rapport à la population, plus ou moins élevée d'Afro-americain, de jeunes, de colles bleus, de democrates, d'independants ou de republicains.



13.Posté par hadya le 05/03/2008 21:10
@Vintimille
En effet, j'ai peur d'être devenue un peu trop accroc à Barack; ce matin je m'interrogeais encore : comment un gars qui se présente dans un pays qui n'est même pas le mien puisse me faire réagir ainsi? Personne jusqu'ici ne l'avait fait....J'ai pas la réponse.....Même quand sarko avait gagné ça m'a pas fait pareil que hier soir.....

Mais je le redis ici j'espère de tout coeur que si Hillary est nominée, elle ne passe pas.
lle s'est rendue tellement détestable que le facteur de division c'est elle qui l'a cherché.
Si elle avait été plus fair-play, les gens penseraient autrement , hélas pour elle, rien que pour ça, elle est cuite face à Mc Cain

Et l'autre raison serait que si elle ne passe pas, Obama pourra revenir dans 4 ans et pas 8 ans minimum.....

Mais on en est encore loin, tu as dû lire chez R Hétu, que la "victoire" d'Hillary n'a couté que 12 délégués à Obama.....
Bien sur il y a le facteur psychologique, je l'admets mais mathématiquement elle ne pourra jamais le rattrapper et ça c'est pas moi qui le dit, c'est la réalité

La clé se trouve du côté des super délégués, en attendant faudra s'armer de patience.....

14.Posté par devrasde le 05/03/2008 22:56
est-il possible que si HRC reste encore en course c'est pour marchander la place de VP ? le ticket O-H / H-O ne semble plus la géner

15.Posté par Fred le 07/03/2008 14:11
En effet, si l'on en croit l'interview faite par l'ex-first lady sur CBS, un "ticket" n'est pas inenvisageable. Une telle solution ne serait probablement pas non plus pour déplaire au Parti Démocrate, qui éviterait ainsi une guerre en son sein. Mais, tout reste à venir car cela ne résoudrait pas le problème de l'ordre du ticket et remettrait en cause l'idée même d'une primaire....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains