Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

La Cour Suprême, Obama et la réforme du système de santé : un partout, balle au centre ?

le 28 Juin 2012 à 19:27

Après trois mois de suspense, la Cour Suprême a finalement validé la réforme du système de santé estampillée Barack Obama. Une victoire inattendue pour le Président qui jouait gros aujourd'hui pour sa réélection. Mais cette décision prise à 5 juges contre 4 est loin de calmer les détracteurs d'Obamacare. Elle pourrait même relancer la campagne de Mitt Romney. Explications.



La Cour Suprême, Obama et la réforme du système de santé : un partout, balle au centre ?
La Cour Suprême joue les Ponce Pilate et demande au Congrès de faire son travail
Il faut prendre le temps de lire l'arrêt de la Cour Surpême pour bien le comprendre. Les 9 sages devaient en effet statuer sur la constitutionnalité d'un point très précis de la réforme sur le système de santé : le mandat individuel. Cette disposition de la réforme veut que l'Etat impose à ses citoyens de se doter d'une couverture payante pour survenir à leurs dépenses en matière de santé.
Or, les Justices ont décidé d'interpréter le mandat individuel comme une taxe. Dès lors, ne pouvant pas se prononcer sur l'inconstitutionnalité d'un impôt, la Cour Suprême a donc validé la réforme.
Une façon de juger par défaut, de préserver son indépendance (l'institution a été plusieurs fois accusée de s'immiscer dans la vie politique américaine) et de prendre le Congrès à témoin : la balle est à nouveau dans le camp des représentants et sénateurs. La Chambre votera dès le 11 juillet sur l'abrogation de l'intégralité du Affordable Care Act. Et l'assimilation - induite par la Cour Suprême elle-même- du système de santé à une taxe a de quoi servir le discours des Républicains.

La décision rebooste les supporters de Mitt Romney et les Tea Partiers
Sur Twitter, le Parti Républicain bat le rappel : son nouveau mot d'ordre est le hashtag "FullRepeal". Une heure après que la Cour Suprême ait rendu sa décision, la campagne de Mitt Romney affirmait avoir levé 100 000 dollars en ligne. La pancarte accrochée à son pupitre où le candidat prononçait un discours post décision était elle même on ne peut plus claire : "Repeal and Replace Obamacare". Pour le futur nominé du Parti républicain l'équation est simple : il est le seul rempart contre la réforme de l'actuel président et propose logiquement à tous les détracteurs d'Obamacare de le rejoindre dans urnes le 6 novembre. Une dynamique d'opposition qui pourrait convaincre les militants du Tea Party et les conservateurs pur sucre qui ne promettaient que timidement de voter Romney, jusqu'à aujourd'hui.

Barack Obama sauvé par le gong?
"Ce que le pays ne peut pas se permettre de faire, c'est retourner dans les batailles d'il y a deux ans. Avec cette décision, nous devons aller de l'avant." Le Président peut se féliciter du sauvetage de sa réforme phare par 5 des 9 sages de la Cour Suprême. Il aura donc beau jeu de mettre la pression sur ses opposants républicain au Congrès et souligner les luttes intestines que ces nouvelles manches législatives pourraient créer. Car l'enjeu dépasse désormais l'échéance du 6 novembre 2012 : la réforme devrait atteindre son plein en 2014. Obama joue donc sa réélection et le début de son second mandat sur la question cruciale de la santé.
Selon un récent sondage, 59% des Américains déplorent l'interventionnisme du gouvernement sur le système de santé. La décision de la Cour Suprême ne fera donc que cristalliser pro et anti réforme sur leurs positions et les électeurs sur leur choix présidentiel.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math

Marjorie Paillon
Co-fondatrice et rédactrice en chef d'Ilovepolitics.info, Marjorie Paillon a couvert la course à la... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains