Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

L'adresse du Président Obama au Congrès sur la réforme de la santé en intégralité

Julien Landfried le 10 Septembre 2009 à 12:52

Vous pouvez voir ou revoir le discours du président Obama sur ILovePolitics ! 52 minutes qui seront peut-être décisives pour la suite du mandat du président démocrate...



Le discours en texte intégral est consultable ici.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Laurent le 10/09/2009 13:22
Dans l'ensemble, très bon discours. Obama reste un excellent orateur.

Maintenant, autant Obama veut dépasser le clivage démocrates/républicains, autant son discours est resté profondémment démocrate. Pas que ca soit une mauvaise chose en soi, mais ca n'aide pas pour avoir un soutien républicain - ni même un soutien américain en général.

Le démocrate stéréotypé pense que les compagnies d'assurance représentent le mal incarné et que les avocats qui poursuivent en justice les docteurs sont des gentils au service de la veuve et de l'orphelin (le républicain stéréotypé pense exactement le contraire). L'axe principal du discours d'Obama (et le gros de ses réformes) vise l'abus des assurances santé plus que le coût des soins qui explose. Obama a certes admit que les poursuites en justice à tout va étaient un problème, mais les solutions qu'il a proposé à ce sujet ont été vagues.

Après ce discours, la question que je me pose est: les gros pans de sa réforme ont-ils une chance de passer au congrès? Dans un pays où la couverture santé est parfois considérée comme un privilège et non comme un droit, l'implication du gouvernement par le biais d'une "option publique" est généralement mal vue (à tort ou à raison). De plus, vouloir couvrir tout le monde et forcer tout le monde à être couvert risque également de très mal passer. Il faut savoir qu'aux Etats-Unis:

- 53% des américains ont une couverture médicale par le biais de leur emploi
- 26% sont couverts par des programmes gouvernementaux (retraités et pauvres)
- 5% achètent leur assurance eux-même. Ce sont les oubliés du système car ils payent le prix fort
- 15% n'ont pas d'assurance
(source: time.com http://www.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,1913707_1913694,00.html)

Autrement dit, au moins 80% des américains n'ont pas forcément grand chose à y gagner - plus quand on sait que beaucoup n'ont *volontairement* pas d'assurance santé.

Reste le problème du financement. D'un côté Obama affirme qu'il ne signera pas une loi qui augmente le déficit d'un centime, d'un autre côté il dit que son plan coûtera 900 milliards de dollars - mais se garde bien d'expliquer comment il va financer ça.

Pour information, le Massachusetts (où je vis) a mis en place il y a quelques années une loi qui couvre tout le monde et force tout le monde à être couvert. On n'a pas d'option publique, mais on a une compagnie d'assurance santé à but non lucratif (Blue Cross Blue Shield). Mais non seulement la réforme a coûté plus que prévu, mais le prix de l'assurance santé continue d'augmenter chaque année.

Autrement dit, si le discours d'Obama va globalement dans le bon sens, je ne suis pas convaincu que son plan ait une telle incidence sur les coûts de santé... ni qu'il ait une chance de passer au congrès.

2.Posté par bijoux le 25/06/2010 15:05
un discour très bon , jusque là il est une théorie, il ne reste qu'il ne devienne une realité .le président est vraiment determiné et certainement il va financé ce projet.j'envie encore une fois les americains,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains