Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

L'Irak, 5 ans après

Marjorie Paillon le 19 Mars 2008 à 21:19

Cela fait aujourd'hui 5 ans que l'Irak est en guerre. Retour sur un conflit qui pourrait bien influencer à nouveau le cours de la campagne présidentielle américaine.



Une explosion retentit et une trainée de lumière s’élève dans le ciel de Badgad. Nous sommes le 19 mars 2003 à 21h30 précises, heure de Washington. L’ultimatum de 48 heures lancé par George W. Bush à Saddam Hussein vient de prendre fin. Il sonne le début de l’opération « Iraqi Freedom » et de 5 ans de guerre sur le sol Irakien.

Aujourd’hui, en pleine campagne présidentielle, l’opinion publique américaine semble plus préoccupée par la récession qui s’annonce que par la guerre en Irak. Pourtant, selon une étude du Pew Research Center, 54% des américains pensent qu'envahir l'Irak était une mauvaise décision, tandis que 38% continuent de croire que c'était la bonne. Ils étaient 88% à soutenir l'envoi des troupes en mars 2003. L'opinion publique américaine reste partagée sur fait de ramener les "boys" au pays. 49% souhaitent désormais que les troupes soient renvoyées aux Etats-Unis dès que possible, alors que 47% préfèreraient voir les marines rester sur place tant que la situation n'est pas entièrement stabilisée.

Un sondage qui intervient alors que les troupes américaines viennent de dépasser le seuil du 4 000ème combattant en Irak, et que le nombre des dizaines de milliers de morts irakiens augmente chaque jour.
Un peuple qui veut pouvoir se reconstruire seul. Un sondage des médias britanniques Channel 4 et ORB; révèle que 7 irakiens sur 10 souhaitent que les troupes étrangères quittent leur pays.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Moby le 20/03/2008 14:53
Pour la première fois depuis le "Super Tuesday" de début février, Hillary Clinton reprend un avantage significatif sur Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre, selon un sondage Gallup.

D'après cette étude réalisée entre le 14 et le 18 mars auprès de 1.209 électeurs ou sympathisants démocrates, avec une marge d'erreur de trois points, la sénatrice de New York obtiendrait 49% des voix contre 42% au sénateur métis de l'Illinois.

En novembre, McCain obtiendrait 47% et Obama 42%.


3.Posté par thyrfing le 20/03/2008 19:34
Bizarre que personne ne parle de la bourde de McCain, sur la relation de l'Iran qui entraînerait Al-Qaïda pour les combats en Irak alors que l'Iran est chiite et que Al-Qaïda est un réseau sunnite..

4.Posté par natural le 20/03/2008 23:27
Ils ne parleront pas de cette bourde étant donné que cela n'aura aucun impact sur lui pour l'instant § Attendons que le candidat démocrate soit investit, vous me donnerez des nouvelles ! C'est trop énorme pour que ça passe si vite aux oubliettes .

5.Posté par thyrfing le 21/03/2008 08:43
Hmm.. c'est possible.. mais d'un point de vue moral employer ce genre de stratégie n'est pas forcément efficace pour être utiliser sur un moment précis qui soit décidé.. pourtant Obama est intervenu sur cette erreur.. mais ceci dit que ce soit McCain ou Obama cela est passé complètement inaperçu dans la majorité de la presse mondiale.

En fait ce qui m'inquiète vraiment c'est de revoir ce qui c'est passé en géorgie, kenya ou encore en russie... en soit un vote qui soit falsifié, car cela voudra dire que tout ce qui c'est passé c'est dernier mois et ces prochains n'aura servi a rien. Ceci dit je n'ai aucune preuve de ce genre acte (trop difficile en fait =)) mais je reste assez méfiant.

Le seul point qui m'énerve un peu est celui de vouloir dire que l'expérience peut résoudre les problèmes, seul l'intelligence et la sagesse peut résoudre les problèmes de ce monde, j'ai un peu trop l'impression d'avoir une vision de conquête marketing que d'avoir des solutions sur des énigmes qui sont bien plus complexe que cela est démontré.. une vision de vouloir combattre le feu par le feu et qui aurai comme résultat que des cendres, en soit aucun gagnant mais que des perdants..

Et pour accompagner le tout un petit exemple des dérives du vote américain au Texas :
http://www.youtube.com/watch?v=eG6X-xtVask

Je me demande bien quel vision aura le monde d'ici 2020..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains