Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

John McCain veut «fouetter» Barack Obama lors du prochain débat

Marjorie Paillon le 13 Octobre 2008 à 23:29

John McCain, en déplacement dans son quartier général d'Arlington en Virginie, a voulu montrer à ses troupes qu'il avait saisi le message que ses militants lui ont fait passer ce week-end. Le candidat républicain a employé un langage musclé pour expliquer qu'il ne se laisserait pas faire mercredi soir, lors du troisième et dernier débat présidentiel qui l'opposera à Barack Obama. "Une fois que je lui aurai fouetté son... vous savez quoi... pendant le débat, on ira faire la fête." Les bénévoles républicains rient, les démocrates, eux, toussent.



Bien que cette petite phrase de John McCain relève plus de l'expression populaire que de l'insulte ouverte, parler de fouet à propos d’un adversaire de couleur n'était pas très judicieux de la part de John McCain. Même Fox News en convient.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par annegc1 le 14/10/2008 08:08
Pour ma part, je trouve ça d'autant moins judicieux que cette petite phrase arrive après une semaine où il y a eu de nombreuses autres phrases aux relans racistes. Et que McCain d'un côté dit qu'il faut être respectueux et d'un autre sort ce genre d'expression qui même si elle est prise dans son sens le plus populaire reste très belliqueux et pas du tout respectueux vis-à-vis de son adversaire.
Après on se souvient de ce qu'il a dit quelques jours avant le deuxième débat l'opposant à Obama et ce qu'il en a réellement été...

2.Posté par y le 14/10/2008 08:20
"You can put lipstick on a pig, it's still a pig..."

du même niveau, sauf que la référence est beaucoup moins légère ou drôle, elle accentue une orientation choisie par les républicains...

3.Posté par x le 14/10/2008 12:12
ces propos ne sont rien d'autres que des propos d'un candidat qui manque d'idée et qui veut remonter la pente à tout prix sinon ces idées n'ont pas de place dans cette campagne.

4.Posté par Le Passant le 14/10/2008 13:42
Si les deux premiers débats ont connu une tonalité convenable, il faut s'attendre à un tout autre scénario pour le dernier. Si McCain prend la décision de dépasser cet effet d'annonce qui fait penser aux provocations usuelles avant un match de catch, il y a fort à parier que sa stratégie misera le tout pour le tout sur les grosse phrases populistes, les violons et bonnes grosses ficelles patriotes, et surtout, de multiples tentatives de faire sortir Obama de ses gonds pour provoquer un affrontement au raz-des-pâquerettes.

A ce titre, j'imagine que tout ou presque de ce qui a été déployé dans les campagnes négatives de McCain sera mis sur la table lors de ce troisième débat, et qu'il doit bien préparer deux ou trois coups d'éclat qui ne sortiront pas en vidéo avant que le débat ne commence, comme le bouquet final d'une stratégie nauséabonde : le "ça passe, ou ça casse" à tout prix.

On a donc là (comme il y a quelques jours) droit à une invite républicaine qui fait penser à l'entrée d'un cirque "venez messieurs dames, venez nombreux et entrez pour un spectacle extraordinaire ! Il y aura de la cruauté, des rebondissements incroyables, des rires et des larmes ! Venez nombreux au spectacle, entrez dans cette fabuleuse arène où le héro McCain livrera son ultime combat de bravoure, celui qui comme toute scène finale se doit d'être grandiose, à la vie à la mort, pour sauver l'Amérique toute entière !!!".

Hum...

5.Posté par annegc1 le 14/10/2008 21:55
@ Le Passant: ce n'est pas si sûr: McCain avait dit à peu près la même chose avant le deuxième débat...

6.Posté par Funnymine le 15/10/2008 00:35
McCain raciste ? Voici ce que j'en pense : cliquez ici

7.Posté par Rene FL le 15/10/2008 03:59
McCain fait beaucouq de bruit, mais il n'est pas capable d'afronter Obama les yeux dans les yeux et de lui balancer tout ça. C'est trop risqué pour lui :
- il pourrait s'emporter et conforter l'idée selon laquelle il n'est pas un calme d'esprit presidentiel.
- Il donnerait une fois de plus l'occasion à Obama (qui s'est deja expliqué sur le sujet) de s'expliquer une fois de plus.
- Il confonterait l'idée obamiste selon laquelle il s'occupe plus à attaquer son adversaire que de parler de son programme.
- Il a prouvé lors des deux premiers debats qu'il n'a pas le courage d'attaquer la personne d'Obama en face de lui. Il n'est meme pas capable de le fixer son regard, ca doit etre peut etre parce qu'il sait qu'il a tord.

Avec son 'tourner la page de l'economie" , la McCain campaign a donné à leur adversaire le permis de balayer d'un coup de main toutes leurs basses attaques.

Personellement, je ne vois pas dut tout un debat special demain, Obama doit garder son rythme, et McCain n'est pas capable de "faire du bruit" sans se blesser lui meme. Quant aux phrases populiste, on en a l'habitude, et Barack aura comme d'habitude des propositions concretes,ce dont a la fin de la journée, rassurent davantage les gens.
Donc demain, je parie un re-make des deux premiers debats.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains