Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

John McCain sait-il où est l'Espagne ?

Marjorie Paillon le 19 Septembre 2008 à 10:28

John McCain ne semble pas avoir envie de rencontrer Jose Luis Zapatero. A moins qu'il ne sache tout simplement pas qu'il est le chef du gouvernement espagnol. Le candidat républicain a en effet donné une réponse équivoque aux questions de Radio Caracol Miami ce jeudi. La bande son a fait le tour de la blogosphère et des médias américains et espagnols. La polémique, elle, enfle.



Cela devait être une interview pour rassurer la communauté latino sur les liens qui lient John McCain au monde hispanique. Mais l'entretien s'est transformé en polémique et gaffe quasi-diplomatique.
"Parlons de l'Espagne. Si vous êtes élu, voudriez-vous inviter Jose Luis Rodriguez Zapatero à la Maison Blanche ?" demande la journaliste de Radio Caracol Miami à John McCain.
"Je rencontrerai les leaders qui sont nos amis et qui veulent travailler avec nous en coopérant" répond le candidat à la présidence des Etats-Unis. Puis il enchaine sur un hommage au travail du président mexicain, Felipe Calderon, et la lutte qu'il livre contre les cartels de drogue.
La journaliste précise donc sa question à nouveau, reçoit encore des réponses équivoques, puis tente de faire réaliser à John McCain qu'elle l'interroge bel et bien à propos de Jose Luis Zapatero : "Ok. Mais je parle de l'Europe. Le chef du gouvernement espagnol, le rencontrerez-vous ?"
La dernière réponse de McCain ne varie pas : "Je me réunirai avec n'importe quel leader qui porte les mêmes principes et la même philosohpe que nous : droits de l'homme, démocratie et liberté. Et je ferai face à ceux qui n'ont pas ces principes."

La question, elle reste en suspend : John McCain sait-il qui est Jose Luis Zapatero ? La presse américain et espganole s'interroge. Le Huffington Post rappelle que l'Espagne est membre de l'OTAN et que le pays s'est engagé dans la plupart des combats économiques ou militaires avec les Etats-Unis. Des troupes espagnoles sont par exemple stationnées en Afghanistan. Talking Points Memo plaide pour la confusion entre Chavez, Castro et les "voyous d'Amérique latine."

Mais le site du journal espagnol El Pais rappelle que John McCain, interviewé il y cinq mois dans ses colonnes, s'était déclaré "heureux de rencontrer Jose Luis Zapatero."

Gaffe ou pas, John McCain ne garderait-il pas quelques rancunes au président Zapatero de son retrait des troupes espagnoles d'Irak il y a quatre ans ?

NB : mea culpa pour l'imprécision qui a suscité de très nombreux commentaires. Je voulais bien évidement parler du "chef du gouvernement espagnol" et non pas de "président" tout court. L'Espagne est bien sur une monarchie et Jose Luis Zapatero en préside le gouvernement depuis 2004. Un journaliste sait aussi reconnaître ses éventuelles erreurs.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par bertrand le 19/09/2008 11:01
c'est normal qu'il ne sache pas qui est le président d'espagne, il n'y a pas de président en espagne...

2.Posté par Gperrin le 19/09/2008 11:00
Avant de critiquer, encore faudrait-il savoir de quoi on parle. Jose Luis Zapatero n'est pas Président de l'Espagne car il n'y en a pas, c'est le premier Ministre. A bon entendeur...

3.Posté par Jean-Paul le 19/09/2008 11:08
Il ya un double aveu d'ignorance américaine dans cette information puisque la journaliste qualifie Zapatero de "président" de l'Espagne, alors qu'il est premier ministre, et que l'Espagne a un roi . Madame Paillon reprend d'ailleurs cette expression stupide. Est-elle aussi ignorante que les Américains?

4.Posté par stephane s le 19/09/2008 11:12
Je souhaite juste rappeler que M. Zapatero n'est certainement pas president car l'Espagne est une monarchie.

5.Posté par yohann le 19/09/2008 11:24
Gaffe dans la gaffe !!! En effet, l'Espagne n'a pas de président...Mais un roi !
Et oui ! L'Espagne est une monarchie, comme beaucoup d'autres pays européens. Salutations. Yohann.

6.Posté par yohann le 19/09/2008 11:33
L'Espagne étant une monarchie (longue vie à Juan Carlos !) il m'apparait difficile d'y rencontrer le président...A moins qu'il ne s'agisse du président d'un club de belote . Salutations. Yohann

7.Posté par Ghazi le 19/09/2008 11:40
l'espagne est un royaume et n'a pas de président

8.Posté par Aigle le 19/09/2008 11:45
Cela n m'etonne pason le fait passer coemme qulqu'un qui maitrise la politique internationale mais là on voit qu'il ne connait que le Viet-nam où il a passé qulques années malgré lui.
Sans doute avec McCain c'est Bush 3

9.Posté par Marjorie Paillon le 19/09/2008 11:56

NB : mea culpa pour l'imprécision qui a suscité de très nombreux commentaires. Je voulais bien évidement parler du 'chef du gouvernement espagnol' et non pas de 'président' tout court. L'Espagne est bien sur une monarchie et Jose Luis Zapatero en préside le gouvernement depuis 2004. Un journaliste sait aussi reconnaître ses éventuelles erreurs.

10.Posté par JX le 19/09/2008 11:56
« John McCain ne semble pas avoir envie de rencontrer Jose Luis Zapatero. A moins qu'il ne sache tout simplement pas qui en est le président du gouvernement. »

C’est-dire-que Mc Cain ne sait pas qui est le président du gouvernement de Zapatero ? C’est comme la couleur du cheval blanc d’JHenri IV... Les américains se sont bien payé la tête de Bush pendant des années pour des phrases mieux tournées que celle-ci.

Allez, je vous aide : « À moins qu'il ne sache tout simplement pas qu’il est le chef du gouvernement espagnol. » ou encore « À moins qu'il ne sache tout simplement pas qui est chef du gouvernement espagnol. »

11.Posté par saulce roger le 19/09/2008 12:46
Facile de se foutre de la gueule des autres. Comme si les francais avaient eux l'apanage de la vérité et de la justesse... Pour rester sur les premiers ministres et les pays par exemple il y a quelques temps sur une des émissions de Ruquier celuci ci présenta Monsieur Paul Okalik en tant que président du Nunavut. Or le Nunavut n'est pas un pays mais un des 3 territoires et 10 provinces qui composent le canada et Monsieur Okalik est premier ministre du Nunavut. Et j'en passe.......

12.Posté par Jean-Paul le 19/09/2008 12:59
Tout de même le Nunavut n'est pas l'Espagne il me semble. On est en droit d'attendre de journalistes français et américains et d'hommes politiques candidats à la présidence des Etats-Unis qu'ils sachent ce genre de chose. C'est tout bêtement une question de culture générale.

13.Posté par Seymour le 19/09/2008 13:02
Oui sauf qu'il y a un monde entre le Nunavut dont (pardon) on se fiche éperdument et une puissance alliée comme l'Espagne.

14.Posté par annegc1 le 19/09/2008 13:11
@ Saulce Roger: la différence entre McCain et Ruquier est que l'un se présente à l'élection présidentielle américaine et l'autre pas. Il est quand même préférable de connaître le nom des personnes que l'on peut être amené à rencontrer ou avec qui on pourrait négocier.
Après, ça ne fait qu'ajouter à la liste des bourdes sur les affaires étrangères, domaine où il prétend être maître en la matière (quand on voit qu'il a affirmé ne pas avoir une grande connaissance des affaires économiques... ça fait peur de ce qu'il pourrait sortir. Si on extrapole un peu il pourrait par exemple affirmer que "les fondements de l'économie américaine". A, en fait même pas besoin d'extrapoler... puisque il l'a aussi dit!) du genre confondre les Sunniites et les Chiiites ou parler de la Tchécoslovaquie comme un Etat qui existerait encore aujourd'hui... ou d'une mystérieuse frontière qui serait apparue entre... le Pakistan et l'Irak....

15.Posté par pierre le 19/09/2008 13:17
C'EST LES ETATS UNIS D'AMERIQUE .CE N'EST PAS la france . alors laissait la tranquille.

16.Posté par roger saulce le 19/09/2008 14:35
..D'accord le Nunavut n'est pas l'Espagne mais de la à se foutre du Nunavut voila un bien gentil commentaire n'est ce pas. Mais bien sur en France on est les plus beaux, les meilleurs, et les plus instruits n'est ce pas?. Non, quand on a vu deux prétendants à l'élection présidentielle francaise ne pas pouvoir répondre à la question du nombre de sous marin nucléaires que la France possede. (un est devenu président et l'autre continue à raconter des conneries) C'est tres grave docteur car cela n'a plus rien a voir avec l'espagne ou le nunavut mais cela a a voir avec la connaissance de leur propre pays et cela est aussi grave (sinon plus) que la non connaissance de l'Espagne par un candidat américain. Au fait on s'en fout de l,espagne elle est à 5000kms le Nunavut est plus pres de NY et aux portes de l'Articque qui va devenir (si ce n,est déja en cours) un enjeu mondial.

Allez sans rancunes à tous mes amis francais.

17.Posté par JuanC le 19/09/2008 14:50
si vous saviez comme les américains se foutent de l'espagne, de la france, de notre avis et de nos présidents et premiers ministres...

18.Posté par Seymour le 19/09/2008 17:26
@ roger saulce
Soit tu fais exprès de ne pas comprendre ou soit c'est grave: il est plus facile de pardonner une méconnaissance du dirigeant du Nunavut que celui de l'Espagne à fortiori lorsqu'on prétend à la présidence des Etats-Unis.

Malheureusement pour toi je suis Canadien et n'en savais pas plus que les autres sur le dirigeant de cet territoire. Je suis à cet égard pardonnable n' étant qu'un simple citoyen;
De plus, le Nunavut est peut être un enjeu mondial mais son dirigeant ne détient pas les clés de l'arme atomique, argument pertinent ici lorsqu'on sait que tout le raisonnement de McCain passe par le prisme militaire (Ne veut-il pas faire la guerre à la moitié de la terre?)

@JuanC
"si vous saviez comme les américains se foutent de l'espagne, de la france, de notre avis et de nos présidents et premiers ministres..."

Peut être mais leurs dirigeants ont le devoir de connaitre et d'entretenir des relations bilatérales avec leurs alliés à plus forte raison quand ceux occupent le poste de premier ministre!



19.Posté par moi le 19/09/2008 19:53
bonjour.

Ca me semble simple...

d'abord, aux usa, les americains du sud et notament les mexicains.... ca s'appelle "les spanish".

la bas, (surtout dans le sud) quand on parle de "spanich" on parle de mexicains.


Ensuite, si il a parlé du président mexicain juste aprés avoir entendu zapaterro.... c'est simplement qu'il a du penser à quelque chose comme zapatta qui forcement lui a fait penser au mexique.

mais ne sachant pas exactement de quoi il était question....il est resté vague pour pas faire de gaffe.

Un peu comme quand quelqu'un vous appelle... et vous dit au téléphone "salut, c'est moi....tu vas bien ?" mais vous le reconnaissez pas. vous n'allez pas lui demander qui c'est pour pas le vexer...(puisque vous etes censé le connaitre) donc vous restez vague dans vos réponses en essayant d'identifier de qui il s'agit.

20.Posté par Avembe le 19/09/2008 23:39
Toutes façons Mc CAIn ne sait déjà pas combien de maisons il possède, alors...l'Espagne...et quand on sait qu'il confond les frontières d'une zone qu'il prétend maîtriser...

21.Posté par french konnection le 20/09/2008 00:34
ouai ouai ouai...

Je ne demande qu'a être convaincu, mais bon...

Quoiqu'il en soit en soit " l'homme de la rue " en Espagne est GENERALEMENT dix fois plus cultivé qu' un anglo-saxons " cultivé "... vingt fois plus s'il est étatsunien! lol

Mais il est vrai que les espagnol ne parlent pas anglais! Ou si peu...

PS: Je précise que je parle en toute connaissance de cause...


22.Posté par Gepeto le 20/09/2008 02:08
Un peu de calme, tous !

Pour défendre Marjorie, qui n'aurait pas dû s'excuser pour une erreur qui n'est pas la sienne, et qui n'en est pas une :
- c'est pas elle qui a appelé Zapatero "président", c'est le journaliste.
- ça n'absout pas McCain, car si on me parle du "président Zapatero", ça me fait pas oublier qui c'est, ça me fait corriger le journaliste
- j'aurais pas forcément raison de faire ça : le titre officiel de Zapatero est "Presidente del Gobierno", Président du Gouvernement, il est donc couramment appelé "Presidente Zapatero" par les espagnols. Le titre de premier ministre n'est donc qu'une "francisation". Le journaliste interviewant McCain étant latino, c'est peut-être dit en toute connaissance de cause.

Par contre, ce que je reprocherais à Marjorie, c'est de ne pas avoir fait suivre le commentaire du conseiller en politique internationale de McCain, Randy Scheunemann, a confirmé que McCain savait très bien qui était Zapatero, et qu'il fallait prendre au premier degré les propos de McCain. Du coup, on évoque le froid entre Espagne et USA depuis que Zapatero avait retiré les troupes espagnoles d'Irak après avoir été élu.

23.Posté par fabien le 21/09/2008 15:48
c'est bien beau de sauter sur les prétendues erreurs mais je rappelle qu'en espagne le premier ministre est appelé le président du gouvernement donc Zapatero est bien président;

24.Posté par chat le 24/09/2008 07:36
Il me semble qu'en Espagne et en Amerique latine le premier ministre espagnol est comunement appelé président. La journaliste ne fait pas d'erreur. Elle dit simplement en anglais ce qu'elle a l'habitude de dire en espagnol.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains