Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

John McCain attaque l'Obamania des médias américains

Marjorie Paillon le 22 Juillet 2008 à 18:30

John McCain serait-il en train de se "bayrouiser" ? Après la censure de sa tribune par le New York Times, le candidat républicain renchérit sur le thème des médias qui lui en veulent. Ou plutôt, sur celui des médias qui n'ont plus qu'un nom à la bouche : Barack Obama. Pour McCain, entre Obama et les médias, love is in the air...



Un terrain glissant pour John McCain, qui a longtemps fait figure de "chouchou" des médias. Le candidat avait été largement défendu par la presse américaine en 2000, lors des attaques plutôt déplacées du camp Bush. Mais cette fois-ci, celui qui fait vendre, celui qui est neuf, c'est Obama. Selon un récent sondage, 114 minutes de couverture médiatiques ont été accordées à Barack Obama depuis début juin, contre 48 minutes pour John McCain. Et le "Obama tour" de cette semaine va encore creuser l'écart. Le sénateur de l'Arizona voudrait à nouveau se faire un place sous les sunlights des caméras. Attention tout de même à ne pas énerver les médias avec ces critiques persistantes.

L'équipe de campagne de McCain propose ce clip en deux versions. Seule la musique de fond change. Aux Internautes de voter pour leur version préférée.



Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par Cricri le 22/07/2008 19:12

Barack Obama n'aurait pas trouvé mieux pour faire sa propre publicité.
L'équipe de campagne de McCain lance une publicité extrêmement frustrante pour leur candidat.
Le style de la vidéo confirme le succès incroyable d'Obama et donne vraiment envie de voter pour lui! (Honnêtement!)

2.Posté par Nathayan le 22/07/2008 19:33
Mon clavier est un QWERTY.
Il est americain et n'a donc pas d'accents
Sorry pour les fautes d'ortho!

McCain est mal tombe. Il est tombe presque sur une dure epine
ou voire sur des tessons de boutelles. Obama, ce blanc noirci par la genetique, est trop trop trop fort. C'est pas n'importe qui qui peut jetter a terre la dynastie Clinton aus USA. Mais cet inconnu d'autrefois a ete a meme de le faire. McCain, c'est du cleanex a jetter au fond de la poubelle. MacCain n'a pas encore bu le vin qu'il aura tire. Mais c'est pour tres bientot. Ne puis-je pas dire comme l'autre que les carottes sont entrain de cuire pour lui? Et il n'aura qu'a les manger car, avec son age, il n'en a plus pour longtemps. Et ca n'aura ete que d'une tres courte duree, un peu a la taille d'une fumee de cigarette, l'aventure de McCain, le Heros vietnamien!

Pour nous Americains, Obama (Pas Ronald McDunndy ou Foreman McKoy) That man with a funny name, est un don pour l'humanite non pas seulement pour les USA.

Il vient en France, Obama. Faites parler de cette visite. Decretez conge en France et permettez aux Francais de faire faire a Barack, des bains de foulles a la Chirac. Et McCain et ses amis bombardiers des nations du monde, auront encore du mal a avaler la salive et a dormir normalement.

3.Posté par hadya le 22/07/2008 21:34
Il nous fait sa crise d'ado attardé.......
Hillary a fait le même coup sans être allée aussi loin et elle l'a payé......
C'est la fin pour McSame, s'attaquer aux medias est la pire chose qu'il puisse faire...

4.Posté par Laurent Weppe le 22/07/2008 22:34
L'attaque serait valable si les médias US n'avaient pas déjà été accusés, à juste titre d'être trop complaisant à l'égard de McCain, concentrant leur récit sur le triptique "Veteran-Good Guy-Straight Talker". Bayrou a certes employé cette technique (avec un certain succès) en 2007, mais dans le cas McCain ont est plus proche de Sarko qui se plaint des médias quand il se rend compte qu'une couverture trop flatteuse n'immunise pas contre les revers électoraux.

5.Posté par french puma le 23/07/2008 01:13
Je voudrais rappeler à tout le monde que nous souffrons de la même maladie en France : cela s'appelle l'Obamania. Elle affecte les médias dans leur ensemble.
« Barack Obama a pris son petit déjeûner avec des soldats américains à Kaboul » . » Barack Obama remercie Nelson Mandela d’avoir montré qu’on peut changer le monde ». « Barack Obama réussit à convaincre le premier ministre iraquien de la brillance de son plan de paix pour son pays pourtant en guerre depuis cinq ans (information démentie depuis) ». « Barack Obama va prononcer un discours à la Porte de Brandebourg, non finalement ce sera au pied de la Colonne de la Victoire » ; « Barack Obama va être reçu à l’Elysée par le Président Sarkozy ». « Les Européens convaincus qu’il peut révolutionner le monde votent à 70 % Obama » ; « Barack Obama ceci ; Barack Obama cela »…

N’en jetez plus ! On frôle l’overdose !
Il est compréhensible qu’en période de crise et de conflits, le monde veuille se trouver un sauveur, un homme providentiel, un Messie. Mais que l’on ne s’y trompe pas : Barack Obama n’est pas de ceux-là.
Sa tournée en Afghanistan, au Moyen-Orient et en Europe n’a qu’un but : convaincre les Américains récalcitrants, qui, contrairement aux Européens, n’ont pas compris le génie du grand homme. Il s’agit d’une intention tout à fait légitime pour un candidat à la présidence des Etats-Unis, mais qui n’a rien à voir -comme on veut nous le faire croire- avec la rédemption du monde.
Car Barack Obama, contrairement à ce à quoi on aurait pu s’attendre, ne décolle toujours pas dans les sondages : en moyenne, il n’a que deux à trois points d’avance sur John McCain. Pas normal pour celui que l’on a présenté comme le candidat du renouveau, et qui devrait caracoler en tête, loin devant l’autre candidat, incarnation d’une administration à bout de souffle, dont la politique intérieure et étrangère est un désastre reconnu comme tel par une majorité d’Américains.
Que se passe-t-il donc ?

Il se passe tout simplement un phénomène dont les médias français se gardent bien de rendre compte : Barack Obama ne parvient pas à mobiliser son camp, à le réconcilier, à le réunir, et à faire l’unanimité au sein de son propre Parti.
Alors que le camp Républicain, malgré les réticences de certains ultraconservateurs face à McCain, est déterminé à faire bloc pour conserver la Maison Blanche, le Parti Démocrate est presque toujours aussi divisé que pendant la campagne des primaires, la seule différence étant que cette division n’est pas officielle. Elle se ressent en coulisses : certains anciens partisans de Hillary n’ont toujours pas digéré la manière dont cette dernière a été purement et simplement éjectée, contrainte à concéder sa défaite, alors qu’elle a obtenu légèrement plus de voix que son rival si l’on compte en terme de votes populaires : plus de 18 millions d’électeurs se sont prononcés en sa faveur.

C’est donc une partie de ses supporters qui continuent aujourd’hui le combat : ils ont formé une véritable coalition anti-Obama, par l’intermédiaire de sites Internet, comme par exemple celui des PUMAS (Party Unity My Ass) qui chaque jour exprime sa détermination à obtenir du Parti Démocrate un vote démocratique lors de la Convention Nationale du Parti, à Denver, à la fin du mois d’août. Pour ces « Pumas » comme pour tous les autres opposants à Obama, rien n’est joué, car le sénateur de l’Illinois n’est pas le bon choix. C’est un candidat faible, inexpérimenté et incompétent, à l’ego et l’ambition démesurés, et les membres du Parti Démocrate ont le droit, d’après les règles qui régissent ce Parti, de changer d’avis et de se prononcer finalement en faveur de la sénatrice de New York lors du vote qui aura lieu à la Convention.

Alors, s’il vous plaît, Messieurs et Mesdames des médias français, faites correctement votre travail, et cessez de nous inonder de cette propagande, de dérouler le tapis rouge pour la venue de Obama en France : il n’est pas encore président des Etats-Unis, rappelez-vous !


6.Posté par Nathayan le 23/07/2008 03:02
French Puma,

Sorry pour les fautes de mon QWERTY
Merci de votr comprehension.

J'ai lu ta complainte et je respecte ton emotion et ton admiration pour Hillary.
Seulement, il faudrait rester realiste et cartesien. Hillary a fait du chemin mais les rocs etaient durs pour qu'elle s' en eusse point fait mal. Il faut tourner cette page et penser a celui qui s'est montre plus fort et plus costaud, de par son message. We, American people, ne sommes pas idiots. Aux USA, il ya au moins 39 millions d'African-Americans et au moins 242 millions de blancs.
Qu'Obama arrive la ou il est, c'est parce que, nous les blancs Americains l'aimons. On s'en fout qu'il soit Noir, Metis ou appelez le, en France, comme vous voulez. Mais pour nous, Obama est l'homme apte, si tu veux, a vendre du sable au desert et on l'a achete, ce sable! Il a une vision. Et la France doit evoluer dans sa mentalite, sinon, elle restera a la traine. Nous savons fort bien qu'elle a une fausse conception des differences des races. Pour beaucoup de Francais, le Noir, c'est le nul et le nobody. Pfuuh!
Pour nous, le reve americain, c'est ce qui dans tes tripes et point barre!
French Puma, vient aux USA, tu verras que ce que je dis est vrai. Tu peux devenir senateur, gouverneur et que sais-je encore....si tu t'y prepares! On s'en fout que soit french european ou asian-chinese. C'est cela la grandeur d'une nation. Notre nation a reconnu l'heroisme de McCain et non son charisme a diriger les USA. Il est competent, cet Obama. Les Sciences-politiques et les etudes de droit ont faconne son intellect et il merite que nous l'aimions. Aux ames bien nees, la valeur n'attends pas le nombre des annees. On peut etre age mais plus bete qu'une andouille. Thanks, man!

7.Posté par Thomas le 23/07/2008 06:55
Oh, le pauvre petit (Mc Cain), et en plus pleurnichard. Ah la la la la !!!!

8.Posté par annegc1 le 23/07/2008 09:09
@ fench puma: il serait nécessaire d'essayer de comprendre un tant soit peu la politique américaine, le fait que c'est un pays beaucoup plus conservateur que nous Français ne pouvons le penser. Qui, comme le rappelait ta candidate favorite soit disant si expérimentée qu'elle en a oublié de faire une campagne digne de ce nom, a lors des 10 derniers scrutins présidentiels a voté Républicain à 7 reprises. Seuls quelques personnes dont tu fais partie pensaient qu'Obama allait faire un bond monumental dans les sondages. Regarde les sondages états par états, y compris dans des états votant depuis des décennies Républicains et tu verras qu'il y en a un certain nombre qui pourraient bien se révéler être des swings states cette année... De plus, là, les Américains ont d'autres préoccupations, la campagne frontale n'a pas du tout commencé. Donc rien d'étonnant à ce qu'il n'y est pas de bond dans les sondages.
Quant à l'hypthèse qu'Hillary Clinton pourrait être désignée lors de la convention... cela prouve au choix que tu ne suis pas trop la campagne actuellement, que tu es aveuglée par ta candidate et refuse d'admettre qu'elle a été battue à la régulière, dans les urnes. Ou d'admettre que cette hypothèse sera le meilleur moyen pour le parti démocrate de se tirer une balle dans le pied. Quant à ton décompte des voix... cela prouve juste que toi, comme Hillary, n'a juste pas compris comment fonctionner les primaires américaines et surtout que tu continues de propager un mensonge révélé comme tel depuis de longs mois. De plus, les partisans aveugles de Clinton oublie de voir un dur constat qui est qu'elle était une candidate qui est celle qui divisée le plus, qui aurait mobilisé tous les républicains y compris ceux qui ne supportent pas McCain. Regarde les sondages et tu verras qu'entre McCain et Obama, celui qui mobilise le moins ses propres troupes n'est pas celui que tu crois...
Quant à l'inexpérience d'Obama... renseigne toi un tant soit peu. Car lui contrairement à Clinton ne se prévaut pas d'une expérience par procuration... il était sur le terrain quand ta candidate elle inaugurait des chrysantèmes...
Pour l'égo, pour être candidat à l'élection présidentielle, forcément que tu en as un. Certain(e) plus que d'autres...
Enfin, si les déçus démocrates de ne pas voir leur candidates investie vote pour McCain après avoir découvert son programme, ce qu'il prône (qui ressemble quand même à du Bush, bourdes comprises...)... franchement, c'est à se demander s'ils étaient vraiment démocrates...
il est étonnant de ta part de faire comme si on en était toujours au tout début du mois de juin... alors que beaucoup de choses se sont passées depuis.

9.Posté par mike le 23/07/2008 09:58
"FRENCH PUMA"nathayan " t'a bien réondu, je suis blanc comme lui et américain vivant en france, ce que tu sème c'est les graines de la haine et de la non reconnaissance des qualités de l'autre, c'est pathétique, Obama incarne le nouveau monde rien qu'à voir son parcours et ses racines, ce monde de liberté et d'espoir pour tout que nous rêvons, comment expliquer qu'ilary puisse partir de + 25 dans les sondages à la défaite si le camp d'en face n'avait pas les moyens et surtout la conviction et le savoir-faire? tu es resté aigri alors que c'est toi qui devais proner l'union du parti face à la menace mccain que tu semble aduler maintenant malgré ses tares, tu pense que ceux qui supportent Obama sont des penses-bêtes? c'est toi qui va maigrir de jalousie comme tu ne semble pas admettre que ce monde est de plus en plus débiles et qu'un message de changement est plus que porteur, à propos des sondages, il y a quelques mois la tendance n'était-elle pas en faveur de mccain?ne sais tu pas que partir de -5 à +5 tu gagnes 10 points devant une machines bien huilé comme la GOP? et puis regarde bien la structure des sondages tu verras les points fort et faibles des uns et des autres tu verras qu'il vaut mieux avoir un +4 solide qu'un +10 précaire, à ce rytme tu vas avoir la peau sur les os....

10.Posté par Blai Sadia le 23/07/2008 10:59
i[J'ai apprécié avec beaucoup de joie, et d'émotion, votre intervention et votre hauteur de vue en faveur du candidat démocrate.
J'ose espérer que beaucoup d'américains qui l'on voté et porté là où il est continueront de croire en lui, en ses capacités pour la victoire finale.
Je suis d'accord avec vous, ce n'est pas la couleur de peau qui fait l'homme mais sa capacité à surmonter les situations.

Good luck to our commandant en chef OBAMA

11.Posté par Avembe le 23/07/2008 11:11
@French Puma
Que tu ne soutiennes pas Obama ça se conçoit...Le problème est que tu sembles persister à utiliser des arguments contre Obama qui non seulement n'ont pas fonctionné mais ont un relent de racisme dont tu ne parais pas te rendre compte...
Nathayan a raison sur un point :ce mec a détrôné les Clintons !!!!!Par conséquent, prend le très très au sérieux .C parce que HRC a minimisé sa force de frappe qu'elle s'est fait avoir...Alors les Républicains DOIVENT prendre ce mec très au sérieux afin d'établir une stratégie sérieuse ...Les Rep comptent sur le racisme(c'est dire s'ils connaissent BIEN les américains) dans l'intimité des urnes mais ce qu'Obama a compris AUSSI c'est que des millions de Blancs sont prêts à avoir un président NOIR...c'est l'oubli,ou le refus de prendre conscience de cette AUTRE réalité qu'il a reproché à son ancien mentor...Oui des millions de Blancs, de Latinos et presque tous les Noirs,des asiatiques et des "Indiens" sont disposés...La stratégie d'Obama est redoutable, la preuve jusqu'à présent il a su gravir tous les stades nécessaires...Cesser de le prendre pour un "enfant" voire "un nouveau né" parce que pendant ce temps lui ,il avance...just ask Clinton!!!!

Si l'expérience consiste à "Bombarder"(ou manifester son racisme perse en chantant sur le bombardement de tout un pays),ou oblitérer l'iran,àr efuser la disparition de la Tchécoslovaquie,confondre les frontières,mentir sur l'essence etc...franchement , les USA ont-ils besoin d'une telle expérience...D'autant que les gouvernements Américain et Israelien ont curieusement entamé des négociations(Iran, Israel/hamas,) qu'Obama(pardon que l'inexpérimenté)recommandait ardemment
pendant que HRC, Mc CAIN et le fameux gouvernement lui reprochaient férocement ces options diplomatiques...

Je ne suis pas convaincu que les américains ne tiennent plus compte de la couleur (franchement , Nathayan,je pense que tu y vas un peu fort) mais je suis certain d'une chose , les américains sont bien plus enclin à accorder des opportunités aux "Colored people" que la france n'accepte de le faire..ça c'est très clair!!!


12.Posté par dresdes le 23/07/2008 11:15
je suis d'accord avec le commentaire précédent, il y a des pays qui devraient(encore) prendre exemple sur les USA;
quant à l'aspect médiatique sur BO,il est vrai qu'il occupe le devant de la scène et cette plainte de mc cain peut être bénénfique pour lui, car les médias ont tendance à laisser passer les lacunes du monsieur,

13.Posté par Fabulous Fab le 23/07/2008 13:14
Je suis d'accord sur le fait que Mac Cain se comporte de la même façon que Sarkozy envers les médias.
Tant que les médias relayent ses messages et l'encensent, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Dès que les médias braquent les projecteurs sur une autre personnalité ou que les médias deviennent plus critiques envers lui, rien ne va plus...

14.Posté par Nefertiti le 23/07/2008 14:48
@French Puma,

Quand on est un amateur en politique étrangère on se tait et on ne lance pas le genre d'ânerie que vous avez débité tout au long de votre monologue de personne aigrie. Tenez compte des commentaires de Nathayan et de Mike car eux sont américains et connaissent les réalités de leur pays. Etes-vous déjà parti aux Etats-Unis d'Amérique? Si ce n'est pas le cas alors abstenez vous également de parler.

15.Posté par french konnection le 24/07/2008 16:28
Au vu des scores réalisé par Obama en Idaho, au Kansas, au Nebraska, en Alaska...et j'en passe; on peut se légitimement se demander s'il gagnera TOUS les états!

Je sais ça semble farfelu comme hypothèse...nous verons

Je n'ai encore jamais été aux USA, mais je suis avec extrème attention depuis de longues années l'actualité "états-unienne" et je connais l'Histoire de ce pays comme ma poche.

J'ai remarqué l'incroyable "gauchisme" ("liberalisme") des jeunes (et moins jeunes)...Il est possible qu'Obama réalise des scores ALLUCINANTS chez les jeunes (18-25 ans)...peut être 85%! Les changements sont profond et se voient chez la jeune génération. Un ami de Amarillo, Texas, m'a dit "texto" qu'il trouvait bizarre que les américains payent si peu de taxes!

Bon ok, Obama aura du mal a gagner au Tenessee, dans le Kentucky, dans l'Indiana, dans l'Oklahoma...

Je pense qu'il va gagné dans l'Ohio, en Florida, au Kansas, dans le Missouri, dans le Nevada, dans le Nouveau Mexique, en Louisiane, en Géorgie...pour ne parler que des swing states... :)


16.Posté par Gepeto le 25/07/2008 00:03
French Puma,

Déjà, à la base, j'ai du mal à comprendre les "vrais" PUMAs, américains qui font tout pour qu'un candidat qui a 99 % des positions de celle qu'ils soutenaient perde contre un autre candidat, dont les positions lui sont relativement opposées. Coup de pub pour le fondateur, mise en scène des républicains, intérêt des journaux pour la moindre "news" qui sort des habitudes, il y a sûrement un peu de tout ça. Mais pour un français... Comme dirait l'autre, les bras m'en tombent.

Tu cherches à convaincre qui ? Et à les convaincre de faire quoi ?De voter pour Johnny Mac ? Les démocrates américains francophones racistes, c'est pas l'électorat qui fera gagner McCain. Si les français étaient convaincus qu'Obama était un mauvais candidat, ça risquerait surtout de rassurer les américains modérés / sceptiques.

De plus, s'il y a fascination pour Obama, elle est évidente, mais elle est mondiale. Laisse les français hors de ça ! Si un noir en passe de devenir président des USA c'est pas un sujet digne d'intérêt, ça sert à rien d'avoir des journaux.

Pour les sondages, évite aussi d'en parler, ça vaudra mieux. L'argument "il est devant, mais de peu par rapport à ce que serait son score s'il était vraiment bon, donc il est mauvais", je le laisserais pas passer à un élève de primaire. J'essaie, sur mon site, d'analyser un peu les sondages qui paraissent. A l'occasion, viens faire un tour pour essayer de comprendre comment ça marche vraiment. (Pour french konnection : on peut être optimiste pour Obama, mais de là à classer la Louisiane et le Kansas dans les swing states, c'est quand même beaucoup !)

Comme dit à peu près tout le monde, on a le droit de pas être d'accord avec Obama. Mais le détester au point de laisser son cerveau partir en vacances tout seul, c'est fort.

17.Posté par rico le 26/07/2008 01:07
MDR
Je reviens après un mois et rien n'a changé ici. La meute est prête à tomber sur n'importe quelle voix discordante qui ose critiquer l'idole.
Obama revient sur sa promesse de faire campagne sur les fonds publics, renie la couverture médicale, revient sur ses promesses en Irak, s'insurge d'une limitation du champ d'application de la peine de mort mais qu'importe, les groupies sont fidèles au poste, prêt(e)s à lâcher leurs louanges quotidiens.

Voilà maintenant que des américains nous donnent des leçons sur le racisme, à croire qu'Obama efface le passé !
La fille de joie reformatée par le couvent qui se donne en exemple, c'est un grand classique. Amusant tant qu'on en reste là mais quand la prosélyte se met à donner des leçons là ça devient irritant. Et quand en plus elle prétend être entrée au couvent par inadvertance, ça commence à faire beaucoup d'hypocrisie.
Quant aux Chrysanthèmes de la "très renseignée" Annegc et l'injonction au silence de la "professionnelle" Nefertiti, on enfonce si loin les portes du ridicule que je n'en ferai pas plus de commentaires.

En tout cas, une victoire d'Obama arrangerait bien certains intérêts. Faire accepter au monde d'aller mettre sur la gueule des Iraniens sera beaucoup plus facile venant de lui que d'un vieux général.
Un esprit faible, manipulable à souhait mais avec toutes les garanties ethniques et culturelles dont on pourrait rêver, une espèce de Bush upgradé avec qui faire les 400 coups et sous les vivas du monde en délire, des minorités "visibles" et des blogs d'informaticiens boutonneux !
Tu m'étonnes que quelques pouvoirs médiatiques et autres tycoons industriels halliburtoniens y trouvent leur compte !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains