Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

John McCain a-t-il été trop méprisant face à Barack Obama ?

Marjorie Paillon le 8 Octobre 2008 à 11:29

C'est le buzz de ce deuxième débat présidentiel. John McCain répondait à une question sur d'éventuelles concessions faites aux compagnies pétrolières. Le candidat républicain s'en défend et prend pour preuve une loi sur l'énergie promue par le ticket Bush-Cheney qui accordait des avantages à ces fameuses compagnies. "Devinez qui à voté pour ? Celui là !" s'exclame McCain en montrant dédaigneusement Obama du doigt. Cette fameuse expression "That One" fait le tour des blogs depuis ce matin...






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Walter le 08/10/2008 11:42
Avant ce débat on a dit c'est format idéal de McCain qui aime ces sortes de prétoires avec des assemblées populaires (le public).

Mais ce qu'on a oublier de dire est qu'en général McCain ne rencontre dans ses "Town Hall" que des militants républicains à 200% d'accord avec lui.

Le débat s'est très vite transformé en tribunal contre les huit années de l'administration Bush. Et là on a vu toute la différence entre un avocat professionnel comme Obama sachant s'adresser à la foule en utilisant à fond le langage verbal et non verbal. Dans ce genre de débat il n'y a que Bill Clinton qui puisse battre Obama.

McCain a divagué en se croyant dans un bistrot. Il a promis de bien tenir les comptes par rapport à Obama qui comme Hoover risuqe d'augmenter les impôts par temps de crise. Mais à la fin McCain en total incohérence promet que l'Etat va racheter les créances douteuses sur les crédits immobiliers. Avec quel argent si ce n'est celui du contribuable (300 Md USD)et avec quel soutien au congrès quand on sait comme son parti (le parti républicain) a été hostile au plan Paulson.

2.Posté par Avembe le 08/10/2008 16:09
pour aller dans le même sens , Mc CAIN n'aurait-il pas pu refuser l'argent public qu'il utilise pour sa campagne puisqu'il prétend combattre l'intervention de l'état...sauf lorsqu'il a besoin de sous...ben ouais...sacré républicain!!!!

3.Posté par dolcevita le 08/10/2008 16:37
J'ai trouvé cela déplacé. Mc Cain a déjà dans le passé qualifié Obama d' "uppity" , de type arrogant , imbu de sa personne et hier soir on peut dire qu'il a été assez méprisant.
Je me demande s'ils se seraient serrés la main si Obama ne s'était pas approché pour saluer Mme McCain à la fin du débat...Il m'a donné l'impression qu'il voulait l'éviter.Peut être que je me fait des idées... En tout cas ce qui est clair c'est qu'ils ne s'apprécient pas, mais au moins ils pourraient se respecter c'est la moindre des choses !!

4.Posté par dori le 09/10/2008 10:04
@ dolcevita
Tu as bien vu et je suis totalement d'accord avec toi. Cette compagne devient de plus en plus dangereuse et je m'inquiète beaucoup pour Obama. Il est si intelligent, si intelligible et si humaniste et comme Kennedy, il est au-dessus d'eux.

God bless Barack. Qu'on nous le tue pas!

5.Posté par Loy Binze le 09/10/2008 11:12
Si les sondages ne sont ni imaginaires,ni irréelles,ni fictives,ni inutiles; ne peut-on conseiller à McCain et son équipe de campagne de creuser un peu leurs meninges pour trouver autre chose que le mépris,l'attaque personnelle,le mensonge et l'injure qui donnent plutôt l'avantage à l'adversaire. Y a-t-il à ce point aucune clairvoyance dans le camp républicain? En tout cas l'absence d'inspiration crie pour le Vieux Grand Parti.La défaite américaine dans la guerre du Vietnam n'a jamais empêché la prospérité et le leadership des USA, pourquoi un retrait programmé de l'Irak serait si déshonnorant pour l'ancien prisonnier de guerre?

6.Posté par NKUYA-MAWILA FREDERIC le 11/10/2008 13:54
Je suis vraiment pour Mc Cain, ne sachant plus où donner de la tête, il tire à tout va ! Jusqu'à' à dire qu'il donnerait l'ordre au Secrétaire au Trésor d'acheter " je ne sais quoi" pour aider les gens à garder leurs maisons. Oublie-t-il qu'il refusait il n'y a pas une seconde l'intervention de l'État ? Est-ce que le peuple américain se laisserait mener en bateau jusqu'à' à quand par ce Commandant de Marine ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains