Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

John McCain a-t-il été l'amant d'une lobbyiste ?

Thierry Arnaud le 21 Février 2008 à 08:40

L'accusation pourrait faire sourire, ou ne provoquer qu'un simple haussement d'épaule si elle émanait d'un tabloïd ou d'un hebdo à sensation. Mais ce matin, ce sont quatre journalistes et deux documentalistes qui publient à la "une" du New York Times une longue enquête qui met le feu à la campagne présidentielle. Un article de Thierry Arnaud, le correspondant de BFM Radio et BFM TV à New York.



christhedunn, flickr, licence CC
christhedunn, flickr, licence CC
Il y a huit ans, John McCain se lançait dans sa première campagne présidentielle. Il était potentiellement un rival menaçant pour le favori du camp républicain, un certain George W. Bush. Mais ses plus proches conseillers redoutaient que sa campagne ne succombe sous le poids d'un scandale.

Car aux cotés de John McCain se trouvait souvent une jeune et charmante lobbyiste de Washington, Vicki Iseman. L'entourage du candidat était convaincu de l'existence d'une liaison. Plus grave, John McCain se déplaçait fréquemment à bord de l'avion d'un des clients de Vicki Iseman, spécialisée dans l'industrie des télécommunications. Le sénateur de l'Arizona serait intervenu à plusieurs reprises en faveur de ce même client.

Avant que le scandale n'éclate, les conseillers de John McCain ont mis les pieds dans le plat, éloigné la jeune femme du candidat et mis ce dernier fermement en garde. L'affaire n'est jamais sortie. Mais George W. Bush n'en a de toute façon pas eu besoin pour l'emporter.

Voilà la révélation la plus explosive de la longue enquête que le New York Times consacre ce matin à l'éthique de John McCain, et dont la conclusion implicite est que le futur candidat du parti républicain n'est pas aussi honnête qu'il en a l'air, ou à tout le moins pas irréprochable.

John McCain et Vicki Iseman démentent formellement avoir eu une liaison il y a huit ans, rapporte le Times. Dès hier soir, la campagne de John McCain a publié un communiqué de deux paragraphes que l'on peut résumer d'un mot: indignation. "John McCain a servi notre pays pendant 24 ans avec honneur et intégrité," y affirme la "dircom" Jill Hazelbaker. "Il n'a jamais trahi la confiance du peuple, jamais rendu de service à des intérêts particuliers ou à des lobbyistes et il ne permettra pas à une campagne calomnieuse de le détourner des problèmes en jeu dans cette élection". L'enquête du New York Times ? "Une honte", "de la politique de caniveau".

Mais on ne va certainement pas en rester là. L'énorme machine médiatique américaine va passer au peigne fin les relations de John McCain et Vicki Iseman. Le Washington Post est déjà sur le coup ce matin. Le New York Times lui aussi va se trouver en ligne de mire. Pourquoi l'enquête sort-elle maintenant? Pour devancer, dit la rumeur, un article de la revue The New Republic qui s'apprêtait à raconter comment le quotidien tergiverse et hésite à publier des informations qu'il a sous le coude puis le mois de décembre.

En attendant, le New York Times rappelle dans le détail que cette affaire n'est pas la première à entacher la réputation de John McCain. Au début des années 90, le sénateur de l'Arizona fut l'un des "Keating Five", l'un des cinq sénateurs accusés d'avoir influencé les autorités bancaires au profit de Charles Keating, qui allait conduire sa caisse d'épargne à la faillite après une série d'investissements immobiliers hasardeux et passer quatre ans et demi en prison... La campagne ne fait que commencer.



VOIR AUSSI : john mccain, liaison, lobbying

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par hadya le 21/02/2008 10:13
Mais c'est énormissime ça!!!!Une vraie bombe!
En plus concernant un Monsieur qui se dit au-dessus de tout soupçon et parfaitement honnête.

Bien sûr que pour nous Français, on sera plus aptes à faire le distingo entre vie personnelle et vie politique (enfin avant le sarkozysme hein) mais après l'affaire Monica, nos amis Américains risquent de ne pas le lui pardonner.....

En plus le New York Times, c'est bien le journal qui l'a officiellement soutenu si je ne m'abuse?

J'ai hâte de connaitre la suite......

2.Posté par Jabril le 21/02/2008 10:44
Sorry Julien, je t'ai grillé de 8 minutes dans ma réponse à Rico.

Il y a aussi l'article de Slate " Is John McCain a Crook? "
http://www.slate.com/id/1004633/

@Hadya

Tu peux suivre ce genre d'affaires sur le site de " The Center For Public Integrity".
On peut critiquer les us tant qu'on veut, ils ont au moins l'ACLU et the center for public integrity.
Pas demain la veille qu'on verra ça en France, la médiacratie veille.
J'ai appris qu'Ockrent va cumuler, beurk, ils n'ont honte de rien.

3.Posté par Jabril le 21/02/2008 12:13
Heuu c'était à Thierry que je m'adressais, c'est ça d'ouvrir 20 onglets et vouloir faire le malin.

4.Posté par Leroidavid le 21/02/2008 15:39
Le New York Times n'a jamais soutenu John Mc Cain.

Le New York Times est un journal très à gauche, qui a toujours soutenu les Démocrates (depuis plus de 80 ans...), et qui ne recule devant aucune campagne de calomnie pour tenter de traîner dans la boue les Républicains, pour tenter d'empêcher le plus possible la lutte antiterroriste, etc.

Les Américains vont être encore un peu plus dégoûtés par ce journal gauchiste de la Côte Est...

5.Posté par Allure le 21/02/2008 16:15
Trois commentaires de l'Oncle Sam :

1/ Ce Site dérive de plus en plus dans le sensationnel ... comme disait Chirac "on n'est pas obligés d'être c-n", bref de retranscrire bêtement le NYT qui fait régulièrement sa crise d'ado (mais qui en effet il y a peu prenait position dans un edito pour Clinton coté Dems et Mac Cain coté GOP).
2 / Hadya, bravo pour ton recul, on voit que tu connais vachement les US et ses campagnes électorales ...
3/ La Mediacratie c'est vous tous qui bélez au final dans le même sens, version française ça donne la Mediocratie car depuis vos petits claviers vous êtes incapables de comprendre l'Amérique et les Américains (commencez plutot à vous comprendre vous mêmes entre "français", il y a matière...).

6.Posté par Thomas le 21/02/2008 17:32
Tiens, tiens, ça me met l'eau à la bouche. Très envie de connaître la suite. On dirait qu'Obama a un grand boulevard devant lui !!

7.Posté par Cawley le 22/02/2008 09:34
@Tomeu : Un boulevard qui débouchera sur un précipice, l'Amérique au final c'est toujours protégée, y compris de l'intérieur; comme l'a dit quelqu'un dans un autre post, Mr Blablabla finira mal, dans le meilleur cas battu, et dans le pire ... je vous laisse deviner ... et continuer à rêver.

8.Posté par fcathali le 23/02/2008 18:48
L'article du NYT sur cet affaire est nul : un mélange de présomptions vague et de sensationnalisme racoleur qui suggère en gros que Mc Cain a eu une relation adultère avec une femme mais que même si ce n'est pas vrai, le simple fait qu'on puisse l'envisager jette un doute sur sa moarlité.... C'est vraiment du journalisme bas de gamme. Cela dit, est-ce du à l'engagement démocrate du journal ? Pas forcément : le New York Times avait participé à la campagne de lynchage de Clinton en 2000 lors de l'affaire Monica Lewinsky. L'article sur Mc Cain est moins le signe d'un engagement partisan que d'une tendance à la bien pensance moralisante qu'on retrouve chez certains médias et leader d'opinion américains.

9.Posté par Leroidavid le 25/02/2008 13:52
Le New York Times vient de publier un article de son médiateur qui désavoue l'article accusant McCain et le dénonce parce qu'il ne repose sur aucune preuve !

Voir: "What That McCain Article Didn’t Say", de Clark Hoyt

http://www.nytimes.com/2008/02/24/opinion/24pubed.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains