Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

John Edwards offre l'Amérique pauvre et blanche à Barack Obama

Marjorie Paillon le 15 Mai 2008 à 08:30

Il avait juré ses grands dieux qu'il ne choisirait pas entre les deux candidats démocrates en lice. En quittant la course à l’investiture démocrate le 30 janvier dernier, John Edwards voulait se remettre au travail pour l'Amérique pauvre qui n'a jamais quitté le cœur de sa campagne. Pourtant, il a officiellement apporté son soutien à Barack Obama ce mercredi, à l'occasion d'un meeting à Grand Rapids dans le Michigan. Avec Edwards à ses côtés, le sénateur de l'Illinois peut s'adresser directement à la classe ouvrière blanche. Jusqu'à présent, les cols bleus lui ont préféré Hillary Clinton. Le soutien de l'ancien candidat à la vice-présidence en 2004 peut-il changer la donne ? Extraits.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par mental le 15/05/2008 09:13
Trés bonne nouvelle. Je dirais même qu'il était temps, quand une H Clinton a réussi a braquer une partie des rednecks en parlant de "l'amerique blanche qui travaille dur" ,que J Edwards vienne tempérer ces exacerbations raciales.
En outre, a chaque fois que j'entends parler de ticket , j'imagine plutôt un ticket Obama/Edwards.
C'est peut être le coup de grace de ces primaires democrates.

2.Posté par Hussein le 15/05/2008 09:31
changez la donne? mais de quoi parlez vous? barack Obama mene au vote populaire, en délégué, en super délégué et en état gagné, quel donne doit elle changé? Vous faites faites semblant de croire que Hillary est en tete dans cette course ou alors etes vous à coté de la plaque?

3.Posté par smoby le 15/05/2008 09:44
Tres bon mouvement politique de la part de Edwards, il se place a l'interieur du parti, il veut incarner le rassemblement des democrates et porter un coup au clan Clinton.
Sa decision prouve encore une fois qu'il n'est pas question de "racisme" mais de politique, il n'aurait pas pu faire autrement.

S'il aurait soutenu Hillary Clinton, les afro-americains auraient eu l'impression d'une "coalition blanche" contre eux, maintenant les racistes noirs a la sauce Wright recoivent une grosse claque, les blancs ne votent pas "racial", leur vote est bien plus complexe que celui des noirs qui votent a 91% Obama sans se poser trop de questions sur ses capacites, son experience, ses propositions pour l'Amerique, etc.

Edwards prend ainsi une forte option pour une place a cote d'Obama, le senateur metis d'Illinois a besoin de qqn. qui rassure et arrive a convaincre d'autres categories d'electeurs que les noirs et les intellos de gauche. Surtout en cette fin de campagne ou il se fait battre a plat couture par une Hillary performante et combative.

AP, 15 mai :

"Mais Edwards a également rendu hommage à Hillary Clinton. "Nous sommes un parti plus fort grâce à sa participation et "nous aurons un candidat plus fort cet automne grâce à son travail", a-t-il affirmé.

Il a salué en elle "une femme d'acier. C'est un leader dans ce pays, non pas grâce à son époux, mais par ce qu'elle a fait".

Le directeur de campagne de Mme Clinton, Terry McAuliffe a réagi dans un communiqué: "Nous respectons John Edwards, mais comme les électeurs de Virginie occidentale l'ont démontré hier soir, c'est très loin d'être terminé."

Dès qu'Edwards, classé troisième, avait quitté la course, tant Obama que Clinton lui avaient demandé de se prononcer pour eux, mais l'ancien candidat a gardé le silence pendant plus de quatre mois.

Un de ses proches, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a expliqué qu'il voulait désormais s'impliquer pour réunifier le parti, la campagne des primaires ayant été particulièrement dévastatrice.

Selon cette même source, quand il a pris sa décision, il n'en a parlé à quasiment personne, afin d'être sûr d'être le premier à en informer Hillary Clinton, pour qui ce choix est une très mauvaise nouvelle.

L'épouse de John Edwards, Elizabeth, qui avait apporté son soutien au plan d'Hillary Clinton sur la santé, n'a pas accompagné son mari dans le Michigan et ne s'est pas associée officiellement au soutien d'Edwards à Obama." (fin de citation)

Vous voyez que la division chez les democrates touche meme les familles et les couples. Contrairement aux analyses faites sur ce blog par des chercheurs de l'IRIS, je crois que l'organisation des primaires chez les democrates est demagogique et inefficace, que le parti manque de leadership et d'intelligence strategique, que l'idee de promouvoir "le changement" a tout prix est un boomerang en politique, que ceux qui ont sorti de leur chapeau Barack Hussein Obama Jr. pour se debarasser des Clinton ont mis en peril la gauche americaine dans un moment qui lui etait particulierement favorable.

Si Obama est designe et investi a Denver et s'il se fait battre en novembre, les reglements de comptes seront legion et le parti va imploser, les republicains auront la Maison Blanche pour 8 ans de plus !

4.Posté par Le Magadés le 15/05/2008 10:25
Hllary, une femme d' acier, mais attention l' acier rouille HI ! HI ! HI !

5.Posté par Brice le 15/05/2008 10:38
Bonjour à tous,


En voilà une nouvelle ! Edwards qui choisit Obama.
Est-ce là le début d'une longue aventure entre les 2 hommes ?
J'ai toujours pensé qu'un ticket Obama-Edwards serait porteur. N'oublions pas que les démocrates ont souvent gagné lorsque le ticket comportait un homme politique du sud des Etats-Unis - Edwards est la garantie d'Obama dans le Sud des USA.

Je crois qu'Edwards a fait un choix politique clair et qu'il se positionne pour le ticket Obama-Edwards et je crois que c'est une bonne chose pour le camp démocrate. Si cela s'avère correct, qu'en sera-t-il pour Mc Cain ?

Bref on s'achemine clairement vers une candidature Obama côté démocrate.

Affaire à suivre

6.Posté par DIOUF le 15/05/2008 10:39
@ smoby
les noirs votent pour Barack sans se poser des questions sur ses competences? je te rappelle qu'au debut, les noirs etaient plus pour hillary( sans se poser des questions sur ses competences aussi?). 90 % des gens qui ont voté pour Barack sont des blancs( sans se poser des questions aussi?) . IGNORANCE QUAND TU NOUS TIENS...t'es vraiment un simple d'esprit, et des gens comme toi me font vraiment gerber. Tes reflexions, tes remarques et tes commentaires sont toujours orientés vers conclusions racistes. Tu merites meme pas qu 'on prete attention à tes idiocies mais c'est tellement debile que je ne peux les laisser passer.
THIS IS OUR MOMENT, THIS IS OUR TIME.
Yes we can heal this nation from guys like you
YES WE CAN!

7.Posté par badaboum le 15/05/2008 10:41
En 2004, le couple Kerry-Edwards a ete un flop total, a la fin ils refusaient meme de se parler !!
Edwards est un malchanceux, Obama doit pas le prendre comme VP, il porte la poisse !

p.s. Je suis Mark Gravel et j'approuve ce message !

8.Posté par mentat le 15/05/2008 10:47
Si même avec Edwards à ses cotès, Obama continue a prendre des raclées au Kentucky chez les cowboy blancs ou dans d'autres primaires, c'est mal parti pour novembre. Edwards est le dernier cartouche gros calibre (à part Gore l'écolo). Hey, tiens, Gore for VP pour une Amérique plus propre ;)

9.Posté par Ambing Fab le 15/05/2008 11:08
Nous attendons maintenant le soutien d'AL GORE. Et hillry sera enterrée pour de bon.

10.Posté par marmotte le 15/05/2008 11:16
Il lui aura fallut 4 mois pour en arriver au constat qu'Obama est le meilleur candidat... mouais franchement moi j'appele cela un soutien calculé, interessé et hypocrite. Je leur souhaite tout le bonheur du monde !!!


11.Posté par annegc1 le 15/05/2008 11:35
Quand on voit le nombre de "raclées" à plus de 40 points infligées à Clinton par Obama... il est difficile d'admettre que la nette victoire de Clinton dans la Virginie Occidentale et la probable du Kentucky soient véritablement révélatrices ou sinon il apparaît encore plus difficile de justifier le maintien de Clinton dans la course vu le nombre de déculotées qu'elle même a reçu... tout au plus permettent-elles à l'ex first lady de croire à son sursis. Mais c'est vrai, on n'a pas le droit de prendre en compte les victoires d'Obama parce que... parce quoi d'ailleurs?!? Après libres aux moins fortunés de rallier celle qui avec son mari a engrangé plus de 100 milllions de dollars de revenus ces dernières années...

Je ne suis pas sûre qu'un ticket Obama-Edwards soit aussi positif que ça... déjà parce qu'Obama n'a pas eu besoin de son soutien pour remporter très largement la primaire de Caroline du Nord mais aussi et surtout parce qu'Edwards, contrairement à 2004, s'est positionné très à gauche, tandis que l'élection se jouera davantage vers le centre....

Merci à Smoby de nous montrer chaque jour un peu plus sa vraie nature! Et puis avec un tel soutien, cela nous épargne bien du boulot puisqu'il scie tout seul la branche sur laquelle Clinton est assise.

12.Posté par Dougath le 15/05/2008 11:59
Eh oui smoby, tu te détruis à petit feu . Courage dans ton autoflagellation !

13.Posté par Cabral le 15/05/2008 12:53
@annegc1
Vous avez écrit @ Smoby
"Merci à Smoby de nous montrer chaque jour un peu plus sa vraie nature! Et puis avec un tel soutien, cela nous épargne bien du boulot puisqu'il scie tout seul la branche sur laquelle Clinton est assise"

Merci je pense que nul ne saurait mieux lui répondre

14.Posté par WalterS. le 15/05/2008 13:33
C'est la preuve que les gens les plus intelligents du parti: Jimmy Carter, Kerry, Dean, Pelosi, McGovern, etc... et maintenant Edwards, sont déterminés à mettre un terme à la soif de pouvoir destructrice des Clinton pour l'intérêt général.

Je verai bien un ticket Obama-Edwards ou Obama-Richardson. Mais plus jamais de Clinton autour de la Maison Blanche.

15.Posté par kechkeche le 15/05/2008 13:48
Un précieux soutien pour Obama , surtout dans la catégorie appelée "cols bleus", mais aussi pour atténuer un peu les clivages raciaux des US, ce qui me surprend c'est pourquoi Obama n'a pas tellement bénéficié du vote latino malgré le soutien de taille que lui a apporté Bill Richardson, d'ailleurs ce dernier ferait un bon vice président mais ça c'est une autre paire de manches, et je pense qu'Obama sait déjà qui serait son vice président, pour rassembler Obama devra concéder un peu sur ce terrain, pour revenir à la question que j'avais posé sur la raison qui aurait pousser HRC à s'abstenir de se présenter en 2004, Gwadawi ta réponse explique presque tout, annegc1 ton commentaire conforte l'idée qu'HRC est un BUSH II déguisé, j'estime avoir reçu une troisième réponse de la part de Neocon, j'ai visité la page proposée et je la trouve bourrée de mensonges, ça donne envie de vomir,mais ça répond justement en grande partie à ma question, Merci à vous tous....

16.Posté par WalterS. le 15/05/2008 13:53
Smoby nous prouve très bien qu'il est un bon disciple des Clinton: Hillary ou le chaos. La question qu'il faut se poser après Novembre 2008, peu importe le résultat, est de savoir si Hillary (une fervente républicaine jusqu'à son mariage) a encore sa place dans le parti démocrate. Peut-être qu'elle va devenir "indépendante" alliée des républicains comme le sénateur Joe Lieberman collistier de Al Gore il y a 8 ans et actuellement dans l'équipe de campagne de McCain. En tout cas depuis quelques temps Hillary pour sa campagne a puisé sa source d'inspiration dans les manuels du Ku Klux Klan en flattant les bas instincts des red necks. Pas très "démocrate".

17.Posté par rico le 15/05/2008 14:02
smoby:
Arrêtes avec le patronyme Hussein. Tu dis des choses intéressantes, mais des choses comme celà nuisent à ton propos. Ton histoire de "coalition blanche" est également inappropriée.

Marjorie:
Il avait juré ses grands dieux qu'il ne choisirait pas entre les deux candidats démocrates en lice.
Et il l'a fait: son annonce indique que la course est (quasiment) terminée. Il est resté silencieux pendant qu'Hillary devenait la championne de sa base électorale, alors qu'Obama avait un besoin crucial de son aide et que de nombreux cadres du parti faisaient le nécessaire pour faire chuter Hillary (mention spéciale à Pelosi et à Dean qui projettait de prendre une décision sur la Floride et le Michigan à la fin du mois de mai, soit évidemment trop tard pour organiser une nouvelle primaire dans le deuxième état).

Annegc1:
Il y a quelques mois, Obama était le sympathique challenger choyé par la presse et Clinton une quasi ringarde affublée de tous les maux. Si l'on refaisait ces élections maintenant, Obama perdrait la plupart des états qu'il a gagné.
L'Indiana début Mars, il l'aurait remporté haut la main.
Là on a un candidat présenté comme le futur désigné démocrate et il s'est ramassé de 40 points (tu veux relire les commentaires faits pour la victoire de 14 points d'Obama en Caroline Nord ?).



Obama gagnera l'investiture grace à son avance, acquise du temps ou la presse capitalisait sur lui pour vendre sa salade (Ilovepolitics compris, qui doit se réjouir de cette issue), mais c'est un candidat exangue, élu sur un scénario catastrophe.
Comme, faute de discernement, la plupart des gens ne peuvent qu'analyser à posteriori, alors il faudra attendre le 5 novembre pour réaliser des évidences.
Un espoir: si les démocrates ne "gagneront" pas la présidence, il n'est pas impossible que les républicains (Bush et Mac Cain) la perdent. Ce sera la clé, mais je ne miserai pas là dessus.

18.Posté par rico le 15/05/2008 14:31
Oupps, j'ai oublié l'essentiel:
Titre idiot. Nul n'est propriétaire de ses voix. Une forme conditionnelle aurait été plus réaliste. Mais évidemment moins aguicheur. Question de priorités...

kechkeche:
Obama n'a pas tellement bénéficié du vote latino malgré le soutien de taille que lui a apporté Bill Richardson
Je l'avais prédis dès le 21 mars
en expliquant la raison.
Bien sûr, la meute des obamaniaques m'était tombé dessus à bras raccourcis, mais une fois de plus j'avais raison (lis aussi mon dernier post sur ce topic).

19.Posté par metatron le 15/05/2008 14:32
Reste a prendre: 432 voix (189 D et 243 SD)

Obama: 1.884 (1.600+284) a besoin de 142 voix
Clinton: 1.718 (1.445+273) a besoin de 308 voix
Le vote populaire ne peut plus rien, les electeurs ne peuvent plus choisir eux-memes le candidat investi du parti, les SD decident en realite du candidat officiel, point barre. Negociations en coulisse, je te tiens, tu me tiens, menaces, calculs et autres magouilles politiciennes. Pire scenario pour les democrates.

20.Posté par natural le 15/05/2008 14:34
@Rico

Merci de noter qu'Hillary a essuyé 12 défaite consécutives, ce qui a permis à Obama d'avoir cet écart en nombre de délégués ! Vous parlez du discernement des gens mais sachez qu'ils ne sont pas aveugle et voient le spctacle affligeant que nous livre de la Rhodam. Comprenez une chose, les cadres se sont ralliés à Obama pour mieux faire resortir que la division ne vient que du camp des Clinton. Elle parle d'unité mais elle fait rire doucement ses collègues parce que tant qu'elle ne se mettra pas derrière son rival pour affronter Mc Cain, ce sera à tout jamais elle, le plus grand handicap de Mr Obama.

21.Posté par Soutenons Smoby le 15/05/2008 14:56
Affligeant, lamentable et surtout, ô combien hypocrite. Edawards, comme la quais-totalité des caciques du parti démocrate, se rangent derrrière Obama simplement pour essayer une nouvelle fois de mettre fin aux primaires (on a vu comme c'est efficace à chaque fois...) et - le plus important - parce qu'il font tellement ivres de pouvoir que la simple idée qu'ils puissent soutenir un candidat non-nominé leur occasionne le plus grand effroi. Pensez-donc, il risquent de ne pas se trouver dans les petits papiers du candidat ! Mais bien sûr, les seuls assoifés de pouvoir dans le parti, ce sont les Clinton ! N'oublions pas que ce sont des monstres, des menteurs et des hypocrites de première !

En tout cas, Smoby scie peut-être la branche sur laquelle Hillary est assise, mais si l'on s'en tient à la version obamaniste, c'es tsurtout scions la branche du débat et des idées pour que le moins vbon des candidats triomphe !

22.Posté par WalterS. le 15/05/2008 15:17
à Rico

Bien-sûr que Obama est "épuisé" après tous les coups et toutes les peaux de bananes que la Hillary et ses partisans du chaos ont mis sûr son chemin. Obama plus conscient que le vrai enjeu est la victoire du parti démocrate en 2008, a évité de rendre coup pour coup à son adversaire mais néanmoins collègue de parti. Voilà la différence. Aujourd'hui Obama récolte le soutien des ténors du parti car il a su toujours privilégié la survie du parti par rapport à son égo personnel. Car l'objectif unique de toutes les attaques de HRC était de faire sortir Obama de ses gongs et éventuellement devenir le vilain macho homme noir. On rejoue le film OJ Simpson. Obama n'a commis qu'une seule erreur expliquer à ses partisans les difficultés des classes ouvrières blanches, ce qui a été très vite exploité et présenté comme de la condescendance. Alors qu'Obama, n'a fait que parlé comme l'universitaire qu'il a été et n'a fait qu'expliquer une vérité sociologique. C'était une réunion privée.

Même l'expert en coups tordus George Bush a tiré chapeau aux deux compétiteurs démocrates, dont le finaliste aura une victoire encore plus glorieuse.

Pour ce qui est de match Obama-McCain, Obama en bon Chicago Boy saura quoi faire. Sache qu'on ne devient pas par hasard élu de Chicago si on est pas bien trempé. Avant même sa désignation, Obama bien rôdé par sa primaire a avec lui toutes les grosses pointures du camp démocrates: McGovern, Carter, Kerry, Dean, Pelosi, Edwards, Richardson, etc....en attendant Al Gore et Bill Clinton. Il aura face à lui un McCain qui ne bénéficie que d'un consensus mou dans son camp et dont toutes les casseroles seront révélées. L'affaire de la lobbyiste réapparaittra, et tant d'autres. Les médias ont besoin de chair fraîche et McCain est un bon gibier.

23.Posté par LEs delegues d'Edwards le 15/05/2008 15:49
Edwards a une vingtaine de delegues qui vont aller desormais a Obama alors qu'Hillary en avait precieusement besoin pour reduire son ecart. Une tres mauvaise nouvelle pour elle.
Par ailleurs, un sondage fait ces jours-ci donne John McCain perdant et face a Obama, et face a Clinton. Le parti est loin d'avoir perdu. L'ecart dans les deux cas est de 5 points.http://politicalticker.blogs.cnn.com/2008/05/14/poll-shows-both-clinton-and-obama-beating-mccain/
Obama va a priori remporter l'Oregon, et le Kentucky etant serre, le soutien d'Edwards va l'aider.

24.Posté par coco le 15/05/2008 16:29
qui a dit que les Noirs votent obama par ce qu'il est Noir sans se poser la question ? les Noirs votent pour un président Noir car ils ont toujours votés pour un président blanc c(c'est le cas de clinton qui avait bénéficié du soutiens du vote noir dont a bénéficié obama) cette analyse sent du racisme. Il a fallu la gaffe des déclaration de hillary et de son bill de mari pour que les NOIRS APPORTENT UN SOUTIEN TOTAL A OBAMA. Au moins eu ils votent par patriotisme et cela s'est vérifier dans l'affaire des propos du pasteur wright .le vote des Noirs n'a pas changé avant et après que obama le renie , ON VOIT QUE CONTRAIREMENT A CE QUE PENSE CERTAIN IL YA UNE REFLEXION DERRIERE.
c'est bien beau de souligner maintenant qu'il est METIS puisque le plus dur a été fait comme quoi, quand c'est BON cela ne conserne plus seulement les frères et soeurs, mais tous le village .quoi de plus normal, seulement que, il s'est ce qu'il est.

25.Posté par couldouce le 15/05/2008 21:07
Excellent et comme dirait Lancelot : A la Vie, A la Mort, Fidèle et Fraternelle.Bonne Chance à tous les Militants, Symphatisants de Barack.Il marquera l'histoire.

C'est le festival de Cannes Alors les Amoureux de la politique des US Avez-vous vus 13 Jours, JFK.C'est d'actualité

Juste une question Smoby il serait pas un peu Négationiste

26.Posté par annegc1 le 15/05/2008 22:45
@ metatron: vu que la barre de 2025 est un chiffre prenant en compte délégués ET superdélégués, il aurait été de toutes façons difficile pour un candidat d'obtenir un tel chiffre sans l'appui des superdélégués... s'il avait fallu ne comptabiliser que les délégués, il aurait fallu atteindre le chiffre de 1606 pour atteindre la majorité absolue... chiffre qui sera d'ailleurs atteint très prochainement pas Barack Obama...

27.Posté par Laurent le 16/05/2008 00:53
Le soutien d'Edwards est surtout utile pour les superdélégués. Par exemple Obama a reçu le soutien du syndicat United Steelworkers qui avait avant soutenu Edwards. Et 4 superdélégués ont suivi.

Par contre, pour un ticket Obama / Edwards je ne pense pas que c'est une bonne idée. En 2004 Edwards n'a apporté AUCUN état du sud à Kerry. Même pas son état natal.

28.Posté par jm le 16/05/2008 02:13
J'aime bien les politiques quand ils expliquent le comment du quoi, on en est loin mais ce qui est bien c'est qu' Obama a le crédit pour ce qu'il propose. Les médias "meanstream" édulcorent les messages, généralisent, simplifient, caricaturent, ce qui peut amèner n'importe quelle bécasse au pouvoir, cf. GWB & Cie.

The How is the Key.

I'm jm and i approuve this message*

* ;-)

29.Posté par nelson le 21/05/2008 11:52
Edwards était le meilleur candidat et de façon objective, on peut constater équitablement combien les autres candidats ont "piochés" dans son programme. Il jouit d'une grande estime de l'électorat ans le camp démocrate ainsi que sa femme Elizabeth, vicitme d'un cancer incurableje l'ai constaté il y a un mois quand j'étais aux USA. il est vrai que vouloir se battre contre la pauvreté aux USA qu'elle soit blanche, noire, jaune ou rouge n'est peut être pas un combat digne d'intérêt pour certains intervenants sur ce site ou bien peu-être que ses détracteurs lui reprochent d'être issue d'une famille pauvre et de s'être fait lui-même à force de courage et de travail, que voulez vous tous les candidats ne peuvent pas être nés avec une cuillère en argent dans la bouche ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains