Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton reçoit le soutien d'un ex-agent de la CIA

Marjorie Paillon le 10 Mai 2008 à 16:30

Parce qu'il avait nié l'existence d'armes de destructions massives en Iraq, l'ancien ambassadeur des Etats-Unis Joseph Wilson a payé le prix fort. L'administration Bush a en effet révélé l'identité de son épouse Valery Plame, agent de la CIA de son état. Le couple Wilson-Plame est devenu le symbole de la résistance à la guerre en Irak et aux petits arrangements de George W. Bush avec la vérité. Conseiller spécial de Bill à la Maison Blanche, Joseph Wilson est resté fidèle au clan Clinton. Il apporte son soutien à Hillary et approuve ses position sur l'Irak dans ce spot vidéo réalisé avec sa femme.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par marius munt le 10/05/2008 18:35
Monsieur de la Cia,pour commencer,je voudrais savoir si vous etes oui ou non un super
délégué?Si c'est pas le cas,ça ne sert à rien,et d'ailleurs ça ne servira à rien.L'embarque
ment est déja à l'arrivée.Je réprends la phrase de ce Super délégué qui dit:comment appuyer quelqu'un qui n'a gagné que son fief de pennsylvanie(est),et celui qui a gagné dans tout le pays?J'ai comme impréssion que ce Monsieur ancien de la cia veut attirer
l'attention de la population,c'est à dire,allez là ou les gens ne vont plus,pour attirer l'attention de tous ceux qui ne l'ont plus dans leurs mémoires.Monsieur de la cia,vous feriez mieux de vous effacer.

2.Posté par smoby le 10/05/2008 19:10
Pas de quoi retourner le monde ;), cela prouve simplement que Hillary Clinton est soutenue par des gens tres experiementes, qui connaissent bien les affaires des USA, qui sont loyaux et ont des principes et des convictions solides. Personne dans le camp democrate ne peut s'en prendre ou critiquer l'ambassadeur et sa femme, ils ont deja "paye" leur engagement politique fort.

Leur message signifie que Hillary continue la campagne et qu'elle veut demontrer que ses positions sur l'Irak sont responsables face aux critiques de McCain et des generaux de l'armee.

Les tracking poll au niveau national continuent d'indiquer que la senatrice peut faire un meilleur score contre McCain (48%-43%) que le senateur Obama (45%-44%). Obama a 50% d'opinions favorables et McCain 49%. Aussi, 89% des democrates pensent que c'est Obama qui sera designe pour representer le parti.

Les blogs republicains expriment deja leur satisfaction, il y aura de la munition contra Obama et surtout il y aura des millions de "clintonistes" decus et insultes depuis des semaines sur la blogosphere et dans les media pro-Obama. De quoi faire une campagne chez les republicains. On va leur rappeler en permanence la maniere dont a ete traitee leur championne (monstre, menteuse, manipulatrice, vieille femme aigrie, raciste, assoifee de pouvoir, etc.) par les militants proches d'Obama. Bien sur, Hillary peut dire 2-3 mots de soutien a Obama, politesse democrate oblige, mais le mal est fait.

Toutefois, ceux qui connaissent l'ex First Lady savent qu'elle est a l'affut de la moindre occasion et qu'elle veut arriver a la Convention en position de force, avec un maximum de delegues. On verra les resultats dans les primaires de mai.

3.Posté par hadya le 10/05/2008 19:14
LOL!
Mieux vaut tard que jamais.......Mais là il est BEAUCOUP trop tard......Merci quand même!

4.Posté par Laurent le 10/05/2008 20:39
Les soutiens de personalités font rarement changer d'opinion des gens, ils permettent par contre d'attirer l'attention sur un candidat. Très utile en début de campagne où la plupart des candidats sont inconnus.

Mais maintenant, à part quelqu'un qui ait de l'influence sur les superdélégués, le soutien d'une personalité n'a virtuellement aucun effet - même sur les élections prochaines. Hillary comme Obama ont plus que leur dose d'attention.

5.Posté par smoby le 11/05/2008 12:06
Toujours la division chez les democrates, ou la senatrice Hillary Clinton a qqs.1.720 delegues (dont 272 super-delegues) et Obama environ 1.870 delegues (dont 273 super-delegues).
Il y a encore en jeu qqs. 470 delegues et super-delegues, le senateur Barack Hussein Oabam Jr. a besoin d'environ 160 pour avoir le minimum necessaire a la Convention (2.025). Hillary Rodham Clinton a juste une chance theorique, mathematiquement elle n'est pas eliminee de la course, mais elle aurait besoin de plus de 300 delegues et SD.

Comme ni Obama ni Clinton ne peuvent pas vaincre juste par le nombre de delegues (une tres mauvaise situation pour le parti, quand aucun des candidats n'arrive a gagner clairement les primaires et les caucus), la partie sera decidee en coulisse, par des tractations entre les ailes et les lobbys du parti democrate, qui vont faire pression sur les 257 SD qui n'ont pas encore pris de decision.

Et meme comme ca, c'est pas sur jusqu'a la Convention, on a deja vu que les SD peuvent changer d'avis et annuler leur promesse initiale.
C'est la raison pour laquelle Hillary lutte encore, elle veut gaganer un maximum de delegues et des SD et continuer a negocier avec certains qui se sont prononce au debut pour Obama.

Si j'ai bien compris, le but du staff Clinton est d'arriver a pres de 50-100 voix de minimum necessaire (vers 1.900-1.950 representants) et commencer le travail sur les SD, entre juin et aout, et sur les cas de FL+MI (sans ces 2 grands Etats la legitimite d'Obama est amoindri)!

2 mois c'est long, il peut arriver plein des choses dans la campagne d'Obama. Et tant que Hillary Clinton ne dit pas publiquement "je renonce, je me retire et je vais soutenir le candidat Obama" rien n'est jouer a l'avance. Edwards, Pelosi, Reid, Gore, tous refusent de se prononcer avant que Hillary ne prenne une decision, ils sont des politiques, ils savent ce que la prudence poltique leur impose.

La senatrice de NY etait une bonne candidate pour le parti democrate, on a eu maintenant la preuve qu'elle est "intelligente, forte, combative "(dixit Obama:)). Ce n'est pas elle qui a divise le parti, se sont ceux qui ont pousse Obama sur le devant de la scene en debut du 2007 (en particulier le clan Kennedy, l'aile catholique du parti) et ont cree ainsi un deuxieme "bon" candidat, juste parce qu'ils ne supportaient plus le clan Clinton!

Resultat: 18 mois de lutte fratricide, une situation confuse et des chances reelles pour les republicains de gagner.
Parce que ceux qui aujourd'hui nous promettent "l'unite du parti" sont les memes qui disaient "la competition entre Clinton et Obama va faire du bien, c'est un plus pour le parti":))). Mais oui, c'est ca:)))). Ils ne savent plus comment arreter ce truc qui "fait du bien au parti":)))

Ceux qui ont sortie du chapeau le senateur metis comme arme "anti-Clinton" seront les principaux responsables si les democrates se divisent et perdent en novembre 2008.

6.Posté par annegc1 le 11/05/2008 23:48
Toujours le mot pour rire Smoby! Manifestement tu ne n'as rien compris au processus électoral américain, malgré les très nombreux copiés collés dont tu abreuves régulièrement ce site...
en tous les cas, merci de nous permettre de beaucoup rire grâce à tes commentaires aussi éloignés de la réalité qu'ils en sont véritablement très risibles!

7.Posté par EMERIC le 12/05/2008 10:53
Pour Hillary CLINTON, c'était sa présidence, après celle de son mari en poasant par celle d'Al. GORE.

Elle serait dans une situtaion psycholigique de décontrenance face à un orojet mûrement élaboré et qui serait en passe d'être contrarié

Entreparanthèse, si GORE et EDWAEDS trainaient le pas pour se pronioncer, l'on peut s'imaginer qu'esux aussi seraient contrariés par l'irruption "inattendue" de Barack OBAMA

Ses contrariés HILLARY se regarde, regarde son âge et elle regarde à ses côtés ce nouveau type de politiques que représenterait OBAMA.
Quelque chose d'inoui s'est produit aux USA : une femme , elle et un Noir pouvaient tenir en haleine toute une nation pour son destin pendant le 4 prochaines années (2008-2012).

HILLARY, sait que touit le monde se rend bien compte que désormais ce gâteau présidentiel était dégustable aussi bien par des "Non-WASP" (White Anglo-Saxon Protetants ) que par des femmes.

L'après OBAMA et l'après HILLARY verra les membres de toute les minorités non -origine européenne et de jeunes femmes de talent sachant que que tout devenait possible aux USA.

Si donc Hillary veut être Présidente jusqu'à l'âge dee 70-80 ans , ellle pourra l'être, mais entretemps les loups et louves politiques toutes communautés confondues se seront essaimées dans le pays.

Alors HILLARY se bat, elle se bat et tous les coups sont possibles.
C'est vrai avec cette CLINTON-là, OBAMA, n'a pas encore gagné parce qu'il n'est pas à l'abri d'un coup tordu, bien ajusté et susceptible de passer inaperçu comme tordu.

Malheureusement ça pourrait ne pas non plus faire gagner HILLARY.

L'éventuelle promesse faite à HILLARY par Bill de l'aider à conquérir la Maison Blanche ne devrait pas nécesairement se transformer en promesse faite par la nation américaine en général et par le parti démocrate en particulier.

Dans ce cas, on y gagnerait en terme de démocratie que tout se passsât dans les règles.

Le soutien de M et Mme WILSON, anciens de la CIA, en principe, dans de coindtiions normales de simples lectures des déclarations, de prises de postions et de profession de foi des candidats CLINTON et OBAMA devrait être destiné à OBAMA et non pas à HILLARY.

En effet, HILLARY a appuyé la politique de BUSH d'invasion d'IRAK pour y aller détruire les Armes de Destruction Massives (ADM) que, justement ces mêmes Monsieur et Madame de la CIA nièrent l'existance.

Allez y comprendre !.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains