Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton gagne le rodéo du Texas et se remet en selle pour la Pennsylvanie

Marjorie Paillon le 5 Mars 2008 à 09:45

Et de trois. Hillary Clinton remporte le primaire du Texas, selon plusieurs medias. Les chiffres du caucus texan ne sont pas encore définitifs à cette heure. Mais cette victoire du jour remet la candidate en course. Les militants clintoniens peuvent entonner un vibrant "Yes we will" en réponse au "Yes we can" de Barack Obama.



daniella zalcman, licence cc, flickr
daniella zalcman, licence cc, flickr
Hillary est rentrée se coucher à son hôtel de Cleveland. Un repos bien mérité après ces dernières heures qui ont soumis les deux camps à rude épreuve. Il a fallu aller chercher ces victoires du Rhode Island, de l'Ohio et surtout du Texas. Prouver que rien n'était perdu. Sortir les griffes pour égratigner l'image trop charismatique de Barack Obama, après avoir fait patte de velours lors du débat CNN d'il y a 10 jours.
L'ex- First Lady a de nouvelles raisons d'y croire. D'abord parce que cela la repositionne comme challenger de poids face à un Barack plus symbole que véritable commander in chief. La brouille de ces dernières 48 heures sur l'ALENA montre qu'Hillary connait encore les règles de la diplomatie sur le bout des doigts.
Ensuite, elle donne un signe fort à son propre parti. Elle est plus que jamais en course, montre qu'elle peut remporter l'Ohio, Etat-emblème du comportement électoral de la Nation. Un clein d'oeil appuyé aux super délégués qui pourraient être tentés de retirer leur soutien à Barack Obama. Bien que ces délégués investis de super-pouvoirs soient parfois insaisisables, leur rôle de catalyseur des forces du parti démocrate sera décisif si les donkeys veulent se présenter unis face aux elephants en novembre prochain. Sur les 796 super délégués, 356 n'ont pas encore fait leur choix. Leur faculté de pouvoir changer d'avis à tout moment va donner du fil à retorde aux staffs de campagne des deux candidats.
A ce stade, Barack Obama conserve une avance d'une centaine de délégués sur Hillary Clinton. Il détient 1 482 délégués dont 199 super délégués, tandis que la sénatrice de l'Etat de New-York totalise 1 390 délégués dont 241 super délégués. Il leur faut atteindre le chiffre clé de 2 025 délégués pour emporter l'investiture.

La formule de Carl Bernstein est donc plus que jamais d'actualité : "Don't count her out" nous disait-il en février dernier. Barack Obama va lui aussi avoir a coeur de faire démentir le journaliste politique.
Autant dire que les jeux resteront serrés jusqu'à la primaire de Pennsylvanie, le 22 avril prochain.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par vintimille le 05/03/2008 15:55
S'il est vrai que les campagnes électorales modernes sont remportées par ceux qui produiront la meilleure "histoire",la meilleure mise en scène de leur marche vers le pouvoir,alors il se pourrait bien que le scenario "Hillary revenue d'outre-tombe" prenne le pas sur "L'Évangile selon Barack"...Un zombie contre un Messie,qui veut parier ?

2.Posté par moussa le 10/03/2008 01:21
Obama a à peu près le même nombre de délégués à l'issue des primaires du Texas mais il a pratiquement gagné les caucus par une grande marge. Résultat: Obama a gagné Texas. Tous les journalistes sont passés à côté de cette information. On est dans une phase de recherche de délégués, et un caucus y vaut une primaire.

3.Posté par rico le 11/03/2008 00:43
Et un super délégué vaut un délégué issus d'un caucus ou d'une primaire.

4.Posté par GUIGMA Moîse le 11/03/2008 15:02
Les caucus au Texas ont effectivement été remportés par Obama, et en définitif, il engrange plus de délégués que sa rivale dans ce Etat, qui a pourtant été brillamment et bruillemment remporté par cette dernière. Je me demande réellement pourquoi la presse est - elle aussi muette sur cette information essentielle? N'est pas pour faire durer le suspens?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains