Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton : «Yes We Can» avec Barack Obama

Marjorie Paillon le 7 Juin 2008 à 19:45

Chose promise, chose due. Comme prévu, Hillary Clinton a reconnu ce samedi sa défaite dans ces primaires démocrates et annoncé son ralliement à Barack Obama. Un discours impensable il y a encore 6 mois, au temps où la candidate surfait au sommet des sondages. Aujourd'hui, elle suspend sa campagne, appuie la candidature d'Obama et lui apporte un soutien "plein et entier". Reste à savoir si ses militants feront de même.



Hillary Clinton, licence cc, flickr
Hillary Clinton, licence cc, flickr
Son public l'a attendue pendant près de 47 minutes. Massés dans le National Building Museum de New York City, les militants d'Hillary Clinton ont tenu à venir lui rendre hommage. Le rendez-vous se voulait être un pas vers l'unification du Parti démocrate. Pourtant certains supporters avaient comme un goût d'amertume dans leurs hourras. Les caméras de CNN attrapaient au passage quelques huées et autres mines décomposées, au moment crucial où Hillary Clinton déclarait un soutien sans équivoque à son ancien compétiteur, Barack Obama.
Qu'importe. Une fois la pilule de la défaite avalée, la sénatrice de l'Etat de New York reprend ses accents guerriers pour préparer ses 17 millions d'électeurs à la bataille contre John McCain.
Premier symptôme de sa conversion forcée à l'Obamania, la sénatrice emploie le vocabulaire favori du nouveau candidat démocrate. Elle finit même ses phrases par "Yes We Can".
Mais visiblement, la carte du sexisme reste en travers de la gorge d'Hillary. L'ex candidate à la Maison Blanche s'est fendu d'une diatribe de 10 minutes contre le plafond de verre qui empêche les femmes d'avancer dans la société américaine. "Si nous pouvons envoyer ne femme dans l'espace, nous pourrons un jour propulser une femme à la Maison Blanche." dit-elle. La voie est ouverte.
Ce ne sera donc pas le tour d'Hillary cette fois-ci. L'ex première femme candidate à la présidence américaine cède la place au premier noir nominé du Parti démocrate pour défendre ses couleurs au mois de novembre. Ce sera aux militants de savoir s'unir pour transformer l'essai.

Update : Associated Press a sélectionné un sonore d'Hillary Clinton qui résume son discours. Le voici en vidéo.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par RenUS le 07/06/2008 20:20
J'attends vraiment de voir si elle va s'impliquer personnellement dans la campagne d'Obama, car là je suis pas sûr qu'elle soit motivée.Mais j'espère qu'elle le fera, Obama en aura besoin pour convaincre les ouvriers blancs et certains latinos, même s'ils semblent acquis ces latinos selon le los angeles times dans son sondage (62% obama et 29% McCain)

2.Posté par jean marie le 07/06/2008 22:43
Mon ami Snoby, la vie réserve souvent des surprises, je te demande formellement de faire la paix afin d’unifier@ notre manière le parti démocrate même lorsqu’on est loin, un seul nous faible, ensemble nous fort, ensemble, ensemble nous combattront JONH Mc Cain. Il est temps pour que le monde change, il est temps qu’on arrive à une autre formule pour faire marcher les automobiles, l’avions etc. afin de ne pas dépendre des pétroles qui, aujourd’hui encore ne cessent pas de grimper, je prétends pas que Obama peut faire tout ca mais cependant, il peut commencer et les autres puissants pays pourront suivre et comme ca nous arriveront á avoir un autre monde yes we can
Il faut qu’on oublie les intérêts de chapelles, cesse avec les armes de destruction massive, pense á un monde vert, malgré tout, HILLARY CLINTON á fait un effort, á vous de faire le vôtre,il faut faire appel á tout le monde, tous les pays sans distinction. Je souhaite bonne chance á Obama et tous les autres qui veulent un changement véritable dans ce monde pourri, corrompu .En fin que DIEU nous protège et nous guide.

3.Posté par Lucide le 08/06/2008 04:48

Tout d'abord il convient de bien séparer les fans (forcement excessifs voir hystériques des élécteurs de base). Ce sont les fans qui sont la a chaque discours, et surtout au dernier et ils ne refletent pas forcement l'élécteur type d'Hillary.

Second point les républicains modérés décus de Bush qui se portaient sur Clinton depuis le début de la campagne n'étaient pas verrouillés pour autant, rien ne dit qu'ils ne se seraient pas reporté vers le vétéran républicain au moment du vote. Ce n'est pas un drame si ils retournent a la maison, l'important pour Obama est de faire le plein des démocrates et de cartonner sur les indépendants.

Ensuite il faut avoir a l'esprit que la campagne est encore longue, 6 mois, il peut se passer énormément de choses tant sur le plan de l'actualité (irak, écononomie, relations nord/sud, Est/ouest ou devrait on dire depuis la signature de l'OCS l'alliance militaire Russie/chine/Iran entre l'axe nord ouest et sud/est) que du point de vue de la campagne elle même ou Barack Obama aura tout de même le temps de se mesurer et de se "regler"' face a Mc Cain.

Au dela, l'enjeu est clair pour le sénateur de l'Illinois à défaut d'être facile, rassembler les latinos, les femmes blanches démocrates, les cols bleus et les indépendants (sans perdre son éléctorat propre), peut être pas autant qu'Hillary mais majoritairement et surtout il devra motiver les jeunes a aller voter (ce sont eux qui ont fait échouer John Kerry en n'allant pas aux urnes en 2004).

En revanche obama peut être tranquille pour ce qui est de l'éléctorat Black (12% des americains) qui sera motivé comme jamais dans l'histoire pour aller voter et par les CSP+ qui devraient avoir a coeur de participer a une éléction unique et surtout de redorer leur image face au monde...

Alors, Obama peut il être élu ? Oui sans aucun doute. Le sera t'il ? c'est une autre histoire, mais celle ci s'écrit chaque jours, attendons la campagne nous serons fixé dans quelques mois mais n'oublions pas que Barack Obama est un phénomène, encore totalement inconnu des européens il y a seulement 7 mois et des américains il y a 5 ans ,qu'il a terrassé la 'machine Clinton"....et que ce n'est pas par hasard. Entre son charisme unique, son positionnement au centre et ses discours aspirationnel (il parle de l'amérique, des américains, ne dit jamais "je" ou presque*) et le fait qu'il constitue a lui seul un "logiciel" completement nouveau et qu'il promet de s'occuper des plus démunis lui donne de serieux atouts...

Vivement la suite :)

* NB : la pratique du "vous" et du "nous" est exactement ce qui a manqué a François Bayrou pour prolonger la vague qui l'a amené de 7% a 18.7% en mai 2007. Son positionnement était en effet assez proche d'Obama, trés au centre, contre les lobbyes, pour la moralisation de la politique, contre la collusion des médias et des groupes financiers liés au pouvoir, contre les pratiques du passé, tenant un discours au dessus des clivages et pour les citoyens...ha si seulement il avait eu le charisme et le sens du "vous" d'Obama, l'histoire de France aurait été changé (il battait sans soucis le Mc Cain français en cas de second tour)

4.Posté par Avembe le 08/06/2008 19:13
@Renus
les Latinos comme bon nombre de minorités de c'pays ont certainement vibrer comme jamais à la victoire de Obama
.Si un Noir a pu le faire alors Tout le monde peut le faire...voilà ce que cela signifie pour eux ..de même que pour les Asiatiques américains et les Native americans... mais il y a tant de tensions entre ces 2 communautés(Blacks/Latinos)...

attention je ne dis pas que Obama sera cool avec cette communauté mais il est CLAIREMENT une source d'inspiration tout bonnement extraordinaire..;

Quant aux femmes je suis certain que Mme Clinton saura d'une manière ou d'une autre faire pression sur Obama afin que ce dernier fasse le nécessaire pour qu'elles votent pour lui...

mais si les femmes n'accordent pas leurs votes à Obama ,je crains qu'elles ne le regrettent lors de la nomination à la cour suprême d'un nouveau "pro-life" et pour un sacré bon moment

La vraie crainte est tout simplement que les gens refusent de voter pour ..un Noir..mais bon...le mec a tout l'air d'assurer pour l'instant

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains