Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton : «Shame on you, Barack Obama !»

Julien Landfried le 24 Février 2008 à 11:30

La sénatrice de New York a accusé l'équipe de Barack Obama de colporter dans ses courriers électroniques des fausses informations sur son programme. Des méthodes dignes selon elle de l'ancien conseiller de George W. Bush, Karl Rove. Hillary Clinton ne s'avoue pas vaincue !



Hillary Clinton réagissait ainsi à ce qu'elle décrivait comme une falsification de ses positions sur l'ALENA (l'accord de libre échange nord-américain, voir les attaques du camp Obama et sur la couverture santé.

La réponse d'Obama ci-dessous :




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par bowthan le 24/02/2008 13:15
Karl Rove n'a surtout pas hésiter à s'en prendre aux personnes pour même W. Bush sur orbite comme il avait fait contre McCain en 2000 ou un peu aussi contre Kerry où il a exploité à merveille le ressentiment antifrançais qu'il a eu en raison d'un différent entre les deux nations sur l'Irak notamment.( et puis bon la france est vu comme un pays du passé, pas vraiment comme un pays d'avenir surtout coté républicain. Voir un discours de Mitt Romney cette année encore).

Si je ne me trompe pas sur le compte de Karl Rove, c'est peut être une accusation un peu excessive de la part de Clinton de comparer le camp Obama à Karl Rove. Et vu ce qu'il s'est passé dans la campagne selon l'expression consacrée c'est l'hôpital qui se moque de la charité.

Et j'ai bien peur pour Hillary que cette sortie ne soit un coup d'épée dans l'eau car l'Obama n'a pas l'air d'être tant que ça sur la défensive. Personnellement je ne comprends pas ce "shame on you Obama" sitot après le 19ème débat où elle avait affirmée être honorée tout ça d'être en course avec Obama lors de ces primaires. Car ça annule un peu ce moment. Peut être est ce pour corriger ça justement qu'elle a fait cette sortie. C'est étrange quand même.

2.Posté par sam75 le 24/02/2008 14:25
venant d'elle...franchement c'est une desperate housewive!
autant ces méthodes sont discutables autant lui n'a pas eu à inventer quoique ce soit ce sont des faits alors qu'elle a du inventer des mensonges style il est musulman,il n'a aucune expérience etc
la réponse d'Obama est parfaite:pas sur la défensive,claire et factuelle surtout

3.Posté par Darthvaderiste le 24/02/2008 14:45
Je n'ai vu que 3 des 19 débats, mais sans doute les plus importants puisqu'il s'agit de celui du New Hampshire, celui d'Austin et celui de Californie avant le Super Thuesday, et j'ai le bon souvenir qu'Obama ai affirmé lors de chacun de ses débats que Hillary voulait obliger les américains à contracter une assurance santé. Je ne comprends pas pourquoi, elle n'a pas réagit sur le tas, sans doute parce que c'est la vérité pure et simple : son programme veut obliger les américains à prendre une assurance santé, quel mal y en a-t-il. Elle se permet bien de dire à tout va que le plan d'Obama écarte 15 millions d'américains alors qu'il veut rendre plus abordable les assurances santé pour que tout le monde puisse y souscrire. Dans toute campagne, on déforme les propositions des adversaires au prisme de ses propres intérêts et depuis le début on a cette opposition caricaturale entre les deux (alors que leurs propositions mériteraient d'être complémentaires). Ensuite sur la question de l'ALENA (NATFA si je m'y retrouve bien), c'est un sujet extrêmement complexe sur lequel il l'a déjà attaquée ne serait-ce qu'à Austin.

Il y a un très bon article à ce propos dans Libé (consultable en ligne et en rapport avec le sujet) où ils expliquent qu'il y a un vent de pessimisme qui secoue le camp Clinton (jusqu'à Bill) et qu'elle est sans doute confrontée à la décision de son retrait que tout le monde semble lui conseiller de prendre. Personnellement, je pense que ce mélodrame est la rebellion d'un candidate contre son camp qui, pense-t-elle, la lâche : elle a envie de leur dire qu'elle n'est pas morte et qu'elle est maitresse de sa campagne. Je pense que si c'était vraiment une stratégie de campagne, elle aurait d'abord réfléchis à la manière de formuler sa critique (pas en improvisant comme elle l'a fait), elle aurait réfléchis au fait que le contenu des mails est formulé depuis longtemps par Obama dans ses discours et débats, elle aurait aussi réfléchi à la manière dont il allait répondre et enfin elle aurait pensé qu'elle aussi fait dans ces critiques caricaturales (cf. les videos de campagne du Wisconsin où elle dit que le plan Health Care de Obama écarte 15 millions d'américains, caricaturant sa position, comme lui caricature la sienne).

Cette histoire me fait un peu penser à la réaction de Ségolène d'entre deux tours de la campagne présidentielle : sachant la défaite inévitable, se sachant en passe d'être évacuée par le parti, elle est redevenue elle-même, elle a négociée, seule, avec le MoDem et a adopté un ton très agressif face à son adversaire, histoire de s'affirmer par rapport à son équipe et par rapport au parti qui a pas mal muselé sa campagne.
Hillary sent la défaite venir, a l'impression de ne plus être soutenu par son équipe (y compris son mari) qui est très pessimiste et surtout elle se sent lachée par le parti et les militants démocrates qui jusque là la soutenaient majoritairement (Obama surfant en parti sur le soutien des indépendants) et qui aujourd'hui se disent "Peu importe lequel des deux candidats, on se rangera derrière, ils sont tous les deux excellents !" Sans doute aussi que le fait qu'elle perde tous les catégories qui lui étaient favorables jusqu'alors pèsent aussi.

C'est une réaction très compréhensible de sa part que de ne pas vouloir s'avouer vaincue alors que tout le monde ou presque pronostique sa défaite ou l'espère pour le bien du parti (avoir un candidat démocrate le plus vite possible face à McCain). Mais comme Bowthan, j'ai bien peur que ce soit un coup d'épée dans l'eau, et qu'elle en ai conscience. La réaction d'Obama est parlante à ce propos : il est serein, il n'est pas sur la défensive, il assume et explique avant de se montrer presque compréhensif, comprenant qu'elle est désespérée.

Pour moi, anticipant sans doute, c'est probablement à la fois le tournant et l'image de la campagne. Tout le monde (sauf les plus acharnés d'Hillary) aura compris que c'est son dernier soubresaut avant la mort. La réaction est d'autant plus vive que, plus que jamais, malheur au vaincu puisque le deuxième, quel qu'il soit, a très peu de chance de former un ticket avec le vainqueur, les deux candidats étant relativement proches idéologiquement, mais aussi géographique, et surtout les deux candidats ayant entretenu une telle animosité mutuelle et différenciation sur leur conception du pouvoir, qu'on imagine mal un ticket où la candidate Clinton choisirait l'inexpérimenté Obama comme VP ou, le candidat Obama choisissant l'incarnation dynastique du passé comme VP.
Contrairement à Obama qui pourra toujours espérer faire acte de candidature dans 4 ou 8 ans en portant le même message de changement (Hillary ne promettant pas de changer Washington contrairement à lui), elle, c'est sans doute sa dernière chance, car si Obama est élu, pour 4 ou 8 ans, elle aura perdu sa place au profit d'une nouvelle génération portée par Obama. Si Obama se plante, ça risque de faire comme avec le PS français, un désir de changement dans le parti va naitre renvoyant Obama et les cadres du parti (dont Clinton) aux oubliettes. Pour moi, elle a encore beaucoup à faire politiquement, mais pour la présidentielle, c'est sans aucun doute sa dernière chance, surtout qu'aux USA, contrairement à chez nous, on a un véritable turnover constant des personnalités politiques.

4.Posté par moussa le 24/02/2008 15:18
Hillary n'a fait qu'attaquer Obama sur son "Health Care Plan" depuis le début. donc qu'elle vienne pas nous faire une crise d"hystérie comme si nous étions nés d'hier. Shame on you Billary. Surrender. Fous-nous maintenant la paix et arrête de faire comme si la victoire c'est soit pour toi, soit pour personne. Hillary est maintenant nue, cachez-vous.

5.Posté par hadya le 24/02/2008 16:27
Désespérée et désespérante......Pauvre pauvre Cruella......

Le contraste entre les 2 videos entre une Cryllary qui pète les plombs pour de bon et un Barack calme et posé comme à son habitude, parlent d'elle-même......

6.Posté par Edouard le 24/02/2008 16:44
Hillary sait qu'elle a perdu...
Elle a honte, et ça la fait chier d'échouer ainsi alors que son mari a réussi. C'est même pas du désespoir, c'est de la honte cachée par une "fausse colère" - Obama n'est qu'un prétexte...le vraie problème c'est qu'elle est a bout de force mais qu'elle ne peut ou ne veut pas abandonner avant de se prendre la dérouiller de sa vie - fin de carrière politique pour Mme Brushing ? [...] Le début de la fin pour "the most experience candidate", Sen.Clinton.

7.Posté par natural le 24/02/2008 16:46
Dans un rôle aussi important et aussi sérieux (la première puissance mondiale), la personne qui doit accéder au bureau oval doit surtout faire preuve de sagesse et de dignité. Lorsque je revois le passage du "Shame on you, Barack Obama ! Meet me in Ohio"" avec cet air de mépris, j'imagine les mots suivants "Tu me donnes envie de vomir, Barack Obama ! Je t'attends au tournant." Cela a son importance, étant donné que son rêve s'envole au fil des jours. Elle lui en voudra toute sa vie, c'est une femme desespérée qui pousse un cri de désespoir ! Et chapeau bas à la réaction de Barack Obama, il a en effet compris la détresse d'Hillary ! Zen et serein !! Digne d'un futur président !

8.Posté par Respect le Maximum le 24/02/2008 18:03
Mais nom de dieu!!!!!! comment Bill Clitoris peut laisser sa femme agir de la sorte. Elle a quel genre de stratèges de campagne? Elle aura passé par tous les états d'âme : larmes du N.H, honorée au Texas, enfin elle pète les plombs. J'avoue que je ne comprends rien de cette vieille, moi. Je suis convaincue dans la tête de cette femme, ce n'est plus la compétition, c'est vraiment la haine.Alors doit elle s'en prendre à elle même ou à Obama? Franchement, avant même si je n'étais pas pro Hilare, là je la desteste, le la haie car elle n'a pas de respect pour les autres, pas plus que pour le futur président des usa.

9.Posté par rico le 25/02/2008 20:12
C'est une constante sur tous les forums: les Obamaistes nous rabachent les oreilles qu'Hillary est méchante avec une campagne de dénigrement, Obama est gentil avec une campagne positive.

Ici, Obama est pris en flagrant délit de campagne de dénigrement.

Une fois de plus, au lieu d'admettre l'évidence, les supporteurs pro-Obama s'énervent contre celle qui leur fait obstacle et multiplient les appellations injurieuses (jugez en par vous même... Elle est belle leur positivité. Mention spéciale au très mal nommé Maximum le Respect). Ils l'attaquent d'autant plus méchamment que la vérité qu'elle expose est amère: le changement que prétend incarner leur idole, c'est celui d'un candidat démocrate qui attaque la couverture universelle et s'en sert comme d'un marchepied pour ses ambitions.

10.Posté par rico le 25/02/2008 20:31
Darthvaderiste: En cas de défaite aux primaires, Hillary aura probablement sa chance en 2012, contrairement à Obama que je ne voie absolument pas remporter l'élection présidentielle. Il est d'ailleurs bien plus difficile de se représenter après un échec aux présidentielles (aucun vaincu ne s'est représenté aux présidentielles depuis Nixon) qu'après un échec aux primaires (Cette année: au moins Mac Cain et Edwards avec une investiture à la clé pour le 1er)

A vouloir envoyer Obama trop vite aux présidentielles, les démocrates risquent de le griller définitivement.
Quel gachis, alors qu'en VP encore jeune d'une Hillary Clinton dont les chances de victoires en Novembre sont très probables (j'ai déjà expliqué pourquoi), il se serait positionné pour l'avenir.
Mais à tout vouloir tout de suite...

11.Posté par Archytas le 26/02/2008 11:12
Rico :

Ce que vous dites sur Obama est vrai, si il perd cette election (celle de novembre), il n'aura probablement plus sa chance ensuite.
Seulement voila, vous pouvez nous expliquer par a+b qu'Hillary devrait en theorie gagner en novembre si elle se présente, je n'y crois pas une seconde. Sa stratégie de campagne est lamentable et incompréhensible. Si elle avait su gérer sa primaire, Obama n'aurait jamais pu l'inquiéter.
Comment croire ensuite qu'elle puisse gérer et mener les démocrates à al victoire en novembre connaissant la haine des républicains à son égard et le succés de McCain auprés des indépendants ?
On se fout de savoir qui a raison dans cet incident, le probleme est la reaction d'Hillary, ca n'est pas une réaction qui corrige les défauts que lui donnent les electeurs, bien au contraire ! Bref, au niveau de la gestion de l'image c'est tout faux... Le reste (vrai oupas, attaque d'Obama ou d'Hillary) est anecdotique, ce qui compte c'est vers qui pencheront les electeurs en voyant ces images, et franchement je doute qu'elle gagne des voix avec de telles réactions (je pense même qu'elle en perd) surtout en comparant avec Obama qui était calme et posé.
Alors, arréter de nous raconter que les chances de victoire d'Hillary sont trés probables en novembre, elle n'arrivera trés probablement pas à gagner les primaires de son propre parti ou Bill Clinton est toujours trés populaire ! Un comble !
Bref, une victoire d'Hillary en novembre est peut être historiquement probable mais quand on regarde l'adversaire et la gestion catastrophique de sa campgane on peut en douter. Ceci dit ca ne veut pas dire qu'Obama gagnera.
Je suis vraiment trés decu par sa campagne, elle n'a jamais su gérer aucune situation : son avance colossale au départ, puis sa position d'outsider ensuite.

12.Posté par L'orage le 02/03/2008 13:08
Qu'est ce qui s'est arrivé à la "First Lady"
Le syndrome prémenstruel de madame Clinton
Hillary Clinton, what you did means that you are not ready to be commander in chief( Ce que tu as fait nous donne l'impression que tu n'es pas prete a etre presidente des USA).
Franchement on ne peut pas esperer d'etre president de la USA quand on a les difficultés de metriser ces émotions. SHAME ON YOU BARACK OBAMA? What is this Hillary? Le dernier cri du desespoir? Ou bien la derriere reaction d'une chatte en detressse dans une situation d'impasse?j'ai honte,on peut dire que ta strategie est soit tu gagnes ou personne ne gagne c'est pour cela tu as peté le plomb accusant Barak Obama de toutes sortes de mensonges. HILLARY EST SOLITAIRE DANS UN DESERT AVEC UN MOTEUR EN PANNE SECHE. Elle utilise tous ce qu'elle peut pour arreter l'élan de Barack Obama (coups de poing, giffle, savatte, meme son clitoris pour gagner les election) elle n'a pas de choix tous les coups son permis pour sauver sa peau. Elle est dans une situation de vie ou mort. Ce qui est vraie les BILLARY sont noiyés dans la mer et l'eau salée est arrivée à la gorge ils doivent signer les accords meme avec le diable pour etre répecher et rester dans la course pour la maison blanche

13.Posté par thierry le 03/03/2008 09:35
slt,ce monde à besoin d'un réel changement d'un nouveau vent de l'espoir et obama en tant que futur président la puissance première au monde;est que l'on le veux ou pas l'incarnation du changement et de l'espoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains