Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton : Bomb bomb Iran, le retour?

Marjorie Paillon le 22 Avril 2008 à 17:23

Dans une interview diffusée sur ABC ce mardi, Hillary Clinton menace de "rayer l'Iran de la carte", si la république islamique lance une attaque nucléaire sur Israël. Une position très ferme vis-à-vis de Téhéran qui n'est pas sans rappeler celle de candidat républicain John McCain. Bomb, bomb, bomb Iran...



Hillary Clinton s'est montrée déterminée sur ABC. "Je veux que les Iraniens sachent que si je suis présidente, j'attaquerai l'Iran. (...) Au cours des dix prochaines années, pendant lesquelles ils pourraient inconsidérément envisager de lancer une attaque sur Israël, nous serions capables de les rayer totalement de la carte."

Une méthode que Barack Obama conteste sur la forme mais pas sur le fond. Toujours sur ABC, le sénateur de l'Illinois déclare : "les Iraniens peuvent être certains que je répondrai avec force, et qu'il est absolument inacceptable qu'ils attaquent Israël, ou aucun autre de nos alliés dans la région, avec des armes conventionnelles ou nucléaires."

Conclusion : quel que soit le résultat de la primaire de Pennsylvanie de ce soir, Téhéran a du souci à se faire.
(le "Bomb bomb Iran" de McCain est ici



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par smoby le 22/04/2008 22:06
AP 22 avril:

"Après avoir estimé que le candidat républicain John McCain ferait un meilleur président que George W. Bush, Barack Obama a affirmé mardi que sa remarque ne remettait pas en cause l'argument des démocrates selon lequel le sénateur de l'Arizona mènerait la même politique que l'actuel locataire de la Maison Blanche s'il était élu.

M. Obama, qui présente souvent M. McCain comme une copie du président Bush, avait nuancé son jugement dimanche. "Il y a un vrai choix dans cette élection. L'un ou l'autre des démocrates serait mieux que John McCain", a-t-il déclaré en référence à lui-même et à Hillary Clinton lors d'un meeting à Reading, en Pennsylvanie. "Et nous trois serions mieux que George Bush", a-t-il ajouté.

Ce commentaire contraste avec la position du Parti démocrate, qui estime que M. McCain, déjà assuré d'obtenir l'investiture de son parti pour la présidentielle de novembre, s'inscrit dans la continuité de M. Bush tant sur l'Irak que sur l'économie.

La remarque de M. Obama a aussi donné à Mme Clinton l'occasion de critiquer son rival pour l'investiture démocrate. "Nous avons besoin d'un candidat qui s'attaque à John McCain, pas qui l'acclame", a-t-elle déclaré."

2.Posté par Abu le 22/04/2008 22:17

Je me demande si à force de vouloir se montrer "plus va-t-en guerre" que Mc Cain, Mme Clinton ne se trompe pas de cible. Les "va-t-en guerre" voteront toujours pour Mc Cain, les autres réfléchiront un peu plus ...

3.Posté par Rene le 23/04/2008 07:02
justement Abu, si jamais il arrivait que Hillary arrache ces primaires, elle devrait completement changer sa politique de campagne ultra republicaine. Parce que pour les fanatiques de la guerre, McCain sera forcement mailleur. Et pour les bons pacifistes democrates, ils pourront beaucouq la lacher.
Et si elle changeait sa politique et redevenait plus "diplomate" , on y verrait trop son reel manque de conviction politique, d'ou tout le sens de la phrase de Barack :" On peut calculer et faire des sondages sur nos positions et dire excatement à tout le monde ce qu'ils veulent entendre...Ou l'on peut être le parti qui ne se concentre pas seulement sur comment gagner, mais pourquoi nous devrions gagner"

De toute facon, Barack ou bien le mouvement barack obama va gagner ses primaires, et apres on va manger McCain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains