Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Hillary Clinton : «Bill n'a pas remporté l'investiture avant juin 1992». Pas tout à fait...

Marjorie Paillon le 27 Mai 2008 à 09:15

Mea Culpa. Les medias - Ilovepolitics.info compris - étaient tellement occupés à disséquer la polémique lancée par Hillary Clinton sur Robert Kennedy, qu'ils ont laissé passer une autre erreur dans les propos de la candidate. Souvenons-nous : Hillary, dans son interview au Sioux Falls Argus Leader, justifiait son maintien dans la primaire démocrate par le fait que son propre mari n'avait pas gagné l'investiture avant la mi-juin 1992. Pas tout à fait. Malgré les débuts de scandales sexuels, la dispense auto-accordée de participation à la guerre du Vietnam et les fumées de marijuana inhalées ou non, Bill Clinton a réussi à éclipser ses concurrents dès le mois de mars. Et remporté la Convention démocrate en août haut la main avec plus de 3 000 délégués. Une vidéo diffusée depuis hier You Tube le rappelle.



Quand Hillary fait des petits arrangements avec l'Histoire, elle ne les fait pas à moitié. Les tirs de snipers en Bosnie étaient devenus un running gag dans ses meetings, l'assassinat de Robert Kennedy lui avait déjà servi d'exemple dans une interview accordée à Time, même chose pour l'investiture supposée tardive de Bill Clinton en 1992. La candidate avait livré sa version très personnelle des primaires démocrates de 1992 au Philadelphia Daily News le 24 mars dernier.
En 1992, le jeune gouverneur de l'Arkansas Bill Clinton était entré dans la course démocrate en tant que challenger. Mais sa candidature a très vite inquiété celle de l'ancien sénateur du Massachusetts Paul Tsongas et de l'ex-gouverneur de Californie Jerry Brown. Techniquement, Bill Clinton a atteint le chiffre clé de 2 145 délégués en juin après les primaires de Californie et du Nouveau Mexique entre autres, mais il était déjà bien devant ses concurrents dès le mois de mars.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par natural le 27/05/2008 10:16
Vous voyez !!! Avez vous vu où on va exactement ?!!!!! Hillary est dans son délire et elle entraine son mari avec elle et maintenant aucun ne parait crédible aux yeux de tous ! Mais quel gachis Bill Clinton ! Quel gachis ! Toi qui fut un si bon Président, et pour le désir de ta femme tu te rabaisses à ce stade et efface les années glorieuses des Clinton à la maison blanche. Personnellement je suis attristée par tant de maladresses et de mensonges. Je suis si triste de voir que le parti démocrate en prend un coup plein la figure. Ce n'est plus pro Obama contre pro Hillary mais plus les électeurs démocrates qui devront échapper à la perte du parti en novembre. Hillary a déclaré récemment que "si les instances d'arbitrage du parti ne lui donnent pas entièrement satisfaction sur la Floride et le Michigan, elle fait miroiter la possibilité d'un appel devant la commission des accréditations le 29 juin, voire une bataille jusqu'aux portes de la convention, fin août à Denver. «Nous sommes prêts à nous battre», prévient Terry McAuliffe, le président de son comité de soutien. Interrogé sur une telle possibilité par le magazine People, Bill Clinton ne dément pas : «Cela dépend de ce qui se passe entre maintenant et la convention.» (ndlr LE FIGARO)
Alors je pense que cette femme n'est pas dans son état normal et c'est dangereux pour la planète entière de placer un tel personnage à la tête des Etas-Unis ! J'appuie mes mots et j'approuve ce message

2.Posté par Peterbrux le 27/05/2008 10:29
Je pense qu'on parle trop d'elle, comme son bibliographe l'a dit elle a une relation conlictuelle avec la vérité, mais elle a quand même travaillé pour le pays, et pour toutes les couleurs, concernant son combat maintenant je le trouve légitime....Mettez vous à sa place.

Une fois qu'on a dit ça, on sait que maintenant ce qui nous intéresse, c'est novembre,.

sans tenir compte des imprévus genre Wright,....

Obama part aujourd'hui très défavorisé à cause de son déficite dans les élécteurs blancs ouvriers qui n'ont pas un niveau scolaire élevé; c'est normal que ce soit noir ou blanc c'est une catégorie de la population difficile à convaincre, toute personne qui a quelques notion en sociologie vous le dira , j'ai au à faire un rapport qui m' a conduit à les rencontre ils disent""" C'est vrai il est bon mais ce n'est pas un des notre, l'autre il est moins bon mais c'est un des notre""" leur jugement est un peu biaisé mais c'est comme ça. et je me répète ce n'est pas pour les blanc, pour les noir c'est la meme chose parce dans ce cas eux ne se déplacent même pas pour aller voter.....bref

revenons à notre affaire de novembre:

Si Obama prend HRC en VP et qu'il odopte son programme se santé, il gagneront mais c'est à double tranchant . Par contre il n'est pas obligé de faire carton plein chez les "hard whites workers" je vous fais part de cette analyse que j'ai trouvé sur""http://www.nytimes.com/2008/05/26/us/politics"""

Je n'ai pas tout copié mais ça donne un espoir aux supporters d'obama, ....

Among white, working-class voters — most commonly identified as those without a college degree — Mrs. Clinton has won by 2 to 1 or better in states like Indiana, Kentucky, Ohio and Pennsylvania. Mr. Obama has fared better among less culturally conservative working-class whites in states like Oregon, where the environment is a central issue for voters. Still, Mrs. Clinton’s claim that she is best positioned to win the “hard-working Americans, white Americans” has become the linchpin of her argument that she is more electable than Mr. Obama.

But Mr. Teixeira, who is not backing either candidate, does not buy that argument. He dismisses intraparty contests as “pretty poor evidence” of whether Mr. Obama, as the Democratic nominee, could attract the blue-collar support he would need against Senator John McCain, the presumed Republican nominee.

No Majority Needed

And how much blue-collar support would Mr. Obama need? Not a majority, said Mr. Teixeira. Though blue-collar Democrats once represented a centerpiece of the New Deal coalition, they have shrunk as a proportion of the information age-economy and as a proportion of the Democratic base.

Al Gore lost working-class white voters by 17 percentage points in 2000, even while winning the national popular vote. Senator John Kerry of Massachusetts lost them by 23 points in 2004, while running within three points of President Bush over all. Mr. Teixeira suggests that Mr. Obama can win the presidency if he comes within 10 to 12 percentage points of Mr. McCain with these voters, as Democratic candidates for the House did in the 2006 midterm election.

In recent national polls, that is exactly what Mr. Obama is doing. A recent Washington Post/ABC News poll showed Mr. Obama trailing by 12 percentage points with working-class whites; a poll by Quinnipiac University, showed him trailing by seven points. In each survey, Mr. Obama led over all by seven points.

Democrats learned from Mr. Gore’s Electoral College defeat that national polls are not everything. Mrs. Clinton’s advisers point to states like Florida, where Mrs. Clinton leads Mr. McCain while Mr. Obama lags behind, as evidence that Mr. Obama’s working-class weakness could prove decisive.

Whit Ayres, a Republican pollster, agrees. He said recent focus groups among blue-collar whites in Florida, Michigan and Missouri found “very significant” resistance to Mr. Obama. He attributed that partly to racial attitudes, but more broadly to the cultural distance those voters felt from the liberal, Ivy League-educated candidate.




3.Posté par Megatron le 27/05/2008 12:22
Castro prefere Obama, le candidat "le plus engage, social et humain". Le souhait de Castro de voir Obama president des EUA a ete exprime dans le journal officiel du parti communiste cubain, le 26 mai ! Apres les mouvements islamistes Hamas et Hezbollah, un autre ennemi "historique" de l'Amerique espere une victorie d'Obama. Certainement parce qu'ils ne veulent que du bien aux USA :)).

Selon Rasmussen Report, le nombre des democrates qui souhaitent l'abandon de Hillary Clinton a baisse de 38% a 32% en 10 jours ! 53% souhaitent qu'elle reste dans la course et il y a meme 26% qui demande a Obama de se retirer de la course:)). La division democrate s'accroit.
Hillary Clinton a demande hier le droit de vote pour les portoricains !

Scandale parmi les catholiques democrates, l'archeveque Joseph Nauman a interdit a Katheleen Sebelius (un des possible VP d'Obama) de participer a des communions tant qu'elle ne change pas sa position favorable a l'avortement !

McCain mieux percu que Obama, selon Rasmussen Report (50% contre 48%) ! Voici le texte:

"The Rasmussen Reports daily Presidential Tracking Poll for Monday shows that John McCain and Barack Obama are tied again at 45%.
Over the past eight days, the two candidates have been tied or just a single percentage point apart three times.
On the other four days, McCain has had an advantage of two points or more (see recent daily results). Tracking Poll results are updated daily at 9:30 a.m. Eastern.

McCain is viewed favorably by 50% of voters nationwide and unfavorably by 46%. Obama's numbers are 48% favorable and 49% unfavorable Opinions about Obama remain stronger.
The likely Democratic nominee is viewed Very Favorably by 28% of voters and Very Unfavorably by 34%. For McCain, the numbers are 18% Very Favorable and 23% Very Unfavorable."

Heir, John McCain a affirme que Obama ne connait rien a la situation d'Irak parce qu'il n'a pas visite ce pays depuis..2006 et n'a pas de contact direct avec les leaders irakiens. McCain a ete huit fois en Irak !

4.Posté par badaboum le 27/05/2008 12:26
Sauf erreur, c'est le truc "technique" qui compte, c'est a dire avoir le nombre minimum de delegues :)). Le fait d'etre "en avance" sans avoir le nombre necessaire de delegues ne vous donne aucun droit, selon les statuts du parti democrate:))
Donc, madame Cliton avait raison, c'est en juin 1992 que Bill Clinton a pu affirmer qu'il est "techniquement" le candidat democrate a la Maison Blanche :)).
Et seulement apres la Convention, apres l'investiture, il a pu affirmer qu'il est le candidat officiel du parti pour la presidence !
Eh oui, il faut passer par la :))). C'est enervant le vote, hein?!

5.Posté par avembe le 27/05/2008 13:26
eh ben voilà!!!!je vous l'avais dit qu'elle sortiarait d'autres perles populistes et mensongers et ce n'est vraiment pas fini!!!!Natural tu as PARFAITEMENT raison Quel g^achis cette femme quel g9achis

6.Posté par WalterS. le 27/05/2008 13:40
"Alors je pense que cette femme n'est pas dans son état normal et c'est dangereux pour la planète entière de placer un tel personnage à la tête des Etas-Unis ! J'appuie mes mots et j'approuve ce message"

Entièrement d'accord elle n'est pas qualifiable ni pour être Présidente ni pour être Vice-Présidente.

Ces très longues primaires ont eu du bon : révéler la vraie nature d'Hillary.


7.Posté par Peterbrux le 27/05/2008 14:18
@ Megatron,

Tout d'abord, je fais partie des voteurs zapeurs suivant la période. J'ai soutenu Buch, pcq pour moi la chute de Sadam était nécéssaire, .... je n'entre pas dans les détails du fait qu'on nous a menti , que l'objectif était autre ....
Mais puisque tu viens de parler de Cuba, j'ai une question à te poser:
Il est évident que la publication de cette histoire de Castro(....je rappelle qu'il est mort ou naturellement mais srtout politiquement) ou le soutient du hamas, ..... tout celà a pour objectif de déstabiliser et de tromper " les élécteurs blancs non cultivés et qui ne sortent jamais du pays..... ça marche, et je suis d'accord avec toi sauf catastrophe ça va marcher en novembre...

Mais la question que je te pose est la suivante: peut on continuer à utiliser les mêmes methodes, les mêmes politiques, ....envers cuba, middle est, .... durant 50 ans. Si c'est ok , pourquoi ça n'a apporté aucune solution? c'est c'est ma question ?

Ce garçon , je le trouve courageux, il propose autre choses, et ce n'est pas populaire, chez ns de parler de cuba, de l'iran, .... surtout pr un homme de couleur.

Comme dirait Obama, ce genre de publicationsur castro,.... ça sert à gagner des points, mais pas à résoudre des problèmes.

Mais là où tu marques ton points et je te l'accordes, c'est qu'il faudra un miracle pouqu'obama gagne. It 's impossible


8.Posté par Bowthan le 27/05/2008 14:52
@ badaboum désolé mais techniquement Hillary Clinton ne pourra pas plier l'affaire en juin, ni même refaire une bonne partie de son retard d'ici la fin des primaires. Et puis arguer qu'il faut respecter le vote alors qu'on sait ce qu'elle veut faire de la floride et du michigan, qu'elle développe une idéologie pour passer outre ce fameux vote au motif qu'elle serait (comme par hasard) la mieux placée pour battre le républicain McCain. La vérité est qu'elle n'est pas mieux placé pour remporter la maison blanche qu'elle serait affaibli par cette primaire (voir sa situation avant le début et la où est maintenant). Les carottes sont cuites pour le parti démocrate, et ceci "techniquement".

9.Posté par natural le 27/05/2008 15:07
@Peterbrux qui dit : "Mais là où tu marques ton points et je te l'accordes, c'est qu'il faudra un miracle pouqu'obama gagne. It 's impossible"

Bien entendu, il serait aussi impossible pour vous de déclarer l'inverse ! Encore 8 années pour les républicains à la maison blanche ? OK
So wait and see




10.Posté par mike le 27/05/2008 17:21
quesque les défenseurs de clinton ne feraient pas pour la proterger, devant un mesonge aussi flagrant surtout qu'elle est coutumier du fait, ils trouvent quand m^me à redire et attaquer Obama sur ce qu'iln'a pas fait, une chose est sure, la déception de votre lente défaite vous fait manquer d'objectivité et pour cela vous n'avez pas votre place ici...

11.Posté par Edouard le 27/05/2008 17:59
C'est quand je relis toutes les gaffes et tous les mensonges d'Hillary...que je me dis que je ressens réellement une profonde pitié pour cette femme. Au début je la trouvais courageuse de ne pas abandonner, aujourd'hui je la trouve pathétique. Enfin bref, je ne serais pas surpris qu'elle nous fasse encore rire d'ici aout.

12.Posté par Am. fab le 27/05/2008 18:13
maintenant, je ne m'inquiète ni pour obama, ni pour clinton, moins encore pour novembre mais pour smoby. Allooooooooooooooooooooooosmoby, ou es tu? De plus en plus je suis convaincu qu'i est au Dakota pour préaprer le coup fatal commandité par la monstre.

13.Posté par Rui Filipe le 27/05/2008 22:24
Même pour être élu sénateur beaucoup pensaient que c'était impossible.Même pour être président c'est la même chose mais ce que vous oubliez est qu'aprés les primaires c'est tout un parti(démocrate) qui sera dérrière lui.Tous les ténors du parti qui sont encore dans l'ombre sortiront leurs griffes pour soutenir leurs champion.Maintenant c'est le candidat seul et son équipe qui doivent fournir leurs efforts.
Madame Clinton n'est pas la seule à convaincre les ouvriers blancs.
Elle terrorise tout le monde .Elle risque de compromettre l'avenir politique de la dynastie Clinton.
Que Dieu protège le Président OBAMA

14.Posté par Funnymine le 28/05/2008 00:46
L'excellent blog de Maria Pia rapelle aujourd'hui que les primaires en 68 duraient...moins longtemps que celle qui se tiennent actuellement !!! Donc, la justification d'Hillary pour avoir utilisé cet exemple ne tient pas !!!

15.Posté par michael sylvanis le 30/05/2008 18:09
Ne voyez vous pas qu'HRC ressemble à l'actuelle occupant de la maison blanche. Bush avait truqué des élections pour occuper la maison blanche. Il amentit pour aller en irak avec quelles conséquences aujourd'hui pour son pays, l'économie de son pays, sa population ,et le reste du monde. Bush s'est mal prit pour Katrina; n'était il pas dans son pays lorsqu'il y avait ce cyclone?
Aujourd'hui, nous assistons aux multiples mensonges de HRC.
Si demain elle est élu présidente, n'agira t'elle pas comme l'a fait Bush en satisfaisant les lobby de washington? N'oublir pas qu'elle est leur avocate.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains