Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

George W. Bush adoube John McCain

Marjorie Paillon le 5 Mars 2008 à 21:30

Avec 1289 délégués en poche, John McCain remporte l'investiture républicaine près de 6 mois avant la convention de son parti. George W. Bush peut donc afficher au grand jour son soutien pour le sénateur de l'Arizona. Le président recevait aujourd'hui le prétendant à la Maison Blanche.



Selon lui, John McCain sera " le président qui aura la détermination nécessaire pour battre ses ennemis, mais qui saura aussi être compatissant". Des propos qui contrastent singulièrement avec les noms d'oiseaux dont George W. Bush affublait le même John McCain lors de leur duel de 2000. La campagne pour l'investiture républicaine avait mené le clan Bush à de telles attaques sur McCain que le sénateur d'Arizona avait dû se retirer au cours des primaires.
Alors, même si cet endorsement de 2008 est un joli rôle de composition pour Bush Junior, il n'en reste pas moins un soutien de poids qui se traduira en dollars sonnants et trébuchants. Bien que la convention républicaine soit désormais une pure formalité pour McCain, le candidat va avoir besoin de financements solides pour tenir jusqu'au mois de novembre.
L'autre enseignement de ce soutien officiel de la Maison Blanche, c'est le retour de la thèmatique sécuritaire dans la campagne. Pour George W. Bush, McCain "comprend que nous vivons dans un monde dangereux". Des mots que l'actuel président se plaisait à marteler lors de ses précédentes campagnes.

C'est ainsi que débute la déclaration du président Bush.

"It's been my honor to welcome my friend, John McCain, as the nominee of the Republican Party. A while back I don't think many people would have thought that John McCain would be here as the nominee of the Republican Party -- except he knew he would be here, and so did his wife, Cindy.

John showed incredible courage and strength of character and perseverance in order to get to this moment. And that's exactly what we need in a President: somebody that can handle the tough decisions; somebody who won't flinch in the face of danger.

We also need somebody with a big heart. I have got to know John well in the last eight years. I've campaigned against him, and I've campaigned with him. Laura and I have spent time in their house. This is a man who deeply loves his family. It's a man who cares a lot about the less fortunate among us. He's a President, and he's going to be the President who will bring determination to defeat an enemy, and a heart big enough to love those who hurt.

And so I welcome you here. I wish you all the best, and I'm proud to be your friend. "




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par hadya le 06/03/2008 00:25
De mieux en mieux.....

Finalement je suis contente de ne pas être Américaine et de ne pas avoir éventuellement à choisir entre bush- bis et Hillary

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains