Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Floride et Michigan : Obama qui rit, Clinton qui pleure

Marjorie Paillon le 1 Juin 2008 à 12:00

Sept heures. Il a fallu plus de sept heures aux sages du Democratic National Committee pour délibérer. Leur mission du jour : statuer enfin sur le sort réservé à la Floride et au Michigan dan ces priaires démocrates. Après avoir longuement pesé le pour et le contre, entendu les requêtes de chaque camps, le comité réuni à Washington a fait le choix du consensus : les délégués de la Floride et du Michigan iront à la Convention de Denver mais ne seront munis que d'une demie-voix. Un compromis qui ne trompe personne. Le gagnant du jour est bel et bien Barack Obama, qui maintient son avance sur Hillary Clinton et empoche au passage des délégués qui ne lui étaient pas dévolus au départ dans le Michigan. Le candidat démocrate n'avait en effet pas présenté de bulletins pour cette primaire, sachant que le Parti démorate local l'avait maintenue en baffouant la règle imposée par le Democratic National Committee. Le camp Clinton, désavoué par ses pairs, prépare la riposte.



Les chiffres sont là. En accordant une demie-voix aux délégués de Floride et du Michigan, le DNC redistribue les cartes. Barack Obama fait une bonne opération : il récupère 69 délégués, dont 32 au Michigan et 36 en Floride. Hillary Clinton gagne 94,5 délégués d'un coup. C'est moins qu'elle n'espérait : 38 au Michigan et 56,5 en Floride.
Autre résultat de ce compromis : la nouvelle donne élève le nombre de délégués nécessaires pour décrocher l'investiture à 2.118, contre 2.026 jusqu'à présent. Bilan des courses, Barack Obama est désormais à 66 délégués seulement de l'investiture, avec un total de 2.052 délégués, contre 1.877,5 pour son sa concurrente.

Le camp Clinton est donc parvenu à l'inverse de ce qu'il voulait : remettre sa championne sur les rails de l'investiture, en rétablissant de plein droit les votes du Michigan et de Floride. Dès l'annonce du "compromis", Harold Ickes et Tina Flournoy, les deux membres du parti ayant défendu le cas Clinton auprès du DNC, ont lancé la riposte. Sur le blog de leur candidate, ils se réservent le droit de faire appel de cette ultime décision:

"We strongly object to the Committee’s decision to undercut its own rules in seating Michigan’s delegates without reflecting the votes of the people of Michigan.
The Committee awarded to Senator Obama not only the delegates won by Uncommitted, but four of the delegates won by Senator Clinton. This decision violates the bedrock principles of our democracy and our Party.
We reserve the right to challenge this decision before the Credentials Committee and appeal for a fair allocation of Michigan’s delegates that actually reflect the votes as they were cast."


Retour sur cette folle journée en images avec Associated Press.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par BIBI le 01/06/2008 14:20
Les primaires des Démocrates ont eu le mérite de révéler un homme, que dis-je, une femme/ hillary CLINTON. Nous étions loin de savoir qu'elle pouvait s'accrocher tant au pouvoir que le peuple refuse de lui concéder. Cette femme a déçu et decevra toujours en s'inscrivant dans la logique c'est moi ou le chaos.

Cette femme est dangereuse. Heureusement que les faits l'ont révélé au monde entier. Aux Démocrates, nous disons, attention, le vers est dans le fruit. Vous êtes prévenus.

2.Posté par hadya le 01/06/2008 15:07
Oui Bibi, on l'a échappé belle, heureusement que Barack est venu au travers de son chemin, sinon on ne se serait jamais rendu compte de tout le maléfisme émanant de cette femme et de son mari (qui risque de ne plus le rester très longtemps vu que le "pacte" n'a pas été honoré).....


3.Posté par lucide le 01/06/2008 16:39

Quelle honte cette Clinton, quelle "harpie" aprés s'etre réclamé de la classe ouvriere blanche (beurrkkk, comme si les blancs étaient les seuls a faire tourner l'amérique) aprés son allusion pathétique a la mort de Kennedy en juin, aprés son mensonge éhontée sur ses 'exploits" en bosnie elle s'est accroché comme une folle a cette nomination qui lui échappait un peu plus chaque jour. (frustration lewinskienne ?). Elle laisse le parti démocrate meurtri comme jamais.

Comme quoi cette femme accorde plus d'importance a sa trajectoire personnelle qu'a son camp ou son pays.

Encore 3 jours et c'est (enfin) terminé. Obama devrait remporter les 2 dernieres primaires de mardi (Dakota du Sud et Montana) et il aura enfin le terrain dégagé pour se mesurer a Mc Cain, le "fou de guerre 2 le retour".

Beaucoup voient Mac Cain gagner, je ne partage pas cette avis, Obama aura les coudées franche desormais, et il bénéficie d'une dynamique jamais vu depuis des décénnies..il pourrait bien créer la surprise.

4.Posté par Ken le 01/06/2008 17:08
Cette dame est malhonnête, après avoir accepté les règles du jeu dès le départ. Voilà qu'elle revient sur son engagement, peut-on croire encore en elle?

C'est pathétique, j'espère que son parti en survivra. Je souhaite également signaler que les articles de presse ne soulignent pas que Madame Clinton avait accepté la sanction infligée aux deux états pour leur non obéissance.

Pouvez-vous croire encore à cette politique de bas étage?

5.Posté par Laurent le 01/06/2008 21:11
Les délégations démocrates de la Floride et du Michigan auront au bout du compte leurs votes divisés par deux - exactement comme leurs collègues républicains.

A noter que cette motion a été approuvée ce samedi 19 voix contre 8 par le DNC. Et 13 des membres votant sont des supporters d'Hillary.

Donc verdict difficilement appelable.

6.Posté par NObama le 02/06/2008 09:23
Obama va rire jaune :)), parce que Hillary Clinton continue a prouver qu'il est incapable de gagner des primaires face a elle , meme a la fin de la campagen et meme ayant un soutien fanatique de la partdes medias pro-democrates :))
Mieux, Hillary Clinton est maintenant en tete du vote populaire, avec pres de 247.000 voix (decompte fait par Associated Presse qui tient compte des primaires ignorees volontairement par RealClearPolitics) et elle est en tete des nombre de primaires gagnees (Obama a gagne surtout des caucus).
On verra les derniers 34 delegues (Montana et South Dakota), mais ils changeront rien.
Meme si certains s'entetent a voir Obama designe, ils devront attendre Denver :), Clinton a le droit statutaire de faire appel et seulement la Convention nationale peut voter sur ca :)
Et c'est pas Hillary qui pleure, non, c'est tout le parti democrate:))))

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains