Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

Et si Al Gore avait gagné en 2000 ? HBO refait le match...

Marjorie Paillon le 28 Mai 2008 à 19:55

La chaîne câblée HBO proposait en ce début de semaine une fiction tirée du réel : "Recount". Une plongée en apnée au cœur de la bataille entre le camp Gore et le clan Bush lors de l'élection présidentielle de 2000. Souvenez-vous des 35 jours de bataille juridique acharnée auprès de la Court Suprême pour savoir à qui attribuer les milliers de voix d'écart entre les deux présidents potentiels. Ilovepolitics.info vous propose de visionner l'excellente bande-annonce du film ainsi que les archives du recomptage fleuve des voix de Floride avec notre partenaire, l'INA.



La fiction avec bande-annonce de "Recount" diffusé sur HBO.

La réalité avec cette archive de l'INA.




Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par Laurent Weppe le 28/05/2008 23:37
Et comme le dit le critique du site "salon.com":
8 years later, it still hurts

Parce qu'Al Gore a bel et bien gagné, Parce que après le 11 septembre les médias se sont couché jusqu'à Katrina, parce que c'est à peine maintenant que certains aux USA commencent à ouvertement remettre en doute la loyauté du clan Bush envers le pays qu'il a dirigé

Ça fait toujours aussi mal.

2.Posté par Laurent le 29/05/2008 01:02
L'épisode de la Floride a trop focalisé l'attention sur les 500 voix d'écart entre les deux candidats. Du coup, beaucoup de monde oublie que l'élection de 2000 n'aurait JAMAIS du être serrée.

Al Gore est le premier vice président sortant depuis les 100 dernières années à perdre une élection en temps de paix et lorsque l'économie est bonne. Il aurait du gagner sans problème, même en perdant la Floride.

Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dis. Je déteste Bush et aurais préféré que Gore remporte l'élection en 2000.

Mais force est de constater que les démocrates ne cessent de trouver des excuses pour leurs défaites. Reagan était trop fort. Dukakis s'est fait plombé par l'affaire Willie Horton. Bush Jr a volé la victoire à Gore. Bush Jr. a utilisé 9/11 contre Kerry. Gna gna gni gna gna gna.

Marre des excuses! Les démocrates peuvent continuer à crier au scandale, mais à moins qu'ils n'acceptent une responsabilité partielle voire totale pour leurs échecs ils n'y a AUCUNE raison qu'ils arrivent à changer les choses. Si tout est de la faute de l'autre on peut difficilement améliorer son ordinaire.

Et à ce sujet, Gore a commit au moins deux erreurs impardonnables: il a perdu le Tennessee (pourtant son état natal) ainsi que la Virginie Occidentale (un bastion démocrate qui a même voté pour Dukakis en 1988). S'il avait gagné un seul de ces deux états il aurait gagné la présidence même sans la Floride. Ou il aurait pu prendre plus de voies à Ralph Nader qui a ramassé quelques 97421 votes en Floride pendant ce même scrutin.

Au final trop de bastions démocrates sont tombés dans l'escarcelle des républicains au cours de 30 dernières années. Il serait peut-être temps que le DNC arrête ses délires.

La démocratie, tout le monde est pour... du moment qu'on est d'accord avec les résultats. Dans le cas contraire on trouve soit qu'il y a de la triche, soit qu'il y a trop d'idiots qui votent.

3.Posté par Bowthan le 29/05/2008 14:37
@ Laurent : Jamais, jamais, Al Gore n'était pas forcément le favoris. Et puis si c'est G.W. Bush qui a été désigné par les républicains ça n'est par hasard il avait tout ce que Gore n'avait pas. Un nom, un charisme, un directeur de campagne très agressif.

Les Démocrates ont été victimes aussi d'une certaine lassitude. Vous dites que jamais en temps de paix par bonne croissance économique un "futur président dans un fauteuil" s'est planté ? Et Nixxon en 60 ? L'Amérique avait voté Ike dans les années 50 le pays allait plutot bien, Nixxon était l'étoile montante du parti républicain avec un peu la même image que Gore. C'est à dire un gars qui semblait indubitablement intelligent mais au charisme défaillant.

Et puis Gore s'est fait piégé par la conjoncture, en 2000 l'économie commençait à ralentir les effets ne se faisait pas encore sentir. Ce qui fait que l'économie ne passait pas être un enjeux majeur. Ca à fait le jeu de Bush qui a pu facilement imposer ses themes. Nul doute que si le ralentissement avait eu lieux un peu avant, 6 mois avant. Ca aurait peut être un peu terni le bilan démocrate mais paradoxalement W.Bush aurait eu plus de mal avec ses "cut taxes".

Le système US est aussi particulier, les règles et modalités de votes et les procédure en cas de litige sont très variables et parfois complexes. Si bien qu'en fait que ça soit une victoire d'Al Gore ou de Bush peu de différence ça aurait été, ça a été, tiré par les cheveux de toute façon.

On se souvient de la Floride mais ne pas oublier non plus qu'au Nouveau Mexique Al Gore ne gagne que par 300 voix d'écarts.. après recompte.

Et quand je vois tout le barnum démocrate à propos des états de Floride (tiens tiens, ils ne retiennent aucune leçon) et du Michigan ça fait peur. Tout ça pour deux états qu'ils vont sans doute perdre, les électeurs étant laissé voir énervé par leurs gueguerre.

Enfin cette fois Laurent, les démocrates ne devront leur implosion puis leur déroute à rien ni personne. Ils se seront tiré une balle dans le pied tous seuls comme des grands et McCain pourra faire le grand chelem avec le sourire.

4.Posté par Laurent le 29/05/2008 15:30
@Bowthan,

J'ai dit aucun VP en temps de paix et avec une bonne économie. JFK a vaincu Nixon sur fond de guerre froide (il a accusé les républicains de laxisme face à l'URSS) et d'économie stagnante.

Mais passons les détails.

Ce qui est inquiétant pour les démocrates est qu'ils souffrent toujours de l'image que Nixon leur a collé en 1968. C'est ainsi qu'ils ont perdu des états qui votaient solidement démocrates: les états du sud puis la Virginie Occidentale.

Et même cette fois je ne suis pas certain que les démocrates adressent ce problème si ils perdent ("si". Beaucoup de choses peuvent se passer d'ici à Novembre). J'imagine déjà le "c'est la faute à Hillary", "non, c'est la faute à Obama", "c'est la faute à Dean" sans se remettre en cause.

5.Posté par badaboum le 29/05/2008 16:26
Ben oui, je vous dis, c'est important de bien compter les voix en Floride ;))) Alors, ce week-end le "Barnum democrate" va produire un grand spectacle de prestidigitation politicianiste et illusion mediatique pour faire en sorte que les delegues de Floride puissent eux aussi aller a la Grande Foire, a Denver :)).
Ca va pas etre beau a la fin, parce que Hilldog empochera plus, la barre de "2.026" deviendra la barre de "2.130" ou bien "2.200", Dieu le sait :).
Et puis vient Puerto Rico et ses clintoniens et les obamiens vont encore avaler leurs chapeaux, et puis on fait quoi de Michigan, et puis ces SD vont se decider ou pas?
J'aime le Parti Democrate, avec lui la vie est plus gaie :))

6.Posté par Phil le 30/05/2008 08:42
Le "Change, we can believe in", c'est en fait un slogan de primaires et donc uniquement destiné en interne au Parti Démocrate. Ah, je comprends mieux maintenant ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains