Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

Derniers clips de la bataille télévisée entre Démocrates dans l'Iowa

Marjorie Paillon le 3 Janvier 2008 à 10:56

Obama, Clinton et Edwards, le trio de tête dans les sondages chez les Démocrates, misent sur les clips publicitaires qui envahissent les écrans des téléspectateurs de l'Iowa pour convaincre les derniers indécis et les électeurs "indépendants". Trois styles et trois messages bien différents.



Obama se permet d'abord un peu d'humour en plaignant presque les électeurs de l'Iowa d'avoir été "bombardés" de courriels et d'appels téléphoniques ! Il note même qu'ils seront bien contents de ne plus entendre sur leur téléviseur "I'm Barack Obama et I approved this message", la phrase qui accompagne obligatoirement tout clip officiel d'un candidat. Puis il énumère les actions qu'il a engagées tout au long de sa vie et qui témoignent de sa volonté de dépasser les clivages entre Républicains et démocrates. Obama cherche en effet à séduire les "indépendants", qui ne se reconnaissent pas dans les deux partis dominants et qui pourraient avoir un rôle décisif dans l'élection. Obama le dit enfin : il ne sera pas un Président parfait, mais il écoutera le peuple et lui dira ce qu'il fait, et portera sa voix jusqu'à la Maison Blanche. Il finit par un appel aux électeurs à se déplacer : "not just for me, but for your hopes and your dreams".

Hillary Clinton continue de miser quant à elle sur son expérience. "Who's ready to be the president ?" : poser la question, c'est déjà y répondre ! Elle insiste également sur les grands axes de son programme : l'amélioration de la couverture maladie, le retour des troupes d'Irak, une meilleure politique énergétique, la fin de la "cow boy diplomacy", etc. Le message "new beginning" est cependant à double tranchant pour Hillary qui apparaît comme la représentante de l'Establishment démocrate dans une bonne partie de l'opinion. Voilà peut-être pourquoi Hillary le nuance par une logique d'action, en insistant sur le fait qu'elle sera "ready to start on day one".

John Edwards choisit de donner la parole au "petit peuple" dont il se veut le candidat. Dans cette dernière vidéo publicitaire de la campagne de l'Iowa, un travailleur, Doug Bishop, explique, les larmes aux yeux, comment Edwards a promis à son fils de sept ans de se battre pour le job de son père. Un message dans la droite ligne de la campagne d'Edwards, souvent stigmatisée comme "populiste" mais qui est en vérité tout simplement "rooseveltienne" et se veut à l'écart des lobbies de Washington, qui n'ont pas très bonne réputation chez l'Américain moyen, subprimes et délocalisations oblige.



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains