Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Analyses & Interviews

Dernier débat : McCain combatif, Obama sur la voie présidentielle

B. Courmont le 16 Octobre 2008 à 13:40

Par Barthélémy Courmont, chercheur à l'IRIS, en partenariat avec contre-feux.com.



Robert Couse-Baker, flickr, licence cc
Robert Couse-Baker, flickr, licence cc
Comme prévu, et en partie grâce au format de l'émission (les deux candidats étaient assis autour d’une même table, ce qui généra un véritable dialogue plus qu’une suite d’interventions), le dernier débat présidentiel a été plus incisif que les deux précédents, et John McCain s’est montré nettement plus à son aise. Mais à trois semaines de l’élection, il n’a pas inversé la tendance qui s’est clairement dégagée au cours des dernières semaines, et Barack Obama se rapproche de plus en plus d’une victoire historique.

Le meilleur débat de John McCain, qui prend ses distances avec Bush et se place en position d’outsider

Des trois débats opposant les deux candidats, le dernier restera incontestablement comme le plus réussi pour John McCain. Le premier l’avait vu crispé, le deuxième dédaigneux à l’égard de son adversaire, et lors de ses deux précédentes sorties, le sénateur de l’Arizona avait répété presque mot pour mot les mêmes slogans, sans convaincre l’électorat. Malmené dans les sondages à trois semaines du scrutin, le débat d’hier était sa dernière chance de porter des attaques crédibles contre le programme de son adversaire, et d’inverser la tendance. Et le candidat républicain s’est montré particulièrement combatif, se plaçant d’entrée de jeu en position d’outsider, écartant toute comparaison avec George W. Bush, et s’efforçant de déstabiliser Obama en attaquant son programme et ce qu’il estime être de fausses promesses de la part du camp démocrate.

En gardant son calme face aux attaques de son adversaire, Barack Obama se place en position de force, et conforte sa carrure d’homme d’Etat

Barack Obama s’attendait sans doute à faire l’objet d’attaques lors de ce débat. Il s’est considérablement détaché dans les sondages, et sauf catastrophe, il devrait devenir 44ème président des Etats-Unis. Par conséquent, il savait que son adversaire l’attaquerait sur le contenu de son programme, en particulier les réductions d’impôts et le financement des dépenses fédérales. Il savait aussi que McCain chercherait à le déstabiliser en l’attaquant sur ses liens présumés avec Bill Ayers. Sur toutes ces questions, le candidat démocrate est resté particulièrement calme, renforçant ainsi sa stature présidentielle, et défendant son programme avec méthode.

Par ailleurs, le sénateur de l’Illinois s’est refusé à attaquer de front son adversaire, de même que Sarah Palin, dont il a dressé un portrait plutôt élogieux, là où on pouvait s’attendre à des piques acerbes. Enfin, à la fin du débat, plutôt que de défendre ses prises de position au Congrès, comme l’avait fait avant lui McCain, il a résumé ce dont l’Amérique a besoin, et en quoi les réformes qu’il propose sont pertinentes. Aux yeux des téléspectateurs, c’est lui qui sort vainqueur de la confrontation, comme des deux précédentes, par sa capacité à garder le cap, alors que le ton de la campagne s’est considérablement dégradé ces derniers jours.

En partenariat avec contre-feux.com





1.Posté par Walter le 16/10/2008 16:33
McCain et les Reps sont très forts dans les attaques orales surtout quand ça passe à la télé.

La vraie agressivité d'Obama, c'est sur le terrain. J'ai un ami aux States qui m'a dit qu'une campagne monstre vient d'être lancée aujourd'hui même dans les Etats qui semblaient être acquis à McCain, et plus exactement en West-Virginia et en Georgia (le sud profond) qui risquent de devenir également des swings states.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains