Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Dennis Kucinich, l'ovni politique

Marjorie Paillon le 26 Janvier 2008 à 22:30

Dennis Kucinich a décidé vendredi de se retirer de la course à l'investiture démocrate. Le représentant de l'Ohio veut se concentrer sur une autre bataille : conserver son siège au Congrès.



walsh - licence CC - flirckr
walsh - licence CC - flirckr
Dennis Kucinich est un véritable ovni. D'abord, parce qu'il avait fait le bonheur des éditorialistes en déclarant sur CNN lors d'un débat qu'il en avait vu un. Ensuite, parce qu'il a toujours été à part sur la scène politique américaine. Le candidat de gauche est un habitué des coups d'éclats : il a lancé une procédure d'impeachement contre le vice-président Dick Cheney en avril 2007. L'action n'a pas eu de suite pour l'instant, mais a permis au représentant de l'Ohio de réaffirmer ses positions anti-guerre. Il faut dire que Kucinich est un homme de convictions. Noam Chomsky et Sean Penn sont ses premiers militants.

Dennis Kucinich a choisi d'abord de révéler son retrait au Cleveland Plain-Dealer pour s'exprimer. Un journal qu'il connaît bien, puisqu'il a été maire de Cleveland. Un journal en lequel il a confiance, lui qui se dit boycotté par les médias traditionnels. Il s'est ensuite exprimé devant ses militants dans un discours passionné, qui reflète la haute opinion qu'il se fait de la politique (voir la vidéo ci-dessous).
Malgrè une mobilisation intense des ses partisants sur le web, Kucinich n'a pas réussi à mobiliser les électeurs démocrates. 0,4% de voix dans le Nevada. Zéro pointé en Iowa et dans le New Hampshire.

Celle qui regrettera le plus son retrait, c'est peut-être Elisabeth, son épouse. 13 centimètres plus et 31 ans de moins que lui, la belle rousse britannique engagée a eu le coup de foudre pour le petit homme de l'Ohio au cours d'un meeting en 2005. Elle a épousé aussitôt l'homme politiques et ses causes.

Sur les quatre derniers candidats démocrates encore en lice, seul John Edwards a rendu hommage à Kucinich, à sa façon. "Après de Dennis Kucinich, le seul candidat de l'espoir est John Edwards" écrit-il sur son blog. Réponse ce soir, en Caroline du Sud.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Macé le 27/01/2008 16:08
Bonjour,

Il serait temps que les candidats présidentiels des USA se positionnent franchement face au phénomène ovni...

Cordialement,
Christian Macé



2.Posté par Patrick DELSAUT le 27/01/2008 18:39
Ce que recherchent les hommes politiques américains, c'est avant tout le pouvoir, la richesse et la célébrité !
Enormément de gens aux Etats-Unis sont en-dessous du seuil de pauvreté et la crise économique qui se prépare risque d'aggraver considérablement la situation !
Les politiciens américains mentent au peuple et au monde. Il mentent sur tout et ils mentent aussi sue phénomène OVNI qui est pourtant consdidéré par les services secrets américains comme le problème N°1 !!! Plus important que la Guerre, la crise économique ou le Nucléaire ! Alors, quand se décideront-ils à dire la Vérité ? Quand il sera trop tard ? J'espère que non !

Patrick DELSAUT
http://patrick.delsaut1.club.fr/dautres_mondes.html://

3.Posté par Timothy Boson le 28/01/2008 22:39
Un seul candidat américain crédible : Ron Paul.
Toute la presse, tout l'Establisment, y compris ses petits camarades républicains essaient de le descendre, mais Ron Paul continue de monter, avec l'aide des jeunes de toutes races et de toutes croyances.
Ce petit bonhomme sans prétention de 71 ans s'efface derrière son message : liberté individuelle, suppression de l'Etat centralisateur, gaspilleur et oppressif, suppression de la FED, non-interventionisme. Ron Paul : un espoir pour l'Amérique et pour le monde entier.

4.Posté par Lithan le 30/01/2008 16:55
Je trouve que la bulle médiatique a tort de se focaliser uniquement sur une hypothétique victoire des Démocrates étant donné que les grosses caisses Républicaines ont encore 9 mois pour les laminer.
D'ailleurs, TOUS les candidats Républicains sont donnés gagnant face à Hillary Clinton.
Pour ma part, je pense que Ron Paul ferait un bon président des Etats-Unis d'Amerique. Il crystalise les espérances de ses concitoyens et de toutes les nations du monde, notamment en refusant d'embourber les troupes américaine plus longtemps en Irak. Et cette stratégie s'avère payante puisque Ron Paul séduit les jeunes, les militaires et les déçus des Démocrates. Et même si il ne remporte pas les primaires, il aura au moins opéré une révolution sur Internet, puisqu'il a carrément changé la donne de la campagne: levée de fonds records sur son site, record d'amis sur MySpace, sans compter ses apparitions TV qui font un carton sur YouTube et tous les fans-club qu'il compte à l'étranger (c'est d'ailleurs le seul candidat dans ce cas-là).
De ce fait, je vous conseille de visiter le site: http://ronpaulfr.blogspot.com/

Bien à vous,
Lithan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains