Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Analyses & Interviews

Convention

Marjorie Paillon le 1 Janvier 2007 à 20:39



L'histoire politique des États-Unis, a abouti à l'existence d'un bipartisme : Parti démocrate et Parti républicain. Ces deux partis réunissent des conventions pendant l'été pour désigner leur « ticket » à l'élection présidentielle. Sur ce ticket figurent deux noms : le candidat à la présidence et celui à la vice-présidence des États-Unis.

En principe les délégués choisis pendant les élections primaires, et représentant chaque État ou territoire américain, doivent voter pour désigner le candidat à la présidence et celui à la vice-présidence qui recevront le soutien du Parti et c'est ainsi que les Conventions ont fonctionné jusqu'à la fin de la première moitié du XXe siècle. Après cette date le processus de désignation du candidat a basculé au profit des élections primaires. Les médias totalisent le nombre de délégués acquis à la cause de chaque candidat et celui qui arrive en tête est connu dès la fin du mois de mars. La désignation du candidat par la Convention n'est donc qu'un pur formalisme.

En revanche le choix du candidat à la vice-présidence est effectué plus tard, voire annoncé pendant la Convention. Initialement la Convention désignait souvent le candidat arrivé second en tant que co-listier. Aujourd'hui, c'est le candidat à la présidence lui-même qui choisit son co-listier. Le plus souvent, le candidat à la vice-présidence est choisi parmi les candidats originels mais le Parti peut aussi sélectionner un « dark horse (cheval noir) », c'est-à-dire un relatif inconnu. Les motivations derrière ce choix sont, bien sûr, de nature électorale : il s'agit d'équilibrer le ticket afin de le rendre attrayant dans un maximum d'États. Par exemple, si le candidat principal est issu d'un état du sud, son co-listier sera probablement issu d'un état du nord ; s'il est perçu comme étant un faucon sur un point politique sensible on choisira un co-listier moins engagé etc.

Une fois le vote achevé, le candidat désigné et son partenaire peuvent faire campagne avec l'aide de l'appareil et des fonds de leur parti. La Convention nationale est l'occasion de présenter au grand public la plateforme des candidats ; elle signale l'ouverture de la véritable campagne électorale, celle qui opposera entre juillet et novembre les candidats républicains aux candidats démocrates.

Source : Wikipedia


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains