Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

Clinton à Obama : «Si vous ne supportez pas la chaleur, sortez de la cuisine !»

Julien Landfried le 21 Avril 2008 à 18:53

Hillary Clinton emprunte à l'ancien président Truman une citation célèbre : «if you can't stand the heat, get out of the kitchen» pour envoyer une dernière pique à Obama dans un clip télévisé diffusé en Pennsylvanie.






Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par hadya le 21/04/2008 20:17
!L'hôpital qui se fout de la charité....
Elle qui, pendant tous ces mois, a montré une instabilité émotionnelle désarmante Lol.....Triste fin.....

2.Posté par Elie T. le 21/04/2008 22:37
OBAMA est et reste l'homme providenciel pour l'Amérique et les Américains. Je vois très mal un McCain ou une Clinton changé l'image négative que l'Amérique offre au minde entier depuis que Bush Fils est à la Maison Blanche! Je crois qu'avec OBAMA à la Maison Blanche on ne parlera plus du terrorisme et le monde se portera mieux.

3.Posté par Yvon Thivierge le 21/04/2008 22:46
Et Obama de rétorquer : "If you're getting stiff at the joints, stay out of them!"
Désolé, répartie intraduisible à cause du jeu sur le mot anglais "joint", à savoir les jointures d'une personne âgée qui se raidissent et un estaminet où on a vu la madame se saouler (getting stiff) la gueule. D'où cette caricature "hillarysante" :

http://z.about.com/d/politicalhumor/1/0/J/4/2/hillarys-boilermaker.jpg

4.Posté par smoby le 22/04/2008 09:38
Reuters, 22 avril:

"L'équipe de campagne de la sénatrice de New York a diffusé un spot publicitaire la présentant comme la mieux à même d'assumer "le travail le plus difficile au monde". Des images d'Oussama ben Laden, le chef du réseau Al Qaïda, et des dégâts provoqués par l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans illustrent le message.

La publicité insiste sur les difficultés de l'époque: guerres en Irak et en Afghanistan, flambée du pétrole et économie en crise. "Si on ne supporte pas le chaud, il faut sortir de la cuisine", poursuit le message en reprenant une phrase restée célèbre du président démocrate Harry Truman.

Hillary Clinton s'en est elle-même servie la semaine dernière pour tenter de décrédibiliser son rival."

L'ex-Première dame est donnée favorite par les sondages dans Pennsylvanie, Etat de la côte Est. Mais elle doit l'emporter avec une large avance sur le sénateur de l'Illinois pour inverser la tendance parmi le vote populaire et les "super-délégués" et repousser les appels au retrait de sa candidature qui se font de nouveau pressants.

Rejointe par son mari, l'ancien président Bill Clinton, et leur fille, Chelsea, Hillary Clinton a lancé lundi soir un ultime appel à la mobilisation dans une salle de Philadelphie.

"Je crois de tout mon coeur que ce moment nous appartient, le moment est venu pour le peuple de Pennsylvanie de déterminer non seulement qui sera le candidat démocrate, mais aussi qui sera le président et quel sera le cap futur de l'Amérique", a-t-elle dit.

5.Posté par mike le 22/04/2008 11:12
"smoby" tu as reproduis du déjà lu ou est ce que tu veux en venir? , il y a des victoires qui sonnent comme un défaite et celle de Clinton ce soir aura les mêmes relents, car je me souvient de la position de ses sondages à la fin des dernières primaires, et l'écart qui parraissait insurmontable pour Obama à cet époque si on parle de 5 points mainant c'est qu'elle a vraiment été catastrophique, ce dont je suis sur c'est que ses électeurs l'amènent au suicide en la laissant se consumer lentement comme ça au lieu de lui dire stop une bonne fois....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains