Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Caucus du Nevada : le coup de poker des électeurs latinos

Marjorie Paillon le 18 Janvier 2008 à 08:30

Après le Michigan et avant le Super Tuesday du 5 février, la Caroline du Sud mobilise l'attention des médias. Mais une autre étape attend les candidats républicains et démocrates sur leur route vers la Maison Blanche : le Nevada. L'Etat du Sud Ouest appelle les militants des deux partis à un caucus samedi 19 janvier. Et avec lui, la question du vote latino pointe le bout de son nez.



source : roadsidepictures - licence cc - flickr
source : roadsidepictures - licence cc - flickr
Bienvenido to Nevada. Le Silver State entre dans la danse des élections primaires samedi prochain. Avec lui, c'est le retour des caucus auxquels s'adonneront les militants républicains et démocrates. Mais c'est aussi le premier test pour tous les candidats auprès de l'électorat latino. 610 000 latino-américains vivent au Nevada. Ils représentent 12% de l'électorat dans cet Etat. En 2004 ils avaient déjà fait la différence en donnant la main à George W. Bush.
Les choses seraient certainement différentes aujourd'hui. Le 43ème président des Etats-Unis a promulgué en 2007 une loi autorisant la construction d'un mur de plus de 1 100 kilomètres, le long de la frontière avec le Mexique. Un amas de briques qui reste en travers de la gorge de la communauté hispanique. L'obsession de la majorité des candidats républicains, c'est la sécurisation des frontières. Leur leitmotiv "Secure the borders" pourrait bien se retourner contre eux lors de ce caucus. John McCain pourrait être le seul à trouver grâce aux yeux des militants latinos. Le sénateur d'Arizona avait apporté on soutien à un plan de régularisation de 12 millions d'immigrés clandestins. Un plan finalement rejeté.

Les préoccupations de la communauté latino semblent mieux comprises par les candidats démocrates. La régularisation des illégaux, l'extension de la couverture sociale pèseront dans la balance. En particulier parce que les travailleurs hispaniques sont largement syndiqués. Même si Hillary Clinton a le soutien des organisations patronales, le syndicat des employés de la restauration a choisi son camp, celui de Barack Obama. Et lui apporte près de 60 000 militants potentiels. Un ralliement qui n'est pas anodin : une très large proportion d'employés latinos travaillent dans les casinos de Reno et Las Vegas.
Des casinos où se tiendront de nombreux caucus, justement pour cette raison. Les salariés nombreux qui y travaillent quasiment 24h sur 24 pourront se regrouper plus aisément pour exprimer leur choix. Les casinos et clubs représentent 10% des quelques 1 700 lieux où sont organisés ces rassemblements du Nevada.

Les hispaniques du Nevada pourraient faire leur tête de mule, et préférer les donkeys aux elefants. Si tel est le cas, ces déçus de George W. Bush pourraient faire effet boule de neige
: strike démocrate en prévision dans le Nouveau-Mexique, le Corlorado et l'Arizona.

Soulignons aussi le commentaire récemment déposé par Lauric Henneton, maître de conférence à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. "Les résultats du Nevada donneront une indication de la situation dans les états de l'Ouest/Sud-Ouest dont la population est en augmentation continue, notamment dans les banlieues lointaines (les "exurbs" ou "boomburbs"), traditionnellement conservatrices. En 2004, la différence s'était faite dans ces zones rurbaines."

Pour illustrer cette urbanisation galopante du Nevada, je vous propose de découvrir "Les pèlerins de Las Vegas" tiré de l'émission Cinq colonnes à la une du 04 janvier 1963. Une vidéo en partenariat avec l'INA.



VOIR AUSSI : ina, latino, nevada, primaires

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Gerard le 18/01/2008 11:08
Bonjour Marjorie Paillon, je me pose deux petites questions :
- A quelle heure se dérouleront les caucus? auront-ils lieu en même temps ?

Si vous pouviez éclairer ma lanterne, merci par avance.

2.Posté par Gerard le 18/01/2008 13:21
J'ai la réponse à ma question : le caucus républicain ouvre la marche de 9 à 11 h du matin
( 17 à 19 heures en France), celui du parti démocrate se déroule à la mi-journée de 11h à 13h.
Le dernier sondage paru ce matin donne la victoire confortable à Hillary Clinton et Mitt Romney:
Clinton 41% Obama 32% Edwards 14%
Romney 34% McCain 19%
http://www.lvrj.com/news/13891207.html (A manier avec précaution )

3.Posté par Lauric le 18/01/2008 15:55
Le cas des latinos est très complexe: certes oui, un certain nombre va voter démocrate, notamment ceux qui sont syndiqués, mais il ne faut pas sous-estimer deux catégories parmi les latinos:
-- les classes moyennes, qui habitent par exemple dans certaines exurbs (qui, contrairement aux "suburbs" des années 1960-70, ne sont pas que des enclaves blanches dues à la "white flight")
-- ceux pour qui la religion (et les "moral values", décisives en 2004) joue un grand rôle

Ces deux catégories ne sont pas hostiles au parti républicain, bien au contraire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains