Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Bill Richardson soutient Barack Obama, John Edwards ne se prononce pas

Marjorie Paillon le 21 Mars 2008 à 13:00

La saison des endorsements est relancée. Bill Richardson, l'ex candidat et gouverneur du Nouveau Mexique a finalement choisi de monter dans le wagon d'Obama. John Edwards, invité jeudi soir de Jay Leno sur NBC, ne veut toujours pas dévoiler son choix.



Bill Richardson a mis du temps à faire la part des choses entre Barack Obama et Hillary Clinton. On l'avait vu en tout début de campagne papillonner autour de l'ex Fisrt Lady, avant d'aller flirter avec le sénateur de l'Illinois lors du caucus d'Iowa. Il demandait alors à ses militants de se reporter sur la candidature d'Obama s'il n'arrivait pas lui-même à passer la barre fatidique.
Il apporte finalement aujourd'hui un soutien officiel au candidat. "C'est un leader comme l'on en rencontre une seule fois dans sa vie". Barack Obama s'est dit honoré par la déclaration de Bill Richardson. CQFD. Cet endorsement peut-il pour autant redorer le blason d'Obama au sein de la communauté latino? Réponse lors des prochaines primaires.

John Edwards fait également son grand retour médiatique. Depuis son abandon du 30 janvier dernier, on n'avait pas entendu le playboy de l'Amérique pauvre. Tous les médias traquent la petite phrase qui pourrait dévoiler son penchant pour l'un des deux candidats démocrates. Il était l'invité du Tonight Show with Jay Leno sur NBC. Même Leno, qui a pourtant mis toute sa malice en action pour obtenir la réponse d'Edwards n'y est pas parvenu.
La preuve en images.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Moby le 21/03/2008 14:45
Bon choix! Barack Hussein Obama avait vraiement besoin d'un soutien de poids parmi les "latinos". La preuve? Un sondage du Pew Hispanic Center avait montre que le vote des democrates hispaniques allait a 59% vers Clinton, 15% a Obama. Depuis, Obama est monte a seulement..19%, car parmi les hispaniques la famille Clinton reste tres populaire. Edwards hesite, car il est un blanc du Sud, vient d'un etat conservateur, homme de loi, il a vote pour l'envoi des troupes en Iraq, il a ete dans la commission qui controle les services secrets et dans celle qui s'occupe de la Russie, il conseille des fonds d'investissement, etc. Pas du tout un gauchiste, en Europe il serait un social-democrat, un MoDem ou un adjoint de Veltroni :).

2.Posté par natural le 21/03/2008 16:03
Pour l'instant le plus important pour Barack Obama après l'annonce de ce soutient, c'est plutôt le nombre de super délégués qui suivront Bill Richardson. Par la suite, si BO obtient l'investiture, je ne pense pas que les latinos se dirigeront vers Mc Cain en novembre.
Edwards n'hésite pas, je pense qu'il a déjà fait son choix. Il attend peut-être l'approche des primaires dans son état (Caroline du Nord) pour se prononcer à mon humble avis. Il ne tardera pas, vu l'échéance de la course. Les endorsements vont se suivre

3.Posté par rico le 21/03/2008 16:25
"On l'avait vu en tout début de campagne papillonner autour de l'ex Fisrt Lady"
"C'est un leader comme l'on en rencontre une seule fois dans sa vie". Ah. Soit il a rencontré Obama très tardivement, soit c'est un opportuniste qui cache très mal son jeu.

Il ne sert à rien de toutes façons.
Les latinos voteront contre Obama quelque soit l'autre membre du ticket (y compris Richardson, et même si c'était Clinton) : c'est un phénomène de compétition des minorités.

4.Posté par Matt from New york soon le 22/03/2008 03:46
Rico pourquoi perdre ton temps à cracher sur la campagne, si elle t'enerve a ce point, si tu ne reconnais pas les erreurs de Clinton aussi, ca sert a rien de venir dire toujours les meme choses, ON SAIT QUE TU DETESTES OBAMA!!! c'est bon maintenant pour les latinos, surement qu'une majorité votera Mccain mais bon les AA equilibreront la balance...

5.Posté par mado07 le 22/03/2008 10:40
Comme le dit si bien Rico , c'est un opportuniste pour qui Obama devrait faire tres attention.
John Kerry et Ted Kennedy ont en effet constate son potentiel et l'on soutenu des le depart.
Aujourd'hui tout le monde sait depuis Jeudi 20 mars 2008 que le vote de la Floride et du Michigan ne sera pas compte , Hillary ne peut plus donc ratrapper son retard sur les delegues assermentes et prompt voila ce Richardson qui voit subitement en Obama ...un Leader comme on en rencontre une seule fois dans la vie...hallo hallo hallo !!!!
Tous les etats du sud en dehors de Porto Rico ont deja vote , oü l'electorat latino a un poids demographique majeure.
Asänti säna.

6.Posté par Moby le 22/03/2008 11:45
Encore un scandale dans le camp democrate: le co-directeur du staff Obama vient de traiter Bill Clinton de "macchartyste" :)).
Merrill "Tony" McPeak a dit etre "decu" du fait que Bill Clinton, en visite a Charlotte (N. Carolina), a mis en doute l'amour de la famille Obama pour les USA (la femme d'Obama avait declare que "c'est la premiere fois de ma vie que je me sens fiere de mon pays" !!).
Selon l'ancien general qui soutient Obama, "ces mots sont horribles, ce qui a dit Clinton est digne de McCarthy". La presse americaine s'est empare deja de l'affaire, c'est pas tout les jours qu'un president democrat se fait "traite" de maccarthyste!
Le pari sont ouverts: encore un conseiller d'Obama oblige a demissionner? Il serait le 4eme !

Il ya quand meme un probleme de professionalisme dans le staff Obama, il n'est pas concevable qu'ils ne sachent pas communiquer a ce point! De telles insultes vont faire des degats dans le camp democrate, cela devient une sorte de divertissment a regarder le soir. Les electeurs vont etre satures des injures Hillary-Obama, il faut arreter ce spectacle pitoyable! Malheureusement, le parti democrate semble paralyse par la lutte des clans!

7.Posté par natural le 22/03/2008 12:51
Les latinos ne voteront jamais républiains !! Ils resteront alors chez eux. Et puis, n'oublions pas que certains latinos ont déjà voté BO lors des primaires alors ce ne serait pas une pénitence pour eux de voter pour lui (si c lui le candidat couronné)

8.Posté par hadya le 22/03/2008 17:01
@Euh Moby......
Au lieu de te jeter sans cesse corps et âme sur Obama à la moindre occasion, pourquoi ne donnes-tu pas TOUTE LA VERSION de l'histoire dans son contexte?
Pourquoi ne parles-tu pas de ce qui a poussé ce Monsieur à comparer Clinton à Mc Carthy?

Réponse : Bill a odieusement déclaré la veille que seul Mc Cain et sa femme étaient patriotes! Cela est une nouvelle anecdote du clan Clinton à ridiculiser et discréditer tant qu'ils peuvent Barack.
Il y a quelques jours à peine, Hillary avait déclaré que Mc Cain ferait un meilleur commandant en chef que Barack!
Alors question : Bill et Hillary sont-ils passés Républicains??

Alors stp, en matière de "tenue", je crois que c'est plutot à Hillary et Bill que tu devrais faire tes sermons et arreter de faire ta vierge effarouchée dès que le clan Obama OSE se défendre face à ces attaques inqualifiables.....


9.Posté par vintimille le 22/03/2008 17:11
J'ai une question à poser à tous les obamistes.

L'une des qualités de votre campagne est d'avoir ramené aux urnes bien des gens ,trop longtemps indifférents à la vie démocratique. Vous avez également mis en lumière les dérives oligarchiques de l'establishment washingtonien et de ses appuis ploutocratiques (lobbys).

On ne peut que vous féliciter de cette place donnée aux vertus civiques . Mme Clinton, elle, se montre plus traditionnelle, plus sensible à la froide raison d'État, elle ne cache pas que la politique est affaire de stratégie et de calcul. Ce machiavélisme affiché n'est pas un mal en soi. C'est même le lot quotidien de tous les États modernes.

Aussi, expliquez moi pourquoi vous qui êtes si prompts à défendre le droit des minorités et le suffrage universel, pourquoi aujourd'hui tourner casaque et emprunter les méthodes que vous dénonciez dans l'autre camp ???

Comment justifier l'éviction de MILLIONS d'électeurs d'un côté, et se féliciter que quelques centaines de MILLIERS fassent la différence dans les fameux caucus ??? Les quelques milliers de militants du Wyoming seraient plus légitimes pour orienter le vote de la Convention que les masses floridiennes ?????????????????????????????????????????????

Je vous dis tout cela sans volonté de vous blesser. Mais reconnaissez qu'il est paradoxal et très déconcertant de lire sous la plume d'ardents militants de la cause populaire que l'élection de leur champion pourrait se faire dans les combinazione d'appareil...Je croyais que ce genre de calculs était l'apanage de vos rivaux clintoniens.

Décidemment, tout change........!

PS : Amicales salutations à Mlle Hadya .

10.Posté par rico le 22/03/2008 17:16
Mon cher Matt:
Je ne déteste pas Obama, au contraire, je l'aime bien. Je voie en lui un politicien plein d'avenir...pourvu qu'il ne brule pas les étapes.
En revanche, je déteste l'Obamania, et l'échec qu'elle va générer.

Natutal:
Une fois encore, vous confondez vos désirs et la réalité.
Regardez l'article 1 sur mon blog: Obama n'a gagné aucun état à forte communauté hispanique, pas même ceux qui se sont déterminés par causus (les deux seuls remportés par Clinton !). J'ai mis du temps à comprendre la raison, avant de me souvenir du phénomène de compétition des minorités. Les latinos et les asiatiques ressentiraient comme un échec la victoire d'un noir aux présidentielles.
Bien sûr, tous ne le voient pas ainsi (je parle de populations en général, l'unanimité n'existe pas), mais on peut mesurer dès maintenant le poids de cet effet.

11.Posté par hadya le 22/03/2008 18:57
@Moby

Toi qui traitait "d'amateur" le staff Obama qui s'est laissé dépassé (pendant 2 jours) par Clinton d'apres le sondage Gallup, rien que pour toi :

http://www.gallup.com/poll/105529/Gallup-Daily-Obama-Edges-Ahead-Clinton.aspx

Et tu constateras qu'en 2 jours, il a refait son retard.......en gagnant 10 points....


12.Posté par Matt from New york soon le 22/03/2008 21:13
non mais Moby tu delires !!!
Tu ne dit que la moitée de l'info, dit au moins que Bill Clinton a dit que "sa femme et Mccain etaient les seuls candidats vraiments patriotes"
et donc McPeak, "a former chief of staff of the Air Force" d'Obama (non pas le co-directeur, comme tu dit) a dit cela, et je trouve ca tres juste, un membre du staff des Clintons avais fais une remarque similaire en comparant Obama a "ken starr" le procureur de l'affaire Lewinski.
Voila ce qu'a dit Bill Clinton:
"I think it would be a great thing if we had an election year where you had two people who loved this country and were devoted to the interest of this country," said Clinton, who was speaking to a group of veterans Friday in Charlotte, N.C. "And people could actually ask themselves who is right on these issues, instead of all this other stuff that always seems to intrude itself on our politics."

13.Posté par mascow le 23/03/2008 06:41
c'est braiment domage de voir comment pensent certains hispaniques.pour eux voter Obama c'est voter contre le blanc; leur patron


14.Posté par hadya le 23/03/2008 12:25
@Rico
C'est triste en effet si ce que tu dis est vrai......Ca s'appelle du racisme mais j'ose espérer que l'aide de Richardson boste l'électorat Latino, je reste optimiste

@Vintimille, à nous lol
Je vais être très honnête : je comprends Hillary car c'était son tout dernier espoir, toutefois ne perdez pas à l'esprit qu'au tout début ELLE AVAIT ACCEPTE LES REGLES DU JEU (même si ces dernières étaient complètement irrresponsables de la part de Dean je vous l'accorde) .

Mas de votre côté, vous devez avouer que ce qui pousse Hillary n'est pas la volonté de faire participer ces électeurs mais son intêret et uniquement son intêtet......
Si la situation inverse s'était produite, n'aurait-elle pas été la première à scander haut et fort que les règles sont les règles et qu'on ne les change pas en cours d route quand ça nous arrange traitant au passage Obama de tous les maux possibles et imaginables?

Je ne sais pas ce qu'aurait fait Barack à sa place et là aussi je suis honnete, je ne vais pas dire qu'il est tellement pur qu'une telle chose ne lui passerait pas à l'esprit...j'en sais rien

Mais les choses sont ce qu'elles sont et c'est Hillary qui, se servant de ces électeurs en se faisant passer pour leur bonne fée, se fait passer pour la personne n'ayant aucune parole........

Alors qu'Obama a simplement dit qu'il se rangerait du côté du parti et n'avait trouvé aucune objection si de nouvelles primaires devaient avoir lieu mais comprenez son point de vue en ne voulant pas suivre Hillary dans sa requête de mettre pression sur le parti , il n'a rien à y gagner et Hillary aurait fait pareil......

Les Démocrates risqueront de le payer en novembre, certainement mais la faute en reviendra à Dean avant tout

@Matt et autres supporters d'Obama
Moby a l'air d'être très gravement atteint d'anti-Obamisme au niveau le plus élevé....
Là par exemple, dans le nouveau billet, il est entrain d'exagérér en puissance 100 les propos sur Mc Carthy en parlant je le cite "de nouveau scandale à venir" lol
J'espère juste qu'il ne fait pas trop de cauchemar la nuit parce que cette haine a l'aire de vraiment le ronger lol......

15.Posté par Matt from New york soon le 23/03/2008 15:01
vintimille

ca s'appelle la démocratie !!! que je sache Sarkozy n'a pas gagné avec 100% des voix et pourtant le soir meme on en avait l'impression!! Donc c'est un peu le bute des primaires, Obama a plus de délégués, plus de voix, plus d'états, je ne vois vraiment pas en quoi ce serais antidémocratique qu'il gagne. Mais par contre si Clinton gagne grace aux SD la oui... tu n'est pas d'accord??

16.Posté par Matt from New york soon le 23/03/2008 15:11
et euhh RICO, non c'est faux, maintenant ne joue pas les mecs objectifs qui aiment Obama et Clinton. Tu deformes beaucoups d'infos, tu repetes toujours les memes choses et ta critique envers Clinton INEXSISTANTE. Moi je la franchise d'être clair sur mon soutient envers Obama, je ne la joue pas Objectif.
pour Obama les problemes de campagne peuvent se resumer en un mot:
Wright !! mais grace a ca aussi, il a cassé la rumeur comme quoi il etait musulman et il a fais un speech fabuleux aprécier par 71% des AMERICAINS !!
(et 69% disent qu'il a bien géré cette histoire)
Donc.... non enfaite Obama gere tout trés bien...

17.Posté par natural le 23/03/2008 17:26
@ Vintimille

J'avais promis dans un des billets précédents que je ne m'attarderais plus sur Hillary pq en fin de compte les jeux sont déjà faits. Je vais toutefois me permettre de te répondre sur ce sujet.
Comparer le Wyoming avec les masses Floridiennes, c'est un peu masquer les défaites consécutives de Rodham dans 11 états consécutifs (aïe). Nous faire comprendre que ce qui serait légitime, c'était de prendre en compte les primaires de Floride pour couronner Clinton, je dois sincèrement dire que cela me dépasse.

Tout le monde sait pourquoi ces deux états ont été sanctionnés, maintenant qu'HRC a gagné ces deux primaires, certains réagissent comme si il n'y avaient pas de règles établies au départ. Est-ce que le rival d'Hillary est un attardé mental ou un analphabète pour qu'elle agisse ainsi jusqu'à lui imposer qu'il donne son accord pour des primaires au michigan "BO de quoi as-tu peur ?" et ça, ça se dit ??!!!!!!! Elle a signé la feuille, elle a donné son accord et maintenant, toi vintimille, tu viens nous dire que ce qui serait légitime c'est de laisser Hillary gagner pq elle a gagné la Floride !!! Ils ne sont pas dupes ces électeurs démocrates, ils sont hyper voir très intelligents ! Je parle ainsi pq le jugement de ceux qui observent ces élections de l'extérieur (les démocrates à l'étranger même étant peu nombreux), est le plus crucial et on voit bien un vote sanction contre Hillary. A l'intérieur, je tire mon chapeau à tous ceux qui ont voté jusqu'ici. N'oublie pas qu'avant le début des primaires, dans la tête d'Hillary elle était déjà couronnée. Elle ne savait pas qu'il fallait passer par cette phase : La voix du PEUPLE. Oui c'est le peuple qui a mis Barack Obama en travers du passage d'Hillary, appelle les comme tu veux ! Elle passe de LEADER à CHALLENGER.
Pour en finir, BARACK OBAMA, l'homme qui est parti de rien et qui se trouve être le leader de la course actuellement pour l'investiture aura une victoire légitime si c'est lui le nominé. Oui ce sera légitime et bien mérité pq son adversaire, madame Clinton, aura tout essayé pour le discréditer avant qu'il n'aille affronter la grosse machine républicaine. Donc, il ne peut que sortir rôdé et fier de porter son drapeau démocrate et jusqu'ici il n'a jamais été contre les décisions de son propre parti mais les a respecté à la lettre. Oui c'est ça la légitimité ...
A bon entendeur ...

18.Posté par hadya le 23/03/2008 20:43
Juste un précisions quand je dis "Les Démocrates le paieront en novembre", je parlais du Michigan et de la Floride et non de l'élection générale.
Car si Barack est le nominé, je suis très optimiste sur ses chances de victoire

19.Posté par rico le 23/03/2008 22:30
Quelques remarques:
- Propos de Clinton: "I think it would be a great thing if we had an election year where you had two people who loved this country and were devoted to the interest of this country," rapporté en Bill Clinton a dit que "sa femme et Mccain etaient les seuls candidats vraiments patriotes"
Avec une telle perception du message politique, il y a quelques questions à se poser sur la vision de certains (équilibre, pertinence et tout ce qui peut s'en suivre)...

- Par suite, Moby devient un Obamaphobe limite ulcéreux, moi de même, il semble impossible que je puisse apprécier Obama puisque je contredis les obamaniaques.
La nuance et l'équilibre règnent...

- Effectivement, tous les candidats avaient acceptés de priver le Michigan et la Floride de leurs voix (ainsi que le stupide mode de désignation du candidat démocrate, d'ailleurs). Sur ce point là, ils sont tous lourdement fautifs. Mais les démocrates auraient dû corriger le tir au lieu de s'entêter dans leur erreur.
Les intérêts particuliers (de Dean, de Clinton et d'Obama) ont empêché une décision pourtant simple et évidente. C'est un étalage d'incompétence particulièrement grave.

- Le large soutien à cette décision parmi les obamaistes illustre leur myopie.
Le camp Clinton a un argument de poids pour convaincre les super délégués de couronner Hillary : il y avait déjà le poids excessif des caucus et la faible prise en compte des grands états, il y aura maintenant la compensation des deux états réduits au silence.
Les Clinton avaient bien plus intérêt à cette non prise en compte des résultats du MI/FL (qui leur évite le risque d'une défaite au Michigan en cas de réédition), car elle crée une injustice flagrante, et en leur défaveur, rendant plus logique une action des super délégués en leur faveur.

- Vu le calendrier restant, il est très probable que Clinton finira devant Obama en voix exprimées lors des primaires. Le bilan sera alors le suivant: La base militante est très largement pro-Obama, mais plus on aura ouvert les scrutins, et plus le peuple aura désigné Clinton, au delà du point de basculement.

- Toujours le même refrain: Obama il a toujours été gentil, alors qu'il a été attaqué. FAUX. Regardez le genre de clip produits par le camp Obama il y a un an : 100% anti-Clinton, 0% pro-Obama.

- le phénomène de compétition des minorités est une conséquence de la grossièreté des méthodes de la lutte anti-raciste. Elle s'est exercée par une victimisation inconditionnelle des minorités et une criminalisation de la majorité. Du coup, il est très difficile de corriger un comportement raciste quand il vient d'un membre de minorité.
Il y a aussi une forte marque de jalousie dans ce phénomène.
Il y a un exemple qui m'a frappé en France, c'est la jalousie que j'ai pu constater sur certains forums noirs envers le statut de victime d'holocauste accordé au juifs. Ca se retrouve notamment chez Dieudonné.

20.Posté par vintimille le 24/03/2008 00:11
@ Mlle Hadya :

Merci de me répondre avec l'amabilité qui vous caractérise. Vos arguments sont censés et devinez quoi.......ils m'ont convaincu !

J'ai lancé le même débat ailleurs et nous en sommes arrivés ,obamistes modérés et clintoniens obamacompatibles, aux mêmes conclusions !

Avec l'autorisation de Mlle Paillon, je me permets de vous livrer ci-dessous des extraits de notre discussion.Je crois qu'elle pourra intéresser tous les obamistes "réalistes".

***********************************************************************************************
Voilà la réponse que me fit un obamiste aux questions malicieuses que je lui posais (cf. ici le post 9 du 22 Mars à 17h11) :

@Ventimiglia

En tant que supporter d' Obama, je m'inquiétais franchement de cette attitude...comment dire...un peu abstraite qu'il avait depuis le Supertuesday.

Paradoxalement, je me suis mis à le trouver intéressant quand le personnage s'est montré plus nuancé (voir cynique: je pense à la phase Nafta-Canada). Pouvoir inspirer les foules c'est une chose mais exercer le pouvoir c'est intégrer une bonne dose de RealPolitik dans son approche. Le fameux principe de réalité en somme.

De ce point de vue, le problème de la Floride et du Michigan sont plus un problème pour Clinton. C'est tout. Obama peut profiter de la situation pour garder sa distance en 'pledged delegates' tout en disant être resté cohérent avec les règles établies par le parti. Ce serait complètement stupide de sa part d'aller dans un sens qui favoriserait son adversaire alors que cet adversaire, HC, connaissait les règles et les avait validées avant de réaliser que la tournure des choses la désavantageait. C'est dommage pour les électeurs de ces Etats mais ils ne peuvent s'en prendre qu'aux instances locales du parti. C'est un faux procès et hors-propos que de s'imaginer que faire preuve naïveté (ou de masochisme) est censé renforcer son image d'honnêteté et de candidat hors-système.

************************************************************************************************
Je lui fis la réponse suivante :


Je suis d'accord avec vous et je n'ai jamais douté du sens politique du sénateur Obama.

Contrairement à certains idéalistes,"béats" devant ses discours éthiques ,c'est plutôt le génie tactique du sénateur qui m'a toujours fortement impressionné.

Miser sur l'appareil militant dont chacun a noté le rôle décisif lors des caucuses, investir dans les petits États et entretenir le buzz permanent. Offrir surtout un discours suffisamment ambivalent pour fédérer une coalition improbable allant des "obamacains" conservateurs et réacs aux syndicats et mouvements contestataires, il fallait le faire ! J"en reste admiratif ! Mme Clinton est en regard de cette maestria stratégique bien maladroite et démunie en spin doctors...

Non,vous l'aurez compris,mes remarques faussement ingénues (et gentillement malicieuses) s'adressaient à certains de ses "prêcheurs",passionnarias et autres adeptes( LOL ! vous n'êtes pas sectaires ! je vous taquine... ).

Ce qui m'intéresse c'est le décalage entre les sermons enflammés et manichéens d'une partie de la base militante et le caractère (noblement) machiavélien, réaliste et politique du Sénateur.

Une bonne leçon de politique en somme !


Content de voir qu'il existe des obamistes-réalistes qui ne se perdent pas en moraline et autres prechi-precha. J'espère que nous pourrons échanger utilement à l'avenir !

************************************************************************************************
Voilà Mademoiselle le fruit d'un débat entre de véritables DÉMOCRATES qui ne se contentent pas de porter ce beau nom mais se font gloire de le respecter à tous les moments de la vie .Je ne pense pas faire preuve de flagornerie en vous disant que votre courtoisie témoigne avec éloquence de votre appartenance à notre famille de pensée.

Les lignes qui suivent sont une réponse à une interpellation qui me fut faîte au sujet de la guerre d'Irak. Je reste hillaryste même si je dois avouer que je ne suis plus loin de mon "chemin de Damas" :

Ceux qui me lisent régulièrement savent bien que je me rallierais SANS HÉSITER au sénateur Obama s'il devait être désigné.Mais pour le moment je reste fidèle à mon premier choix, je ne fait pas la girouette à la Richardson, je garde mon esprit critique,et pour la suite, on verra...

Maintenant concernant la guerre d'Irak ,il est incontestable que le sénateur Obama fut plus clairvoyant que Mme Clinton.

Mais je voudrais sur ce blog rappeler à nos lecteurs non américains quel était le climat en 2003. À peine plus d'un an après le 9/11, le pays était encore sous le choc et nombreux parmi les démocrates furent victimes des bobards de Bush-Powell. Le Monicagate en terme de mensonge c'était rien à côté. Et Mme Clinton comme beaucoup d'entre nous a cru à ce "conte de fées".
Il est facile maintenant, avec le recul de 5 ans de désastre, d'ironiser et de condamner. Rappelons nous que c'est le grand JFK , référence obamienne s'il en est , qui a jeté le pays dans le bourbier vietnamien.Même les héros se trompent...
Mme Clinton s'est tragiquement trompée comme des millions et des millions de démocrates. Ça n'excuse rien ,c'est vrai.

En tout cas reconnaissons que cela vient confirmer la réelle stature de Commander in Chief du sénateur Obama. Lui contester cette qualité est une profonde erreur du staff de Mme Clinton.

21.Posté par natural le 24/03/2008 00:11
Je vais mettre ici la citation de René (dans le billet "Al-Quaïda en Iran ? McCain se défend à Paris") parce que cette phrase résume parfaitement la situation actuelle de ces primaires. René je me permets de le faire pq je partage exactement ce même point de vue. Merci

René a dit :
"Il ya une chose que tout le monde doit comprendre ; Il y a une certaine difference entre avoir les competences pour etre president(e), et etre né pour etre president. "



22.Posté par Matt from New york soon le 24/03/2008 01:45
RICO:
(je repond dans l'ordre)
- http://www.huffingtonpost.com/2008/03/22/hes-back-bill-clintons_n_92907.html
ne donnes des leçons d'objectivitées à PERSONNES !!!! lol

-"Moby devient un Obamaphobe limite ulcéreux, moi de même" c'est pas trop tot, merci de le dire, comme ca ton objectivité à la poubelle, autant que la mienne...


- Pas de revote!, la question du revote ne ce serais meme pas posé si Clinton avais gagné comme prevue, malheureusement ce n'est pas la cas... Donc ok pour la responsabilitée du DNC mais c'est tous.... (ils vont surement faire un 50/50 pour que les délégués sieges quand meme)



- Les clinton vont critiquer les caucus (qu'ils sont incapables de gagner, encore une fois on change les regles) et oui les clinton vont pleurer la floride et le michigan ( tien ecoute ca:
http://youtube.com/watch?v=-_finkUalw0 )
une derniere chose sur ce point, comment une candidate peut elle pretendre gagner contre Mccain si elle perd face à ce nunuche naif inexperimenté?
Obama pourra par contre garder la meme strategie "le changement" elle il faudra qu'elle trouve mieux que "l'experience" face a Mccain....
Tu attaques bcp sur la forme, sur les Obamaniaques mais tres peux sur le fond....




-Il est IMPOSSIBLE que Clinton passe les 700.000 voix d'avance d'Obama, voila un autre fantasme de l'equipe Clinton, tu es en retard cela ne pouvais marcher que si le Michigan et la Floride étais d'accord pour le "re-vote" plus maintenant... 700000 voix c'est trop, les deux gros derniers états son Pennsylvanie et North Carolina, chacun gagnera un etat, impossible de depasser les 700.000 voix sauf si tu as le courage de me le démontrer à base de calculs.... vas y ! et la je la ferme...




- CE N'EST PAS UN CLIP OFFICIEL DE CAMPAGNE, C'EST FAIS PAR DE SUPPORTERS !!! donc ton argument.... Plouf...

-BLABLABLA, ton exemple franco-francais, on s'en fou!!!!
tu fais biensure partis de ceux qui pensent qu'Obama n'a que le vote des noirs... merci, quand on est a court d'arguments (a la Bill Clinton...) on sort toujours l'argument bidon du pseudo racisme ou alors de l'antiracisme ou alors la culpabilitée... lolll
Les latinos aiment pas les noirs, OK pareil dans l'autre sens. Mais tous ca n'a rien a voir avec ta description franco francaise à trois balles...
Plonge toi un peut plus dans la campagne, et au faite au lieu d'attaquer essaye de defendre les autres... genre Hillary ou Mccain ca donnera un peu de crédibilité à tes commentaires....

23.Posté par rico le 24/03/2008 16:02
Matt:
L'agressivité et la mauvaise foi semblent te tenir lieu de logique. Je n'ai presque rien trouvé d'intéressant dans ta répartie. Juste de l'argumentation niveau supporteur de foot ("t'as rien à dire", bla bla, "t'es à court d'argument", bla bla, "on s'en fout de savoir que", bla bla...etc).
Je n'ai pas l'intention de pourrir mon lundi de pâques à argumenter dans le vide avec toi.

1/ Apprends à faire des liens: utilise l'icone des maillons de chaines dans le cadre à commentaire

2/ Tu n'as rien compris pour "Moby devient un Obamaphobe limite ulcéreux, moi de même"
Sur le revote, c'est ce que je dis: tu ne prends pas le recul, tu ramènes la décision aux intérêts des Clinton.
Tu n'as pas compris mon exemple final français, mais ça n'a pas d'importance, ce n'était pas destiné à toi. Par contre, tu confirmes ma théorie de compétition des minorités (sans la comprendre non plus, semble t'il...tout pressé que tu es de dire "même pas mal")

3/ comment une candidate peut elle pretendre gagner contre Mccain si elle perd face à ce nunuche naif inexperimenté?
Obama pourra par contre garder la meme strategie "le changement" elle il faudra qu'elle trouve mieux que "l'experience" face a Mccain....

Sans déconner, c'est ça ta réflexion sur le fond ? On parle d'élections et d'électorats différents que tu voudrais sonder avec la même tactique.
L'argument décisif d'Hillary, c'est sa capacité à gérer la récession qui s'annonce aux USA. Les Clinton ont déjà démontré leur valeur sur ce sujet.

4/ Je compte 300000 voix d'avance parceque j'y inclue la Floride, où les électeurs se sont exprimés, dans des conditions équitables. Tu voudrais les annuler parce que leurs délégués seront condamnés au silence ? Bravo, c'est très démocratique comme raisonnement.
Les chiffres sont sur mon blog.

5/ Ca fait un moment que j'argumente ici:
- J'ai annoncé avant le super Tuesday une victoire de HC à 1 contre 2 sur ce site, et dénoncé les sondages en Californie: J'ai eu raison
-J'ai annoncé le reflux médiatique d'Obama, comme un effet mécanique : la suite m'a donné raison et en moins d'une semaine, la presse se posait les mêmes questions que les critiques que j'ai émises ici et qui ont fait l'objet d'un topic.
- J'ai annoncé la victoire de HC en Ohio et au Texas, plusieurs semaines avant, et confirmé mon pronostic à 1 contre 2 toujours la veille des résultats: j'ai eu raison, et mes justifications ont concordé avec les observations à posteriori.
- Je défie quiconque ici de mettre en défaut un des pronostics que j'ai émis: je n'ai pas fait d'erreur pour le moment.
Alors méfie toi avant de prétendre me donner des leçons sur le fond.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains